Rappel anatomique du systeme reproductif de l’homme

La planification familiale a été considérée à tort depuis longtemps comme un domaine réservé à la femme. De nos jours, on commence à accorder davantage d’attention aux hommes comme aux femmes. La responsabilisation et la participation des hommes dans le planning familial sont deux éléments majeurs pour solutionner le problème de la discordance entre le développement économique et la croissance anarchique de la population dans une nation. (1) Deux méthodes modernes de planification familiale masculine sont disponibles à l’heure actuelle : les préservatifs et la vasectomie. Cette dernière consiste en une ligature avec résection éventuelle des canaux déférents. Cette intervention n’arrête pas la sécrétion spermatique ; toutefois le sperme ne contient plus de spermatozoïdes. La vasectomie est l’une des méthodes de planification familiale les moins répandues, 45 millions d’hommes dans le monde ont subi une vasectomie, un chiffre très faible si on le compare aux 202 millions de femmes qui ont subi une résection partielle de la trompe de Fallope. (2) La vasectomie sans utilisation de scalpel est une méthode de stérilisation masculine très avancée qui est préférée à la vasectomie traditionnelle ou conventionnelle. (3) Grâce aux améliorations obtenues, le saignement est nul ou limité, les risques de complication telle que l’infection sont rares et l’intervention n’est pas douloureuse mais l’effet contraceptif est tout aussi efficace.

RAPPEL ANATOMIQUE DU SYSTEME REPRODUCTIF DE L’HOMME

L’appareil reproductif de l’homme comprend :

Les testicules

Ils comportent :
-une partie germinale constituée des tubes séminifères qui produisent les spermatozoïdes et des cellules de Sertoli ayant un rôle « nourricier »vis à vis des cellules germinales.
-une partie interstitielle (tissu conjonctif) formée par les cellules de Leidig qui produisent la testostérone de façon constante .

Le scrotum

C’est l’enveloppe cutanée contenant les testicules.

Les épididymes

Ce sont des canaux situés au-dessus et le long des testicules. Les spermatozoïdes mûrissent dans les épididymes.

Les canaux déférents

Ce sont deux conduits allant des épididymes à la prostate. Ils s’élargissent en ampoules déférentielles avant de traverser la prostate. Le canal déférent est un canal long de 45 cm environ, de 2 mm de calibre, cylindrique, de consistance très ferme (en corde à fouet) qui s’étend de la queue de l’épididyme au canal éjaculateur. Il commence en faisant suite à la queue de l’épididyme avec laquelle il dessine une anse « l’anse épididymo-déférentielle ». Il chemine d’abord le long de la face interne de l’épididyme dans les bourses, puis remonte vers la région inguinale en compagnie des vaisseaux et des nerfs destinés aux testicules. L’ensemble des vaisseaux, des nerfs et du déférent constitue le cordon spermatique. A ce niveau, le déférent est l’élément central du cordon, il est aisément palpable. Il traverse ensuite le canal inguinal, pénètre dans la cavité abdominale mais reste en dehors du péritoine, longe la face latérale de la vessie, surcroise l’uretère et atteint la base de la prostate. Il se termine à ce niveau en se dilatant en une ampoule bosselée, l’ampoule déférentielle, qui sert de réservoir aux spermatozoïdes dans l’intervalle des éjaculations.

Les vésicules séminales
Elles sont abouchées aux ampoules déférentielles. Elles produisent un suc épais qui protège et nourrit les spermatozoïdes.

La prostate
C’est une glande située sous la vessie, elle secrète un suc qui fournit aux spermatozoïdes un environnement favorable à leur conservation dans le vagin.

Le pénis
C’est l’organe érectile masculin destiné aux rapports sexuels.

L’urètre
Situé dans le pénis, il est à la fois le canal d’éjaculation et le canal urinaire. Il part de la vessie et reçoit les sécrétions de la prostate et du canal déférent.

RAPPELS DE CONNAISSANCE SUR LA PLANIFICATION FAMILIALE

Définition

La Planification familiale peut être définie comme un ensemble de moyens médico-sociaux permettant de :
-éviter les grossesses non désirées
-décider du nombre d’enfants souhaités
-assurer un espacement convenable entre les naissances
-lutter contre la stérilité pour aider les couples concernés
-programmer les naissances au meilleur moment.

Avantages et les bienfaits de la planification familiale

La planification familiale :
-protège les femmes des grossesses non désirées
-diminue les décès et les maladies chez les femmes et les enfants
-permet aux hommes de subvenir aux besoins de leur famille
-améliore le bien être familial
-permet l’équilibre dans le couple parental et la famille
-présente des avantages socio-économiques .

Les différentes méthodes contraceptives

Elles comportent :
a)les méthodes barrières :
-spermicides
-condoms masculin et féminin
b)les méthodes dites « naturelles » :
-coït interrompu
-abstinence périodique
c)méthodes médicales
-hormonales :
•pilules progestatives
•pilules combinées
• injectable
• norplant
• pilule du lendemain
-Mécanique :
• dispositif intra-utérin
-Chirurgicales :
• femme : ligature-résection tubaire
• homme : vasectomie
d)Méthodes traditionnelles
-abstinence post-partum
-allaitement .

LA VASECTOMIE 

Définition

La vasectomie est une résection des canaux déférents, pratiquée lors d’une prostatectomie pour éviter une orchite ou chez un homme sain pour le rendre stérile sans altérer son comportement sexuel.

Historique

Les deux premiers médecins qui ont réalisé les vasectomies en 1894 sont HARRISON en Grande Bretagne et LENNANDER H.G en Suède. Les premières interventions effectuées répondaient principalement à d’autres indications. La vasectomie a par ailleurs été préconisée pendant la première moitié du IX siècle par les partisans de l’eugénisme qui croyaient à tort que la stérilisation volontaire ou obligatoire des hommes et des femmes porteurs d’une maladie héréditaire ou d’un trait génétique indésirable permettrait d’en réduire la fréquence dans les générations ultérieures. Durant les années 20, un médecin autrichien, le Docteur E. STEINACH préconisait la vasectomie pour obtenir un rajeunissement sexuel. Au cours des années 60, cette technique est devenue de plus en plus appréciée comme méthode de contraception définitive volontaire. L’Inde a été le premier pays à faire de la vasectomie, l’une des méthodes utilisées dans les programmes de planification familiale organisés. Près de 5,5 millions d’interventions ont été pratiquées dans ce pays de 1965 à 1974. Au cours des années 70 et 80, la vasectomie prédomine dans certains pays comme Bengladesh, Le Népal, Le Sri Lanka, Thaïlande, Chine, Corée du Sud et dans une moindre mesure aux Philippines, Brésil et dans certains pays européens. La classique méthode conventionnelle est actuellement supplantée par la « vasectomie sans bistouri » ou « vasectomie sans scalpel »ou no scalpel vasectomy. La vasectomie par la technique sans bistouri fût découverte en Chine en 1974 par le Docteur LI SHUNQIANG. La technique est homologuée en 1985 lors de la visite au Dr Li SHUNQIANG des experts internationaux sponsorisés par ENGENDER HEALTH. Actuellement dans beaucoup de pays en Afrique, plusieurs médecins utilisent cette méthode.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE : LA REVUE DE LA LITTERATURE
I- RAPPEL ANATOMIQUE DU SYSTEME REPRODUCTIF DE L’HOMME
I-1- Les testicules
I-2- Le scrotum
I-3- Les épididymes
I-4- Les canaux déférents
I-5- Les vésicules séminales
I-6- La prostate
I-7- Le pénis
I-8- L’urètre
II- RAPPELS DE CONNAISSANCE SUR LA PLANIFICATION FAMILIALE
II-1 Définition
II-2- Avantages et les bienfaits de la planification familiale
II-3- Les différentes méthodes contraceptives
III – LA VASECTOMIE
III-1- Définition
III-2- Historique
III-3- Les avantages et les inconvénients
III-3-1- Les avantages
III-3-2 Inconvénients
III-4- Les indications
III-5- Contre indications temporaires et les précautions
III-6- Bilan médical
III-7- Technique
III-7-1 Technique standard ou technique conventionnelle
III-7-2 La vasectomie sans bistouri ou sans scalpel
III-8- Soins post opératoires
III-9- Suivi et contrôle
DEUXIEME PARTIE : NOTRE ETUDE
I- OBJECTIFS DE L’ETUDE
I-1- Objectifs généraux
I-2- Objectifs éducationnels
II- CADRE DE L’ETUDE
II-1- Structure
II-2- Profil du personnel
II-3- Organisation du service et activités
III- METHODOLOGIE
III-1- Méthode
III-2- Matériels d’étude
IV- RESULTATS
IV-1- Fréquence
IV-2- Place de la vasectomie parmi les méthodes de longue durée
IV-3- Aspects épidémiologiques
IV-3-1- Age
IV-3-2- Etat matrimonial
IV-3-3- Catégorie professionnelle
IV-3-4- Niveau d’instruction
IV-3-5- Résidence
IV-3-6- Répartition des patients selon leur nombre d’ enfants vivants
IV-3-7- Répartition des patients selon le temps mis pour venir au centre
IV-3-8- Répartition des patients selon l’ âge du dernier né
IV-3-9- Raisons pour la contraception définitive
IV-3-10- Sources d’information
IV-3-11- Suivi et contrôle
IV-3-12- Gestion des complications
TROISIEME PARTIE : COMMENTAIRES ET SUGGESTIONS
I- COMMENTAIRES
I-1- Habitudes du service
I-2- Analyse épidémiologique
I-2-1- Fréquence
I-2-2-Age
I-2-3- Profession
I-2-4-Niveau d’instruction
I-2-5-Nombre d’enfants vivants
I-2-6-Raison pour la contraception définitive
I-2-7-Sources d’information
I-2-8-Suivi contrôle et gestion des complications
II- SUGGESTIONS
II-1- Conseiller les volontaires de la stérilisation masculine
II-2- Donner des informations claires et complètes sur la vasectomie
II-3- Former des prestataires pour la pratique de la vasectomie
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *