Thèse médecine les saignements des voies aero-digestives supérieurs

THESE Pour l’obtention du diplôme de Doctorat en Médecine

Introduction générale
PREMIERE PARTIE : REVUE DE LA LITTERATURE
I. DEFINITION ET GENERALITES DE L’HEMOPTYSIE
II. EPIDEMIOLOGIE
III RAPPEL SUR LA VASCULARISATION PULMONAIRE
IV MECANISME DE L’HEMOPTYSIE : PHYSIOPATHOLOGIE
IV.1 HEMOPTYSIE PAR RUPTURE D’UN GROS VAISSEAU
IV.2 HEMOPTYSIE EN PROVENANCE DE LA CIRCULATION PULMONAIRE
IV.3 SAIGNEMENT EN PROVENANCE DE LA CIRCULATION SYSTEMATIQUE
V DIAGNOSTIC
V.1 DIAGNOSTIC POSITIF
V.1.1 STADE PRODROMIQUE
V.1.2 STADE DE REJET
V.1.3 STADE DE POST REJET
V.2 DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL
V.2.1 UNE HEMATEMESE
V.2.2 LES SAIGNEMENTS DES VOIES AERO-DIGESTIVES SUPERIEURS
V.3 DIAGNOSTIC QUANTITATIF
V.3.1 L’HEMOPTYSIE MINIME
V.3.2 L’HEMOPTYSIE DE MOYENNE ABONDANCE
V.3.3 L’HEMOPTYSIE DE GRANDE ABONDANCE
V.3.4 L’HEMOPTYSIE FOUDROYANTE
V.4 LE DIAGNOSTIC DE GRAVITE
V.4.1 LA DETRESSE RESPIRATOIRE
V.4.2 LA SPOLIATION SANGUINE
V.4.3 LE TERRAIN
V.5 DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE
V.5.1 LES CAUSES EVIDENTES
V.5.2 LES CAUSES FREQUENTES
V.5.3 LES AUTRES CAUSES PEU FREQUENTES
VI STRATEGIES DU DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE : CONDUITE A TENIR
VI.1 UN INTERROGATOIRE
VI.2 EXAMEN CLINIQUE COMPLET
VI.3 EXAMENS COMPLEMENTAIRES
VI.3.1 EXAMENS COMPLEMENTAIRES SYSTEMATIQUES
VI.3.2 LES EXAMENS COMPLEMENTAIRES DE CERTITUDE SELON L’ETIOLOGIE ENVISAGEE
VII TRAITEMENT
VII.1 LES TRAITEMENTS SYMPTOMATIQUES
VII.1.1 HEMOPTYSIE DE FAIBLE ABONDANCE
VII.1.2 HEMOPTYSIE DE MOYENNE ABONDANCE
VII.1.3 HEMOPTYSIE DE GRANDE ABONDANCE
VII.2 LE TRAITEMENT SPECIFIQUE
DEUXIEME PARTIE : METHODOLOGIE ET RESULTATS
I METHODOLOGIE
I.1 CADRE D’ETUDE
I.2 MATERIEL D’ETUDE
I.3 SELECTION DES SUJETS
I.3.1 CRITERES D’INCLUSION
I.3.2 CRITERES D’EXCLUSION
I.4 BUT D’ETUDE
II RESULTATS DE NOTRE ETUDE
II.1 ETUDE EPIDEMIOLOGIQUE
II.1.1 FREQUENCE DE L’HEMOPTYSIE SELON L’AGE
II.1.2 FREQUENCE DE L’HEMOPTYSIE SELON LE SEXE
II.1.3 FREQUENCE DE L’HEMOPTYSIE SELON L’ETHNIE
II.1.4 FREQUENCE DE L’HEMOPTYSIE SELON LA PROFESSION
II.1.5 FREQUENCE DE L’HEMOPTYSIE SELON LA PROVENANCE
II.1.6 FREQUENCE DE L’HEMOPTYSIE SELON LA QUANTITE DE SANG EMISE
II.2 ETUDE CLINIQUE
II.2.1 LE MODE D’INSTALLATION
II.2.2 LES ANTECEDENTS DES MALADES
II.2.3 LES SIGNES GENERAUX
II.2.4 LES SIGNES FONCTIONNELS
II.2.5 LES SIGNES PHYSIQUES
II.3 ETUDE PARACLINIQUE
II.3.1 EXAMENS PARACLINIQUES SYSTEMATIQUES
II.3.2 EXAMENS COMPLEMENTAIRES DEMANDES SELON L’ETIOLOGIE ENVISAGEE
II.3.3 LES AUTRES EXAMENS COMPLEMENTAIRES
II.4 ETIOLOGIE
II.5 TRAITEMENT
II.6 EVOLUTION
TROISIEME PARTIE : COMMENTAIRES ET SUGGESTIONS
I. COMMENTAIRES
I.1 NOTION EPIDEMIOLOGIQUE
I.1.1 FREQUENCE DE LA MALADIE SELON L’AGE ET LE SEXE
I.1.2 FREQUENCE SELON L’ETHNIE
I.1.3 FREQUENCE SELON LA PROFESSION
I.1.4 FREQUENCE SELON LA PROVENANCE
I.1.5 FREQUENCE SELON LA QUANTITE DE L’HEMOPTYSIE
I.2 SUR LES DONNEES CLINIQUES
I.2.1 LES ANTECEDENTS DES MALADES
I.2.2 SIGNES GENERAUX
I.2.3 SIGNES FONCTIONNELS
I.2.4 SIGNES PHYSIQUES
I.3 LES DONNEES PARACLINIQUES
I.3.1 RADIOGRAPHIE PULMONAIRE
I.3.2 LES EXAMENS DE CRACHATS
I.3.3 HEMOGRAMME
I.3.4 GROUPE SANGUIN
I.4 LES DONNEES ETIOLOGIQUES
I.5 SUR LES DONNEES THERAPEUTIQUES
I.6 SUR LES DONNEES EVOLUTIVES
II SUGGESTIONS
II.1 LUTTER CONTRE LA TUBERCULOSE PULMONAIRE
II.2 MODERNISATION DES EQUIPEMENTS DANS LE CENTRE HOSPITALIER
Conclusion générale

Rapport PFE, mémoire et thèse avec la catégorie médecine

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe de Bestpfe.com et ouvrir le fichier pfe PDF ou pfe DOC. Ce programme spécifique est classé dans la catégorie les traitements symptomatiques où vous pouvez trouver quelques autres mémoires médecine similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Actuellement, de plus en plus de gens sont prêts à partager leurs travaux pfe, mémoire, thèse.. avec les autres et ils ne veulent pas de compensation pour cela. Le rapport LES HEMOPTYSIES DANS LE SERVICE DE PNEUMO-PHTISIOLOGIE est un rapport complet pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux.

DEFINITION ET GENERALITES DE L’HEMOPTYSIE

L’hémoptysie se définit comme l’extériorisation par la bouche ou par l’orifice d’une prothèse endotrachéale lors d’un effort de toux ou par extension d’une aspiration bronchique du sang provenant des voies aériennes sous glottiques. Ce sang peut provenir du système bronchique à haute pression c’est-à-dire du sang rouge vif ou du système pulmonaire à basse pression c’est-à-dire du sang marron foncé. L’hémoptysie soulève deux ordres de problèmes selon les circonstances de survenue : un problème de diagnostic étiologique lorsque l’affection causale n’est pas connue c’est « l’hémoptysie symptôme ». La recherche étiologique doit faire appel aux nouvelles techniques d’investigations qui découlent de la connaissance des principaux mécanismes physiopathologiques des hémoptysies.
un problème thérapeutique, dans ce cadre la pathologie causale est souvent connue mais qui malgré le traitement laisse persister un saignement dont l’abondance peut mettre en jeu le pronostic vital du malade. C’est « l’hémoptysie maladie », et sa prise en charge a bénéficié de l’apport de l’endoscopie bronchique et de la radiologie interventionnelle.

EPIDEMIOLOGIE

Enumérer selon les causes
Tableau N° 1 : Epidémiologie de l’hémoptysie
Il s’agit d’une étude faite au CHU Clermont Ferrand en France en 2006, elle montre que :
durant une année cet hôpital a recruté 4618 cas d’hémoptysie avec comme cause les plus fréquentes sont les bronchites (21%), cancer (18%) suivie de la BK active ou séquellaire (17,2%) et idiopathique (16%).
333 cas soit 7,2% de ces malades admis pour hémoptysie dans cet hôpital, présentent des hémoptysies graves causées pas la BK active ou séquellaire avec 53,3% de cas et DDB avec 20% de cas.

RAPPEL SUR LA VASCULARISATION PULMONAIRE

La vascularisation intra thoracique normale comporte deux systèmes vasculaires, l’un fonctionnel c’est-à-dire pulmonaire et l’autre nourricier c’est-à-dire bronchique :
La circulation pulmonaire comporte le système artériel pulmonaire issu du cœur droit, de gros calibre où règne un régime de basse pression et à paroi très fine,  pauvre en fibres musculaires lisses contractiles. Le système artériel se résout en un fin réseau capillaire qui se draine par les veines pulmonaires vers  l’oreillette gauche.

Rapport PFE, mémoire et thèse PDF Télécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *