Rappel de la théorie générale sur les outils de gestion

Insuffisance de l’interprétation des différents objectifs spécifiques de l’agence:

L’analyse des résultats obtenus par ACM en 2004 nous entraîne à faire les critiques suivantes, concernant chaque rubrique du « SUIVI de PERFORMANCE POINTS de VENTE DIRECTS » au 30 septembre 2004, et l’interprétation donnée par l’ACM.

Ecart trop important entre les objectifs et la réalisation: 

– Chiffre d’affaires:
Le chiffre d’affaires prévu par l’ACM pour l’année 2004 est de 896,6 millions d’ariary. A fin septembre de la même année, le chiffre d’affaires réalisé est de 1.034,6 millions d’ariary soit 115,4% du chiffre d’affaires prévu initialement. Normalement, 75% du chiffre d’affaires aurait dû être réalisé à cette date. Il y a donc un écart de +40,4% entre le réalisé et le prévu. Ce qui dénote une mauvaise prévision bien que ce soit dans le bon sens.
Cela dénote à notre avis, une insuffisance d’étude de marché, puisqu’un écart de l’ordre de 10% est le signe d’une bonne prévision.
– Affaires nouvelles brutes (ANB):
Elles sont évaluées par rapport au CA. L’objectif prévu en 2004 est qu’elles en représentent 20%. Or, elles sont évaluées par rapport au CA. L’objectif prévu en 2004 est qu’elles en représentent 20%. Or, à la fin du mois de septembre 2004, les affaires nouvelles brutes s’élèvent à 321,8 millions d’ariary, ce qui représente environ 36% de l’objectif 2004. L’ACM a comparé les Affaires Nouvelles Brutes réalisées au chiffre d’affaires de 3ème trimestre soit 31%. Nous constatons donc une certaine ambiguïté dans le calcul du ratio de réalisation.
– Déperdition portefeuille (% AN):
Nous nous étonnons également que la société fixe à priori le taux de 25% de déperdition de portefeuille. Ce taux nous semble trop élevé et nous ne voyons pas sur quel principe cette fixation se fonde. Cela résulte certainement des expériences et la société veut afficher une certaine prudence.
Effectivement, le taux de déperdition n’est que de 17% au lieu de 25% prévu. A notre avis, il y a une précaution de telles sorte que le taux prévu soit supérieur au taux réalisé, ce qui provoque chez le lecteur un certain sentiment de satisfaction, alors qu’en réalité, il ne devrait pas être ainsi.
– Régularisation diverses:
Il n’est donné aucune explication sur la régularisation des opérations non conformes (rattrapage exercice antérieur, mauvaise comptabilisation …). Pourquoi ces données ne sont elles pas disponibles au moment de l’édition des résultats, alors qu’elles concernent les exercices antérieurs ? Il y a apparemment un retard dans l’édition des résultats antérieurs, et cela entraîne des délais d’exécution lors de l’établissement des régularisations diverses. En outre, il y a une mauvaise comptabilisation à laquelle il faudra trouver des remèdes.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie FINANCES ET COMPTABILITE

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie ECONOMIE ET GESTION où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

LISTE DES ABREVIATIONS
LISTE DES TABLEAUX
INTRODUCTION 
PARTIE I : GENERALITE SUR LA COMPAGNIE ARO 
CHAPITRE I : PRESENTATION 
Section 1 : Historique de la compagnie
Section 2 : Structure organisationnelle
Section 3 : Activités
CHAPITRE II : Rappel de la théorie générale sur les outils de gestion
Section 1 : La comptabilité générale
Section 2 : La gestion budgétaire
Section 3 : La comptabilité analytique
Section 4 : Le tableau de bord
DEUXIEME PARTIE : IDENTIFICATION ET FORMULATION DES PROBLEMES
CHAPITRE I : PROBLEMES RENCONTRES AU NIVEAU DE RESSOURCES HUMAINES
Section 1 : Insuffisance en effectif
Section 2 : Manque de dynamisme du personnel
Section 3 : Absence de gestion des carrières
CHAPITRE II : PROBLEMES RENCONTRES AU NIVEAU DE TABLEAU DE BORD
Section 1 : Insuffisance des points clés actuels
Section 2 : Insuffisance de l’interprétation des différents objectifs
TROISIEME PARTIE: PROPOSITION DE SOLUTIONS
CHAPITRE I : SOLUTIONS CONCERNANT LES RESSOURCES HUMAINES
Section1 : Augmentation de l’effectif
Section 2 : Formation du personnel
Section 3 : Instauration de la gestion des carrières
CHAPITRE II : SOLUTIONS CONCERNANT LES POINTS CLES DU TABLEAU DE BORD
Section 1 : Amélioration de la liste des points clés
Section 2 : Détermination précise des objectifs
CHAPITRE 3 : SOLUTIONS RETENUES ET RESULTATS ATTENDUS 
Section 1 : Solutions retenues
Section 2 : Résultats attendus et recommandations générales
CONCLUSION
ANNEXES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *