Projet de fin d’études analyse des empreintes qui reposent sur l’identification de segments d’ADN

Techniques de marquage moléculaire

Un marqueur moléculaire ou génétique désigne tout fragment spécifique d’ADN pouvant être identifié au sein du génome. Ces marqueurs sont utilisés pour localiser un gène particulier ou vérifier si un individu a hérité d’une caractéristique particulière d’un organisme parent. Dans un croisement génétique, les caractéristiques d’intérêt resteront généralement liées aux marqueurs moléculaires ce qui permettra donc de sélectionner les individus chez lesquels le marqueur moléculaire est présent, étant donné que ce marqueur indique la présence de la caractéristique recherchée.
Un marqueur génétique « idéal » doit présenter les caractéristiques suivantes :
– Polymorphe : la « matière première » du généticien est la variabilité.
– Multi-allélique.
– Co-dominant : l’hétérozygote présente simultanément les deux caractères des deux parents homozygotes.
– Non épistatique : son génotype peut être « lu » à partir de son phénotype quel soit le génotype aux autres locus. La codominance et la non-épistasie peuvent être respectivement définies comme l’absence d’interactions intra et inter locus.
– Neutre : les substitutions alléniques au locus marqueur n’ont pas d’autres effets phénotypiques (et donc effectivement sélectifs) que ceux qui permettent de déterminer son génotype. Dans leur très grande majorité, les polymorphismes moléculaires sont neutres.
– Insensible au milieu : le génotype peut être inféré à partir du phénotype quel que soit le milieu.
Les marqueurs morphologiques répondent mal à ces critères. Ils sont peu polymorphes, en général dominants, ils interfèrent souvent avec d’autres caractères, et peuvent être influencés par le milieu. En outre, même s’ils sont très nombreux chez certaines espèces (plusieurs centaines chez certaines espèces comme le riz et le mais), peu d’entre eux peuvent être conjointement polymorphes dans une descendance donnée. En revanche, les marqueurs biochimiques ou moléculaires ont pour la plupart, toutes ces qualités.
Les marqueurs biochimiques et moléculaires ont de nombreuses applications en génétique des plantes. Ils permettent d’observer, de façon plus ou moins fine, le polymorphisme de séquences de l’ADN d’un certain nombre de sites ou de locus répartis sur le génome. En plus, les marqueurs biochimiques révèlent le polymorphisme des séquences de certaines protéines et donc, de façon indirecte, le polymorphisme des séquences d’ADN à partir desquelles elles sont traduites. Les marqueurs moléculaires révèlent directement le polymorphisme de l’ADN de séquences ciblées correspondant ou non à des séquences codantes.
Parmi les techniques de marquage on peut citer :
– La technique de RAPD : (random amplified polymorphic DNA). L’amplification aléatoire d’ADN polymorphe est une technique d’analyse de l’ADN utilisée en biologie moléculaire. La technique RAPD est basée sur la méthode PCR. L’amplification du DNA génomique est, cette fois ci, réalisée à partir d’amorces de séquences aléatoires (10 bases, environ), utilisées seules ou par couples. Lorsqu’une seule amorce aléatoire est utilisée, l’amplification a lieu une fois celle-ci se fixe sur 2 sites complémentaires peu distants (maximum théorique de la PCR : 3000 pb).

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie biotechnologie, hygiène & sécurité des aliments

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie sciences et techniques où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction 
Matériel et méthodes
I. Matériel biologique 
II. Techniques 
1) La lyophilisation
2) L’extraction de l’ADN
3) La technique PCR
4) La technique de marquage moléculaire
5) La technique d’électrophorèse
I. Electrophorèse sur gel d’agarose
II. Electrophorèse sur gel d’acrylamide
6) Les Amorces
Définition
Les amorces utilisées
Partie pratique 
Résultats
CONCLUSION
Bibliographie

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *