Un projet inscrit dans le PADD et dans la politique de la commune

Télécharger le fichier pdf d’un mémoire de fin d’études

Le projet de végétalisation des rues par les habitants

Ma mission au sein de la Mairie d’Apt est donc de mettre en place le projet de végétalisation des rues. Ce projet consiste à laisser l’opportunité aux habitants de végétaliser l’espace public devant chez eux en leur attribuant un permis de végétaliser après une demande de leur part et la signature du charte de végétalisation qui décrit le cadre du projet. Cet espace peut être le trottoir, les tours d’arbre, les devantures, les façades, les balcons, les bacs de la commune non entretenus par le service espace vert.
Cependant, il est important d’insister que ce projet est participatif, et que chaque habitant porteur du projet, une fois la demande de végétalisation effectuée, est responsable de l’espace public qui lui est confié. Il doit donc veiller à l’entretien des végétaux, à la propreté du lieu, à respecter les contraintes urbanistiques (largeur minimale du trottoir, de la route..) En aucun cas, les services de la commune ne peuvent être sollicités pour venir arroser ou désherber.
Concrètement, une personne intéressée par le projet de végétalisation obtient son permis de la façon suivante : elle effectue une demande à la mairie via un document et le transmet à la mairie. Nous prenons alors connaissance de la personne et de son projet. Nous évaluons sur le terrain avec le demandeur les contraintes lors d’un comité technique qui peut, selon l’importance du cas, réunir les services espaces vert et voirie. Selon la faisabilité, nous validons le projet ou non et nous préparons le permis et les petites aides offertes par la commune pour impulser le projet. Nous rencontrons alors une dernière fois le demandeur pour lui remettre son permis.
Le premier est de renforcer ou créer du lien social entre habitants, voisins. Améliorer l’ambiance au sein des quartiers et encourager l’échange intergénérationnel et la mixité sociale autour d’un projet commun dans un même espace. Ce projet doit donc inciter les habitants à aller voir les autres, à discuter, à partager.
Ensuite, le second objectif est le côté esthétique. Le projet doit permettre rendre le quotidien des habitants plus agréable et plus paisible. Cela est aussi un moyen de réduire le ruissellement et donc les dégâts que cela peut induire. Enfin la végétation en ville permet d’augmenter la qualité de l’air.
Enfin, comme troisième objectif, le projet de végétalisation doit améliorer la qualité de vie des habitants. En effet, ce projet fait partie de l’axe : « les rues transformées » qui vise rendre les rues de la commune d’Apt meilleures, que ce soit pour la propreté, l’accessibilité, l’embellissement. Alors le projet de végétalisation doit être le premier levier de solution pour valider cet axe.
Il faut donc trouver des moyens pour que le projet remplisse ces objectifs, tout en incitant le plus de personnes à végétaliser. Pour cela, il faut alors préparer le projet avant de le lancer et de le diffuser à la population.

Documents de communication

Un des points clefs pour la réussite du projet est le plan de communication. Il faut diffuser l’information au maximum, tout en veillant à ce que le message soit attirant et incite les habitants à s’intéresser au projet. De plus, cela doit être synthétique pour que le public ne soit pas noyé sous l’information et n’abandonne avant d’avoir pu commencer.
De plus, pour tout document fabriqué dans le cadre du projet de végétalisation, l’Europe nous oblige d’adopter une charte graphique très stricte qui comprend notamment d’avoir obligatoirement les logos de LEADER, de la région PACA et du département du Vaucluse.
Nous avons ainsi imprimé des affiches pour les sucettes et les abris bus de la ville, des affiches en format A3 et A4 pour afficher dans les magasins, les locaux des associations, les locaux publics. Nous avons aussi imprimé des « flyers » en recto verso voir figure 1. Ce flyer est le document le plus important, car il doit d’une part attirer visuellement, mais c’est aussi le support sur lequel les habitants pourront effectuer leurs demandes en inscrivant leurs noms, adresse et de façon succincte, le projet qu’ils veulent réaliser. Ce document doit donc être pratique à utiliser, car c’est le premier outil de gestion du projet de végétalisation qui nous permet d’identifier les demandeurs et de pouvoir commencer à discuter de leurs projets. Ces flyers sont distribués massivement dans la ville.

Mise en place des outils de gestion

Avant de lancer le projet, il faut être préparé à gérer les potentielles nombreuses demandes qui peuvent arriver simultanément.
D’abord, nous avons organisé un tableau Excel regroupant plusieurs types d’information. La première partie de ce tableau s’organise autour du nom, de l’adresse et des moyens de contacter le demandeur (téléphone, mail). Cette partie nous permet de contacter facilement les porteurs de projet, afin de prendre rendez-vous pour discuter de leur projet. Elle permet aussi de situer le projet dans la ville, de connaitre l’environnement immédiat. Ces premières informations permettent une première analyse du projet. Comme le montre la figure 6, on peut déjà déterminer si c’est un habitant, une association, un collectif ou un commerçant qui souhaite végétaliser. Selon cette nature, l’aide de la commune peut être différente.

Un projet inscrit dans le PADD et dans la politique de la commune

Depuis fin 2016, la commune d’Apt possède un Plan d’aménagement et de développement durable en attendant la finalisation du Plan local d’urbanisme prévu en 2018.
Ce document met en place différents objectifs sur l’évolution et le développement de la commune, en réfléchissant sur les enjeux à prendre en compte et les axes à suivre pour améliorer la qualité de la commune.
De ce fait, il est intéressant de montrer que le troisième axe du PADD insiste pour renforcer l’attractivité de la commune. Plus particulièrement améliorer le cadre de vie de la commune. Dans cet objectif, le PADD stipule à la page 29 « ne pas négliger le poids de la nature en ville pour la qualité du niveau de vie et conserver des espaces végétalisés ». De plus ces espaces verts sont à encourager car ils permettent le maintien de la biodiversité en ville et facilite l’infiltration. Enfin, le PADD indique que le partage des espaces de vie extérieurs et des espaces verts est essentiel. Prenant en compte ces objectifs, le projet végétalisation des rues par les habitants est en adéquation avec les objectifs du PADD. Ce projet de végétalisation est donc important pour le développement de la ville d’Apt, dans l’optique d’améliorer le bien-être et l’attractivité de la commune.

Lancement du projet de végétalisation

Fin Mai 2018, une fois que les documents nécessaires ont été finalisés, nous avons lancé le projet de végétalisation en déployant la communication. Le plus important est d’informer une majorité de la population.

Organisation de réunions d’informations

Plusieurs acteurs privilégiés de la ville pour leur impact sur la population ont été invités pour être des ambassadeurs. Nous avons dans cet objectif rencontré quatre organismes que sont :
• Le conseil citoyen de la ville d’Apt, rassemblant tous les comités de quartiers de la ville.
• Deux associations, Une idée dans l’air et les cinémas d’Afrique, qui souhaitent végétaliser une place entière avec les habitants de la place.
• La Maison des Jeunes et de la Culture qui souhaite aussi participer au projet via son atelier de jardinage.
• La maison Bonhomme, centre social de la ville d’Apt qui organise diverses actions et qui possède déjà des jardins partagés.
Lors de ces réunions, nous avons expliqué le projet, les démarches, les objectifs. Nous avons présenté l’opportunité que représente le projet de végétalisation, pour s’investir pour sa commune, pour ses voisins et surtout pour soi-même.
Nous tenons un discours pour inciter, tel que : l’espace public est la propriété de la commune, mais ce sont les habitants qui y travaillent et qui y vivent. Les services de la commune sont en incapacité de gérer plus d’espaces verts que ceux déjà présents. Ainsi nous laissons aux habitants et commerçants de s’approprier l’espace devant chez soi pour le rendre plus agréable, comme un jardin dans la rue.
Lors de ces réunions, nous mettons à disposition des flyers, des affiches, des chartes en nombre suffisant pour que les personnes présentes puissent expliquer et distribuer à leur tour à leurs voisins, amis, collègues.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Remerciements
Introduction
La mairie d’Apt
Le projet de végétalisation des rues par les habitants
La préparation du projet
1-Le budget
2-S’informer sur des projets similaires
3- Documents de communication
4- Moyens pour impulser le projet
5- Mise en place des outils de gestion
6-Le cadre du projet
7-Un projet inscrit dans le PADD et dans la politique de la commune
Lancement du projet de végétalisation
Organisation de réunions d’informations
Traitement des demandes
Le travail de terrain
Finalisation des demandes
Résultats et perspectives
Outils d’évaluation du projet de végétalisation
Les résultats
Les perspectives
Conclusion
Bibliographie

Télécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *