Recherche de la cause des différences du niveau d’embouteillage d’une voie a une autre

Analyse Factorielle des Correspondances (AFC)

L’analyse factorielle des correspondances, en abrégée AFC, est une méthode statistique d’analyse des données mise au point par Jean-Paul Benzecri à l’Université Pierre-et- Marie-Curie à Paris.
L’analyse factorielle des correspondances vise à rassembler en un nombre réduit de dimensions la plus grande partie de l’information initiale en s’attachant non pas aux valeurs absolues mais aux correspondances entre les variables, c’est-à-dire aux valeurs relatives. Cette réduction est d’autant plus utile que le nombre de dimensions initial est élevé. La notion de “réduction” est commune à toutes les techniques factorielles (extraction des facteurs), l’AFC offre la particularité (contrairement aux ACP) de fournir un espace de représentation commun aux variables et aux individus. Pour cela l’AFC raisonne à partir de tableau de données dont les cellules contiennent des valeurs de fréquence (Tableau de contingence).
Un tableau de contingence doit vérifier la propriété suivante : la somme des éléments en ligne possède une signification, de même que la somme des éléments en colonnes. D’un point de vue algorithmique, la différence entre l’ACP et l’AFC réside seulement dans le choix de la métrique. Une métrique permet de mesurer une distance entre deux vecteurs (un individu est un vecteur dans l’espace des variables, une variable est un vecteur dans l’espace des individus). En ACP, la métrique utilisée est la distance euclidienne. En AFC, la métrique est la distance du Khi-2. A part la métrique et la nature des données, la démarche en AFC est identique à la démarche en ACP.
En termes d’interprétation des cartes graphiques, chaque facteur organise une dimension spatiale qui peut être représentée comme une ligne ou un axe – dont le centre (ou le barycentre) est la valeur « 0 », et qui se développe d’une manière bipolaire vers l’extrémité négative (-) et positive (+), de sorte que les objets mis sur les pôles opposés sont les plus différents, presque comme la « gauche  » et la « droite  » sur les axes de la politique.

– Analyse des Correspondances Multiples (ACM)

Historiquement, l’ACM est un simple prolongement de l’AFC aux tableaux de données mis sous forme binaire ou des tableaux logiques dont les cellules contiennent des valeurs de présence-absence (« 1 » et « 0 »).
Actuellement, l’ « Analyse des Correspondances Multiples » est la généralisation de l’AFC pour les tableaux à plus de deux variables qualitatives. Notons que :
• une ACM sur deux variables qualitatives est identique à une AFC sur le tableau de contingence de ces deux variables.
• l’ACM peut traiter des variables quantitatives, mais celles-ci doivent au préalable être découpées en classes Mode de calcul
– Initialement, le tableau des données se résume à une matrice Z, où une ligne correspond à un individu et une colonne à une modalité d’une variable ;
– Ce tableau est composé de 0 et de 1 ;
– La méthode consiste à calculer la matrice B=Z’Z, appelée tableau de Burt ;
– L’ACM consiste ensuite à appliquer l’algorithme de l’AFC sur cette matrice Z ;
– On obtient alors des valeurs propres et des vecteurs propres ;
– On peut ensuite représenter les individus et/ou les variables sur les plans factoriels.
A ce stade, le calcul est prêt pour être traité au logiciel.

–  Le Logiciel Statbox

Nous avons vu que pour aller du tableau des données vers les résultats finaux dont l’essentiel est la carte factorielle, plusieurs démarches devraient être faites comme la multiplication des deux matrices X et X’ ou le calcul des valeurs et des vecteurs propres.
Des logiciels existent maintenant pour faire tous ces calculs. Il suffit d’entrer le tableau des données et on obtiendra les résultats. Parmi les logiciels possibles, nous avons choisi le Statbox 6.5 pour sa facilité d’utilisation. D’ailleurs, c’est le logiciel que nous avons appris en classe avec des travaux pratiques à l’appui.
Le logiciel Statbox peut traiter les tableaux des données provenant de Microsoft Excel, Microsoft Access, tout en offrant aux utilisateurs la possibilité d’importer des bases ODBC (Open Data Base Connexion).

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie ingénierie de projets industriels

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie CREATION D’UN DEPARTEMENT INFO-ROUTE où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
PREMIERE PARTIE : CONTEXTE GENERAL
Chapitre I : LA CIRCULATION
I . Antananarivo
I . 1 Présentation
I . 2 La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA)
I . 3 L’agglomération d’Antananarivo ou Grand Tanà
I . 4 Le Bureau de Développement
I . 5 Principaux Objectifs
II . La Circulation
II . 1 Aperçu général
II . 2 L’embouteillage
II-2-1 Le coût de la congestion
II-2-2 La Pollution
II-2-3 Le bruit et l’accident
Chapitre II : INTERVENTIONS ANTERIEURES
I . Chronique des études antérieures
II . Les propositions des études antérieures
II . 1 Les propositions du PDU
II-1-1 Les propositions à court terme pour l’horizon 2008
II-1-2 Propositions à moyen terme et à long terme (horizon 2013 et 2018)
II . 2 La proposition du PUDi
III . Les réalisations
III . 1 Le boulevard de Tokyo
III . 2 Le boulevard de l’Europe
III . 3 La rocade des Marais Masay
III . 4 Les entretiens et les interventions d’urgence
Chapitre III : SITUATION ACTUELLE ET OBJECTIFS DE RECHERCHE
I . Les Problèmes : la persistance des embouteillages
II . Les besoins
II . 1 Les attentes des services d’urgence (les pompiers et les ambulances)
II . 2 Les attentes de la police de la route
II . 3 Les attentes du service de programmation
III . Les objectifs de la recherche
III . 1 Les objectifs globaux
III . 2 L’objectif spécifique
III . 3 Les résultats attendus
DEUXIEME PARTIE : METHODOLOGIE ET ANALYSE
Chapitre I : APPROCHE GLOBALE
I . Quelques définitions
I . 1 La qualité
I-1-1 Quelques définitions de la qualité
I-1-2 Le Management de la qualité
I-1-3 Le cercle de qualité
I . 2 L’innovation
I . 3 L’approche stratégique
I . 4 L’intelligence économique
I . 5 La veille
I . 6 La veille stratégique
I . 7 La veille technologique
I . 8 Le SWOT Analysis (Analyse SWOT)
II . La modélisation de la situation
III . Les activités à faire ou la démarche
Chapitre II : ANALYSE DU NIVEAU DE CONGESTION DES DIFFERENTES VOIES
I . Objectif
II . La variable d’étude
III . Méthodologie d’acquisition des données
III . 1 Choix des zones d’intervention
III . 2 Organisation de la descente sur terrain
III . 3 Méthode d’estimation de la vitesse dans une voie
IV . Méthode de traitement des données
Chapitre III : RECHERCHE DE LA CAUSE DES DIFFERENCES DU NIVEAU D’EMBOUTEILLAGE D’UNE VOIE A UNE AUTRE
I . Objectif
II . La collecte des données
III . Méthode d’acquisition des données
III-1-1 Organisation de l’enquête auprès des utilisateurs
a – Stratégie utilisée
b – Conception de la fiche d’enquête
IV . Méthode de traitement des données
IV . 1 Méthode de l’analyse factorielle
IV-1-1 L’Analyse en Composantes Principales (ACP)
IV-1-2 Analyse Factorielle des Correspondances (AFC)
IV-1-3 Analyse des Correspondances Multiples (ACM)
IV . 2 Le Logiciel Statbox
IV . 3 Les extensions ArcGIS Network Analyst & ChronoVia sur MapInfo
IV . 4 Démarche suivie
Chapitre IV : RECHERCHE DES FORCES ET DES OPPORTUNITES
I . Activités
II . Méthodologie de recherche des avancées technologiques
III . Méthode d’analyse du réseau routier
III . 1 Consultation des différentes cartes auprès du BDA
III . 2 Analyse du réseau routier par SIG
III-2-1 Le SIG
a – Définitions
b – Les tâches possibles avec le SIG
c – Les applications du SIG
III-2-2 Méthodologie d’acquisition et de traitement des données
Chapitre V : DEROULEMENT DU TRAVAIL DE RECHERCHE
I . Stage auprès du BDA
II . Les moyens mis en oeuvre et les difficultés rencontrées
III . Chronogramme
TROISIEME PARTIE RESULTATS ET APPLICATIONS
Chapitre I : L’INTENSITE DES EMBOUTEILLAGES DANS LES DIFFERENTES VOIES
I . Les vitesses moyennes mesurées sur les voies des zones d’études
I . 1 Résultats de la Première Descente
I . 2 Résultats de la 2ème descente
I . 3 Résultats de la 3ème descente
II . Présentation des résultats sur carte
III . Interprétation
Chapitre II : CAUSE DES DIFFERENCES DU NIVEAU D’EMBOUTEILLAGE D’UNE VOIE A L’AUTRE
I . Résultats du dépouillement
I . 1 La répartition des résultats selon les zones d’enquête et les catégories des véhicules
I . 2 La présentation des résultats du dépouillement sur carte
II . Cause du choix d’une route par rapport à une autre
III . Présentation des résultats de l’analyse factorielle
IV . Autres informations fournies par l’enquête
V . Interprétation
V . 1 Interprétation des réponses des taxi-men
V-1-1 Analyse sur Network analyst de la Zone d’Ambanidia
V-1-2 Analyse sur Network analyst de la Zone d’Ambohidahy
V-1-3 Explication
V . 2 Interprétation des réponses des conducteurs des Voitures Particulières
V . 3 Interprétation des réponses des conducteurs des camionnettes
V . 4 Répartition des catégories de voiture Antananarivo
VI . Conclusion partielle
Chapitre III : LES ATOUTS POUR LA RESOLUTION DES PROBLEMES 
I . Le Système de Transport Intelligent
I . 1 Généralités
I-1-1 Historique
I-1-2 Définitions
I-1-3 Le STI dans le monde
I . 2 Fonctionnement du STI
I-2-1 Collecte des données
I-2-2 Traitement des données
I-2-3 Diffusion des informations
a – Diffusion par radio ou Internet
b – Diffusion par téléphone
c – Affichage sur écran et Collaboration avec la police de la route
I-2-4 Conclusion Partielle
II . Réseau routier interconnecté
II . 1 Cartographie des réseaux routiers avec catégorisation
II . 2 Détails des sens uniques
II . 3 Démonstration
II . 4 Conclusion partielle
Chapitre IV : PROPOSITION DE SOLUTIONS POUR LA CONCEPTION ET L’ORGANISATION DU DEPARTEMENT INFO-ROUTE 
I . Conception du nouveau département
I . 1 Installation des détecteurs par boucle à induction
I . 2 Les réseaux souterrains Telma, une opportunité à saisir
I . 3 Traitement avec stockages des données
I . 4 Les écrans à messages
I . 5 Schéma de conception du système
I . 6 Estimation des dépenses
I-6-1 Hypothèses de calcul
I-6-2 Investissements initiaux
I . 7 Conclusion partielle
II . Organisation du département info-route dans son environnement
II-1-1 L’organisation existante (CUA)
a – Organigramme de la CUA
b – Structure de la CUA
II-1-2 Gestion directe / gestion en régie
a – Définition
II-1-3 Gestion concédée
II-1-4 Comparaison entre gestion directe et gestion concédée
II . 2 Recommandation : Concession commençant par une gestion directe
III . Elargissement et proposition de recherche
CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
RESUME

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *