Revue littérature sur les concepts de base de l’audit en général et l’audit opérationnel

Présentation de l’audit opérationnel

Présenter l’audit opérationnel revient à le définir d’abord en soulevant les controverses autour d’une notion galvaudée. Mais aussi comparer ensuite l’activité d’une fonction par rapport à d’autres qui lui sont juxtaposées à l’intérieur ou à l’extérieur d’une organisation.

L’audit à travers l’analyse de certaines définitions

Pour mieux appréhender l’audit opérationnel il est nécessaire de discuter certaines conceptions tout en constatant au départ qu’il est difficile de lui trouver une définition où tout le monde s’accorde. Les définitions de l’audit interne peuvent être classées en deux catégories. Il y a les conceptions restreintes de l’audit qui sont souvent anciennes inspirées des consultants et les approches dites modernes issues de l’école managériale. Et les deux principales approches peuvent être présentées comme suit :

Les approches dites classiques ou des consultants :
Il s’agit d’approches souvent influencées par les grands cabinets d’expertisent comptables qui utilisent les démarches traditionnelles qui s’appuient sur l’audit financier et comptable. D’abord, pour la conception dite classique, l’audit opérationnel assume par délégation une partie de la responsabilité de contrôle de la Direction .C’est une conception qui est issue de la théorie de l’agence. L’audit opérationnel est vu comme un dispositif qui permet à l’entreprise d’atteindre un certain nombre d’objectifs comme l’appréciation de l’exactitude et de la fiabilité de l’information comptable, la sécurité des actifs, l’efficacité du système d’information. Cette définition met l’accent sur les objectifs tout en le considérant comme un système. Alors que, l’Association Française des Auditeurs et Consultants Internes (IFACI) assimile l’audit opération à l’audit interne et conçoit ce dernier comme « une fonction indépendante d’appréciation exercée dans une organisation par un service pour examiner et évaluer ses activités. L’audit interne a pour objet d’aider les responsables d’une entreprise à exercer leur responsabilité ».

Ces deux conceptions réductrices de l’audit opérationnel au contrôle financier et au contrôle des comptes ont été dépassées par les auditeurs eux-mêmes. Il s’agit d’approches récentes développées par des associations d’auditeurs suites aux menaces pouvant entraîner la disparition de la fonction. W. BISHOP définit l’audit en instant sur l’indépendance, l’élargissement du rôle de l’auditeur et le conçoit « comme une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils pour les améliorer, et contribue à créer de la valeur ajoutée. Il aide cette organisation à atteindre ses objectifs en évaluant, par une approche systémique et méthodique, ses processus de management des risques, de contrôle et de gouvernement d’entreprise et en faisant des propositions pour renforcer leur efficacité ». L’auditeur n’est plus donc celui qui apprécie seulement une situation passée par rapport à des normes rigides, mais il est aussi celui qui propose des solutions les plus sûres, les plus efficaces et les plus efficientes. Il est celui qui conseille mais aussi qui anticipe sur les risques au regard de son savoir-faire de ses connaissances de l’entreprise et de l’environnement ce que les anglo-saxons désignent par « doingt the rigth thing » et « doingt the rigth » pour insister sur le souci d’efficacité et d’efficience. C’est cette définition qui a été adoptée par L’IIA (the institute of internal Auditors : I.I.A). Cette approche est partagée par L’IFACI.

Les approches managériales ou modernes de l’audit 

Aussi –avons-nous noté une approche plus récentes qui est managériale développée par Jean Charles Becour et H. Bouquin qui considèrent l’audit opérationnel comme une activité qui applique en toute indépendance des procédures cohérentes et des normes qui lui permettent d’examiner en toute objectivité toutes les actions dans un processus sans privilégier leur conséquence sur la tenue des comptes. Autrement comme le disent BECOUR et BOUQUIN, l’audit opérationnel a pour rôle de juger la manière dont les objectifs sont fixés et atteints ainsi que les risques qui peuvent survenir et diminuer la capacité de l’entreprise à définir des objectifs clairs, précis, à les atteindre et à apprécier leur opportunité.

Il juge donc la manière dont l’entreprise fixe ses objectifs, les respecte « préserve, alloue et consomme tous les moyens nécessaires pour ses fins ». Il s’inscrit dans une perspective stricte au domaine, à l’entreprise, à l’environnement. En conséquence, il est tout un processus d’identification des problèmes.

Contenu de l’audit opérationnel

Caractériser la fonction audit opérationnel permet de l’éclairer comme le note Jacques Renard en traçant ses frontières par rapport à d’autres activités qui sont à l’extérieur de l’entreprise mais qui utilisent des démarches qui lui sont similaires ou par rapport à d’autres fonctions qui existent dans l’entreprise et qui lui sont juxtaposées.

L’audit opérationnel et l’audit interne 

On retrouve les objectifs de l’auditeur interne dans ceux de l’auditeur opérationnel. L’un et l’autre on un champ d’application qui peut s’étendre à des multiples fonctions de l’organisation. L’un et L’autre en poursuivent la performance. Il n’en reste pas moins que la notion d’audit opérationnel est plus large que celle d’audit interne dans le sens de l’auditeur opérationnel peut s’étendre même à la Direction générale. Dans ce cas l’auditeur doit être obligatoirement externe pour respecter le principe de l’indépendance. Ainsi, l’auditeur opérationnel peut être interne ou externe selon la cas, alors que l’auditeur interne est par définition un membre du personnel de l’entreprise.

L’audit opérationnel et l’audit externe :
La confusion est née du fait que la principale démarche de l’audit opérationnel est née à partir de celle de l’audit externe qui est un audit financier et comptable. Mais, actuellement il y a une distinction nette entre les deux fonctions tant du point de vue des démarches et des finalités. L’audit externe est défini comme une fonction indépendante de l’entreprise et dont la finalité est de porter une opinion sur les comptes et résultats de l’entreprise .Il s’agit ici d’une définition universelle.

L’audit externe est souvent exercé par un cabinet indépendant et s’intéresse à la manière dont l’entreprise ou ses entités définissent ses objectifs, les respectent, utilisent les moyens mis à la disposition de ses dirigeants. Il s’intéresse à la manière dont l’entreprise est gérée ou dirigée. Cet audit se déroule dans ce cas dans le cadre d’une mission légale ou contractuelle .

L’audit opérationnel et l’audit financier

L’audit financier intéresse les actions ayant une incidence sur la préservation du patrimoine, les saisies et traitements comptables, l’information financière publiée par l’entreprise. Il étudie en même temps les actions qui ne sont pas engagées par les comptables, mais s’y intéresse en tant qu’élément déterminant la fiabilité, la pertinence, la régularité et la sincérité de l’information comptable et financière sur laquelle il doit formuler un jugement. L’audit financier est donc en termes simples l’examen critique de la qualité de l’information financière destinée aux tiers. Il permet alors de vérifier et de certifier que les comptes sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle du patrimoine et de la situation financière et comptable de l’entreprise.

L’audit financier est effectué généralement à deux occasions :
◆ lors d’une mission légale comme celle du commissaire aux comptes visant à certifier les comptes ; (certification avec réserve, certification sans réserve, non-certification, etc.) ;
◆ ou à l’occasion d’une mission contractuelle confiée à un professionnel comptable : ce type de mission porte généralement sur la révision comptable.

Alors que l’audit opérationnel n’est pas habilité à certifier les comptes. Il peut vérifier l’exactitude de l’information comptable et financière en privilégiant la correction des erreurs sans pour autant formuler une opinion pour les tiers sur la sincérité et la fiabilité de l’information comptable.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
1ère partie : Revue littérature sur les concepts de base de l’audit en général et l’audit opérationnel
Chapitre I : Présentation de l’audit opérationnel
Section 1 : L’audit à travers l’analyse de certaines définitions
Section 2 : Contenu de l’audit opérationnel
Chapitre II : Un service d’audit : organisation, place et productions attendues
Section1 : Les trois niveaux d’audit
Section 2 : Organisation d’un service d’audit opérationnel
2ème partie : Cas pratique : Evaluation des procédures du circuit achats fournisseurs de la Société LESAFFRE Maroc Fès
Chapitre I : Phase de prise de connaissance de la société LESAFFRE
Section 1 : Présentation de la société
Section 2 : Prise de connaissance du cycle achats- fournisseurs
Chapitre II : Phase d’analyse des procédures du circuit achats-fournisseurs
Section 1 : Description de la procédure des achats
Section 2 : Evaluation et recommandations de la procédure des achats
Conclusion
Tables des matières
Bibliographie
Annexes

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comments (1)

  1. Bonjour Messieurs,

    Je viens de lire votre revue littéraire sur les concepts de base de l’audit en général et de l’audit opérationnel et je vous en remercie. Néanmoins, je ne peut m’empêcher de vous dire qu’il y a encore des zone d’ombre sur la conception technique de l’audit interne qui a fait l’objet d’une demande que je vous ai envoyer pour obtenir une explication ou une littérature élaborée à ce propos.

    Mes remerciements anticipés.

    Mr KIAMBOTE Audet