Un territoire aux nombreux atouts, une commune dynamique : Mirepoix

Mirepoix, appelée « la médiévale », est une commune vallonnée aux pieds des Pyrénées. Elle est connue pour son patrimoine bâti, notamment ses célèbres couverts du XIIIème siècle visités tous les ans par près de 100 000 touristes. Son patrimoine naturel est bien moins connu, il est riche notamment grâce à l’Hers, un des affluents de l’Ariège, qui s’écoule au nord de la ville. Mirepoix a tourné le dos à l’Hers suite à une grande inondation destructrice en 1279. Aujourd’hui, ceux qui côtoient cette rivière sont les agriculteurs qui y puisent de l’eau pour les champs, les pêcheurs, les chasseurs et quelques mirapiciens qui se promènent sur les berges. Celles-ci sont souvent envahies par les ronces et les orties qui laissent voir de nombreux détritus. L’Hers se traverse grâce à un grand et beau pont à 7 arches de 206 m de long : le Pont de Mirepoix. Fini en 1789, il était alors traversé à vitesse humaine ; il est aujourd’hui goudronné et subit un trafic important puisque de nombreux poids lourds l’empruntent pour rejoindre l’Espagne. De plus ses trottoirs sont étroits : les habitants au nord de Mirepoix ne peuvent donc pas se rendre au centre ville, de façon agréable, autrement qu’en voiture. Et les chemins de randonnées, au nord de l’agglomération, à 600 m du centre ville, ne sont accessibles que par le pont de Mirepoix.

Un territoire aux nombreux atouts, une commune dynamique : Mirepoix

Un certain engagement au niveau des différentes structures intercommunales 

 Le canton de Mirepoix
Le canton de Mirepoix est le plus ancien échelon intercommunal dans laquelle Mirepoix a participé, Pamiers est à la tête de ce canton en tant que sous préfecture. Aujourd’hui, l’influence du canton est moindre.

Le Pays des Pyrénées Cathares
Le Pays des Pyrénées Cathares regroupe l’intercommunalité de Mirepoix, du Pays d’Olmes et de la vallée moyenne de l’Hers, ainsi que quelques communes indépendantes. Ce pays essaye d’obtenir le label de « Pays d’art et d’histoire ». Dans le cadre de ce label, des actions seront menées afin de sensibiliser la population locale à son propre patrimoine et de dévoiler celui-ci aux populations extérieures.

La Communauté de Communes du Pays de Mirepoix
La communauté de Communes du Pays de Mirepoix comprend 21 communes (Cf. la carte n°6 ci-dessus). Ses compétences obligatoires sont : l’aménagement de l’espace communautaire, les actions de développement économique, l’élimination et valorisation des déchets des ménages et déchets assimilés, la voirie, la politique du logement social d’intérêt communautaire et les actions en faveur du logement des personnes défavorisées. Les autres compétences qu’elle exerce sont : l’aide aux communes, la protection de l’environnement, le cadre de vie, le développement social, la petite enfance-enfance-jeunesse, développement culturel et animations, la lecture publique, le transport, la prise en charge du contingent incendie des communes adhérentes et l’élaboration d’un plan destiné à définir les modalités de captures des animaux domestiques errants.

• SITOM
La commune fait partie du syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de St Quentin la Tour.
• SPEPOM et SMDEA
SPEPOM est un syndicat de production d’eau du Pays d’Olmes-Mirepoix, SMDEA est un syndicat mixte s’occupant de l’eau potable et du traitement des eaux usées.
• Syndicat des Collectivités Electrifiées
Le Syndicat des Collectivités Electrifiées s’occupe de tout ce qui est éclairage public au niveau du département.
• Syndicat mixte de l’ Artillac
• Syndicat d’aménagement de l’Hers et ses affluents
Le syndicat d’aménagement de l’Hers et ses affluents mène deux actions de front :
-Un entretien et une restauration des berges et du lit mineur, gestion de la ripisylve .
-Surveillance, protection et anticipation de l’évolution des rivières .

Mirepoix et ses caractéristiques

Son histoire et ce qu’elle en a hérité

Son histoire
Mirepoix est citée pour la première fois en 1062, elle est alors appelée Mirapech (qui regarde la montagne) et est construite sur la rive droite de l’Hers. Mirepoix fut détruite par une inondation en 1279, il ne reste aujourd’hui plus que les ruines du château de Terride autour duquel elle était construite. Elle fut reconstruite par Guy III de Levis sur le plan régulier d’une bastide, sur la rive gauche. Puis, dévastée en 1355 par la chevauchée du prince noir, ravagée en 1361 par la peste, pillée et incendiée en 1362 par les Routiers de Jean Petit, la ville mit des années à relever une partie de ses ruines et à s’entourer de remparts et de fossés. Le vestige de ces remparts est la porte d’Aval (la porte d’en bas). Enfin, au XVI° siècle, Mirepoix connut une nouvelle prospérité et s’agrandit de faubourgs. Le développement urbain commença entant que tel au XIX° siècle sur les fossés, puis récemment le long des axes routiers sous forme de lotissements.

Mirepoix s’est construite malgré la peur des inondations de l’Hers. Cependant, les berges de l’Hers ont été pour la plus part délaissées. Aujourd’hui, les promeneurs et les pêcheurs pratiquent les endroits les plus appréciables qui sont loin d’être réellement agréables.

Son patrimoine bâti
La bastide construite à la fin du XIII° siècle est aujourd’hui le centre ancien. C’est un habitat gallo-romain, dense, construit selon un plan très régulier à base de rectangulaires et organisé autour d’une place centrale. Une partie du bâti est protégé grâce aux lois de 1913 et 1930.

Les sites inscrits et classés :
-la fontaine des cordeliers, le pigeonnier et leurs abords
-la place des couverts
-le chêne vert de la route du Pont de l’Hers et ses abords
-les ruines, bosquet et terrasse du château de Terride
Les monuments historiques :
-l’ancien évêché -la maison des Consuls
-l’ancien Palais épiscopal -la place du marché
-l’église -la Porte d’Aval
-la fontaine des Cordeliers -les ruines du château de Terride
-la galerie des couverts

Les éléments du petit patrimoine « vernaculaire » :
-l’ancienne gare -la maison du Dr Vigarozy
-l’ancienne Minoterie -la maison du Maréchal Clauzel
-l’Hôtel de Monfautcon -la maison Porcher
-la borne impériale -la maison des Levis
-la carte du café des Castignolles -le cimetière au sud de la ville
-la croix de Terride -le cimetiére de pierre de taille
-le calvaire (la croie de mission) -le Pont de l’Hers
-la maison de l’astronome Vidal
-la maison de l’ancien Hôtel de ville
-la fontaine de la nation et le monument aux morts
-la maison de l’actuel Hôtel de ville (l’ancienne maison Rabinet)
-le Béal (minoterie, foulon, chêne vert, roues à aubes)
-la Tour du Rumat (pompe hydraulique qui alimentait les fontaines de
Mirepoix) .

En plus du bâti, deux éléments construits ont été hérités du passé : le canal des moulins de Mirepoix et l’ancienne voie ferrée.

Mirepoix a la chance d’avoir un patrimoine bâti très riche. La commune a fait un réel effort pour mettre en valeur son centre historique afin d’être plus attractive. Les bâtis remarquables, en dehors du cœur de ville ou à l’extérieur de la ville, qui sont de ce fait plus difficiles à valoriser, sont bien moins connus. Cependant, grâce à la Promenade des Soupires ils sont indiqués. La plupart des bâtis qui sont encore peu mis en valeur, se trouvent au nord de la ville. Enfin, le canal est sale et sous les ronces par endroits.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Avis au lecteur, préambule, av propos
Remerciements
Sommaire
Introduction
I. Un territoire aux nombreux atouts, une commune dynamique : Mirepoix
A. Mirepoix, son intégration et ses relations avec ses territoires limitrophes
B. Mirepoix et ses caractéristiques
C. Trois projets prévus sur la commune de Mirepoix
Résumé du diagnostic
II. Un espace vert aux multiples fonctions autour de l’Hers
A. Un espace vert au niveau du pont de l’Hers
B. Une passerelle pour piétons et cyclistes
C. Prolongement du projet
Fiches Actions
III. Faisabilité et critique du projet
A. Le problème du foncier
B. Coût de l’aménagement et financement
C. Durabilité du projet et maintenance
D. Conséquences de l’aménagement
E. Avis de a population
Conclusion
Index des photos, des figures, des cartes
Bibliographie
Table des matières

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.