Rapport fin d’études les violences conséquences sur la santé

RAPPORT fin d’études interruptions volontaires de grossesse et violences en PDF

I) Introduction
II) Contexte et objectifs
1) IVG médicamenteuse : législation et déroulement pratique
I/ Légalisation de l’IVG médicamenteuse en France
II/ Déroulement d’une IVG médicamenteuse en ville
2) Les violences : définition et conséquences
I/ Définition des violences
II/ Conséquences sur la santé
3) Lien entre IVG et violences
4) Objectifs de la thèse
III) Méthode
1) Recherche bibliographique
2) Type d’étude
3) Guide d’entretien
4) Recrutement des médecins
5) Déroulement des entretiens
6) Analyse des entretiens
IV) Résultats
1) Caractéristiques des médecins de notre échantillon ayant participé aux entretiens
2) Représentation des médecins de l’échantillon
I/ Représentation par les médecins des IVG
II/ Représentation par les médecins des femmes réalisant des IVG
III/ Représentation par les médecins des femmes violentées
3) Abord des violences par les médecins interrogés
4) Raisons des médecins qui abordent ou pas les violences
I/ Question non posée de manière systématique
II/ Question posée de manière systématique
5) La place du médecin généraliste
6) La formation
V) Discussion
1) Biais de l’étude
I. Biais de recrutement
II. Biais d’enquêteur : biais d’intervention
III. Biais d’interprétation
2) Principaux résultats
3) Discussion des résultats suite à une comparaison avec la littérature
VI) Conclusion
VII) Bibliographie
VIII) Annexes
Annexe 1 : guide d’entretien
Annexe 2 : ouvrages consultés destinés aux gynécologues et aux médecins généralistes
Annexe 3 : liste des associations avec leurs coordonnées

Rapport PFE, mémoire et thèse volontaires de grossesse

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe de rapport-gratuit.com et ouvrir le fichier pfe PDF ou pfe DOC. Ce programme spécifique est classé dans la catégorie médecins des femmes où vous pouvez trouver quelques autres mémoires médecine similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Actuellement, de plus en plus de gens sont prêts à partager leurs travaux pfe, mémoire, thèse.. avec les autres et ils ne veulent pas de compensation pour cela. Le rapport interruptions volontaires de grossesse et violences est un rapport complet pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux.

Lien entre IVG et violences

Dans de nombreux pays, la littérature montre un lien entre la pratique d’IVG et les violences subies ou ayant été subies par les femmes.
Une étude américaine réalisée en 1996 portant sur 51 femmes révèle que 31% des femmes réalisant une IVG avaient été victimes à un moment dans leur vie de violences physiques.
Parmi celles-ci, 22% avaient subi des violences physiques au cours de la précédente année, 8% des violences pendant la grossesse et 4% des violences sexuelles au cours de la précédente année (8).
Un lien également existe entre les violences subies dans l’enfance et la réalisation d’IVG.
Au cours d’une analyse multi-variée en Nouvelle-Zélande en 2009 réalisée sur 492 femmes, l’existence de violences sexuelles dans l’enfance augmente de 2 fois le taux d’avortements chez les femmes âgées de 15 à 25 ans (9).
Aux Etats-Unis, une étude réalisée en 2011 sur 259 femmes concernant les avortements à répétition montre que les femmes ayant eu 2 ou plus avortements avaient subi 2,56 fois plus d’agression sexuelle ou physique dans l’enfance par rapport à celles n’ayant pas réalisé d’avortements (10).
Plusieurs articles montrent une corrélation entre les violences conjugales et les avortements.
En Nouvelle-Zélande en 2008, une étude réalisée sur 2218 femmes révèle que les femmes ayant été victimes de violences conjugales, physiques ou sexuelles, réalisaient 2,5 fois plus d’avortements que les autres femmes (11).
Une étude réalisée au Canada en 2007 comprenant 1003 femmes montre que les femmes ayant réalisé une ou des IVG avait une probabilité trois fois plus élevée d’avoir été victime de violences conjugales psychologique, physique et/ou sexuelle au cours de l’année précédente par rapport aux femmes n’ayant pas eu d’IVG. Les femmes ayant réalisé une ou des IVG avaient également été plus souvent victimes de violence au cours de leur vie (12).

Représentation par les médecins des femmes réalisant des IVG

Parmi les médecins interrogés, certains ont une représentation assez différente des femmes réalisant des IVG. On peut distinguer deux visions différentes. Ceux pour qui l’IVG révèle un problème quelconque ou une vie particulière, et ceux pour qui l’IVG peut arriver à tout le monde.

Représentation par les médecins des femmes violentées

Encore une fois, il existe plusieurs représentations des femmes violentées.
> Milieu socioéconomique défavorisé
Certains médecins pensent que ces femmes proviennent forcément d’un milieu socioéconomique défavorisé :
« dans le 10ème à Paris on n’a pas ce côté hyper violent qu’on a dans certaines banlieues où les jeunes filles peuvent être agressées ».

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *