Processus de production des boissons gazeuses

PROCESSUS DE FABRICATION DES BOISSONS GASEUSES

Phase de réception des matières premières

 Le Sucre et l’Edulcorant Le sucre et divers édulcorants jouent un rôle capital dans la fabrication des boissons. Ces sucres varient par leurs origines et par leurs actions, depuis le saccharose et le sirop d’amidon à haute teneur en fructose jusqu’aux produits hypocaloriques comme l’aspartame et l’acésulfame K, souvent utilisé dans des boissons dites « light ». Le sucre blanc provenant d’une sucrerie est échantillonné avant d’être analysé.

 Le Concentré (les extraits de base, les arômes…) Ce produit à base des arômes propres à chaque boisson est livré à la CBGN par des usines de concentré. Il est conservé et utilisé sous contrôle extrêmement strict afin de préserver son intégrité et sa sécurité. Chaque usine de concentré est spécifiquement identifiable pour permettre une traçabilité de chacun des composants à chaque stade de la production depuis le stockage et jusqu’emploi.

 Le CO2 Le gaz carbonique CO2 qui provient des ressources naturelles d’OULMAS est livré sous forme liquide. Le stockage du CO2 se fait dans une citerne de 30 Tonnes à des températures basses et sous une pression de 15 à 20 bars.

 L’eau L’eau est soigneusement traitée avant d’être incorporée dans les boissons. Elle est continuellement analysée afin de répondre aux critères de qualité. 2.1.5. Les matières Les sucres et édulcorants, le CO2 et l’eau ne sont pas les seuls éléments qui sont livrés aux usines. D’autres matériels comme les préformes, les étiquettes, les bouchons, les emballages et les films (étirable et rétractable) le sont également. Lorsque les bouteilles préformées sont réceptionnées dans l’usine, en premier lieu, le laboratoire de contrôle réalise des tests sur les matériaux utilisés afin d’être utilisables pour la chaîne de fabrication.

Phase de traitement des eaux Afin de garantir à ses clients un produit de qualité, toutes les matières utilisées par les processus de fabrication doivent suivre les normes d’hygiène et plus particulièrement l’eau qui occupe une grande proportion du volume du produit fini. D’où la nécessité du traitement des eaux provenant du réseau de distribution de l’eau de ville, pour éliminer des impuretés qui peuvent exister tels que : matière en suspension, matière organique, matières décantables, micro-organismes et l’alcalinité.

Matières en suspension De nombreuses particules peuvent constituer les impuretés d’une eau. Ces dernières ont pour origine soit minérale, végétale ou animale

Matières décantables Ce sont les matières de grandes tailles, entre 40 µm et 5 mm qui se déposent sans traitement physique ou chimique.

Matières colloïdales Ce sont des matières de même nature que les matières en suspension, de diamètre généralement inférieur à 5 µm. 2.2.4. Composés phosphorés C’est l’un des composants essentiels de la matière vivante. 2.2.5. Alcalinité Ils constituent les bicarbonates, les carbonates ou les hydroxydes, peuvent donner un gout anormal au produit fini. Il existe deux opérations de traitement d’eau : l’eau adoucie et l’eau traité.

Adoucissement de l’eau L’adoucisseur est une résine échangeuse de cations avec comme contre-ion échangeable, le cation Na+. Il permet de réduire le taux de calcaire dans l’eau par élimination des ions Ca2+ et Mg2+. L’eau de ville est envoyée dans deux adoucisseurs, Figure 3, au moyen de canalisations commandées par des vannes. Le passage de l’eau à travers la résine implique une fixation des cations Ca2+ et Mg2+. L’eau adoucie sert à la production de vapeur par la chaudière, notamment elle est utilisée pour le lavage des bouteilles de boissons à une température de l’ordre de 65oC.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie rendement de CO2

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie amélioration du rendement de CO2 au sein de la CBGN où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE
1. Introduction
2. Historique de COCA COLA au Maroc
3. La Compagnie des Boissons Gazeuses du Nord (CBGN) de Fès
4. Le groupe Nord Africa Bottling Company (NABC)
5. La Fiche Technique
6. Activités de la CBGN
7. L’Organigramme de la société
8. Département et services de la CBGN
8.1.Direction de l’usine
8.2. Service Maintenance
8.3. Service contrôle de qualité
8.4. Service comptabilité et finance
8.5. Service achat
8.6. Service des ressources humaines
9. La distribution des boissons gazeuses
10. Conclusion
CHAPITRE II : PROCESSUS DE PRODUCTION DES BOISSONS GAZEUSES
1. Introduction
2. Processus de fabrication des boissons gazeuses
2.1. Phase de réception des matières premières
2.1.1. Le sucre et l’Edulcorant
2.1.2. Le Concentré
2.1.3. Le CO2
2.1.4. L’eau
2.1.5. Les matières
2.2. Phase de traitement des eaux
2.2.1. Matières en suspension
2.2.2. Matières décantables
2.2.3. Matières colloïdales
2.2.4. Composés phosphorés
2.2.5. Alcalinités
2.3. Phase de la Siroperie
2.3.1. Préparation du sirop simple
2.3.2. Préparation du sirop fini
2.4. Phase de production ou d’embouteillage
2.4.1. Dépalettiseur
2.4.2. Triage
2.4.3. Dévissage
2.4.4. Décaissage
2.4.5. Lavage des bouteilles
2.4.6. L’inspection visuelle par les mireurs
2.4.7. L’inspection électronique
2.4.8. Mixage
2.4.9. Soutirage et Bouchage
2.4.10. Codage
2.4.11. Etiquetage
2.4.12. Encaissage
2.4.13. Palettisation
2.4.14. Stockage
2.5. Phase de contrôle de qualité
2.5.1. Contrôle microbiologiques
2.5.2. Contrôle de réception
2.5.3. Analyses physico-chimiques
2.5.4. Métrologie
2.6. La sanitation
2.6.1. Sanitation 3C
2.6.2. Sanitation 3S
3. Conclusion
CHAPITRE III : SUIVI DU RENDEMENT DE CO2 AU SEIN DE LA CBGN ET ANALYSES DES RESULTATS
1. Introduction
2. Déclarations du problème et de l’objectif
3. Processus D’acheminement du CO2
3.1. Stockage
3.2. Mixeur (Starblend)
3.3. Soutireuse
4. Recyclage
5. Suivi du rendement de CO2
6. Causes des pertes du rendement de CO2 pour les deux produits
7. Solution pour améliorer le rendement de CO2
7.1. Pour les Machines
7.2. Pour la Main d’œuvre
7.3. Pour le Milieu
7.4. Pour la Matière première
CONCLUSION
RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES
ANNEXES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *