Problèmes de logements et chomage : sources des inégalités sociales

PROBLEMES DE LOGEMENTS ET DE CHOMAGE : SOURCES D’INEGALITES SOCIALES DES MERINA A MAJUNGA

Pour une zone d’accueil, où les migrations tiennent une part importante dans l’essor démographique, les infrastructures sociales et l’emploi constituent des problèmes majeurs encore loin d’être maîtrisés, notamment dans les pays sous-développés comme Madagascar. Dans notre milieu d’étude, l’intensification des équipements de base et la création d’emploi n’arrivent pas à suivre l’accroissement démographique. Beaucoup de gens n’ont pas accès à des logements décents, exercent des activités peu rémunératrices et sont en chômage. Il en résulte l’écart entre le niveau de vie de la population dont celui des Merina.

RÉPONSES DES MIGRANTS MERINA AUX PROBLÈMES DE LOGEMENTS ET D’ÉQUIPEMENTS SOCIAUX

A cause de la défaillance des infrastructures sociales de base, les logements et le réseaux d’assainissements, des Merina payent des loyers élevés, font la co-location, construisent illicitement. Les plus privilégiés héritent ou achètent des terrains et construisent.

Résignation aux loyers élevés à Mangarivotra et à Manjarisoa

L’insuffisance de logements cause l’augmentation incessante du coût de loyers. Pourtant, 50% des familles merina sont toutes des locataires qui doivent faire face à cela. de loyers. Seuls 8% sont logées (voir tableau n°16).
A Majunga, quatre principaux facteurs déterminent le coût du loyer en général : la situation de la maison en question, la fonction du quartier où elle se trouve, les matériaux avec lesquelles elle est construite et le nombre de pièces qu’elle contient. La moins cher est celle éloignée d’une route principale, localisée dans un quartier défavorisé, construite en matériaux de récupération ou en « satrana », ne contenant qu’une seule pièce. Mais notons qu’il existe toujours de différences entre les quartiers populeux et ceux privilégiés.
A Mangarivotra, par exemple, la photo n°8 nous montre une maison en tôle, difficile d’accès, mais située plutôt en hauteur. Chacune des trois pièces est louée à 125000 fmg par trois familles merina. Pourtant à Antanimalandy une habitation de ce genre ne se loue qu’à 75000 fmg en moyenne. Pareillement, le coût moyen de loyers d’une maison en dur dotée au moins de deux pièces varie entre 300000 et 1500000 fmg à Mangarivotra et à Manjarisoa, ce qui est légèrement moins cher à Antanimalandy. Les deux fokontany se localisant en ville et beaucoup de bureaux privés ou administratifs y étant siégés, notamment à Mangarivotra. Aussi, les migrants merina se résignent aux loyers élevés non seulement parce qu’ils n’ont pas le choix mais également pour habiter en ville et s’approcher de leur milieu de travail. Les 46 et 51% concernés sont en effet des fonctionnaires et des employés privés des (voir tableau n°16).

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie GEOGRAPHIE

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie SCIENCES HUMAINES où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
Première partie : DÉMARCHE DE RECHERCHE ET DYNAMIQUE DE PEUPLEMENT DE LA VILLE DE MAJUNGA
Chapitre I : DÉMARCHE DE RECHERCHE
I.Choix du milieu d’étude et du sujet
II.Recherches bibliographiques et investigations sur terrain
III.Enquêtes proprement dites et dépouillement des données
Chapitre II : DYNAMIQUE DE PEUPLEMENT DE LA VILLE DE MAJUNGA
I.Majunga : une population à forte proportion migrante
II.Analyse des mouvements migratoires merina
III.Raisons d’arrivée des migrants merina à Majunga
Chapitre III : PRESENCE REMARQUABLE DES MERINA A MAJUNGA
I.Forte influence socio-spatiale des Merina
II.Prééminence culturelle des natifs de Tananarive
III.Poids économique conséquent des Merina
IV.Rôle clé dans les hautes responsabilités administratives et politiques
Deuxième partie : MAJUNGA : UNE « TROISIEME VILLE MERINA » 
Chapitre IV : LES MIGRANTS MERINA DANS LA SOCIÉTÉ MAJUNGAISE : UNE IN TEGRATION FACILE
I.Insertion sociale des Merina
II.Relations avec les régions d’origines
Chapitre V : PROBLEMES DE LOGEMENTS ET CHOMAGE : SOURCES DES INÉGALITÉS SOCIALES MERINA 
I.Réponses des migrants merina aux problèmes de logements et d’équipements sociaux
II.Activités économiques et le problème de chômage
III.Présence des Merina dans toutes les couches sociales de Majunga
CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXE

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *