Problèmes de la série scientifique à l’examen du Baccalauréat

L’ex- Faritany de Toliara (Tuléar) est situé à l’extrême Sud de l’Ile, le plus vaste de 6 Ex- Faritany. Sa population totale est de 2,2 millions d’habitants inégalement repartis : les vallées fertiles et les villes sont les plus peuplées.

L’ex-Faritany se distingue par la diversité des ses végétations et surtout par l’aspect contraignant de son climat prédominé par la sécheresse et irrégularité des précipitations. 70,3% de la population en milieu Urbain a fréquenté l’école contre 53,2% en milieu rural. 75, 7 % de la population sont en âge de travailler (population active).Le taux de chômage est de 13,4 %.

Les sources de revenues sont :
-Revenu agricole ……………………………………………. 43,2 % de l’ensemble
-Revenu d’élevage …………………………………………… 7,3 %
-Revenu des entreprises non agricole ………………………… 13,2 %
-Revenu de la propriété ………………………………………. 1,6 %
-Revenu auto –Consommé ……………………………………. 6,3 % .

Les problèmes centraux du Faritany sont :
– Sur le plan des Systèmes de production et de valorisation du milieu :
●Pratique de l’économie de substance
●Faible capacité de production
●Difficultés d’accès aux moyens financières
●Problème d’eau
●Dégradation de l’environnement.
-Au niveau des infrastructures économiques et urbaines, tissu industriel :
● Enclavement des régions
● Insuffisance et manque d’entretien et de maintenance des infrastructures.
– Au niveau des Conditions de vie des populations et de la satisfaction des besoins fondamentaux :
● Insécurité
● Vulnérabilité à toutes les difficultés (épidémie, Kéré, Sécheresse).
● Disfonctionnement des services publics (santé et éducation).

Dans les actions de développement, les indices sont plus utiles lorsqu’il est possible de les utiliser et de s’en servir pour diagnostiquer une situation et finalement pour résoudre certains problèmes spécifiques.

CAUSES DE CES PROBLEMES 

Causes sociales

La pauvreté :
La pauvreté fait partie des causes sociales qui expliquent la diminution de la série scientifique .Pour la matière Mathématique, surtout, les élèves doivent avoir de manuel (livre) et le matériels (compas, équerre, rapporteur, etc.…) pour faire la géométrie et la trigonométrie. En effet, le fait que les élèves n’aiment pas la matière scientifique à l’école secondaire du premier cycle provoque l’insuffisance des élèves qui suivent les séries C et D au second cycle. Car l’insuffisance de matériel au premier cycle cause le fait que les élèves ne dominent pas la matière comme la mathématique.

Hétérogénéité des élèves :
La coopération est un facteur de développement de l’intelligence. Elle ne peut se mettre en place sans qu’un certain nombre de conditions soient respectées. Le travail collectif doit être une occasion de se développer pour chacun des membres d’une classe. Selon notre discutions avec les professeurs qui enseignent la classe de seconde, ils rencontrent des problèmes avec l’hétérogénéité puisque cette classe regroupe des élèves provenant des différents milieux : Urbain et rural. Nous avons constaté que ces élèves n’ont pas le même niveau et comportement.

Mais il y a certains professeurs qui présentent leurs cours en se référant aux élèves qui sont plus avancé, mais il ne faut oublier qu’il existe ceux qui sont en retard par rapport aux autres. Des plus ces élèves ont différent stade de développement, spirituel, style d’apprentissage. Par conséquent, il y a des élèves qui sont faibles à la matière scientifique et choisissent la série littéraire.

Condition de vie des enseignants :
La condition de vie des enseignants est aussi le facteur qui détermine la diminution de la série scientifique puisque beaucoup des professeurs du Lycée font des activités privé, chauffeur de taxi, pêcheur, cultivateur) pour compléter le trous et diminuer l’inflation.

Ainsi, quelques professeurs sont frappés par la dégradation professionnelle qui est marqué par des absences et des retards. D’où pour l’enseignement de la matière scientifique seulement, on voit que les élèves n’aiment pas cette matière. Donc, ils préfèrent choisir la série littéraire car ils peuvent multiplier leurs connaissances en regardant et écoutant l’information .

Au niveau de la matière :
Tout le monde pense que les matières scientifiques sont parmi les matières difficiles par rapport aux autres. Donc, pour l’étudier, il faut avoir beaucoup de temps et de concentration, or la plupart du temps des élèves se livrent aux commissions que les parents leur confient. Cela provoque donc de désintéressement des élèves à la matière.

Causes culturelles

En analysant l’éducation et la culture, nous sommes convaincus que la diminution de la série scientifique dépend aussi de la culture.

Création d’un Club
Au collège ou au Lycée, le développement de la série littéraire vient d’une partie de la création d’un Club littéraire, par exemple Club de Français et Club d’Anglais. Mais il n’y a pas de création de Club de série scientifique : Club de Mathématique, Club de Physique. Par conséquent, cette série régresse de plus en plus.

Au niveau de la langue d’enseignement 
Pour bien comprendre, il suffit de dominer la langue, pour nous, c’est le français. La plupart des élèves ne maîtrisent pas bien cette langue même s’ils l’ont déjà étudié depuis l’école primaire jusqu’au Lycée. L’enseignement des matières scientifiques est expliqué et traité en français. D’autre part, la plupart de professeurs ne parlent pas en Malgache pour exprimer une partie d’une leçon. Donc les élèves ont de difficulté à comprendre ce que ces enseignants expliquent. D’où les élèves préfèrent choisir la série littéraire.
Exemple :
Les élèves sont faibles en probabilités. Cela est prouvé par la compétition intellectuelle de l’olympiade (demi-finale).

Insuffisance des enseignants 
L’incompétence du professeur est aussi un facteur de dégradation de la série scientifique puisqu’il y a certain professeur qui ne sont pas formés à cette matière alors qu’eux même sont devenus responsables. Par conséquent, ils n’adaptent pas leur enseignement au niveau des élèves et appliquent l’enseignement livresque, c’est-à-dire qu’ils ne cherchent pas des moyens faciles à comprendre par les élèves mais laissent seulement les élèves copier la démonstration dans le livre.

Le fait de ne pas comprendre ou de mal interpréter une démarche est aussi l’un des facteurs qui entraîne de difficulté pour les élèves. D onc, les élèves décident de suivre la série littéraire.

Comportement du professeur 
Dans le triangle didactique, le professeur est un constituant majeur du développement harmonieux de la connaissance des élèves. Dans ce cas le comportement des enseignants tient une place importante, sinon, il handicape les élèves. En ce qui concerne ces comportements ceux qui sont les facteurs des blocages chez élèves sont :
– Complexe de supériorité, comportement hautain, méchanceté qui coupent la relation entre Professeur et élèves, parce que les professeurs pensent qu’ils sont incompatibles avec les autres.
– Quelques professeurs considèrent les élèves comme les ignorants qui n’ont pas des bagages intellectuels, autrement dit il y a une humilité des élèves. Cela est marqué par des propos humiliants aux élèves.
– Par contre, certains professeurs sont devenus professeurs amis des élèves. Ici, il n’y a pas de progression intellectuelle des élèves car ils sont capables des faire ce qu’ils ont voulu faire. Par conséquent, certaines élèves abandonnent les matières à cause de ces facteurs. D’où la dégradation de la série scientifique dans toutes les régions.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUTION
PARTIE I : PROBLEMES DE LA SERIE SCIENTIFIQUE
1- 1 Problèmes de la série scientifique à l’examen du Baccalauréat
1- 2- Les causes de ces problèmes
1- 2- 1- Les causes sociales
1- 2- 2- Les causes culturelles
1- 2- 3- Les causes économiques
PARTIE II : NECESSITE OU APPPLICATION DES MATIERES SCIENTIFIQUES DANS L’AMELIORATION DE VIE DE LA SOCIETE
2- 1- Nécessité ou application de mathématiques
2- 1- 1- Les mathématiques dans les activités intellectuelles
2- 1- 2- Nécessité des mathématiques à la poursuite des études
2- 1- 3- Les mathématiques constituent un bon terrain d’entraînement pour la créativité
2- 1- 4- Nécessité des mathématiques au service des paysans
2- 1- 5- Nécessité vitale des mathématiques
2- 1- 6- Les mathématiques sont un atout pour avoir une bonne situation professionnelle
2- 1- 7- Nécessités économique et technique
2- 2- Nécessité ou applications des sciences physiques dans l’amélioration de la vie courante dans les zones rurales
2- 2- 1- Introduction
2- 2- 2- L’enseignement des sciences physiques au Lycée
2- 2- 3- La transposition didactique
2- 2- 4- Choix de l’approche pédagogique
2- 2- 5- Exemples d’applications
2- 3- Application des matières scientifiques au sein de l’Olympiade intellectuelle
2- 3- 1- Historique de l’olympiade intellectuelle à Madagascar
2- 3- 2- Caractéristiques
2- 3- 3- Exemples d’activités
2- 3- 4- Structures et soutiens
2- 3- 5- Corrélation avec l’Institution
PARTIE III : LES SUGGESTIONS OU PROPOSITIONS DES SOLUTIONS POUR QUE LES MATIERES SCIENTIFIQUES GARDENT LEUR PLACE IMPORTANTE
3- 1- Les solutions pour les causes sociales
3- 2- Les solutions pour les causes culturelles
3- 3- Les solutions pour les causes économiques
3- 4- Ce qu’il faut faire pour que l’apprenant aime les matières scientifiques
3- 5- Les qualités d’un bon professeur de mathématiques et physique
3- 6-Programmes scolaires
3-7-Au niveau économique et technologique
CONCLUSION
ANNEXES
Annexe 0
Annexe 1
Annexe 2
BIBLIOGRAPHIE

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *