Théorèmes des isomorphismes

Théorèmes des isomorphismes

EXEMPLE D’ANEUX QUOTIENT

Exemple1
–Soient K un corps et a et b deux élément de K.Alorsona: 1. L’anneau K[X]/(X−a)est isomorpheàK;
2. L’anneau K[X,Y]/(Y−b)est isomorphe à K[X]; 3. L’anneau K[X,Y]/(X−a,Y−b)est isomorpheàK. Démonstration.

 – 1. Soit ϕ:K[X]→K l’homomorphisme d’anneaux défini par : ϕ(P)=P(a). Il est sur jectif et son noyau contient l’idéal(X−a). D’autre part, Si P∈kerϕ, i.e P(a)=0, le théorème de factorisation implique que P est de la forme : P(X)=Q(X)(X−a), autrement dit P ∈(X−a). Ainsi ϕ est un isomorphisme.  2. On définit ψ:K[X,Y]K[X] par P(X,Y)7→P(X,b). Il est surjectif, son noyau contient l’idéal(Y−b). Enfin si P(X,b) = 0, prouvons que P(X,Y) est un multiple de Y−b. On peut en fait invoquer le théorème de factorisation dans l’anneau des polynômes en une variable à coefficients dans l’anneau intègre K[X]. Mais on peut le démontrer directement on écrit: P(X,Y)= m X k=0 Pk(Y)Xk, Pk ∈K[Y]. Alors, P(X,b) =Pm k=0 Pk(b)Xk = 0, si bien Pk est multiple de Y−b, et donc P est multiple deY−b. 3. On introduit η : K[X,Y] → K donné par η(P) = P(a,b). C’est le composé ϕ◦ψ.
Son noyau contient l’idéal (X−a,Y−b). Réciproquement, soit P∈K[X,Y] tel que P(a,b)=0.La division euclidienne de P par Y−b dans K[X,Y] nous permet d’écrire: P(X,Y)=(Y−b)Q(X,Y)+R(X,Y) avec R(X,Y) est un polynôme en Y strictement inférieur à 1. Donc un polynôme R(X) en X seulement. Alors P(a,b) = R(a) = 0, ce qui implique que R(X) s’écrit (X−a)S(X).Finale menton a bien P(X,Y)∈(X−a,Y−b).
Exemple2. –Soit n un entier≥1.On notes :Z→Z/nZla sur jection canonique. 1. Étant donné un entier m, Alors s(m) est inversible dans l’anneau Z/nZ si et seulement sin et m sont premiers entre eux. 2. L’anneau Z/nZ est intègre si et seulement si n est premier. 3. Sin est premier l’anneau Z/nZ est un corps. Démonstration. – 1.

Soit a∈Z.Dire que s(m)est inversible signifie qu’il existe m0∈Z tel que s(m)s(m0)= s(1).Cela implique qu’il existe k∈Z tel que mm0=1+kn,d’où une relation de Bézoutentrem et n qui sont donc premiers entre eux. Réciproquement,sim et n sont premiers entre eux,ils existe n tu et v de Z tels que um+vn=1,d’où s(u)s(m)=s(1): s(m)est inversible dans Z/nZ,d’inverse s(u). 2. Supposons que n est premier et montrons que Z/nZ est intègre. Soient a et b tels que s(a)s(b)=s(0). Cela signifie que ab est un multiple de n, donc, n étant premier,que n divise a ou que n divise b.Ainsi s(a)=s(0)ou s(b)=s(0). Dans l’autre sens, si n n’est pas premier, on peut écrire n=n1n2 pour des entiers n1,n2 tels que 1<n1 <n et 1<n2 <n. En particulier s(n1) et s(n2) sont non nuls dans Z/nZ.Or s(n1)s(n2) = s(n1n2) = s(n)=s(0). Ainsi Z/nZ n’est pas intègre. 3. Supposons que n est premier et montrons que Z/nZ est un corps. Si m est un élément de Z tel que s(m)6=0 dans Z/nZ,cela signifie que n ne divise pas m,donc n et m sont premiers entre eux. D’après 1. s(m) est inversible. Par suite Z/nZ est un corps.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Théorèmes des isomorphismes

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Exemples d’anneau quotient où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Dédicaces
Remerciements
Introduction
1 Anneau quotient
1.1 Construction
1.2 Théorèmes des isomorphismes
1.3 Exemples d’anneau quotient
2 Localisation
2.1 Partie multiplicative
2.2 Construction
2.3 Correspondance entre les idéaux de A et S−1A
2.4 Exemples de partie multiplicative
Bibliographie

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.