Processus de réalisation d’un projet par la méthode PERT

Mémoire de maitrise en gestion OPTION : FINANCES ET COMPTABILITE

DESCRIPTION DE PROJET 

Origine et propagation

L’étude de l’origine de la canne à sucre est très difficile. Cette dernière semble être originaire d’Asie méridionale (Inde ou nouvelle Guinée). La canne à sucre aurait été domestiquée dès 8000 ans avant Jésus-Christ, en nouvelle Guinée, par des horticulteurs néolithiques qui l’ont progressivement diffusée à l’Ouest, vers la Chine et l’Inde, comme à l’Est vers les îles du pacifique.
En effet, au cours du développement de la recherche botaniste, la canne à sucre fait partie d’une espèce botanique, du genre saccharum.
Dès son second voyage, Christophe Colomb a été parmi les distributeurs de la canne à sucre surtout dans les pays tropicaux, il a apporté des boutures de cannes des îles Canaries à l’Île appelée maintenant Dominicaine. C’est à partir de ce moment là que la canne à sucre s’est développée dans la plupart des pays d’Amérique comme les Antilles, le Mexique, le Pérou..

Présentation

Dans la réalisation de son « stage de perfectionnement en République Arabe d’Egypte ». Marcel RAVAOJANAHARY a mentionné dans son rapport que la canne à sucre est une graminée. Sa classification correspond aux critères suivants :
o règne : végétal
o embranchement : phanérogames
o sous-embranchement : gymnospermes
o famille : graminées
o sous-famille : andropogonés
o genre : saccharum
o nom vernaculaire : fary
Dans le genre Saccharum, il y a plusieurs espèces productrices de sucre dont les plus importantes sont :
o spontaneum : canne rustique
o barbari : canne plus plastique à rendement élevé
o edule : canne stérile
Jusqu’en 1900, on cultivait surtout du S. officinarum, puis des variétés hybrides qui ont dégénéré et les stations de recherches ont du créer de nouvelles variétés.
La culture de la canne à sucre est répandue dans une zone qui est approximativement comprise entre 35° de latitude Sud des régions tropicales et Subtropicales de l’Amérique et de l’Asie. « Actuellement, elle représente une des cultures les plus riches et les plus importantes des ces régions et le sucre produit occupe une place considérable dans le cadre des échanges commerciaux internationaux ».
Concernant la transformation, c’est à partir de 500 ans avant Jésus -Christ que les Perses sont devenus les grands experts de sucre, en même temps, ils ont mis au point les premiers « Pains de sucre ». C’est ainsi que le sucre prend une place pour l’aliment de base après avoir été trop longtemps une épice ou une friandise de luxe.

Variétés utilisées

Sur les Hauts Plateaux et dans les zones que nous avons visités, les paysans cultivent, des variétés locales. L’origine de ces variétés n’est pas bien connue et il est difficile de préciser leurs noms. Cependant, à la suite de nos enquêtes, nous avons pu les classer en 3 catégories : d’après leurs aspects physiques (couleur, forme de bourgeons, longueur des entre-nœuds) et leur origine. L’appellation varie suivant les régions, mais le nom commun est « Fary » ; il porte un qualificatif différent suivant la nature de la canne.
a) Fary fotsy = fary volo = fary mavokely
o canne à écorce verte tirant au jaune à maturité et terne.
o taille petite
o diamètre : 3 cm environ.
b) Fary manga = fary mangabe = fary mena = fary barikavily = fary volotsangana.
o canne à écorce brune
o taille très grande de 3 à 5 m.
o diamètre : 5 à 6 cm.
o entre-nœuds très longs
o feuilles abondantes
o cycle long (5 à 6 coupes).
Mais les cannes industrielles arrivent jusqu’à 8 ou 9 ans. Il semble que cette variété soit apportée de Brickaville d’où son nom.
c) Fary motomaso = fary vondrona
Canne ressemblant à la variété « fary fotsy » mais dont les bourgeons sont saillis.
L’exploitant n’a pas de préférence particulière pour une variété. Généralement, il se contente de reproduire celle qu’il possède sans chercher à l’améliorer dans les régions où la production est surtout destinée à la fabrication d’un jus de canne à sucre. Ici, on va utiliser la fary manga qui semble la plus intéressante.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie STRATEGIE MARKETING où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Liste des abréviations
Liste des figures
Liste des tableaux
Sommaire Introduction
PREMIERE PARTIE : PRESENTATION GENERALE DU PROJET
CHAPITRE I : GENERALITE SUR LE PROJET
SECTION 1 : DESCRIPTION DU PROJET
SECTION 2 : RAISON D’IMPLANTATION GEOGRAPHIQUE
CHAPITRE II : ETUDE DE MARCHE
SECTION 1 : EVOLUTION ET ANALYSE DE MARCHE
SECTION 2 : ANALYSE DE LA DEMANDE
SECTION 3: ANALYSE DE L’OFFRE
SECTION 4 : STRATEGIE MARKETING ADOPTÉE
DEUXIEME PARTIE : CONDUITE DU PROJET
CHAPITRE I : ITINERAIRE TECHNIQUE DE PRODUCTION
SECTON 1 : IDENTIFICATION DES MATERIELS
SECTION 2 : LA TECHNIQUE DE REALISATION
SECTION 3: LA PLANTATION DE CANNE A SUCRE
SECTION 4: TECHNIQUE DE CULTURE DE CANNE A SUCRE
CHAPITRE II : PRODUCTION ENVISAGEE
SECTION 1 : PRODUCTION
SECTION 2 : ÉVOLUTION DU CHIFFRE D’AFFAIRES
SECTION 3: PROCESSUS DE REALISATION DU PROJET PAR LA METHODE PERT
CHAPITRE III: ÉTUDE ORGANISATIONNELLE
SECTION 1 : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
SECTION 2: ORGANISATION DE TRAVAIL
SECTION 3: ORGANISATION A METTRE EN PLACE
TROISIEME PARTIE : ETUDES FINANCIERES DU PROJET
CHAPITRE I: INVESTISSEMENTS
SECTION 1: NATURE ET COUT D’INVESTISSEMENT
SECTION 2: LE COUT DU FINANCEMENT
CHAPITRE II : ETUDE DE FAISABILITE
SECTION 1: LES COMPTES DE GESTION
SECTION 2: LES ETATS FINANCIERS
CHAPITRE III: ÉVALUATION DU PROJET
SECTION 1: ÉVALUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE
SECTION 2: EVALUATION FINANCIERE
CONCLUSION GENERALE
Annexe
Bibliographie
Table des matières

Rapport PFE, mémoire et thèse PDF Télécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *