Rétrospective de l’évolution de la population depuis 1966 à 2008 à l’échelle communale

Construction de l’objet d’étude :

La conception dominante du monde dans la civilisation méditerranéenne et en particulier sur sa rive musulmane, est basée sur la hiérarchie et la dichotomie des sexes et se traduit par une rigoureuse séparation de deux ordres : le masculin et le féminin. Ce dernier se caractérisait par l’immobilité, le silence, le caché, l’intime dans un espace qui sera sacralisé qui protège la femme, et dont l’inviolabilité se confond avec l’honneur : la « horma ».1 Dans la situation algérienne, la condition de la femme a toujours suscité des interventions vis-à-vis de sa présence dans l’espace social extérieur. Autrement dit, Aujourd’hui on ne peut pas abordés la question de développement sans parler des femmes, de leur statut et de leur rôle dans la société en général et dans la famille en particulière. Le système traditionnel est dominé par les valeurs anciennes qui valorisent toujours l’homme par rapport à la femme, cette faveur-là de la valorisation est renforcée par les coutumes et les traditions, ce système a été aussi caractérisé par la répartition des rôles et la séparation des fonctions fondée sur la division sexuelle. Mais pendant la révolution industrielle ou il y avait une demande accrue de main d’oeuvre pour effectuer les taches, c’était le bon moment pour la femme pour montrer de quoi elle est capable, c’était l’occasion pour faire son entrée dans les usines. En plus avec l’apparition de la contraception et du congé maternel, était une autre occasion à la femme pour exercer une activité professionnelle, par la suite la femme se trouve plus libre qu’auparavant, à partir de là les sociétés commencent à changer la mentalité. En Algérie, la mutation de la femme a commencé en novembre 1954 ou on remarque vraiment des modifications obligatoires face à la colonisation, la femme s’est trouvée contrainte de sortir pour rejoindre la révolution, et surtout avec l’action de prisonnier les hommes.

Cette participation massive de la femme algérienne à la lutte de libération nationale est l’occasion pour la femme de changer sa condition. Ce sont les femmes militantes qui constituent les systèmes de référence autour desquels l’imagination de la société féminine algérienne entrer en ébullition « la fille algérienne qui émerge dans le ciel mouvementé de l’histoire convie son père à une sorte de mutation, d’arrachement à soi-même ».3 Par la suit automatiquement qu’on remarque un changement radicale concernant le statut de la femme parce qu’elle montré qu’elle est capable de remplacer les hommes dans différents domaines. Avec l’industrialisation des année 1970 a bouleversées beaucoup plus les données , la femme est intégré dans le monde du travail, notamment dans les industries textiles et le secteur agro-alimentaires, puis les rêves de la femme a agrandi, elle veut d’occuper d’autre profession qui étaient exclusivement masculine tel que la sécurité ou encore la défense pour montrer encore ses capacités et ses compétences, et d’après Mahfoud BENOUNE cette évolution c’est « les résultats de l’instruction des femmes, l’urbanisation et le processus de développement ».4 A partir de l’année 19735, la date de l’ouverture du corps de la police au recrutement de l’élément féminin, elles sont de plus en plus nombreuses à braver les interdits et à mettre leurs compétences à l’épreuve en choisissant la vocation de policier. Actuellement, le nombre de femmes qui s’intègrent dans la sureté nationale tout corps confondu, ne cesse d’augmenter chaque année et cela peut s’expliquer par les lois instaurées par l’Etat concernant le recrutement des employés sans tenir du sexe. A travers toutes ces données nous construit une question principale à laquelle nous allons essayer de répondre afin de comprendre comment s’est faite l’insertion de la femme dans ce secteur de la police et de voir la trajectoire de cette dernière dans ce domaine?

Le choix du thème et du terrain :

Le choix du titre c’est tout dans tout, mais le problème qui se pose comment traduire un sujet de recherche en thème d’enquête ? Et surtout, comment l’adapter aux possibilités concrètes d’enquête ?6 Donc c’est difficile un peu de choisir le titre convenable, puisque tous les travaux subséquents seront déterminés, d’ailleurs il nécessite la confiance en soi, alors « les représentations sociales du travail de la femme policière au sein de la société Chaouia » c’est notre thème car nous avons été pressés d’avoir un thème le plus tôt possible, car le temps court derrière nous, en plus l’importance de ce sujet c’est tout simplement l’une des sujet d’actualité qui est devenu jour après jour un sujet de discussion, alors quand nous sommes rentrés à la maison nous somme allés sur le terrain pour déterminer le sujet, et commencer le plus vite possible, donc directement nous nous somme orienté vers les policières qui sont proches de nous, et de parler au hasard avec les policières que nous rencontrons, alors parmi les raison qui nous ont empêchés de dépasser les 15 policières, c’est que ce domaine est très sensible, elles ont peur de diffuser leurs informations ; et concernant le terrain, nous avons choisi Arris comme le village de notre recherche, d’un coté nous somme d’origine d’Arris, d’un autre coté nous maitrisons la dialecte Chaouia, donc il est facile de collecter les informations, de plus même l’accessibilité au terrain joue un grand rôle pour réaliser notre recherche facilement que ce soit sur le coté matériel ou humain. D’ailleurs la faisabilité est l’une des principales règles d’une recherche, c’est l’accessibilité au terrain que ce soit du coté matériel ou humain et tout cela se fait en fonction du temps disponible.

Déroulement de l’enquête du terrain :

La pré-enquête consiste la première étape de la recherche, parce qu’elle est très importante et utile à laquelle il faut recourir. On a préparé notre guide d’entretien puis lorsque on a décidé d’aller aux enquêtées on a quand même une bonne apparence et on s’est préparé même psychiquement parce que il faut s’armer de patience car le travail de terrain est formateur, dans la mesure où il met à l’épreuve notre personnalité, et notre savoir-faire dans des situations sociales complètement artificielles, plusieurs autres situations peuvent mettre à l’épreuve notre amour propre, et même notre foi à la science. La pré-enquête a été commencée pendant les vacances, le 2 janvier 2017 ou nous avons fait une exploration du terrain consistant à détecter les femmes policières que nous pouvons les approcher, et cette opération s’est faite à travers les interventions de ma famille pour faciliter et assurer un nombre suffisant pour l’enquête, puis nous avons parlé avec deux étudiant en doctorat de Thamazight, l’un de Bouira et l’autre de Bejaia, pour choisir un bon thème qui va servir la société Chaouia en particulier, et Thamazighth en général, puis nous avons dirigé à notre encadreur qui nous a proposé de choisir un thème qui alentour de la femme, alors nous avons pris une semaine de réfléchir sur quelle femme que nous allons faire notre recherche, celle qui reste à la maison ou celle qui travaille, donc après avoir choisi cette dernière nous avons perturbé encore quelle est le domaine que nous allons prendre, alors encore une fois notre encadreur nous a orienté à la femme policière, par la suite nous nous avons dirigé au terrain pour ne pas perdre beaucoup de temps, et d’autre part pour découvrir la situation et le terrain.

Le 15-03-2018 nous avons commencé au matin nous avons essayer de s’approcher aux nos connaissance des gens, exactement avec mon oncle qui était déjà policier, il a contacté les amis qui connait au commissariat pour avoir l’autorisation d’entrer au commissariat sans aucun problème, mais la réponse était inattendue car il faut l’acceptation du commissaire de la daïra de Arris, qui nous a compliqué lui-même les choses puisque il nous a demandé d’aller à la cellule de la communication et les relations social de Batna pour apporter l’accès pour rentrer au commissariat et avoir le droit de s’asseoir avec les policières, parce que d’une part elles sont en travail qui veut dire elles n’ont pas le droit de discuter et perdre le temps, et d’autre part le billet d’entrer permet d’éviter la peur des policières, puisque ce domaine de la police est très sensible, mais ce billet tellement difficile à apporter à cause de l’enquête qu’ il vont la faire sur nous qui va nous perdre le temps avec le pourquoi et le comment et d’autre questions, nous avons changé le commissariat en prenant la maison comme notre endroit de l’enquête. Le 16-03-2018 directement nous nous avons dirigé à l’officier F.M grâce à son frère Zobir qui nous a facilité la rencontre à leur maison, donc nous avons pu discuter avec elle un bon moment à 12 :15 de ce que nous avons besoin d’elle, par la suite nous avons pris un petit rendez-vous avec elle le soir, donc à 17 :20 nous l’avons rencontré de nouveau en expliquant en générale qu’est ce que nous voulons d’avoir, nous avons demandé d’elle de ramener ses camarades aussi si possible. Le 17-03-2018 à 9:30 nous somme allés à l’une des amies de ma mère, dans sa maison nous avons pu de poser quelques questions généralement pour prendre quelques idées au moins, elle nous a permet de déstresser un petit peu lorsqu’elle nous a promis d’avoir l’occasion de parler avec d’autres policières, comme elle nous a aidé d’avoir certaines informations, la conversation a pris presque 40 minute dans un climat formidable, il n’y a aucun dérangement, personne nous a interrompu.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction générale
Chapitre I : cadre méthodologique
Introduction
1- Présentation du thème
2- Les raisons du choix du thème
2-1- Les raisons objectifs
2-2- Les raisons subjectifs
3- L’importance et objectif du thème
4- Construction de l’objet d’étude
4-1- La problématique
4-2- Les hypothèses
4-3- Le choix du thème et du terrain
4-4- Définition des concepts clés
– Les représentations
– Valeur
– Norme sociale
– La société
– Travail
– Sécurité
– La police
– Trajectoire
5- Déroulement de l’enquête du terrain
5-1- la pré-enquête
5-2- L’enquête sur le terrain
6- Le choix de la population de recherche
7- Les caractéristiques de la population de recherche
8- Méthode et technique de recueilles des données
8-1- La méthode
8-2- La technique
8-2-1- Entretien semi-directif
8-2-2- Observation
8-2-3- Le récit de vie
8-2-4- La langue utilisée dans l’enquête de terrain
9- Les difficultés rencontrées
Conclusion
Chapitre II : Monographie du terrain d’investigation
Introduction
1- Le cadre historique
1-1- Antiquité
1-2- Moyen âge
1-3- Période de la colonisation
1-4- La guerre d’Algérie
2- L’habitat
3- La démographie
3-1- Rétrospective de l’évolution de la population depuis 1966 à 2008 à l’échelle communale
3-2- La population d’ARRIS dans son contexte global
3-3- Répartition de la population au dernier RGPH 2008 par grands groupes d’âge et par sexe à l’échelle communale
4- Le cadre administratif
5- Caractéristiques et importance de la focalisation d’Arris
5-1- Climat
5-2- La végétation
5-3- Les ressources hydrauliques
6- L’activité économique
6-1- La population en âge de travailler
6-2- Population active et taux d’activité
6-2-1- Le taux de charge
6-2-2- Le chômage
7- Les ressources économiques de la commune d’Arris
7-1- L’agriculture
7-1-1- L’occupation agricole
7-2- Récolte des fruits
7-3- L’industrie
7-4- Tourisme
8- Les richesses artisanales
8-1- Le bijou traditionnel des Aurès
8-2- Le tissage
8-3- La poterie
9- La vie religieuse
9-1- La mosquée
9-2- Les fêtes religieuses
9-2-1- Aid el fitr
9-2-2- Aide El Adha
Conclusion
Chapitre III : théorie du genre et changement social
Introduction
I – La théorie du genre
1- Anthropologie du genre
1-1- Éléments de définition
2- L’anthropologie du genre et ses contradictions
3- Une anthropologie révolutionnaire
4- Histoire de la théorie du genre
5- La notion de genre tarde à s’imposer et elle est souvent biaisée
6- L’ennemie de la famille et de la religion
7- Les paradoxes du genre
8- La théorie du genre en Algérie
II- La femme et changement sociale
1- Les instruments d’émancipation de la femme
1-1- La scolarité féminine
1-2- L’accès des femmes aux marchés de travail
2- L’évolution du statut de la femme algérienne
3- La place et e rôle de la femme traditionnelle et la femme moderne
3-1- La femme traditionnelle
3-2- La femme moderne
Conclusion
Chapitre IV : le secteur de la police : l’histoire, l’évolution et l’intégration de la femme policière
Introduction
Historique de la police Algérienne
1- La police : définition, et différents rôles et missions
2-1- la définition
2-2- Le rôle de la police nationale
2-2-1- Assurer la sécurité des personnes, des biens et des institutions
2-2-2- Maîtriser les flux migratoires et lutter contre le travail clandestin
2-2-3- Lutter contre la criminalité organisée, la grande délinquance et la drogue
2-2-5- Maintenir l’ordre public
2- Les différents grades de la Police Nationale
3- La formation de la police
4-1- Les matières enseignées lors de la formation
4-2- Les évaluations durant la scolarité
4-3- Adaptation à l’emploi
4-4- La formation du Gardien de la paix
4-5- La durée minimum de l’engagement
4- Comment devenir policier
5-1- Chaque citoyen Algérien désirant faire partie des services de la sûreté nationale doit remplir les conditions suivantes
5-2- Dépôts du dossier
5- Entités rattachées au d’érection générale de la sureté nationale (DGSN)
6-1- La Sécurité publique
6-2- Police administrative
6-3- Police judiciaire
6-4- La Brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ
6-5- Le Service protection et sécurité des personnalités (SPS
6-6- L’Unité aérienne de la sûreté nationale
6-7- Les Unités républicaines de sécurité (URS
6-8- La police scientifique
6-9- La Police aux frontières et de l’immigration (PAF
6- Moyens de la police
7-1- Armement
7-2- Véhicule
7-3- Motos
7-4- Moyens aériens
8- Les femmes dans la police, des exigences de parité à la reconnaissance de qualités
9- Les promotions de policière des origines à nos jours
Conclusion
Chapitre IV : le travail de la femme policière et ses raisons
Introduction
I- Les raisons déclaré
I-1- Pour avoir une forte personnalité
I-2- Une vie misérable
I-3- Le besoin d’argent
I-4- Par amour
I-5- Les antécédents familiaux
I-6- La peur de devenir veuf et le désir d’être financièrement libre et bénéfique
II- Les raisons latentes (dépende de l’argent
II-1- Aider la famille
II-2- Epargner pour l’avenir (Economiser pour des moments ultérieurs et durs
II-3- Voyager
II-4- La santé
II-5- Les besoins personnels
Conclusion
Chapitre VI : les représentations du métier des femmes policières
Introduction
1- La vision de la famille envers la policière (parents, frère, mari
1-1- La vision des parents
1-1-1- Victime
1-1-2- En danger
1-1-3- En bon état (la vision des parents et des frères
1-2- La vision des frères
1-2-1- Déshonneur
1-2-2- Un homme
1-3- La vision du mari : double rôle
2- La vision de la société envers les policières
2-1- Le voile
2-2- Méfiance
2-3- Inefficacité
2-4- Policière égale homme
2-5- Capable
3- La vision de la policière envers elle-même
3-1- L’indépendance financière
3-2- Statut
3-3- Responsabilité
4- La vision de la femme policière envers son métier (les avantages et les inconvénients
4-1- Les avantages
4-1-1- Proximité
4-1-2- Un salaire fixe
4-1-3- La sécurité
4-1-4- Travailler en équipe
4-1-5- Vacances
4-1-6- Sécurité sociale
4-1-7- La priorité et le charisme
4-1-8- Accès sans diplôme
4-2- Les inconvénients
4-2-1- Proximité
4-2-2- Régionalisme et ethnocentrisme
4-2-3- Le climat
4-2-4- Horaire difficile
4-2-5- Critiquée par les gens
4-2-6- Agressivité et risque
4-2-7- Responsabilité
Conclusion
Bibliographie

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *