Variabilite climatique et ses effets

Depuis toujours, le climat terrestre n’a jamais été statique. Il est sujet à des variations spatio-temporelles. La variabilité climatique est devenue une des questions cruciales du monde contemporain. Ces dernières années, l’évolution du climat a suscité l’attention de la communauté scientifique. En effet, de nombreux travaux ont été effectués pour mieux cerner les mécanismes physiques de la variabilité afin d’en améliorer la prévision à l’échelle mondiale et régionale.

Les écosystèmes sont depuis des années influencés par la variabilité climatique sans précédent qui accroit leur fragilité.

Rappel du thème, de la problématique et de l’orientation de la recherche

Spécificités du thème

La variabilité climatique est actuellement parmi les grands défis où se sont confrontés les pays du monde et plus encore les pays pauvres, c’est une réalité à Madagascar. La vulnérabilité de la population malgache face à cette modification des paramètres climatiques est aggravée par leurs propres activités conduisant à l’exploitation irrationnelle du milieu naturel. Comme la forêt possède des richesses écologiques, biologiques et génétiques, elle abrite toute une multitude de vies, les fluctuations climatiques modifient la diversité biologique et remettent en question le bien être de ces vies. Les effets de la variation du climat se répercutent alors dans le couvert végétal et agit sur les espèces se trouvant au sein de l’écosystème forestier. C’est le cas de la forêt d’Ambohitantely.

La Réserve Spéciale d’Ambohitantely (RSA) présente un réseau hydrographique dense puisque deux fleuves importants tels que l’Ikopa et le Betsiboka enserrent le Tampoketsa d’Ankazobe. La Réserve constitue un véritable château d’eau. Le système hydrographique est encaissé dans la Réserve et tombe en chute sous forme de cascades. La variabilité climatique agit également sur ces ressources hydriques, la qualité et la quantité de l’eau seront remises en cause.

La forêt joue également un rôle important dans l’équilibre et la régulation de l’écosystème, comme la fixation du sol et la reconstitution de la nappe phréatique. Il est à montrer que les variations des paramètres climatiques auront des effets sur les ressources pédologiques. Toutes ces conditions complexes ont conduit au choix du thème d’étude sur les effets de la variabilité des paramètres climatiques sur les écosystèmes au sein de la Réserve Spéciale d’Ambohitantely.

Contexte

Madagascar est une île qui figure parmi les dix importantes réserves mondiales de la diversité biologique. Elle possède une nature exceptionnelle. De nombreuses espèces aussi bien animales que végétales y sont endémiques grâce à son insularité après sa séparation avec le Gondwana. Malgré cette importante richesse environnementale, cette île figure parmi les dix hots spots mondiaux.

La forêt d’Ambohitantely, se situant dans l’écorégion des Hautes Terres Centrales possède un incroyable bioclimat. Mais malgré tout, l’action de l’homme a été ressentie en ne laissant que de vestiges et des fragments de forêt naturelle. Plusieurs organismes du gouvernement ont été conscients de la gravité de la situation. Aussi, la « Réserve Spéciale d’Ambohitantely » a été instituée en vue d’une protection stricte de cet écosystème. Cette réserve spéciale joue un rôle stratégique important à plusieurs niveaux, elle tient le rôle de conservation d’une zone forestière des Hautes Terres Centrales Malgaches en abritant des espèces animales et végétales riches, diversifiées et surtout endémiques. Elle joue aussi la fonction écologique de réservoir d’eau qui alimente les affluents des fleuves Betsiboka et Ikopa enserrant le Tampoketsa d’Ankazobe.

La vie d’une population est dépendante de l’environnement. Son développement économique et social en dépend car tout être humain ne peut vivre indépendamment de son milieu naturel. L’homme a besoin de l’air, de l’eau, de la terre, de la végétation et des animaux pour vivre. Il a donc intérêt à sauvegarder autant que possible l’environnement qui d’ailleurs est fragile. En effet, toute activité de l’homme tend toujours à dégrader non seulement son milieu naturel mais également son environnement économique et social. Des problèmes environnementaux affligent le monde aujourd’hui : la désertification, la dégradation de l’eau, de l’air et du sol, la pollution sous ses diverses formes, la dégradation des habitats et des écosystèmes ainsi que les pertes de biodiversité terrestres et marines sont désormais reconnues à l’échelle mondiale. Parmi ces problèmes environnementaux, on note le réchauffement climatique, une des problématiques cruciales du monde contemporain.

Dans ce contexte climatique, la tendance à la hausse des températures et de la variabilité pluviométrique est observée. Cette fluctuation du climat relève de nombreux facteurs et aujourd’hui, plusieurs chercheurs travaillent sur ce thème. C’est surtout dans ce cadre que s’effectue cette étude. .

L’adaptation aux variabilités climatiques est une question centrale dans les récents travaux du Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) et constitue un enjeu capital pour les régions affectées soumises à la variabilité climatique. Des changements néfastes seront aperçus dans la dynamique du couvert végétal, dans le cycle hydrologique, par la modification de la qualité et la quantité de l’eau douce. Enfin, la variabilité climatique constitue une menace pour les ressources pédologiques.

Définition des termes clés

Biodiversité : au sens étymologique du terme, évoque la diversité du vivant c’est-à-dire tous les processus, les modes de vie ou les fonctions qui conduisent à maintenir un organisme à l’état de vie.
Climat : ensemble des phénomènes météorologiques qui se produisent au-dessus d’un lieu dans leur succession habituelle.
Changement climatique : le mot changement climatique renvoie au processus de modification par évolution. Ainsi, l’expression « changement climatique » peut être comprise comme la modification du climat pendant une période longue d’évolution. La CCNUCC (Article 1) définit le changement climatique comme des changements de climat qui sont attribués directement ou indirectement à une activité humaine altérant la composition de l’atmosphère mondiale et qui viennent s’ajouter à la variabilité naturelle du climat.
Ecosystème : ensemble formé par une association ou communauté d’êtres vivants (ou biocénose) à son environnement biologique, géologique, hydrologique, climatique(ou biotope).
Forêt : ensemble d’étendue d’arbres d’au moins 0.5 Hectares. Elle se définit par sa structure verticale et horizontale et son dynamisme.
Variabilité climatique : elle se définit comme étant la variation de l’état moyen du climat à des échelles temporelles et spatiales. Autrement dit, c’est la variation naturelle intra et interannuelle du climat. Elle est une caractéristique inhérente du climat qui se manifeste par les différences entre les statistiques de long terme des éléments climatiques (pluie, température, humidité, durée des saisons) calculées pour les périodes différentes. La variabilité du climat est souvent perçue à travers l’irrégularité des paramètres climatiques dans leurs évolutions.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
CHAPITRE 1 : COMPREHENSION DU THEME DE RECHERCHE
1- Identification du thème
1-1- Rappel du thème, de la problématique et de l’orientation de la recherche
1-1-1- Spécificités du thème
1-1-2- Contexte
1-1-3- Définition des termes clés
1-1-4- Problématique
1-1-5- Hypothèses
1-1-6- Démarche de recherche
1-2- Choix de la zone d’étude
1-3- Objectifs de la recherche
2- Phase préliminaire de la recherche
2-1- Analyse bibliographique à l’échelle multi scalaire
2-2- Analyse bibliographique des ouvrages spécifiques
2-3- Apports et résumés des ouvrages de base
3- La photo-interprétation
4- Sortie sur terrain
4-1- Enquête
4-2- Inventaire/ site d’observation
4-3- Les matériels et les outils utilisés pour la réalisation de l’inventaire floristique
4-4- Site d’observation
CHAPITRE 2 : PRESENTATION DE LA ZONE D’ETUDE
1- Situation géographique
2- Historique de la création de la Réserve Spéciale d’Ambohitantely
3- Cadre juridique de la Réserve Spéciale d’Ambohitantely
4- Classification de la RSA
5- Le cadre naturel de l’étude
5-1- Données climatiques
5-2- Etude des reliefs
5-3- Hydrologie
5-4- Géologie et sol
5-5- Flore et végétation
5-6- La faune de la RSA
6- Les données humaines
6-1- Les activités économiques de la région
6-1-1- La spatialisation des activités agricoles
6-1-2- L’élevage
6-1-3- Les autres activités
7- Gestion communautaire
CONCLUSION

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *