Projet de création d’une agence de voyages

Caractéristique du projet 

La caractéristique du projet dépend de la fonction, de type d’activités choisies. Dans notre cas, les activités principales sont basées sur la prestation de service dans la ville d’Antalaha.
Donc, la caractéristique que nous développerons maintenant est la nature, le but, l’objectif et l’intérêt du projet envers les agents économiques dans la région d’exploitation.
Nature du projet : En tant que le projet est une entreprise de prestation de service, il a des objectifs spécifiques pour ses activités. Donc, il cherche de bénéfice car il assure les services proposés par les clients à l’aide d’une marge sur les billets qui s’élève à 10 à 15 % du frais. Alors, le projet a de nature commerciale.
But et objectif : L’objectif principal du projet est de devenir une grande entreprise dans la région Sava en matière de prestation de service. Pour ce faire, nous avons besoin de stratégies comme la reconnaissance des clients potentiels surtout les opérateurs économiques de la région. Ces stratégies nous permettent d’améliorer d’une façon rapide la tenue de la trésorerie de l’entreprise.
En outre, en tant que projet à but lucratif, le but est la croissance du chiffre d’affaires en vue d’accroître les investissements dans la filière tourisme car si ce projet est rentable, nous pouvons conquérir le marché dans la région SAVA et le propriétaire peut s’investir autre chose, et d’étendre par la suite le projet partout dans la province d’Antsiranana toute entière.
Intérêt du projet : La création du projet dans la ville d’Antalaha, région SAVA entraîne une évolution non seulement sur le plan économique et social mais aussi pour les agents économiques de la région.
Pour cela, ce projet permet : pour les clients, d’obtenir de la satisfaction vis-à-vis des services offerts, pour les fournisseurs, d’accroître sa vente, et son chiffre d’affaires, pour l’Etat, d’augmenter sa caisse à l’aide du paiement des droits, des taxes et impôts comme, la TVA, l’IRSA, pour les jeunes de la région et de district, la création d’emploi pouvant diminuer le taux de chômage et les actes de banditismes.

Stratégie marketing à suivre 

Comme stratégie, nous allons adopter deux types de stratégie ; à savoir : la stratégie push , la stratégie pull. Voyons tout d’abord la stratégie push.
La stratégie push :
La stratégie push consiste à faire pousser les produits ou les services vers les clients, c’est-à-dire que le projet assure la présentation des produits ou des services auprès des clients.
Elle s’appuie essentiellement sur les avantages offerts aux clients. Abordons maintenant la stratégie pull.
La stratégie pull :
La stratégie pull en contraire consiste à faire demander les services par les clients. Les éléments moteurs principaux sont la politique de communication notamment la promotion.
En principe, les stratégies pull sont plus avantageuses pour la publicité de service dans la région d’exploitation, dans la mesure où elles donnent une plus grande indépendance vis-à-vis des clients mais elles ne sont pas toujours applicables soit parce qu’elles exigent des gros moyens financiers soit parce que poussent certaine qualité des services. Pour cela les clients font une grande confiance à l’agence pour guider son choix.

Le marketing-mix 

Dans notre cas, nous envisageons déjà comment améliorer la qualité et la quantité des services. Nous déterminerons aussi la meilleure qualité de service, son prix, sa distribution, sa communication et sa promotion pour atteindre les objectifs visés sur le marché.
Politique de service :
Elle a pour objectif d’améliorer la position de l’entreprise et de la relation privilégié envers les clients en vue d’obtenir un maximum de chiffre d’affaires. En tant qu’une entreprise de prestation de service, il est indispensable de mettre en place une marque commerciale pour le projet en vue de faciliter le service de publicité. Donc, la marque commerciale joue un rôle très important car elle permet d’identifier le service et sert de base aux actions publicitaires du projet.
En plus de cela, le projet doit tenir compte de l’image de marque de ses services. Si l’image de marque est prestigieuse, ce projet ne pourra pas commercialiser leurs services à bas prix pour ne pas risquer de ternir son image. Ce qui explique l’utilisation de sous marque pour élargir la vente à des nouvelles couches de clientèle.
Politiques de prix :
La politique de prix est en fonction de pourcentage pratiqué par le concurrent. Mais, dans la ville d’Antalaha, il n’y a pas encore d’une agence de voyage. Cela veut dire que le concurrent du présent projet est l’Air Madagascar. Dans ce cas, la commission des commerciaux est en fonction de la convention de la société.
Politique de communication et de promotion :
La communication concerne l’ensemble des actions permettant de faire connaître le service au public. Pour cela, l’objectif général de la communication est de créer les conditions favorables entre l’agence et les clients. D’une manière générale, l’agence peut vendre un service sans publicité mais jamais sans communication. Alors, il existe d’autre moyen de communication que la publicité proprement dite. C’est la satisfaction des clients qui ont déjà visité le service forme une autre communication.
Et la promotion, c’est l’ensemble des efforts déployés d’une part pour organiser et pour conduire les campagnes de vente, d’autre part pour stimuler les clients vers l’agence. Donc, la promotion a pour rôle de mettre en contact permanent, par le biais d’un canal, l’entreprise et sa clientèle en communiquant un message ; c’est l’information. Alors, nous utiliserons comme moyens de la promotion, c’est la réduction de commission à 5 % si les clients sont plus de deux personnes.
En outre, nous utiliserons aussi le système de cadeaux, c’est-à-dire qu’une fois un client fait de réservation auprès de l’agence, elle donne en même temps un produit qui porte l’emblème de l’entreprise. Ce produit doit être un stylo, le briqué, et le porte-clé. Ces cadeaux forment aussi une communication entre les clients et l’agence.

Les critères d’évaluation du projet 

La pertinence :
Ce projet se rapporte exactement une évolution pour la population de la région d’exploitation non seulement sur le plan social et les agents économiques mais aussi sur le plan de l’économie de la région, et de même de notre pays en général.
L’efficacité du projet :
Notre projet est efficace si on atteint les objectifs sans réduire les moyens utilisés. Donc, l’efficacité, c’est qui produit l’effet attendu de la population dans la région d’exploitation du projet. La cause de l’efficacité est la cause véritable et unique d’un phénomène, sa valeur est une grandeur périodique et se calcule comme la racine carrée de la moyenne des carrées des valeurs instantanées de cette grandeur durant une période prévue du projet.
L’efficience :
Notre projet est efficient si on atteint les objectifs avec la réduction des moyens utilisés c’est à dire qu’on minimise les matériels à utiliser mais la capacité de production ou rendement est performante. Donc, l’efficience, ce qui aboutit à de bons résultats en réduisant les moyens ou les matériels utilisés.
La durée de vie du projet :
Si le projet est rentable, nous pouvons élargir la durée d’exploitation et de créer un autre investissement à d’autres choses. Mais, pour le moment, la durée prévue est de cinq ans à condition que ce projet soit rentable de façon efficace et efficience au cours de l’exploitation.
L’impact du projet :
Si le projet est rentable, il y a des impacts non seulement au point de vue de la population mais aussi sur le plan économique et social de la région d’exploitation, et aussi dans notre pays en général.

Les ressources à mettre en place 

Avant de démarrer les activités, nous avons besoin de mettre en place les moyens nécessaire notamment sur le plan humain, financier et matériel. Pour ce faire, le responsable est obligé de faire un recrutement au sein de l’agence puis on investira sur les matériels.
Ressources humaines :
Tout d’abord, nous allons mettre en place en priorité les ressources humaines, c’est-à-dire que le responsable recrutera les personnels nécessaires à chaque poste de travail au sein de l’entreprise. Ce recrutement est deux phases pour les postes de responsabilité (entretien par voie orale et par écrit) comme le responsable administratif et financier et le responsable commercial.
Au niveau de chaque poste de travail, il est nécessaire de placer les personnels dans les conditions favorables à un travail efficiente, efficace et fiable, de concevoir le poste de travail de manière à éviter tout gaspillage de temps. Pour cela, les personnels se composent d’un gérant propriétaire, d’un responsable administratif et financier, d’un responsable commercial, d’un ou une secrétaire, deux commerciaux, d’un gardien. Nous allons présenter dans le tableau ci-dessous les profils exigés pour le recrutement au sein du projet sauf le gérant propriétaire. Gérant : Avoir le diplôme de maîtrise en gestion : option marketing, Maîtrise de l’outil informatique, 2ans d’expérience dans un poste similaire, Sens de l’organisation et de leadership, Méthodique.
Ressources financières :
Ces ressources sont constituées en partie par les apports mis à la disposition du gérant propriétaire. Une autre partie sera constituée par un emprunt contracté auprès d’un organisme financier comme la banque ou autre institution financière. Cette partie relative aux ressources financières sera analysée de façon approfondie dans la troisième partie de notre recherche.
Ressources matérielles :
Après le recrutement et la recherche de financement auprès de la banque, nous avons besoin aussi des matériels nécessaires pour avoir le bon fonctionnement du projet.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
Partie 1 : Identification du projet 
Chapitre I : Présentation du projet 
Section 1 : Historique du projet
1.1- Généralité sur la situation géographique de la région
1.2-Environnement socio-économique
1.2.1-Environnement social
1.2.2-Environnement économique
1.3-Les principales activités
Section 2 : Caractéristique du projet 
2.1-Nature du projet
2.2-But et objectif
2.3-Intérêt du projet
2.4-Fiche signalétique
Chapitre II – Etude de marché visé 
Section 1 : La description du marché 
1.1-Domaine d’exploitation du projet
1.2-La part du marché cible
Section 2 : Analyse de l’offre 
2.1- Qualité et quantité de service à offrir
2.2-Clientèle cible
Section 3 : Analyse de la demande 
3.1- Evaluation de la demande dans la région
3.2- Le besoin des clients cibles
Section 4 : Analyse de la concurrence 
4.1-Le concurrent dans la région d’exploitation
4.2-Les concurrents en dehors de la région
Section 5 : Stratégie et Politique marketing envisagée 
5.1-Stratégie marketing à suivre
5.1.1-La stratégie push
5.1.2-La stratégie pull
5.2-Le marketing-mix ²
5.2.1-Politique de service
5.2.2-Politiques de prix
5.2.3-Politique de distribution
5.3-Politique de communication et de promotion
Chapitre III : Théorie générale sur outils, les critères d’évaluation et des structures
financières 
Section 1 : Les outils d’évaluation du projet 
1.1- Valeur actuelle nette
1.1.1- Définition
1.1.2- Formule
1.1.3- Interprétation
1.2- Taux de rentabilité interne
1.2.2- Formule
1.2.3- Interprétation
1.3- Indice de profitabilité
1.3.1- Définition
1.3.2- Formule
1.3.3- Interprétation
1.4- Le délai de récupération des capitaux investis
1.4.1- Définition
1.4.2- Formule
1.4.3- Interprétation
Section 2 : Les critères d’évaluation du projet 
2.1-La pertinence
2.2-L’efficacité du projet
2.3-L’efficience
2.4-La durée de vie du projet
2.5-L’impact du projet
Section 3 : Les structures financières 
3.1-Les ratios
3.1.1-Définition
3.1.2-Formules
3.1.3- Interprétation
3.2- La rentabilité
Partie 2 : Conduite du projet 
Chapitre I : Technique de réalisation 
Section 1 : Les ressources à mettre en place 
1.1-Ressources humaines
1.2-Ressources financières
1.3-Ressources matérielles
Section 2 : La caractéristique de l’approvisionnement 
2.1-La méthode d’achat de matières premières à adopter
2.2-Le critère d’évaluation de stock à choisir
Chapitre II : Capacité de réalisation envigasée 
Section 1 : Les différents facteurs de réalisation 
1.1-Les différents facteurs de réalisation à mettre en place
1.2-Les services envisagés
Section 2 : Les dépenses en matières premières 
2.1-Les dépenses sur chaque unité de réalisation
2.2- Prévision d’achat
2.2.1- Achat prévisionnel pour l’année 1
2.2.2-Achat prévisionnel sur cinq ans
Section 3 : Prévision sur le service envisagé : (en nombre) 
3.1-Prestation de service prévisionnel
3.1.1-Prestation de service prévisionnel réalisé pour l’année 1
3.1.2-Prestation de service prévisionnel sur cinq ans
3.2- Le chiffre d’affaires prévisionnel
3.2.1-Le chiffre d’affaires prévisionnel pour la première année
3.2.2-Le chiffre d’affaires prévisionnel sur cinq ans
Chapitre III : Etude organisationnelle 
Section 1 : Structure organisationnelle 
1.1-Rôle
1.2-Organigramme choisi
Section 2 : Organisation du travail 
2.1-La direction
2.2-Service administratif et financier
2.3-Service commercial
Section 3 : Chronogramme 
Partie 3 : Etude financière du projet 
Chapitre I : Coût d’investissement et compte de gestion 
Section 1 : Le coût des investissements 
1.1-Immobilisations
1.1.1-Matériels et mobiliers du bureau
1.1.2-Matériels informatiques
1.1.3-Matériel de transport
1.1.4-Agencement et installation
1.1.5-Récapitulation des immobilisations et investissement
1.2-Les charges
1.2.1-Salaire prévisionnel pour l’année 1
1.2.2-Salaire prévisionnel sur 5 ans
1.2.3-Les autres charges pour l’année 1
1.2.4-Les autres charges sur cinq ans
Section 2 : Tableaux d’amortissement 
Section 3 : Tableau de remboursement des dettes 
Section 4 : Plan de financement 
Section 5 : Les comptes de gestion 
Chapitre II : Analyse de la rentabilité et étude de la faisabilité 
Section 1 : Le compte de résultat prévisionnel et la rentabilité 
1.1- Le compte prévisionnel de trésorerie mensuelle
1.2-Les ratios
1.3-La rentabilité
Section 2 : Plan de trésorerie 
Section 3 : Marge brute d’autofinancement 
Section 4 : Bilan prévisionnel 
Chapitre III : Evaluation du projet 
Section 1 : Evaluation économique 
Section 2 : Evaluation financière 
2.1-Sur les outils d’évaluation du projet
2.1.1-La valeur actualisée nette (VAN)
2.1.2-Le taux de rentabilité interne
2.1.3-L’indice de profitabilité
2.1.4-La durée de récupération des capitaux investis
2.2-Sur les critères d’évaluation du projet
2.2.1-La pertinence
2.2.2-L’efficacité du projet
2.2.3-L’efficience du projet
2.2.4-La durée de vie du projet
2.2.5-L’impact du projet
Section 3 : Evaluation sociale 
Conclusion générale
Bibliographie

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *