Utilisation des plantes médicinales comme source de remède pour se soigner

Le choix principal de notre travail s’est fixé sur une espèce du genre Ruta pour l’étude des composés du métabolisme secondaire, notamment les alcaloïdes, elle est très répandue dans l’Est de notre pays et elle est considérée comme une plante médicinale ; il s’agit du R. montana L.
Quatre coumarines ont été isoleés des parties aériennes de l’espèce R. montana. L’une d’elles est un composé naturel nouveau dont la structure a été déterminée à l’aide de techniques de RMN multi-impulsionnelle. Il s’agit de la 6-hydroxy-7-methoxy-3,7’- dicoumarinyl éther.
D’un point de vue chimiotaxonomique, l’isolement de la coumarine xanthotoxine 15 n’a rien de surprenant, c’est une coumarine particulièrement répandue dans le genre Ruta L. La présence de l’héraclénol 19 et l’isopimpinilline 14 est plus intéressante, car il convient de signaler que l’héraclénol 19 n’avait jamais été jusqu’ici isolé de ce genre. L’isopimpinilline 14, isolé antérieurement de R. angustifolia est rencontrée pour la première fois chez l’espèce R. montana.
Les structures ont été établies par l’étude de leurs différents spectres et par haute technique de résolution.

Séparation et purification

Etude du résidu chloroformique

Le but de cette étape est de réaliser une première séparation des composés avant la confection de la colonne, l’adsorbant est mis en suspension dans le solvant de base (éther de pétrole) sous agitation magnétique afin d’homogénéiser la bouillie formée avant de l’introduire dans la colonne.
Une quantité de 5g de l’extrait brut est solubilisée dans un minimum d’éther de pétrole puis introduite dans une colonne de gel de silice flash (35-70µm) en phase et pression normales. L’élution est réalisée au moyen de l’éther de pétrole dont on augmente la polarité par l’addition progressive de l’acétate d’éthyle, puis on élue avec un mélange d’acétate d’éthyle-méthanol et enfin par du méthanol pur. 17 fractions ont été obtenues selon le tableau.

Produit BND

Le spectre de masse en ionisation chimique (Dic/NH3) (spectre n°13), montre un ion pseudomoléculaire [MH]+ =250, correspondant à la formule brute C14H19NOS. La présence des ions de fragments à m/z = 177, 149 est le résultats d’une perte du fragment NHCH2Me2 suivit de la perte d’une molécule de CO, cela étant un critère typique pour les isobutylamides.

Conclusion

Le but principal de notre travail est d’étudier le métabolisme secondaire de l’espèce Matricaria pubescens. L’attention que nous avons donnée à cette plante est justifiée par le fait qu’elle est peu étudiée malgré son appartenance à la famille des Compositae.
Cette étude a mené à l’obtention de deux coumarines et d’un thienylisobutylamide contenues dans l’extrait chloroforme, l’herniarine 1, la dihydroherniarine et (2E,4E)-6-(2- thienyl)-2,4-hexadien-isobutylamide. La dihydroherniarine est isolée pour la première fois de cette espèce.
Les structures ont été déterminées grâce aux méthodes spéctroscopiques (UV, IR, RMN, Masse).

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Hypericum perfoliatum

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie étude phytochimique des plantes médicinales où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : Ruta montana, Matricaria pubescens, Hypericum perfoliatum, coumarines, flavonoides, isoprenyl phloroglucinol, anti-dépresseur

Contrôle chromatographique des extraits

Extrait éthero-pétrolique

Les chromatographies sur couche mince (CCM) effectuées sur l’extrait étheropétrolique dans les  systèmes d’élution cyclohexane/acétate d’éthyle 99/1, 70/30, 80/20 montrent, après examen par la lumière UV et vaporisation par la vanilline sulfurique suivie par un chauffage à 100°C pendant 3 minutes, une tâche de couleur violette foncée suivie de plusieurs tâches collées et une traînée de couleur rose clair et un dépôt orange.

Extrait Chloroformique

L’analyse par CCM de l’extrait chloroformique dans les systèmes de solvants cyclohexane/diclorométhane 90/10, 80/20, 70/30, 60/40, 50/50 montrent une tâche bleue visible en UV. Après révélation à la vanilline sulfurique et chauffage à 100°C pendant 3 minutes, on observe une coloration orange claire. D’autres tâches collées et une traînée marron clair ont été également distinguées.

Extrait acétate d’éthyle

L’ analyse par CCM en utilisant comme systèmes de séparation le dichlorométhane/méthanol 95/5, 90/10, 80/20, 70/30 permet d’observer plusieurs tâches collées donnant des couleurs jaune clair, orange, rose clair, marron clair, marron foncé, avec une tâche violette foncée et une traînée marron foncé, après révélation à la vanilline sulfurique et chauffage à 100° C, pendant 3 minutes.

Extrait n-butanol

L’extrait n-butanol examiné par CCM avec les systèmes de solvants : cyclohexane/acétate d’éthyle, 50/50, 30/70, 10/90 présente des ressemblances avec l’extrait acétate d’éthyle, mais avec plus de tâches collées et deux traînées chevauchées et en plus d’un dépôt.

Séparation et purification

La technique de séparation utilisée est la chromatographie sur colonne de gel de silice. 9,4 grammes de l’extrait étheropétrolique sont introduits dans une colonne de gel de silice (300g). L’élution a été initialement réalisée par le cyclohexane dont on augmente progressivement la polarité par addition d’acétate d’éthyle puis, finalement par le méthanol.
Des fractions de 10 ml sont prélevées, ainsi, plus de 264 fractions sont obtenues.
Le tableau [1] rassemble les résultats de cette colonne.

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *