Projet de thèse l’économie politique urbaine

Projet de thèse pour l’obtention du diplôme d’études approfondies

Introduction générale
PREMIERE PARTIE LES ENQUETES, LE CHOIX DE L’ETUDE ET DE METHODOLOGIE PUIS LA BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE ET COMMENTEE
CHAPITRE I : LES DIFFERENTES PHASES D’INVESTIGATION
I.1- Le choix du terrain
I.2 – Choix du sujet
I.3-Les travaux de documentation
CHAPITRE II : METHODE D’ENQUETES ET PROBLEMES RENCONTRES
II.1- Observations et enquêtes
II.2 – Les enquêtes orales
II.3 – Les traitements de données
II.4 – les limites de la recherche
II.5 – Une identification sur les enquêtes
CHAPITRE III : BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE ET COMMENTEE
III-1.Bibliographie
III-2.bibliogrphie commentée
DEUXIEME PARTIE LA FORMATION, LA STRUCTURE ET LES DYNAMIQUES DE LA VILLE
CHAPITRE IV :ESPACE POLITIQUE, ESPACE ADMINISTRATIF ET DELOCALISATION FONCTIONNELLE
IV.1- Présentation du relief
IV.2 – L’occupation spatiale
IV.3 – L’évènement de la vie réelle dans cet espace
IV.4 Les données démographiques exogènes
IV.5- Un mouvement migratoire original
IV.6 – L’anéantissement économique
CHAPITRE V : LA DELIMITATION ADMINISTRATIVE PREALABLE
V.1 – La première tentative de délimitation
V.2 – Une tentative réussie
V.3 – L’intensification sociale
V.4 – Un aperçu du lancement des arrondissements
V.5 –La répartition de la population par arrondissement
V.6 – Formes de déplacements et voie de communications
V.7- La vie économique
V.8 – Une société culturelle
CHAPITRE VI : LES DYNAMIQUES DES CONTRASTES
VI.1- L’échappatoire de la ville
VI. 2- Un plan juxtaposé
VI.3 – Problème de l’habitat et d’infrastructures collectives
VI.4 – Ecologie et activités dominantes
TROISIEME PARTIE LES MECANISMES DEVOUES AU BON FONCTIONNEMENT DE CETTE VILLE
CHAPITRE VII : UNE PISTE D’ACTION
VII.1- Occupation et affectation des sols
VII. 2- Les rythmes de la ville
VII. 3- Les inerties de nature subjective
VII.4 – Les décisions
VII.5 – Les contraintes
VII.6 – L’économie politique urbaine
VII.7- L’encadrement de la dynamique urbaine
CHAPITRE VIII : Reconstitution et programme de lutte
VIII .1- l’administration des Fokontany
VIII. 2- La réduction de la pauvreté
VIII .3- La protection des mineurs
VIII.4- La sécurité
CHAPITRE IX : CHANGEMENT EN MIEUX ET ASSAINISSEMENT
IX.1- L’institutionnalisation
IX 2- L’amélioration de la santé
IX 3 -Une possession d’un Etat civile informatisé
IX 4- Eau et électricité
IX. 5 – Les ordures
IX .6 – Les lieux d’aisance
IX. 8 – Les intervenants
Conclusion générale

Rapport PFE, mémoire et thèse avec la catégorie géographie

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe de Bestpfe.com et ouvrir le fichier pfe PDF ou pfe DOC. Ce programme spécifique est classé dans la catégorie assainissement où vous pouvez trouver quelques autres mémoires similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Actuellement, de plus en plus de gens sont prêts à partager leurs travaux pfe, mémoire, thèse.. avec les autres et ils ne veulent pas de compensation pour cela. Le rapport CONTRIBUTION A L’ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DE LA COMMUNE URBAINE est un rapport complet pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux.

METHODE D’ENQUETES ET PROBLEMES RENCONTRES

Observations et enquêtes
Observation face à face

Nous nous sommes défendu depuis notre installation à Toliara de nous familiariser avec tous les problèmes de la ville. Cela n’aurait pas pu être réalisé sans les observations passives.
Elles nous ont permis de mieux nous intégrer dans la société tout en respectant les coutumes et les règles sociales. Nous nous sommes montré courageux d’entendre les mots malgaches et de comprendre la réalité de la ville.
Notre circulation a été plu ou moins remarquable pourtant suite aux visites fréquentes des sites d’étude.

Les enquêtes orales

Nous avons amassé une multitude informations. Les paroles discutées et disputées nous orientent dans un air normale pour saisir le thème en question.

Les interviews

C’est ici que nous avons mis toutes nos forces psychiques et physiques pour obtenir le maximum de résultats. La technique et la tactique consistaient à enquêter les gens issus de différentes couches sociales.
Des fiches d’enquêtes ont été élaborées à la maison. Les questionnaires ont été orientés suivant les objectifs recherchés. Dans un premier temps, nous avons laissé l’interviewé faire apparaître ses impressions. Au fur et à mesure que l’entretien se déroule et que la confiance mutuelle s’établit, des questions pertinentes ont été posées. L’objectif était d’approfondir les idées floues.

Bibliographie commentée

CHALINE C, 1890 La dynamique urbaine Paris, p47:

Toute ville s’inscrit dans des espaces de dimensions régionales dont elle enregistre les transformations démographiques, sociales, technologiques et économiques.
Chacun de ces éléments détient un cadre d’une agglomération donnée, un potentiel propre de développement. Ces forces endogènes et exogènes, sont considérées comme les moteurs de la dynamique urbaine. Il faudra évaluer une modalité sur ses multiples filières, ses interrelations possibles.
La diversité des intervenants sur des situations amène à une combinaison et à des différenciations typologiques, une sorte de canevas spatial, distinguant : le centre de Toliara, les zones urbaines et suburbaines.
Cette étude permettra de mieux évaluer et de mieux prévoir les conséquences et les interactions de tous les éléments ne modifiant l’équilibre d’un quartier qu’à l’échelle de la ville. Il faudra montrer l’interdépendance des états successifs de l’espace urbain et l’enchaînement des séquences qui en rythment des modifications sur le facteur temps et espace. Selon les théorie de PRIGOGINE, sur la thermodynamique : tout système urbaine passerait d’un état de désorganisation à un état d’organisation, trois éléments sont comme hypothèse : le temps, l’espace et l’énergie. D’autres chercheurs socio économiques montrent comme hypothèse l’intérêt, le profit, le désir. Dès lors une nouvelle lecture de la ville est proposée et sa dynamique n’est que l’expression d’enjeux, des stratégies de groupes et de lutte urbaine. C’est pour cette raison qu’on avance petit à petit pour la rénovation de la ville de Toliara en façonnant l’espace urbain en espace social par excellence.

ESPACE POLITIQUE, ESPACE ADMINISTRATIF ET DELOCALISATION FONCTIONNELLE

L’espace d’une génération, les décors de la seine urbaine se sont renouvelés avec une ampleur qui jusqu’alors ne s’était vue qu’à la suite des épisodes catastrophiques. Les rôles semblaient être redistribués entre acteurs et figurants. L’explication exclusive de la crise urbaine dans la ville de Toliara exerce une double influence :
– le milieu rural fragilisé par les rigueurs du climat et la sécheresse récente.
– les exactions des « Malaso ».
Ils devenaient insupportables, la conséquence est bien sûr un exode rural accru, qui chasse vers Toliara les démunis, les dévalisés et la jeunesse pour se différencier de la classe d’âge. Il remet en cause la solidarité et le fonctionnement de la vie. La commune urbaine de Toliara est la plus touchée par rapport à d’autres villes de Madagascar.

Présentation du relief

Toliara se trouve entre 43°41’ et 23°21’ de latitude Sud. Elle se situe à l’embouchure de deux fleuves, d’un véritable port naturel que l’on démontra plus tard et qui sera un choix décisif pour l’installation de la ville. Un climat tropical sec marqué par la faiblesse de précipitation (355,4 mm par an) avec des températures de 23 à 24°C avec des maxima de 27°C en saison de pluies et de minima de 19°20 C en saison sèche. La répartition végétale varie de la côte vers l’intérieur des terres (fourré, forêts denses sèches,…). La plaine est couverte par des sédiments fluviaux du plio-quaternaire, des dunes et des croûtes composées de sables roux (carte 2). La densité varie de 10 à 15 habitants par Km 2 .

Les tireurs de Pousse-pousse

Les sècheresses dans le Grand Sud sont à vocation pastorale. Les jeunes éleveurs qui font paître le bétail sont responsables des départs en masse vers les villes de Madagascar. Quel que soit la raison de la migration, l’objectif final est de gagner de l’argent. Pour cela, ces migrants tirent des pousse-pousse jusqu’à former un véritable corporation. Cette activité ne demande aucune formation particulière. Elle est très souple et on peut l’abandonner du jour au lendemain sans grande conséquence. Elle répond à des exigences particulières et urgentes.

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *