Réhabilitation de la friche industrielle du Champy

La région Lorraine, située au Nord-Est de la France, a la particularité de posséder une frontière avec trois autres pays européens : l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique. Cette localisation géographique stratégique constitue un avantage pour son développement économique. En effet, la Lorraine fait partie de la « grande région » regroupant aussi le Luxembourg, la Wallonie, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat qui entretiennent des relations économiques. Et quotidiennement, plus de 100 000 travailleurs lorrains traversent la frontière pour aller y travailler, en grande majorité en direction du Luxembourg. Mais la Lorraine se différencie aussi de par son passé industriel. Au XIXème siècle, la région connaît son essor industriel grâce à la sidérurgie. En effet, la composition du sous-sol lorrain est riche et il a été longtemps exploité par des mines de sel, de cuivre, et surtout par les mines de fer et de charbon. S’ajoute à cela l’industrie du textile qui contribue également à faire de la Lorraine une région riche après 1945. La Lorraine devient ainsi le troisième pôle économique en France. Mais à partir des années 1970 elle est fortement touchée par la crise qui affecte lourdement ses industries. S’ensuit alors une période de désindustrialisation synonyme de perte d’emploi et de multiplication des frichesindustrielles sur le territoire. Avec l’aide de l’Etat, de nombreuses friches ont été réaménagées pour accueillir des entreprises dans le domaine du tertiaire ou des nouvelles technologies. Mais certaines sont encore à l’abandon.

Localisation de la commune de Saint Nicolas de Port et son contexte géographique

La situation géographique de la ville

La commune de Saint Nicolas de Port se situe dans le département de Meurtheet Moselle en région Lorraine. Sa localisation en fait une commune de la deuxième couronne de l’agglomération de Nancy.

La ville s’est développée dans la vallée de la de la Meurthe et à 13 km au Sud-Est de Nancy et à 18 km de Lunéville. Elle bénéficie de la proximité du réseau autoroutier qui permet de la connecter à la métropole Nancy-Metz. L’accès à la Belgique, au Luxembourg et à l’Allemagne est aussi possible par l’autoroute l’A31 (ou E21). De plus la ligne TGV-Est place Nancy à 1h30 de Paris et permet une liaison directe avec Bordeaux, Lille, Nantes et Rennes. L’aéroport Metz Nancy Lorraine permet aussi d’assurer la connexion avec le Sud de la France, l’Italie, l’Autriche et la Belgique.

L’influence de la métropole nancéenne

Les réseaux de communications 

Saint-Nicolas-de-Port possède plusieurs axes de communications la reliant à Nancy : l’autoroute A33, la départementale D 400 et la nationale N 74 qui permet d’atteindre la ville en 25 à 30 minutes.

Le réseau de transport en commun permet également un accès rapide à Nancy. Le réseau de bus Sub relie les deux villes en 25 minutes grâce à deux lignes de bus. Et La gare SNCF Varangéville-Saint-Nicolas permet de rejoindre le centreville de Nancy en 10 minutes par TER.

La concentration des activités
Le territoire nancéen compte 47 000 étudiants dans l’enseignement supérieur répartis dans les écoles d’ingénieurs, les universités, les IUT et les prépas. Les domaines enseignés sont variés et couvrent pratiquement tous les champs d’étude possible: sciences, santé, lettres, économie, sciences politiques, sciences humaines et sociales droit, art… Ce pôle d’enseignement et de recherche participe au rayonnement et au développement économique de Nancy. La ville de Nancy concentre près de 160 000 emplois (majoritairement des emplois administratifs, tertiaires et commerciaux), soit deux emplois sur trois dans le département. Elle attire donc un grand nombre d’actifs qui viennent y travailler tous les jours mais qui résident dans une autre commune aux alentours. Ainsi près de la moitié des actifs des communes se situant dans un rayon de 30 km autour de Nancy font le déplacement quotidiennement pour travailler. Ceci entraine une certaine dépendance de ces communes et elles subissent le phénomène de périurbanisation. Pour Saint Nicolas de Port, en 2009, c’est une part de 75,5% de ses actifs qui travaillent dans une autre commune du département.

Les orientations du SCoTSud54
Le SCoTsud54 est le plus grand Schéma de Cohérence Territoriale de France du point de vue de la superficie (les deux tiers du département) et du nombre de communes (465 au total) qu’il englobe. Cette particularité montre la volonté des collectivités à s’unir pour dynamiser le territoire et affirmer sa position de métropole. Il est alors nécessaire d’impulser l’économie du territoire selon ses spécificités et en s’appuyant sur :
o l’innovation, en améliorant l’interaction entre recherche et production,
o l’industrie, liée aux atouts du territoire,
o l’économie verte, en développant les filières de protection et gestion des ressources. Ce nouvel élan économique serait aussi favorable à l’augmentation de la démographie (avec un solde migratoire et naturel positif). Les prévisions estimées seraient de l’ordre de 25 000 emplois crées d’ici 2038 et une augmentation de 60000 habitants à l’horizon 2030. L’objectif est aussi de diversifier les secteurs d’activités et d’améliorer la proximité entre emploi et habitat. Ainsi, il est prévu de répartir la population du territoire dans différents pôles urbains autour de Nancy.

C’est le cas pour Saint-Nicolas-de-Port qui est vouée à devenir un pôle urbain d’équilibre. Pour accueillir ces nouveaux habitants, la commune devra alors développer son offre de logement, de service, d’équipement et d’emploi.

Les communes du Sel et du Vermois 

Le regroupement des communes

L’association entre les villes (Saint-Nicolas-de-Port, Varangéville, Dombaslesur Meurthe, Rosières-aux-Salines) date de 1964, et elle n’a cessé de s’agrandir depuis. Aujourd’hui, la Communauté de Communes compte 16 communes et elle regroupe 28 166 habitants.

La Communauté de Communes peut aussi exercer des compétences dans le domaine du développement économique du territoire en aménageant et en gérant des zones d’activités, en accompagnant des porteurs de projets… De plus, des projets d’aménagement peuvent aussi y être élaborés en matière d’environnement, sur les rives de la Meurthe par exemple, et en matière d’équipement sportif avec la réalisation d’un centre aquatique.

La complémentarité des activités et des équipements 

Le territoire se partage donc des équipements répartis dans différentes communes, comme le centre aquatique situé sur la commune de Dombasle- sur-Meurthe. De même, les zones commerciales et industrielles (6 sur le territoire de la communauté de communes) se concentrent aussi dans certaines communes. Le territoire compte également plusieurs industries : la Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l’Est qui exploite les mines de sel de Varangéville depuis 1853, les Salines Cérébos et la Solvay (fabriquant le bicarbonate de soude depuis 1873) à Dombasle-sur Meurthe ainsi que Novacarb produisant du bicarbonate à Laneuveville-devant Nancy. Ces entreprises sont spécifiques au territoire et ont un certain savoir-faire. Elles jouent ainsi un rôle important dans l’économie locale et emploient plus d’un millier de salariés.

La fonction principalement résidentielle de la commune

L’offre de logements et la demande de la population

On constate que la taille des ménages est en constante diminution depuis 1975. Une majorité de 30% des ménages sont des familles avec enfant(s). Et les personnes seules représentent 29,7% de la population. Le nombre de logement a augmenté de manière constante dans la commune depuis 1968 de l’ordre de 30 logements par an (soit 200 logements tous les 10 ans). Mais on remarque également que le nombre de logements vacants progresse depuis 1975, allant de 138 à 289 logements en 2009. Ainsi en 2009, le nombre de logements vacants atteignait 8,3%. Dans la commune, le logement est caractérisé en grande majorité (91.3%) de résidences principales, qui sont à 60,9% des maisons ayant pour la plupart de 4 ou 5 pièces (à 67.8%). De plus les habitants sont propriétaires de leur logement à 59.8%. Saint Nicolas de Port est donc surtout une commune résidentielle qui accueille des familles qui souhaite quitter Nancy pour accéder à la propriété et avoir une maison pavillonnaire avec jardin. Ces habitants sont donc attirés par cette commune de deuxième couronne où les prix de l’immobilier sont parmi les plus bas autour de Nancy : 1 388 € le prix moyen au m² pour une maison contre 1 843 € pour une maison à Nancy. Les acheteurs acceptent donc de s’éloigner du centre-ville de Nancy pour pouvoir acquérir une plus grande surface de terrain. Ils bénéficient alors des avantages d’un cadre plus rural tout en étant proche du centre urbain grâce au réseau de communication.

Les équipements et services présents

La commune possède une offre d’équipement variée. Au niveau médical elle bien équipée et possède entre autre un centre hospitalier de plus de 130 lits se composant d’un service de réadaptation de gérontologie et de psychiatrie, une maison de retraite. Un centre de secours est aussi présent en centre-ville. La commune comporte également deux écoles maternelles, deux écoles primaires et un collège. De même, différentes structures sont dédiées à l’accueil des jeunes, comme la Maison de la Parentalité, de l’Enfance et de la Jeunesse (MAPEJE) qui se compose d’une crèche et d’une cantine, et la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC), et trois aires de jeux. On trouve également plusieurs salles de sport : un complexe sportif comportant deux grandes salles, une salle des sports ayant deux petites salles, des terrains de football, de pétanque et de tennis. La commune possède aussi une salle des fêtes composée de deux salles (une grande et une petite) une salle de banquet et une salle de réunion. Les équipements culturels sont aussi très présents dans la commune comprenant une médiathèque (contenant 25000 références), un office du tourisme et deux musées. Malgré cette offre, il serait nécessaire d’augmenter le nombre de salle de sport car le complexe sportif est soumis à beaucoup de demande pour la réservation de ses salles.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
I. Diagnostic territorial
A. Localisation de la commune de Saint Nicolas de Port et son contexte géographique
1) La situation géographique de la ville
2) L’influence de la métropole nancéenne
3) Les communes du Sel et du Vermois
B) Les caractéristiques de Saint Nicolas de Port
1) L’aspect sociodémographique de la ville
2) La fonction principalement résidentielle de la commune
3) La situation économique actuelle
4) L’attrait touristique et historique de la ville
C) La zone du Champy
1) L’historique industriel du site
2) La description du site
3) Les contraintes de la zone du Champy
II. Les enjeux du projet
A) Revaloriser le paysage de la zone du Champy
B) Dynamiser économiquement la zone et la ville
C) Améliorer l’offre des équipements pour la population
1) Faciliter la pratique du sport
2) Fournir des espaces adaptés aux activités culturelles et festives
III. Proposition d’aménagement
A) Présentation globale du projet
B) La pépinière d’entreprise
C) La salle des fêtes et la salle des sports
D) Les espaces verts et l’espace de stationnement
CONCLUSION
Bibliographie
Index des sigles
Annexes

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.