Recherches theoriques du controle de gestion

Actuellement nous vivons dans une nouvelle ère économique mondiale suite d’une part, à la disparition du bloc socialiste et d’autre part, à l’apparition d’un grand marché capitaliste qui s’est traduit par le phénomène de mondialisation. Pour y faire face, la mise en place du contrôle de gestion dans l’entreprise est très importante pour pouvoir évaluer les performances étant donné qu’elle est une organisation qui évolue dans un environnement. Ses performances résultent d’une part des interactions avec son environnement et d’autre part des aptitudes de son personnel. A l’égard de la politique actuelle du gouvernement malgache fondée sur la politique de la bonne gouvernance et de la transparence, le contrôle de gestion tient une grande place dans tous les systèmes tels qu’une entreprise. Or sa direction serait toutefois convenablement accomplie sans un contrôle adéquat. Les gestionnaires se doivent ainsi de disposer des moyens pertinents leur permettant d’assurer un contrôle efficace du système. Savoir « gérer »c’est bon, mais savoir « contrôler»c’est mieux. Et sans ce contrôle, l’entreprise serait amputée d’un organe important. Ce contrôle permettant de bien situer le rôle du « contrôle de gestion ».

PRATIQUES DU CONTROLE DE GESTION » 

Nous allons essayer de montrer au long de cet ouvrage d’adaptation des outils à savoir le système budgétaire, le tableau de bord et les méthodes utilisées entre autre l’analyse des écarts pour le contrôle de gestion afin de les rendre plus efficaces à l’égard de les enjeux mais comment s’applique le contrôle de gestion ? En fait, cette adaptation vise à analyser la théorie et la situation existante. Ceux qui veulent exercer le métier de contrôle de gestion peuvent trouver dans cette étude des notions sur le contrôle de gestion, les enjeux et pratiques. Cet ouvrage décrit et analyse ainsi les principaux outils de contrôle de gestion pour mieux en apprécier les enjeux en les replaçant dans leur contexte d’utilisation pour comprendre et en synthétiser la nécessité des outils. Le présent travail va condenser le fruit d’une recherche effectuée lors d’un stage à Novo-Comm. En outre, nous avons effectué le stage avec différentes approches stratégiques. Les informations et les données qui nous a permis de rédiger notre devoir résultent notamment des études des documents , de l’entretien avec les membres du personnel ainsi que les observations ce qui passait au sein de l’entreprise (les objectifs pour connaître la situation de l’entreprise, les procédures et les techniques pour comprendre la réalité au niveau de l’entreprise, des documents pour avoir plus de connaissance et l’historique de la société de l’organigramme pour savoir la place du contrôle et les attributions des tâches des personnels ainsi que la structure) . Vu l’importance de cette étude et pour obtenir des informations fiables nous avons fait des entretiens auprès du Département Administratif et Financier. Afin d’avoir des informations aussi complètes que possible sur le thème choisi, nous avons lu des ouvrages concernant « le contrôle de gestion » ; après nous avons fait des analyses et en tiré des conclusions et enfin, nous avons regroupé les informations nécessaires qui correspondent aussi à notre thème et cherché des cohérences entre les diverses connaissances obtenues pour améliorer notre ouvrage. D’après l’intitulé du thème, le cadre d’étude est limité dans un domaine spécifique concernant les enjeux et pratiques du contrôle de gestion. En effet, notre travail sert à fournir des informations fiables et pertinentes àfin d’aider la Direction Générale pour la bonne prise de décision. Un stage de trois mois effectué au sein de la société Novo-Comm Ogilvy à Andraharo pour acquérir les techniques de bases dans le monde professionnel. Notre enquête auprès de la Direction Administrative et Financière a permis de nous concentrer sur les informations du contrôle de gestion. Cette démarche a été effectuée pour mieux cerner la  problématique sur les enjeux et pratiques du contrôle de gestion. Comment l’entreprise s’applique t-elle le contrôle de gestion ? Contrôler signifie vérifier, surveiller, évaluer et maîtriser, tout ceci à travers une structure donnée de l’organisation en vue de fournir des informations fiables et pertinentes. D’abord, Vérifier si tout est conforme aux ordres, aux normes, aux procédures et aux principes. Puis, surveiller d’une façon permanente le déroulement des opérations de gestion. Ensuite surveiller les écarts de réalisation par rapport aux objectifs. Et enfin, maîtriser par des mesures de correction les différents processus de gestion.

RECHERCHES THEORIQUES DU CONTROLE DE GESTION 

HISTORIQUE ET STRUCTURE ORGANISATIONNELLE

Comme toutes les entreprises publiques ou privées mises en place, la N.C.O a son historique et sa structure.

Historique
La société NOVO-COMM OGILVY est une société de communication. Elle a été créée en Avril 2003, grâce à la solidarité des trois initiateurs Madame Nathalie RABE, Messieurs Jean Denis BOUDOT et François SOLIGNAC. En trois mois d’existence, cette association a réalisé plusieurs travaux et s’évolue d’une manière plus rapide, par le biais d’appel d’offre, entre et par sa renommée. Au sein d’une entreprise, comme dans la vie, « la confiance » s’avère très importante dans les relations humaines. Dans cette entité, « la confiance »qui règne notoirement est soldé par un succès par la réalisation d’énormes travaux tant chez les fournisseurs que chez les clients ou de simples prospects. En Août 2003, l’entreprise « NOVO COMM OGILVY » s’intégrait dans le groupe OGILVY afin d’améliorer l’activité dans le secteur de la communication OGILVY est un groupe faisant partie des premiers réseaux de communication au monde fondé en 1948 par David OGILVY. Alors, « NOVO-COMM OGILVY est connu comme étant une des filiales de l’agence LUVI OGILVY. L’objectif de cette agence étant de jouer un rôle majeur dans l’Océan Indien. Rappelons que LUVI OGILVY qui est une agence de conseil en publicité, est classé en huitième rang parmi les réseaux mondiaux et devient aussi, le deuxième groupe de communication. La couleur rouge du logo de l’entreprise signifie : « énergétique, passion, hardi, chaud ».

Cette année, Novo Comm a célébrée son cinquième anniversaire à Madagascar et la soixantième par le groupe OGILVY.

Identification
-Dénomination : « NOVO-COMM Ogilvy »
-Forme : du point de vu juridique d’une Société Anonyme S.A dont le capital social est de 10 000 000 Ariary.
-Siége social : Immeuble LA TONELLE Andraharo –Enceinte Océan
TRADE, Antananarivo 101, téléphone : 22 557 47 Fax : 020 22 554 67, email :
agence@novo-comm.com
Sur le plan commercial, l’Agence peut être identifiée d’après :
-Le numéro de registre de commerce : 2003 B 423 du 30/03/03
-Le numéro d’Identification Statistique : 74132 112003 010086
-Le numéro d’identification Fiscal : 105 017 479.

Situation actuelle
Dans un contexte où les supports médias deviennent de plus en plus nombreux, il est important d’être en mesure de proposer à ses clients un meilleur impact coût/visibilité/rendement. A Madagascar, le monde des médias évolue beaucoup et offre une grande palette de supports presse, magazine. Pour la télé et la radio, ce sont surtout les diversifications en matière de grille de programme qui différencient les unes des autres.

Structure de l’entreprise 

Après avoir identifié l’entreprise, nous pouvons entamer la section, qui traitera de la structure organisationnelle de l’entreprise d’accueil.

Organisation interne de la N.C.O.
Nous allons montrer dans la figure suivante l’organigramme de la N.C.O.

D’après cet organigramme, la structure est « hiérachico-fonctionnellle » ou encore appelé structure mixte car combinant la structure hiérarchique et fonctionnelle, en anglais « staff and line ». «L’autorité est partagée grâce à une combinaison de principe de la double ligne ». Une ligne dispose d’une autorité générale et détient le pouvoir de commandement très net et où sont placées les opérationnelles. Une autre ligne dispose d’une autorité et détient le pouvoir de conseils. C’est sur cette ligne que sont placées les fonctionnelles. Les fonctionnelles proposent, suggèrent mais ne décident pas.

Les attributions des Directions et Départements

La Direction Générale et DGA
Son principal rôle est de représenter l’agence à Madagascar, à l’extérieur et la prise de décision étant que « pouvoir décideur » cette décision concerne :
-Le choix de la politique générale de l’entreprise
-La fixation des objectifs quantifiés et datés que devra à atteindre les départements.
-La formulation des difficultés administratives, financières, techniques
-Géré et contrôlé les contrats obtenus
-Le suivi des travaux et l’évaluation du résultat.

La Direction Administrative et Financière
Le DAF a pour rôle de :
-Préserver les intérêts de l’agence vis-à-vis de l’Administration
-Produire des informations en vue d’éclairer le DG dans la définition de la politique générale de l’entreprise
-Disposer des instruments indispensables à la gestion financière
-Gérer la trésorerie
-Assurer les encaissements et décaissements à bonne échéance
-Veiller à la sécurité physique des fonds.
Pour l’accomplissement de ses missions, le DAF est assisté par 03 (trois) collaborateurs et (1) une caissière dont les tâches assurent principalement :
– L’enregistrement et la comptabilisation des pièces et opérations comptables
– La tenue et suivi des documents y afférents
– Le classement des pièces et documents comptables
– La vérification des factures impayées et le suivi des procédures de recouvrement
– L’ordonnancement de bordereaux d’effet ou de remise de chèque
– L’établissement du « prévisionnel de trésorerie » .

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
PREMIERE PARTIE : RECHERCHES THEORIQUES DU CONTROLE DE GESTION
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE LES ASPECTS THEORIQUES ET PRATIQUES DU CONTROLE DE GESTION
SECTION I : HISTORIQUE ET STRUCTURE ORGANISATIONNELLE
SECTION II : OBJECTIFS ET ACTIVITES
CONCLUSION DU PREMIER CHAPITRE
CHAPITRE II : LES ASPECTS THEORIQUES ET PRATIQUES DU CONTROLE DE GESTION DE LA SOCIETE Novo-Comm Ogilvy
SECTION I : ASPECTS THEORIQUES DU CONTROLE DE GESTION AU SEIN DE Novo-Comm Ogilvy
SECTION II : LE CONTROLE DE GESTION DE NOVO-COMM
CONCLUSION DU DEUXIEME CHAPITRE
CONCLUSION DE LA PREMIERE PARTIE
DEUXIEME PARTIE : IDENTIFICATION DES PROBLEMES DU CONTROLE DE GESTION
CHAPITRE I : LACUNES AU NIVEAU DU SYSTEME BUDGETAIRE
SECTION I : PROBLEME SUR L’ELABORATION BUDGETAIRE
SECTION II : PROBLEMES DU CONTROLE BUDGETAIRE
CONCLUSION DU PREMIER CHAPITRE
CHAPITRE II : CONTROLE AU NIVEAU DE L’OUTILS DE PILOTAGE
SECTION I : LES PROBLEMES AU CONTROLE DE TRESORERIE
SECTION II : LES CRITIQUES SUR TABLEAU DE BORD DE GESTION
CONCLUSION DU DEUXIEME CHAPITRE
CONCLUSION DE LA DEUXIEME PARTIE
TROISIEME PARTIE : PROPOSITIONS DES SOLUTIONS
CHAPITRE I : PROPOSITIONS DES SOLUTIONS AU NIVEAU DU SYSTEME BUDGETAIRE
SECTION I : SOLUTIONS APPORTEES SUR L’ELABORATION BUDGETAIRE
SECTION II : AMELIORATION SUR LE CONTROLE BUDGETAIRE
CONCLUSION DU PREMIER CHAPITRE
CHAPITRE II : PROPOSITIONS DES SOLUTIONS SUR LA MESURE DE PERFORMANCE
SECTION I : PROPOSITIONS DES SOLUTIONS SUR LA TRESORERIE
SECTION II : RECOMMANDATIONS
CONCLUSION DU DEUXIEME CHAPITRE
CONCLUSION DE LA TROISIEME PARTIE
CONCLUSION GENERALE

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *