Rehabilitation et remise en valeur de l’eglise saint-nicolas a coutances

Coutances est une commune située en région Basse-Normandie, dans le département de la Manche (50), dont elle est la sous-préfecture. Elle compte environ 9 390 habitants selon les données 2009 de l’INSEE et s’étend sur une superficie d’environ 13 km². Elle se trouve à mi-chemin entre le Mont Saint-Michel et Cherbourg, c’est-à-dire à environ 80 kilomètres de chacun de ces lieux. Elle bénéficie ainsi d’une situation privilégiée au cœur de la péninsule du Cotentin à seulement une dizaine de kilomètres de la mer (Cf. Carte 1 : Principales villes de la Manche).

Coutances est connue pour son festival de musique « Jazz sous les pommiers » qui a lieu tous les ans au mois de mai, généralement durant la semaine de l’Ascension, et ce depuis 1982. Elle est aussi réputée pour sa cathédrale de style gothique, la cathédrale Notre-Dame de Coutances, qui selon la légende serait même visible depuis la mer puisqu’elle est construite à une altitude de 91 mètres et s’élève à pratiquement 80 mètres de haut. L’église Saint-Nicolas, qui constitue l’objet principal de ce projet, est située au cœur du centre-ville de Coutances, à moins de 200 mètres de la fameuse cathédrale gothique. Sa première construction remonte au 14ème siècle mais elle présente des vestiges de plusieurs époques étant donné qu’elle a été réparée et reconstruite à deux reprises, suite à la guerre de Cent Ans et aux guerres de religion. Cette église est donc un témoin important de l’histoire de Coutances, elle est d’ailleurs classée aux monuments historiques. Cependant, depuis 1965 elle reste désaffectée, créant ainsi un vide au cœur du centre-ville.

On va donc voir tout au long de cette étude que malgré les atouts importants dont bénéficie l’église, tels que sa localisation au sein de la ville et la place Saint-Nicolas qui lui fait face, elle est constamment reléguée au second plan face à tout ce qui l’entoure. Elle ne parvient pas à trouver sa place dans la ville et subit un délaissement, vraisemblablement non souhaité, et qui ne l’aide pas à se réinsérer dans son environnement. Ce projet tentera donc de répondre à la problématique suivante : « Comment remettre en valeur et redonner sa place à l’église SaintNicolas à Coutances ? ».

Cette problématique reste cependant assez large et difficile à traiter puisque l’église subit un délaissement à différentes échelles. En effet, en essayant de diagnostiquer précisément les divers problèmes et enjeux qui se posent, on voit que quatre grandes échelles ressortent. On peut s’apercevoir premièrement que l’église n’est pas intégrée globalement dans la dynamique de la ville, de par sa désaffectation mais aussi par l’importante et constante activité présente autour d’elle, et cela l’empêche d’attirer du monde.

Deuxièmement, on peut voir qu’au niveau de la place qu’elle tient au sein du patrimoine de la ville, elle est là-encore cantonnée au second plan, notamment face à la cathédrale Notre-Dame, beaucoup plus imposante qu’elle et sans conteste le monument le plus important de la ville. Troisièmement, et plus localement, l’église ne semble pas être bien intégrée dans son environnement proche, c’est-à-dire que lors de son développement le quartier ne semble pas l’avoir prise en considération mais plutôt s’être développé uniquement selon ses propres besoins, la privant en quelque sorte de son espace vital. Enfin, on peut constater qu’au niveau architectural l’église fait aussi preuve d’un délaissement important puisqu’elle n’est pas entretenue depuis sa dernière restauration à la suite de la seconde guerre mondiale. Ces nombreux points mènent certes tous à la même conclusion, à savoir que l’église Saint-Nicolas subit une mise à l’écart, cependant ils ne suggèrent pas pour autant une solution commune et unique qui permettrait de résoudre simultanément tous les problèmes diagnostiqués. Il paraît donc difficile de traiter simplement ce sujet sans perdre le fil, en suivant un plan basique et binaire : diagnostic et enjeux d’une part et propositions d’autre part. En effet, en suivant un tel plan on énoncerait dans un premier temps tous les enjeux soulevés et les problèmes rencontrés sans réellement savoir dans quel ordre les organiser, et dans un second temps on proposerait des solutions sans vraiment suivre d’ordre logique non plus. Par conséquent, ceci entrainerait très certainement des confusions entre les problèmes énoncés et les propositions correspondantes. De plus, les deux grandes parties du rapport ressembleraient fortement à des simples listes rapportant les problèmes un à un et les propositions une à une. Le tout constituerait donc un rapport peu agréable à lire et surtout difficile à comprendre par la longueur de ses parties peu organisées. De ce fait, la méthode la plus pertinente et la plus lisible pour aborder ce sujet semble être de traiter le problème de manière multi-scalaire, les quatre échelles étant celles identifiées ci dessus. Ainsi, le travail se décomposera en quelque sorte en quatre sous-projets. Chacun correspondra à une des quatre échelles, et le tout formera le projet final. De cette manière, au sein de chaque partie, attachée à un sous-projet, sera réalisé dans un premier temps un diagnostic ciblé sur l’échelle étudiée, mettant en avant les enjeux et les problèmes rencontrés. Et dans un deuxième temps seront présentées des propositions pour répondre spécifiquement aux problèmes de cette échelle. Le même travail sera répété à chaque échelle. Pour rendre le tout le plus compréhensible et le plus fluide possible ces échelles seront abordées de la plus vaste à la plus restreinte. En résumé les quatre échelles seront donc les suivantes. La première concernera la stratégie et la dynamique globales de la ville, et plus précisément du centre-ville qui est la zone qui nous intéresse ici. Le reste étant essentiellement composé de logements et de zones d’activités il ne sera pas pris en compte. On verra donc quelle place tient l’église Saint-Nicolas à cette échelle. La seconde échelle s’attardera plus spécifiquement à la place du patrimoine dans la ville et à la situation de l’église dans ce contexte-là. La troisième, encore plus restreinte, s’attardera plus spécifiquement aux abords directs de l’église et à sa place par rapport au reste du bâti qui l’entoure. Enfin la quatrième et dernière échelle, la plus restreinte traitera essentiellement de l’aspect architectural de l’église.

Stratégie globale de la ville, et plus précisément du centre-ville

L’église Saint-Nicolas se trouve au cœur de Coutances, et plus précisément dans le centre-ville . Cette partie s’intéressera donc essentiellement à la stratégie globale du centre-ville, le reste de la ville étant peu intéressant à étudier puisqu’il est constitué essentiellement de logements et de zones d’activités, comme on l’a vu dans l’introduction. On va donc voir dans un premier temps quels sont les grands axes de développement du centre-ville, c’est-à-dire ses principaux secteurs d’activités, en essayant d’identifier les atouts et les défauts que cela présente vis-à-vis de l’église Saint-Nicolas et de sa propre attractivité. Dans un deuxième temps des propositions pertinentes seront apportées aux problèmes détectés, dans le but de répondre au mieux à la problématique du sujet.

Situation actuelle du centre-ville et enjeux

Dans un premier temps il est nécessaire de localiser précisément l’église au sein de la ville et d’étudier en détails cette zone afin de mieux appréhender le contexte dans lequel elle se situe. La carte en annexe présente le centre-ville de Coutances (Cf. Carte 2 : Localisation du centre-ville de Coutances, page suivante), qui s’étend sur environ 1,4 km du Nord au Sud et un peu moins d’un km d’Est en Ouest. L’église Saint-Nicolas se situe dans sa partie Nord, en pleine rue commerçante. Nous allons voir que ce quartier s’axe principalement autour de trois dominantes : commerçante, culturelle, et juridique, tout en accueillant bien évidemment des logements.

Situation générale du centre-ville

Un quartier commerçant
Le centre-ville de Coutances présente une importante activité commerçante (Cf. Carte 3 : Localisation des commerces dans le centre-ville de Coutances), qui apparaît  Aujourd’hui comme l’une des activités principales du centre-ville, et même de la ville. On y trouve de tout : des commerces de proximité tels qu’une superette « Carrefour City », des boulangeries, des banques, des pharmacies, des opticiens, des cafés ou encore la Poste. Mais on y trouve aussi des magasins en tous genres : habillement, chaussures, sport, décoration, musique, papeterie, maroquinerie, etc. ainsi que des restaurants. En tout, le centre-ville de Coutances ne compte pas moins de 150 commerces. Cette importante activité commerçante permet au centre-ville d’être constamment vivant et animé, c’est une importante zone de passage.

Cette activité se concentre principalement autour d’un seul axe routier, qui traverse le centre-ville du Nord au Sud et qui est découpé en trois rues. La première est la rue Saint-Nicolas, qui débute l’axe commerçant au Nord et s’étend au Sud jusqu’à l’église du même nom, dont il est question dans ce projet. La seconde, la rue Tancrède s’étend de cette même église Saint-Nicolas à la cathédrale Notre-Dame de Coutances et son grand parvis. Enfin, la dernière est la rue Geoffroy de Montbray, beaucoup plus longue, mais commerçante uniquement jusqu’à l’église Saint-Pierre, qui clôt au sud l’axe commerçant. Mais on trouve aussi des commerces dans les rues perpendiculaires à cet axe.

Un quartier culturel
Le centre-ville de Coutances est aussi un quartier culturel, et ce à plusieurs titres. En effet, il présente tout d’abord un riche patrimoine qui entraine un tourisme culturel. Il propose aussi de nombreuses activités à sa population tout au long de l’année. Enfin, il organise de temps en temps des événements de grandes ampleurs, tels que des festivals ou des spectacles contribuant eux aussi au tourisme culturel. Cette partie présentera donc en détails ces trois éléments.

Patrimoine et tourisme culturel :
Tout d’abord, Coutances est une ville importante au niveau culturel puisqu’elle est le siège de l’évêché de Coutances et Avranches, ville située à environ 50 km au Sud . On trouve au cœur du centre-ville deux églises, l’église Saint-Nicolas, dont traite ce projet, et l’église Saint-Pierre, mais aussi une cathédrale, la cathédrale Notre-Dame de Coutances, les deux dernières étant toujours vouées au culte. De plus, seulement 170 mètres séparent ces monuments deux à deux, on a donc trois édifices religieux sur seulement 350 m de longueur, ce qui fait du centre-ville de Coutances un endroit atypique. C’est de ce fait une ville touristique, qui attire les visiteurs venus découvrir les différentes églises de la ville où des visites sont possibles, bien que ce soit la cathédrale Notre-Dame qui attire la grande majorité de ces visiteurs.

Diverses activités proposées à la population :
En plus d’être un quartier culturel par son patrimoine, la ville est un quartier culturel par les différentes activités qu’elle propose tout au long de l’année et qui en font un quartier convivial et socialement actif.

En effet, elle dispose d’un espace culturel, le centre d’animation Les Unelles , situé à environ 10 minutes à pieds de l’église Saint-Nicolas, qui regroupe plus de 2 500 adhérents, et propose toutes sortes d’activités de loisirs : photographie, poterie, peinture, musique, chant, danse, langues, calligraphie, etc. En plus de cela, le centre dispose aussi d’une médiathèque, refaite à neuf durant l’été 2012. Le centre culturel Les Unelles est vu comme le poumon culturel et associatif de la ville, il représente un lieu clé au quotidien pour tous les coutançais.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
I. Stratégie globale de la ville, et plus précisément du centre-ville
A. Situation actuelle du centre-ville et enjeux
B. Propositions
II. La place du patrimoine dans la ville
A. Prise en compte actuelle du patrimoine et enjeux
B. Propositions
III. Les abords directs de l’église
A. Situation actuelle et enjeux
B. Propositions
IV. Aspect architectural
A. Situation actuelle et enjeux
B. Propositions
Conclusion
BIBLIOGRAPHIE
INDEX DES SIGLES
ANNEXE 1 : Plan de zonage du PLU
ANNEXE 2 : Plan de zonage de la ZPPAUP
ANNEXE 3 : Prescriptions de la zone ZB de la ZPPAUP
ANNEXE 4 : Vue aérienne du réaménagement de la place Saint-Nicolas
ANNEXE 5 : Vue en perspective du réaménagement de la place Saint-Nicolas
TABLE DES MATIERES
TABLE DES ILLUSTRATIONS

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.