Projet de creation d’un restaurant snack specialise en pizzeria

La mondialisation a eu des influences notables sur l’économie de tous les pays du monde. Elle favorise celle des grandes puissances, mais opprime l’économie des pays sous-développés. Pour Madagascar, un pays qui est encore malheureusement dans la classe des pays sous-développés, l’économie connaît actuellement un redressement considérable, et cela se fait ressentir notamment par le flux important de touristes que connaît le pays depuis quelques années déjà. L’instauration du M.A.P (Madagascar Action Plan) par le régime actuel est aussi le principal facteur d’amélioration des méthodes de travail des entités de chaque Institutions du pays. Ce nouveau plan d’action qui est assigné à tous les citoyens malagasy consiste notamment à l’amélioration rapide et durable des conditions de vie chaque citoyen, mais aussi au décollage économique du pays. Les engagements, les stratégies et les actions décrits par le M.A.P sont les outils nécessaires pour l’aboutissement à terme de cette croissance rapide. Ainsi le pays se voit actuellement comme un partenaire sérieux et fiable vis-à-vis des investisseurs étrangers et accroît son ouverture vers l’extérieur.

Genèse du projet

Historique

L’idée du projet est née le jour où l’évolution de la commune d’Alasora a commencé. Il y a aussi la culture occidentale (« habitudes culinaires » en ce qui concerne notre étude) qui a commencé à influencer le mode de vie quotidien des malgaches, plus particulièrement des jeunes. Aussi une opportunité d’acquérir des terres dans cette zone nous a été d’un grand aide. Et enfin l’évolution du tourisme dans cette zone nous a donné la conviction d’élaborer ce projet.

Brève histoire de la pizza :
La pizza a trois mille ans d’histoire. On peut dire que toutes les civilisations ont connu des formes différentes de fouaces dont la pâte est un mélange de farine de céréales de plusieurs genres, d’eau et de nombreux assaisonnements et qui étaient l’élément fondamental de l’alimentation humaine. De l’Egypte à la Grèce classique, à l’ancienne Roma et Pompei on peut retrouver une multitude de plats dont la composition et la cuisson font penser à celle de la pizza. Le Moyen Age. Nombreuses sont les traces de ce plat qui, les siècles passant, ressemble de plus en plus à sa forme actuelle. Même au Moyen Age et à la Renaissance, la pizza oscille entre le goût aristocratique et l’usage populaire, entre les banquets royaux et les cantines de pauvres. Le mot « pizza » était déjà connu à l’époque du Haut Moyen Age La découverte du Nouveau Monde à l’Epoque Moderne apporte des éléments plus importants de la pizza, indispensables aujourd’hui: La tomate. C’est surtout entre les XVIII et le XIX siècles que la pizza s’impose comme le plat préféré du peuple napolitain, faisant partie intégrale de la tradition culinaire de cette ville. C’est à cette époque que l’on définit les caractéristiques principales de la pizza et les lieux qui lui rendirent hommage : Les pizzerias. Aux 18ème et au 19ème siècle on prend également l’habitude de déguster la pizza près de fours et pas seulement en route ou chez soi.

Le début du nouveau siècle voit la pizza prête à sa diffusion à l’échelle nationale et mondiale, au-delà des frontières napolitaines; notre siècle finissant a vu la pizza conquérir les palais de l’Europe, l’Amérique et le Japon en devenant (sans exagération) patrimoine de toute l’humanité .

Raison Social 

Cette société s’appellera « BY PIZZA ».
-Forme juridique : S.A.R.L
-Capital : 100.000.000 Ar
-Siège social : Mahitsy-Ambohimanambola (Alasora) .

La formule Juridique de la société à responsabilité limitée a été choisie parce qu’elle est plus simple dans sa création et dans son aménagement ; les associés ne sont responsables que jusqu’à concurrence de leurs apports ; un gérant assurera sa direction ; de plus, avec les nouvelles dispositions du GUIDE actuel, sa création ne dure que 2 jours au maximum.

Le promoteur et ses associés

Le promoteur est celui qui a eu l’idée de création du projet. Je suis donc le principal promoteur dans ce projet. Les associés sont des personnes physiques qui décident de réunir des capitaux et des compétences dans le but de partager des bénéfices qui constitueraient le résultat. Dans ce projet les associés sont au nombre de 3 ; c’est-à-dire deux (2) associés et le promoteur. Les deux associés sont principalement des membres de la famille. La présence de deux membres d’une même famille confère une certaine stabilité malgré les risques.

Contextes d’affaires

Environnement du projet

Localisation

Le projet se localise dans la commune Alasora, région Analamanga. Cette commune se situe exactement au sud-est d’Antananarivo. La rivière de l’Ikopa la longe jusqu’au lac de Mandroseza. La localisation précise étant au bord de l’Ikopa, à 900 mètres de Mandroseza sur le flan gauche.

Situation géographique de l’environnement

a). Présentation de Madagascar
Madagascar se trouve dans l’Océan Indien, séparé de la côte sud-est de l’Afrique par le canal de Mozambique. Elle constitue la quatrième plus grande île au monde et possède deux îlots qui sont Nosy-Be au nord-est et Sainte-Marie à l’Est.

b). L’environnement de Madagascar
Madagascar est un véritable sanctuaire de la nature ; île Continent présentant une très grande diversité humaine et écologique. L’exceptionnel environnement malgache se traduit notamment par cette grande diversité humaine et écologique. Un ensemble unique d’écosystème, un endémisme qui atteint 80p.1001 pour la faune, et 90p.100 pour la flore, des espèces spécifiques, un patrimoine ayant une valeur exceptionnelle aussi bien pour la communauté scientifique que pour le développement du pays.

L’endémique : « les espèces entiers sont spécifique à Madagascar ; comme le cas des célèbres lémuriens et des nombreux sortes de batraciens ou reptiles » .

c). Présentation de l’Analamanga (Antananarivo)
L’Analamanga se situe au centre de Madagascar. Elle est délimitée au Nord par la région Betsiboka, à l’Ouest par Bongolava et Itasy, à l’Est par Alaotra Mangoro et au Sud par Vakinankaratra. Elle ne possède pas de frontière maritime ; elle a un aéroport international (Ivato Antananarivo). Sa population est essentiellement Merina (88%), mais il à noter la présence de toutes les autres ethnies. Les mets typiques de l’Analamanga sont entre autre le « Ravitoto » et viande de porc, viande de bœuf sauce…. Sa population totale s’élève à 2 650 000 habitants et elle abrite 14% de la population nationale. La population est concentrée dans la capitale : 39% de la population de la région. District d’Andramasina (6%), Anjozorobe (6%) et Ankazobe (5%) comptent le moins d’habitants. La densité de la région est de 138 habitants au Km².

d). Environnement d’Antananarivo
L’environnement de l’Analamanga se présente comme suit : Elle est composée de huit districts composés de 134 communes. Sa superficie est de 17445 Km², soit environ 3% de la superficie de Madagascar.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
Première partie : Identification du projet et contexte d’affaires
Chapitre 1 : Présentation générale du projet
Section 1: Genèse du projet
Section 2: Contexte d’affaires
Chapitre 2: Etude de marché et aspect marketing du projet
Section 1: Etude de marché
Section 2: Stratégies et politique marketing à adopter
Deuxième Partie : Faisabilité Technique
Chapitre 1: Les Moyens
Section 1: Les moyens techniques
Section 2: Les ressources humaines
Chapitre 2: Organisation et capacité de production
Section 1: Organisation et techniques de production
Section 2: La production et les prévisions
Troisième Partie : Etude Financière Du Projet
Chapitre 1: Coût d’investissement et financement du projet
Section 1: Coût des investissements
Section 2: Le financement du projet
Chapitre 2: Les comptes de Gestion et les états financiers
Section 1: les comptes de gestion
Section 2: Les états financiers prévisionnels
Chapitre 3: Evaluations du projet
Section 1: Selon les outils d’évaluation
Section 2: Evaluation économique du projet
Section 3 : Selon les critères d’évaluation du projet
Conclusion générale
Annexes
Bibliographie

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *