Projet de creation d’un institut superieure de formation professionnelle

Dans le cadre de son développement et de son ouverture économique et suite au présidentiel de l’année 2006, Madagascar a adopté la politique de la libération des échanges extérieurs en laissant une grande place à la lutte contre la pauvreté ; contre la corruption ; contre l’analphabétisme. La politique d’ajustement a entraîné tous les secteurs de l’économie, l’autorité malgache a décidé de mettre en œuvre le Madagascar Action Plan (MAP), à toute personne physique et morale de participer au développement de Madagascar. La loi n° 94.033 du 1995 dans son article premier portant sur l’orientation général du système d’éducation et de formation à Madagascar stipule que la République de Madagascar reconnaît à tout personne ; enfant ; adolescent ; adulte le droit à l’éducation.

IDENTIFICATION DU PROJET 

DESCRIPTION DU PROJET 

Historique

Il est incontestable que l’enseignement privé est indissociable de l’enseignement public dans le système éducatif et de formation à Madagascar. Ce sont deux secteurs solidaires. En effet, les écoles privées participent activement et fructueusement à tous les activités scolaires et parascolaires prescrites et organisées par le Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique (MENRS). De ce fait, elles prennent part à tous les programmes de réforme destinés à améliorer l’enseignement à Madagascar.

Naissance du projet

Le Gouvernement Malagasy lance actuel de nombreux programmes en matière d’éducation qui ont pour but principal d’augmenter le taux de scolarisation des enfants à Madagascar .  L’amélioration du système d’éducation figure parmi les actions indispensables pour le développement de l’économie du pays. Il s’avère nécessaire de souligner que certains pays tels que le Japon, l’Afrique du sud… ont réussi leur développement grâce à un taux de scolarisation significatif. Selon le MAP le décollage de l’économie de Madagascar dépendra du développement du secteur privé, de la création d’entreprise. Donc l’étudiant malagasy devrait avoir l’esprit de synthèse et d’analyse, développer son sens critique sur :
– la connaissance inter-services de l’entreprise
– la mise en situation en entreprise pour permettre et de développer des problématiques et de les solutionner en termes d’organisation généralede l’entreprise,
– le choix de mission en entreprise.

Selon le thème choisi, un projet de création d’un institut de formation supérieure professionnelle qui est sans doute un projet réalisable aussi bien sur le plan technique que sur le plan commercial. Il nous revient à dire que c’est la raison qui nous conduit à mettre en œuvre ce projet.

SITUATION GEOGRAPHIQUE ET SOCIALE 

Choix du District 

En tant qu’originaire du District de Sambava, notre choix s’y articule. De surcroit, notre projet y est encore dominant. La capacité intellectuelle des jeunes de la S A V A mérite sa valeur. L’éducation commence à s’émanciper, l’enseignement primaire et secondaire atteint leur valeur supérieure car les établissements scolaires privés au vue du TIC et du MAP atteint une vitesse supérieure. Il est nécessaire car le nombre d’enseignant est suffisant de créer notre ISFP.

Présentation du District 

Le District de Sambava est le chef- lieu de la Région SAVA. Il se situe au centre de quatre (4) Districts composant la dite Région et qui délimitent comme suit :
• Au nord, District de VOHEMAR
• Au sud, District d’ANTALAHA
• Au l’ouest, District d’ ANDAPA
• À l’Est, l’océan indien .

Le District de Sambava constitue alors un carrefour et compte 257 986 habitants répartis sur une aire de 4 324 km². Sambava est aussi reconnu pour ses plantations de cocotiers par la société anonyme SOAVANIO. Le climat local est caractérisé par l’alternance des deux saisons distinctes :

• une saison chaude et pluvieuse : de Septembre à Mai ;
• une saison fraiche et sèche : de Juin jusqu’au mois d’Août.

Certains problèmes majeurs tels que la faiblesse de l’investissement privé et le manque de plan d’urbanisme dans la ville entravent le développement de ce District.

METHODOLOGIE DE CONDUITE DU PROJET 

LES DIFFERENTS OUTILS DE COLLECTE D’INFORMATION 

Pour mener à bien nos études, nous avons opté pour des méthodes que nous avons acquises au cours de la Méthodologie en quatrième année du département gestion. Afin que la collecte de données pertinentes soit efficace, diverses techniques ont été adoptées :
• La documentation (Bibliothèque, internet, …)
• enquête auprès des parents, des jeunes qui n’ont pas pu poursuivre leurs études après le Baccalauréat, des responsables pédagogiques sur place
• L’observation sur place.

La documentation

Cette méthode, nous a permis d’obtenir les informations nécessaires à la réalisation de notre étude : Elles ont été collectées à partir des documents existants auprès du Ministère de l’Education Nationale et de la Recherche Scientifique ; de la DREN ; de la CISCO et via Internet. Toutefois, afin de confirmer et de trier les informations, il a été nécessaire d’utiliser d’autres méthodes.

L’enquête

L’enquête a été un moyen rapide pour nous fournir des informations auprès des parents, des jeunes qui n’ont pas pu poursuivre leurs études après le Baccalauréat, des responsables pédagogiques sur place. Cela nous a été bénéfique pour la validation et la confirmation des informations déjà acquises. Le questionnaire a été préétabli selon la technique des questions fermées étudiées en Cours de Méthodologie en quatrième année. Il consiste à formuler des questions pour connaitre le nombre d’Institut déjà existants avec leur capacité d’accueil, leur budget pour la publicité et la promotion, leurs types d’activités parascolaires, leur mode de paiement de frais de scolarisation,…

L’observation

Comme Sambava un district qui ne possède pas encore un institut supérieure de formation professionnelle, nous sommes obligés de faire une observation sur les activités quotidiennes des instituts supérieures privés de capitale. Les aspects techniques de la vie des établissements supérieurs ont été recueillis grâce à cette méthode. Tout investissement représente un engagement de capitaux dans une opération pour laquelle, on attend des gains étalés dans le temps. Des prévisions évaluatives doivent être faites avant de prendre la décision qui se fonde sur un maximum des données.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PREMIERE PARTIE : IDENTIFICATION DU PROJET
CHAPITRE I : PRESENTATION DU PROJET
CHAPITRE II : METHODOLOGIE DE CONDUITE DU PROJET
CHAPITRE III : ETUDE DE MARCHE
DEUXIEME PARTIE : ETUDE DE FAISABILITE ORGANISATIONNELLE DU PROJET
CHAPITRE I : TECHNIQUE D’ENSEIGNEMENT
CHAPITRE II : ETUDES ORGANISATIONNELLES
TROISIEME PARTIE: ETUDE FINANCIERE DU PROJET
CHAPITRE I : COUTS D’INVESTISSEMENT ET COMPTE DE GESTION
CHAPITRE II : ANALYSE DE LA RENTABILITE
CHAPITRE III : EVALUATION DU PROJET
CONCLUSION GENERALE
BIBILOGRAPHIE
ANNEXES

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *