Réhabilitation de la Citadelle Vauban d’Arras

L’influence des territoires limitrophes

Le Nord Pas de Calais une région au carrefour de l’Europe

La possibilité d’attirer une masse touristique importante : 

La localisation au Nord de la France ne profite aux yeux des français que de peu d’avantages, son climat étant souvent décrié. Cependant sa localisation est un réel avantage car le Nord Pas de Calais se situe dans un lieu très fréquenté. Située au Nord de Paris, au Sud de la Grande-Bretagne, et à l’ouest du Benelux la région est un vrai lieu de passage. Comme on l’aperçoit sur le document ci-dessus la région et Arras voient passer beaucoup de personnes qui sont juste de passage. Un objectif serait donc de les faire rester un peu plus longtemps, « qui dort dîne ». De plus, la région dispose d’un fort patrimoine culturel or la culture attire 20% des visiteurs (Sondage TNS Soffres), ce qui prouve que le Nord Pas de Calais et donc Arras ont une carte à jouer dans ce sens.

Une localisation capable d’attirer des entreprises tournées vers l’international :

La localisation de la région est aussi une force pour attirer des entreprises. Un des facteurs prédominant pour l’installation d’un siège d’une entreprise est la qualité de l’environnement qui l’entoure. Or la citadelle d’Arras profite justement d’un environnement remarquable.

La proximité des grandes métropoles européennes et d’infrastructures de transport ne peut que faciliter l’installation d’entreprises dans la région et donc au sein de la commune d’Arras.

Le territoire Arrageois un territoire dépendant de la métropole lilloise 

Lille représente dans la région le premier bassin d’emploi, le premier pôle économique et touristique. Ainsi la première attraction de la région est celle de la métropole lilloise. Ainsi bon nombre d’arrageois travaillent à Lille (entre 5 et 10% des actifs INSEE). Ensuite la plupart des arrageois suivent leurs formations post-bac sur Lille car l’offre sur Arras y est faible. Bien plus que par l’emploi, Lille attire aussi une forte masse touristique ce qui profite aussi à Arras grâce à sa proximité. Ainsi, lors de grandes crises comme les crises économiques récentes on s’aperçoit qu’Arras subit les dégâts qui touchent Lille. A l’inverse quand l’économie lilloise est en plein essor celle d’Arras en va de même. Ainsi il apparait une grande dépendance à Lille qui est le moteur de la région.

Les politiques de la région et du département 

L’envie première de la région est d’accentuer son attractivité touristique. Cela s’est fait par la création du Louvre-Lens par exemple. La région veut jouer à la fois avec son passé (patrimoine historique important) et sur des sites remarquables comme les caps blanc et gris nez ou le parc naturel régional. L’économie est aussi au cœur des discussions, la région voulant améliorer son développement local en attirant des entreprises locales, jeunes et innovantes. Ces entreprises ayant pour but de redynamiser l’économie locale mais aussi l’emploi. Enfin, l’amélioration de la qualité de la vie des Nord Pas de Calaisiens est aussi primordiale en augmentant le nombre de logements ainsi que leur qualité mais aussi grâce à un environnement plus vert, plus responsable. Ainsi je m’attacherai dans mes aménagements à être le plus en accord possible avec les volontés de la région et du département. Dans cette partie j’étudierai tout d’abord les relations que le territoire entretient avec l’extérieur, puis je m’intéresserais aux caractéristiques de la ville pour terminer avec la description de la Citadelle.

Arras une ville qui connait les difficultés typiques des villes moyennes

Arras est la préfecture du Pas de Calais, sa population est de plus de 41.000 habitants (INSEE 2011). Arras est aussi la ville principale de la Communauté Urbaine d’Arras comptant une population d’un peu moins de cent mille habitants.

Une histoire marquante

Arras a une histoire très ancienne puisque les premières occupations étaient il y a 200.000 ans par les néandertaliens. Puis les différentes époques ont marqué la ville tout d’abord le moyen-âge avec la construction de l’abbaye Saint Vaast ou bien encore de la Cathédrale. L’artisanat était aussi très développé avec la tapisserie d’Arras. L’époque moderne montre l’occupation par les Pays-Bas espagnols, qui vont fortement marquer Arras surtout de par les couleurs rouge et jaune visibles de nos jours sur le blason de la ville (mais aussi de par les couleurs du RC Lens par exemple). Mais c’est aussi à cette époque qu’est créée la citadelle d’Arras par Vauban en 1668 pour éviter de nouvelles invasions espagnoles.

L’époque contemporaine est-elle marquée par le rôle de Maximilien Robespierre sur la ville à qui on doit en partie le statut de préfecture d’Arras.

Ensuite ce sont les guerres qui ont marqué Arras surtout la première guerre mondiale. Avec la bataille d’Arras en 1917 qui permit de repousser l’offensive Allemande. Pendant celle-ci Arras fut détruite aux trois quarts puis reconstruite à l’identique.

Ainsi la ville d’Arras a un passé non négligeable, qualifiée parfois de capitale historique il est donc important d’intégrer ce passé aux aménagements futurs.

Un parc de logement ancien 

En étudiant le parc de logement de la ville d’Arras on se rend compte qu’il souffre de nombreux problèmes, il est tout d’abord insuffisant mais aussi couteux et les logements sociaux sont quant à eux souvent en mauvais état et excessivement cher pour des logements de cette nature. Enfin la vacance en centre-ville est très importante. Ces problèmes sont surtout liés au fait que la plupart des logements datent des années 70 (70% du parc) et la faible reconstruction (30%). Ainsi lorsque l’on étudie le point mort de la ville d’Arras on s’aperçoit que la vacance est importante, qu’Arras était en manque important de logement mais que les politiques actuelles permettent de retrouver un point mort positif. (Cf : Annexe n°1) Le parc social lui est très important, il représente le tiers des logements de la ville. Cependant celui-ci n’est pas de bonne facture, on se demandera donc plus tard comment répondre à ce problème. Le PLH de la ville lui dans ses grandes lignes vise à redémarrer une forte politique de rénovation car la ville est déjà très urbanisée et avec la loi SRU de 2000 l’accent est mis sur la réhabilitation. Or l’objectif de la ville est d’atteindre en 2030 une population de 46000 habitants soit plus de 4000 personnes en plus. Ainsi le logement doit prendre une part importante dans la stratégie développée au sein de la citadelle.

Une ville universitaire secondaire
Arras comporte un nombre important d’étudiants mais si les composantes BAC+2 sont assez nombreuses (une trentaine de BTS), les composantes à bac +5 et plus sont peu nombreuses (une seule école d’ingénieur). L’université quant à elle est une université secondaire puisqu’elle compte un total de 4000 étudiants ce qui reste assez faible.

Un potentiel touristique important mais non exploité
Arras possède un patrimoine très important, touchée par les guerres l’histoire fait partie d’Arras. Les Boves d’Arras, la cité antique de Nemetacum, les places sont des lieux d’histoire remarquables. Ils attirent déjà un peu moins de 50.000 visiteurs. Avec une meilleure communication, des programmes spécifiques il est certain qu’Arras peut augmenter sa masse touristique.

La citadelle attire elle de plus en plus de visiteurs tout d’abord grâce à la présence du Main Square Festival. Ce festival de musique attire chaque année plus de 100.000 personnes sur 3 jours. Cette année la 10éme édition espère attirer plus de 130.000 festivaliers en 4 jours au début du mois de Juillet. Ce festival rapporte tout d’abord un capital important d’argent à la ville mais il permet aussi à la ville de se faire reconnaitre car le cadre de la Citadelle reste exceptionnel pour un festival de musique. De plus cette année la Citadelle accueillera le Tour de France, puisque la ville est une ville départ, les cyclistes partiront de la Citadelle.

Toutes ces activités prouvent que cette citadelle attire fortement de par son cadre et son histoire. Lors de la réhabilitation de la Citadelle il parait essentiel d’aller en ce sens, c’est-à-dire à la fois en essayant d’y introduire des structures touristiques, mais aussi en n’empêchant pas, par les différents aménagements, la tenue de tels événements qui sont primordiaux pour la ville d’Arras. Lors de ces deux premières parties nous avons pu observer tout ce qui influençait la ville et aussi ce qu’était la ville. Ces données seront essentielles pour dégager les enjeux de cette réhabilitation. Il reste néanmoins à observer ce que nous offre la citadelle et comment celle-ci s’insère dans la ville.

La Citadelle une ville dans la ville

La citadelle a été construite en 1668 lors du règne de Louis XIV, construite par Vauban la citadelle fait partie des monuments historiques depuis 1920, et elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2008. Cette classification en fait un espace d’exception pour la ville, mais aussi difficile à aménager. Ainsi malgré le départ des militaires en 2010 et la légation de la citadelle à la communauté urbaine d’Arras c’est en 2011 que le premier projet de réutiliser la citadelle est né.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Partie 1 : Le diagnostic
I. L’influence des territoires limitrophes
1. Le Nord Pas de Calais une région au carrefour de l’Europe
2. Le territoire Arrageois un territoire dépendant de la métropole lilloise
3. Les politiques de la région et du département
II. Arras une ville qui connait les difficultés typiques des villes moyennes
1. Localisation d’Arras et types de terrains
2. Une histoire marquante
3. Une population jeune mais vieillissante
4. Un emploie en crise
5. Un parc de logement ancien
6. Une ville universitaire secondaire
7. Un potentiel touristique important mais non exploité
III. La Citadelle une ville dans la ville
1. Composition de la Citadelle
2. Un espace à l’écart des pôles dynamiques
3. Une Citadelle mal desservie
4. Des travaux d’aménagements déjà commencés
Partie 2 : Les enjeux de la Citadelle
I. L’analyse SWOT de la Citadelle d’Arras
II. La Citadelle une réponse aux besoins de la ville
1. La nécessité de renouvelé le logement
2. Arras une ville en proie au chômage
3. La Citadelle, un moyen d’augmenter la masse touristique
III. Rapprocher la Citadelle
IV. Conservation de l‘âme des lieux
Partie 3 : Les projets d’aménagements
I. Des bâtiments pour répondre au besoin de la ville
1. Améliorer le parc de logement
2. Attirer des entreprises de proximité
3. Augmenter les possibilités touristiques
4. Une nouvelle offre de formation
II. Faire des lieux extérieurs des lieux de vie
1. Les places
2. Le parc périphérique à l’enceinte de la Citadelle
III. Des aménagements pour faciliter l’accès à la Citadelle
1. L’amélioration de l’accès par les transports en commun
2. Le réaménagement de la route
3. Connecter la Citadelle aux autres sites touristiques
IV. Des projets de plus grande échelle
Conclusion

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.