Proposition d’aménagement de la zone de Pré-Rond

Situé dans le sud-est de la France, le Collet d’Allevard est une station de ski qui a vu le jour après la seconde guerre mondiale. A l’origine ce territoire était utilisé pour les pâturages, l’agriculture, et les exploitations forestières. L’implantation de cette station a été très bénéfique sur le plan économique. Elle a eu des effets d’entraînement permettant le développement d’autres activités comme la restauration et l’hébergement. Cependant, la reconversion de cette zone dans les années cinquante a profondément bouleversé ce paysage montagneux avec l’implantation de remontées mécaniques, et le balisage de pistes de ski. Les préoccupations actuelles en termes de développement durable, notamment au niveau de l’environnement, de la biodiversité et de l’écologie, rendent cette zone problématique.

Présentation du problème

Choix du lieu du projet

La zone de Pré-rond est une partie de la station de ski appartenant à la commune de la Chapelle du Bard. Ce n’est pas la seule, mais celle-ci possède une situation très particulière en étant à proximité de zones naturelles d’intérêts écologique, faunistique, et floristique.

La confrontation entre la station de ski et le milieu naturel sur la zone de Pré-Rond m’a paru être une bonne base pour réaliser un premier projet. Je pense que la situation de conflit entre le milieu naturel et le milieu « minéral » est implicitement présente dans tous les projets d’aménagement. En effet, toutes les actions sur le territoire se réalisent à l’origine dans un milieu naturel, pour lui donner une nouvelle fonction. Ceci en tenant plus ou moins compte de l’existant. Par ailleurs, je conçois que cette dualité est très délicate à traiter. Il ne faut pas se laisser influencer par les différents acteurs du territoire essayant de nous rendre partisans de leurs intérêts, mais il ne faut pas non plus en privilégier un plus qu’un autre.

Présentation Géologique

Dans le sud-est de la France, au sein de la région Rhône-Alpes, il existe une chaîne de montagnes nommée « massif de Belledonne » (« bel » = obscur, « di » = sacrée, « nantos » = vallée). Cette dernière, très caractéristique du paysage grenoblois a commencé sa surrection au miocène (-15 Ma), et, est principalement constituée de roches métamorphiques. D’autre part, elle possède des sommets culminant à près de 3000 mètres d’altitude, ainsi que des lacs de montagnes offrant un très joli paysage.

Cette échine montagneuse regroupe toute une multitude de stations de ski de moyenne montagne. En particulier, la station du Collet d’Allevard qui s’étale de 1450 à 2100 mètres d’altitude, est située sur son flanc occidental. Son domaine skiable de 35 kilomètres, s’étend sur les territoires communaux d’Allevard les bains et de la Chapelle du Bard. Ces communes mères sont situées dans la vallée du Grésivaudan, respectivement à 475 et 450 mètres d’altitude.

Cadre Général du problème

A l’origine, le développement de ces communes s’est fait par l’exploitation des ressources locales en minerais de fer, et ce, depuis le XIIème siècle. Elles sont d’ailleurs devenues une référence nationale pour la qualité du fer, et le travail des maîtres de forges et taillandiers. Ces activités se sont stoppées au début du XXème siècle pour plusieurs raisons. Principalement, les usines se sont délocalisées car l’extraction du fer en altitude (environ 1300 m), bien que de très bonne qualité, revenait à un coût non rentable. Ceci à provoqué un déclin économique pour les deux communes, et un exode de population.

Cependant, Allevard, grâce à la découverte d’une source riche en produits sulfureux en 1790, a pu développer des thermes au XIXème. Ceci lui a permis d’anticiper sa prospérité économique, suite à l’arrêt de la filière du fer. Le problème est qu’une station thermale constitue uniquement un apport en période estivale.

Afin de combler le manque d’activité de la commune en période hivernale, la construction d’une station de ski était nécessaire. Le premier télésiège du Collet d’Allevard (malatrait) a été construit en août 1955.

Il fut l’aboutissement de la volonté des Allevardins, œuvrant dès la fin de la première guerre mondiale pour le développement d’une station de ski sur cette partie du territoire communal qui ne servait alors qu’aux pâturages, à l’exploitation forestière, à la chasse, et à l’agriculture montagnarde. La politique de la Chapelle du Bard à l’époque et encore aujourd’hui, est différente de celle d’Allevard. Depuis longtemps, les principaux objectifs qui persistent et qui sont soutenus par la majorité des élus au fil des mandats déterminent le développement d’une station comme un projet néfaste pour la préservation du milieu naturel. Ce n’est qu’après de violentes négociations que le Collet d’Allevard s’est étalé sur le territoire communal de la Chapelle du Bard, avec la construction d’un télésiège au grand Collet, et de deux téléskis à Pré-Rond, en 1969.

Aussi, on peut constater que la Chapelle du Bard à la différence d’Allevard, n’a pas réalisé beaucoup de projets pour le bien de la station et pour son développement, que ce soit au niveau de la capacité d’accueil, les infrastructures ou d’autres équipements. Puis, à cause de ces divergences d’opinions entre les deux communes, et pour le bien et la gestion de la station, le syndicat intercommunal du Collet d’Allevard a été mis en place. Il est composé de personnes appartenant aux deux communes en poids proportionnel aux apports financiers que chacune peut lui apporter. Les intérêts de la commune d’Allevard sont donc prioritaires. En effet, elle possède plus d’habitants et plus de moyens. Le syndicat a été créé en 1969, à partir du moment où les deux communes ont dû collaborer pour gérer la station. Il a pour objectif l’aménagement, et l’approbation du plan d’aménagement et d’occupation des sols. Aussi, il doit réaliser des travaux d’aménagement. Il possède un siège à la mairie d’Allevard, et est composé de huit membres élus, représentant les intérêts des deux communes.

En détail
Au regard de la situation actuelle du territoire de Pré-Rond, il devient une véritable nécessité pour la Chapelle du Bard de réaliser un projet d’aménagement. En effet, l’ancienne bergerie de Pré-Rond « les écureuils », qui avait été transformée en restaurant a été détruite pour des causes de non respect des normes de sécurité. Depuis, plus aucune structure d’accueil pour les touristes n’est en place. De plus, la Chapelle du Bard possède une activité économique uniquement en hiver au niveau du tourisme sur cette zone. Ce projet devra permettre à la commune d’avoir des retombées économiques en période estivale également, ainsi que tout au long de l’année. Par ailleurs, cet aménagement devra participer au confort des skieurs en hiver, mais aussi permettre la mise en valeur et la protection des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologiques, Faunistique, et Floristique environnantes. Pour cela, il faudra qu’il tienne compte des avantages de la situation de la commune. Par exemple, il pourra bénéficier du flux de tourismes drainé par les thermes pour mettre en valeur la richesse en milieux naturels de Pré-Rond, et les produits du terroir fabriqués par les fermiers, éleveurs et paysans de la région.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
I Présentation du problème
A Choix du lieu du projet
B Présentation géologique
C Localisation des communes
D Cadre général du problème
II Présentation des communes
A Allevard les bains
1 Histoire (Le fer, Le PLA, D’autres activités, Les thermes)
2 Actuellement (Limites au développement, Le paysage)
3 Démographie
B La Chapelle du Bard
1 Histoire
2 Aujourd’hui
3 Démographie
C Collaboration des deux communes
D la station de ski
1 Histoire
2 La montagne
3 Une station dynamique
III Etat des lieux
A Géographie
B Présentation des ZNIEFF
(Présentation, protections potentiels de la zone)
C Actions pour protéger la zone
D Tableau de synthèse
E Justification du projet
IV Proposition d’aménagement de la zone de Pré-Rond (42) Préambule A Le projet
1 Localisation
2 Caractéristiques du sentier
3 Caractéristiques du chalet
4 Fonction du Chalet
B Qui en bénéficierait ?
C Réalisation du projet
D Position de quelques acteurs
Conclusion
Bibliographie
Annexes

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.