Une population vieillissante à la fois au niveau national et départemental

Une population vieillissante à la fois au niveau national et départemental 

Le contexte démographique national et départemental 

Une population de plus en plus vieillissante…
D’après les statistiques fournies par l’INSEE, en 2005, la part de la population de plus de 60 ans s’élevait à 21,4%. Ce chiffre est d’autant plus préoccupant puisque dès 2050, le nombre des plus de 60 ans va tripler (pour atteindre 22 millions) et celui des plus de 70 ans doubler (pour atteindre 11 millions). En effet, l’allongement perpétuel de l’espérance de vie concourt à un vieillissement inéluctable de la population.

Et de plus en plus dépendante.
Même si l’espérance de vie ne cesse d’augmenter, les conditions dans lesquelles les personnes vivent se détériorent souvent avec l’avancée en âge. Cet état, communément appelé « dépendance »- défini comme :

« le fait de ne plus pouvoir assurer seul les soins et les gestes nécessaires à sa survie » –

est souvent marqué par la perte de repères conduisant à l’impossibilité de réaliser certaines tâches. Cette première définition qu’il conviendra de préciser ultérieurement est déjà une première indication quant aux possibles modifications des modes de vie liés à ce bouleversement démographique.

Une population qui reste à domicile 

La très grande majorité des personnes de plus de 60 ans vivent chez elles. En Indre etLoire, leur part est de 96%. Dans le département, plus de 10 000 personnes âgées de 85 ans ou plus vivent à leur domicile ou au domicile d’un parent, soit 77%.

Les zones pavillonnaires, plus touchées par le vieillissement 

Un vieillissement marqué dans les premières couronnes 

On recense une part importante des plus de 60 ans dans la ville centre Tours et dans la couronne périurbaine, où ce taux dépasse régulièrement les 20%. Par exemple, la part des plus de 60 ans s’élève à 21,1% et 19,9% respectivement à Tours et dans la banlieue.

L’évolution de la part des plus de 60 ans entre 1990 et 1999 montre déjà les zones qui sont plus sensibles au phénomène de vieillissement. Ces secteurs sont essentiellement les communes de la première couronne qui ont pour la quasi majorité d’entre elles un taux de croissance positif.

L’indice de vieillesse est un indicateur pertinent pour caractériser le vieillissement de la population sur un territoire donné. Dès lors, on peut constater une propension à un certain vieillissement dans les communes de la première couronne puisque cet indice s’élève en moyenne à 34% dans ces zones. Certaines communes comme Joué-Lès-Tours, ont un indice de vieillissement très élevé (plus de 50% entre 1990 et 1999). Par ailleurs, selon l’INSEE, on enregistre une augmentation des plus de 60 ans entre 1999 et 2005.

De ces premières informations, on peut d’ores et déjà présenter Joué-Lès-Tours comme une commune particulièrement touchée par le vieillissement, qui connaît un léger déclin de sa population. Reste maintenant à déterminer la typologie des logements sur cette commune pour savoir s’il existe des zones pavillonnaires construites dans années 70 qui répondraient à notre cadre d’étude.

Pour cela, l’analyse qui va suivre rendra compte de la présence importante de constructions pavillonnaires datant des années 70 et des problèmes qu’elles engendrent.

Un vieillissement très présent dans les zones pavillonnaires 

Concernant le parc de logement, on constate que les maisons individuelles sont en nombre plus important en banlieue qu’à Tours. En 1999, dans la ville centre, ce sont les logements en immeubles collectifs qui dominent largement (76,8% du parc), les maisons individuelles sont nettement majoritaires dans la plupart des communes: 65% en moyenne en banlieue et 95,2% dans la couronne périurbaine. La banlieue et la couronne périurbaine sont donc caractérisées notamment par des zones pavillonnaires.

Les maisons individuelles datent pour la plus part des années 70 : 48,9 % des maisons individuelles ont été construites dans l’aire urbaine dans les années 70 (pourcentage que l’on retrouve également sur Joué-Lès-Tours). Cette proportion importante s’explique par le fait que c’est dans les années 70 que le gouvernement a mis en place des politiques en faveur de l’accession à la propriété. Les logements construits avant 1981 représentent 40,5% du parc en milieu périurbain et banlieue. 56% des logements construits depuis 1981 l’ont été, à parts égales, en banlieue et en périurbain, ce qui témoigne d’un étalement urbain plus récent. Par conséquent, en plus du vieillissement de la population, il existe également un vieillissement physique des banlieues.

Un habitat type, souvent en propriété 

Il est également intéressant de noter que les séniors ont une tendance à habiter un type d’habitation particulier. En effet, 76% des plus de 60 ans résidant dans un logement individuel se trouvent dans un T 3 ou T4 . Cela pose également le problème lié à l’entretien d’un tel type de logement lorsque l’on sait que la structure des ménages des séniors ne dépasse rarement deux individus. De plus, passé un certain âge, la femme se retrouve souvent seule à occuper les lieux.

Par ailleurs, les aînés ont la caractéristique d’être très souvent propriétaire de leur logement. D’après les statistiques publiées par l’INSEE, 72,1% des personnes de plus de 65 ans sont propriétaires de leur résidence principale en 2006. Pour l’ensemble des ménages, ce chiffre ne s’élève qu’à 57,1%. En outre, nous avons dû faire face à une absence de données concernant la part de propriétaires selon le type de logement. Ainsi, les zones pavillonnaires constituées en majorité de logements individuels ne peuvent faire l’objet d’une estimation plus fine.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Partie 1 Contexte demographique et politique
1. Une population vieillissante à la fois au niveau national et départemental
2. Les entités politiques et leurs moyens d’action
3. Bilan du contexte démographique et politique
Partie 2 : Synthèse documentaire
1. Le but de la synthèse documentaire
1. Historique de la politique en faveur des personnes âgées
2. La dépendance, notion qui reste à définir
3. Une politique sociale de l’habitat
4. Le chez-soi, définition clef pour une politique sociale de l’habitat pertinente
Partie 3 : Problématique et Méthodologie de recherche
1. Problématique
2. Hypothèse de recherche
3. Les cinq axes majeurs à satisfaire
4. Méthodologie : des entretiens semi directifs
Partie 4 : Resultats
1. Tour(s) Plus, une prise de conscience quant à l’ampleur future du vieillissement
2. Joué-Lès-Tours et le vieillissement de sa population
3. Des logements existants à adapter, mais difficilement accessibles
4. Un phénomène de vieillissement qui semble difficile à anticiper
5. Bilan des résultats
Conclusion
1. Conclusion générale
2. Pistes de réflexion
3. Limites de la recherche
Bibliographie

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.