Recommandations d’activité physique et plans de lutte contre la sédentarité

Besoin d'aide ?

(Nombre de téléchargements - 0)

Catégorie :

Pour des questions et des demandes, contactez notre service d’assistance E-mail : [email protected]

Table des matières

1 Epidémiologie de l’activité physique et de la sédentarité
1.1 Activité physique
1.1.1 Définitions
1.1.1.1 Activité physique
1.1.1.2 Activité physique adaptée (APA)
1.1.1.3 Sport
1.1.1.4 Prévention
1.1.2 Classement des activités physiques en fonction de la dépense énergétique
1.1.3 Mesure des niveaux d’activités physiques
1.1.3.1 Questionnaire d’auto évaluation du niveau d’activité physique
1.1.3.2 Capteurs de mouvement
1.1.3.3 Marqueurs physiologiques : cardiofréquencemètre
1.1.4 Etat des lieux de l’activité physique en France
1.1.4.1 Population adulte de 18 à 74 ans
1.1.4.2 Enfants de 6 à 17 ans
1.1.4.3 Activité physique en Europe
1.1.4.4 Activité physique dans le monde
1.1.5 Principales raisons de pratique d’une activité physique
1.1.6 Principales raisons de la non-pratique d’une activité physique
1.2 La sédentarité
1.2.1 Définitions
1.2.2 Etat des lieux de la sédentarité en France
1.2.2.1 Sédentarité chez les adultes
1.2.2.2 Sédentarité chez les enfants de 6 à 17 ans
1.2.3 Conséquences négatives de la sédentarité
1.2.3.1 Facteurs de risque sur la santé
1.2.3.2 Coût de la sédentarité en France
2 Physiologie de l’exercice et conséquences pour la santé
2.1 Les muscles
2.1.1 Différents types de muscles
2.1.2 Le muscle strié squelettique
2.1.2.1 Organisation du tissu musculaire
2.1.2.2 Rôle du tissu conjonctif :
2.1.2.3 Organisation de la fibre musculaire
2.2 Physiologie de la contraction musculaire
2.2.1 L’excitation musculaire
2.2.2 La contraction musculaire
2.2.3 Le relâchement musculaire
2.2.4 Les différents types de contractions :
2.2.4.1 Le régime statique ou isométrique
2.2.4.2 Le régime isotonique concentrique
2.2.4.3 Le régime isotonique excentrique
2.2.5 Propriétés principales des muscles
2.2.6 Les fonctions du muscle dans l’organisme
2.2.7 L’énergétique de la contraction musculaire
2.2.7.1 Les filières énergétiques de l’effort et leurs substrats énergétiques préférentiels :
2.2.7.2 Les intermédiaires produits au cours de l’effort
2.2.8 Typologie musculaire : les différents types de fibres
2.2.8.1 Les fibres de type I
2.2.8.2 Les fibres de type IIb
2.2.8.3 Les fibres de type IIa
2.3 Paramètres biologiques de l’effort
2.3.1 La fréquence cardiaque
2.3.2 Seuils ventilatoires
2.3.2.1 Le seuil aérobie (SV1) ou seuil lactique 1
2.3.2.2 Le seuil anaérobie (SV2) ou seuil lactique 2
2.3.3 VO2max
2.3.4 Vitesse maximale aérobie (VMA) et Puissance maximale aérobie (PMA)
2.3.5 Correspondance entre VO2max, VMA et FC
2.4 Classification des types d’exercices en fonction des paramètres biologiques de l’effort
2.4.1 Exercices en endurance aérobie
2.4.2 Exercices en résistance
2.4.3 Exercices de vitesse ou force
2.5 Classement des activités physiques en fonction de leur intensité
3 Effets bénéfiques de l’activité physique sur la santé
3.1 Mécanismes de l’adaptation à l’effort : fatigue, récupération, surcompensation
3.1.1 Récupération
3.1.1.1 L’adaptation aiguë
3.1.1.2 L’adaptation chronique
3.1.2 Surcompensation
3.1.3 Spécificités selon le type d’exercices
3.1.3.1 Exercices de vitesse
3.1.3.2 Exercices en endurance
3.1.3.3 Exercices en résistance
3.2 Adaptations immédiates de l’organisme à l’effort
3.2.1 Adaptation cardiorespiratoire à l’effort
3.2.1.1 Adaptation Ventilatoire
3.2.1.2 Adaptation cardiovasculaire ou circulatoire à l’exercice
3.2.2 Production de chaleur et thermorégulation
3.2.2.1 Production de chaleur
3.2.2.2 La thermorégulation
3.2.3 Les adaptations du système endocrinien
3.2.3.1 Les hormones pancréatiques
3.2.3.2 Les hormones thyroïdiennes :
3.2.3.3 Les hormones de régulation de l’équilibre électrolytique :
3.2.3.4 Les hormones corticales : cortisol / glucocorticoïdes
3.2.3.5 Les endorphines
3.2.3.6 L’hormone de croissance
3.2.3.7 Médullosurrénales, hormones d’adaptation du système cardiorespiratoire, les catécholamines
3.2.4 Adaptation du système inflammatoire et immunitaire
3.2.4.1 Adaptation du système inflammatoire
3.2.4.2 Adaptation du système immunitaire
3.3 Adaptation chronique de l’organisme
3.3.1 Adaptation musculaire (Plasticité musculaire en fonction du type d’exercice) et ostéoarticulaire
3.3.1.1 Réponses du muscle à l’entraînement de force / résistance
3.3.1.2 Réponse du muscle à l’entraînement en endurance
3.3.1.3 Adaptations de l’appareil ostéoarticulaire
3.3.2 Adaptation cardiorespiratoire et circulatoire
3.3.2.1 Adaptation ventilatoire chronique à l’effort
3.3.2.2 Adaptations cardiovasculaires à l’entraînement
3.3.3 Adaptation du métabolisme glucidique
3.3.4 Adaptation du profil lipidique
3.3.4.1 Sur l’augmentation de HDL-C
3.3.4.2 Sur la diminution des triglycérides
3.3.4.3 Sur la diminution des LDL-C
3.3.5 Adaptation de la défense antioxydante
3.3.6 Adaptation de la thermorégulation
3.3.7 Adaptation endocrinienne
3.3.7.1 Insuline
3.3.7.2 Hormones thyroïdiennes
3.3.7.3 Hormones de régulation de l’équilibre électrolytique
3.3.7.4 Hormones corticales
3.3.7.5 Les endorphines
3.3.7.6 Hormone de croissance
3.3.7.7 Catécholamines
3.3.8 Adaptation du système inflammatoire et immunitaire
3.3.8.1 Système inflammatoire
3.3.8.2 Adaptation du système immunitaire
4 Rôle des mécanismes d’adaptation à l’effort dans la prévention primaire des pathologies chroniques
4.1 La dépression
4.1.1 Effet de l’activité physique en prévention primaire de la dépression
4.1.2 Les types d’activités
4.1.3 Les mécanismes impliqués
4.2 Maladies neurodégénératives
4.2.1 Maladie de Parkinson (MP).
4.2.1.1 Les mécanismes impliqués
4.2.1.2 Les types d’activités
4.2.2 La maladie d’Alzheimer et autres démences apparentées
4.2.2.1 L’activité physique en prévention primaire
4.2.2.2 Les mécanismes neuroprotecteurs provoqués par l’activité physique
4.2.2.3 Les types d’activités
4.3 Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin: Crohn et rectocolite hémorragique
4.3.1 Effets de l’activité physique sur les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin
4.3.2 Mécanismes impliqués
4.3.3 Recommandations
4.4 Cancers
4.4.1 Le cancer du côlon
4.4.1.1 Les types d’activités
4.4.2 Cancer du sein
4.4.2.1 Les types d’activités
4.4.3 Autres cancers
4.4.4 Mécanismes impliqués
4.4.5 Recommandations
4.5 Pathologies respiratoires
4.5.1 La BronchoPneumopathie Chronique Obstructive (BPCO)
4.5.1.1 L’effet de l’AP en prévention primaire de la BPCO
4.5.1.2 Les mécanismes impliqués
4.5.1.3 Recommandations
4.5.2 L’asthme
4.6 Obésité
4.6.1 La prévention de l’obésité
4.6.1.1 Chez les enfants et les adolescents
4.6.1.2 Chez l’adulte
4.6.2 Les mécanismes impliqués
4.6.3 Les types d’activités
4.7 Le diabète de type 2
4.7.1 Intérêt de l’activité physique en prévention primaire
4.7.2 Les types d’activités
4.7.3 Les mécanismes impliqués
4.7.3.1 Effets immédiats de l’activité physique
4.7.3.2 Effets d’une pratique régulière
4.8 Les maladies cardiovasculaires
4.8.1 Généralités
4.8.2 Epidémiologie
4.8.3 Effets de l’activité physique sur le risque de pathologie cardiovasculaire (prévention primaire) sur la mortalité, sur la morbidité
4.8.3.1 Influence de l’activité physique en prévention primaire sur la mortalité cardiovasculaire
4.8.3.2 Influence de l’activité physique en prévention primaire sur l’incidence des maladies cardiovasculaires
4.8.4 Les mécanismes de l’activité physique en prévention primaire sur les maladies cardiovasculaires
4.8.4.1 Prévention des facteurs de risque
4.8.4.2 Fonction endothéliale /prévention du remodelage vasculaire
4.8.4.3 Prévention des lésions d’ischémie reperfusion
4.8.5 Les recommandations en prévention primaire
5 Recommandations d’activité physique et plans de lutte contre la sédentarité
5.1 Recommandations de l’OMS
5.1.1 Pour les enfants de 5 à 17 ans
5.1.2 Pour les adultes de 18 à 64 ans
5.1.3 Pour les adultes de 65 ans et plus
5.2 PNNS 1
5.3 Loi relative à la politique de santé publique (9 août 2004)
5.4 Programme national de prévention par les Activités Physiques et Sportives (PNAPS) .
5.5 PNNS 2 de 2006 à 2011, PNNS 3 de 2011 à 2015.
5.6 Plans dans le champ des maladies chroniques.
5.6.1 Plan obésité 2010-2013
5.6.2 Plans cancer 2003/2007 2009/2013 et 2014/ 2019
5.6.3 Plan Alzheimer et maladies apparentées 2001/2005 2004/2007 2008/2012 Plan maladies neurodégénératives 2014/2019
5.6.4 Plan pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques 2007/2011
5.7 Plans dans le champ du vieillissement
5.7.1 Programme national Bien vieillir 2003-2005 puis 2007-2009.
5.7.2 Plan national d’actions de prévention de la perte d’autonomie 2015.
5.8 Plans dans le champ de la santé environnementale.
5.9 Plan National Sport Santé Bien-Être (PNSSBE)
5.10 Vecteurs de la promotion d’activité physique en France
5.10.1 Le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF)
5.10.2 Les collectivités territoriales
5.10.3 L’école
5.10.4 L’université
5.10.5 L’entreprise
5.10.6 EHPAD
5.11 Evaluation des actions menées en matière d’activité physique et sportive à des fins de santé
6 Prescription d’activité physique adaptée à des patients atteints d’une affection de longue durée
6.1 Cadre législatif
6.2 Affection de longue durée
6.3 Activité physique adaptée
6.4 Qui peut dispenser une activité physique adaptée ?
6.5 Les limitations à la dispensation d’activité physique adaptée
6.6 Le médecin prescripteur d’activité physique adaptée
6.7 Synthèse du circuit de la dispensation de l’activité physique adaptée
7 Prescription d’activité physique dans le traitement des pathologies chroniques
7.1 Troubles dépressifs récurrents
7.1.1 Effets de l’activité physique sur les symptômes dépressifs
7.1.2 Mécanismes d’action
7.1.2.1 Hypothèse neurobiologique
7.1.2.2 Hypothèse cognitive et psychosociale
7.1.3 Bilan préalable à la pratique
7.1.4 Les contre-indications
7.1.5 Les recommandations
7.2 Maladies neurodégénératives
7.2.1 Maladie de Parkinson
7.2.1.1 Effet de l’activité physique
7.2.1.2 Les mécanismes impliqués
7.2.1.3 Bilan préalable à la pratique
7.2.1.4 Les recommandations
7.2.2 Maladie d’Alzheimer
7.2.2.1 Effet de l’activité physique
7.2.2.2 Bilan nécessaire avant de débuter la pratique d’une activité physique
7.2.2.3 Les types d’activités recommandés
7.2.2.4 Conseils pour la pratique
7.2.3 Sclérose en plaque (SEP)
7.2.3.1 Sclérose en plaque et activité physique en prévention tertiaire
7.2.3.2 Les mécanismes impliqués
7.2.3.3 Bilan préalable à la pratique
7.2.3.4 Les recommandations
7.3 Cancers
7.3.1 Effets de l’activité physique en prévention secondaire et tertiaire
7.3.1.1 Prévention du déconditionnement
7.3.1.2 Impact sur la composition corporelle
7.3.1.3 Effets bénéfiques sur la qualité de vie
7.3.1.4 Effets de l’activité physique sur les effets secondaires des traitements
7.3.1.5 Impact sur la survie et le risque de récidive
7.3.2 Mécanismes moléculaires des effets bénéfiques de l’activité physique sur les cellules cancéreuses
7.3.2.1 Diminution du taux d’IGF-1 et de l’insulinorésistance
7.3.2.2 Diminution de l’inflammation et du stress oxydatif
7.3.2.3 Action sur l’adiponectine et la leptine
7.3.2.4 Diminution du taux d’oestrogènes libres
7.3.2.5 Action sur la vitamine D
7.3.3 Les recommandations
7.3.4 Les contre- indications à l’exercice physique
7.4 Les rhumatismes inflammatoires
7.4.1 La polyarthrite rhumatoïde (PR)
7.4.2 Les spondylarthrites
7.4.3 L’effet de l’activité physique sur la polyarthrite rhumatoïde
7.4.3.1 Action sur la perception de la douleur et la fatigue
7.4.3.2 Action sur la qualité de vie
7.4.4 Les effets de l’activité physique sur la spondylarthrite
7.4.5 Les mécanismes impliqués
7.4.6 Bilan préalable à la pratique
7.4.7 Les recommandations
7.4.7.1 Considérations spécifiques pour la polyarthrite rhumatoïde
7.4.7.2 Considérations spécifiques pour la spondylarthrite
7.5 VIH/SIDA
7.5.1 Effet de l’activité physique sur plusieurs situations consécutives à la maladie
7.5.2 Bilan préalable à la pratique
7.5.3 Les recommandations
7.6 Les maladies respiratoires
7.6.1 BPCO
7.6.1.1 La spirale du déconditionnement
7.6.1.2 Les effets de l’activité physique dans la BPCO
7.6.1.3 La réhabilitation respiratoire
7.6.1.4 Bilan préalable à la pratique
7.6.1.5 Les recommandations
7.6.2 L’asthme
7.6.2.1 Effets de l’activité physique sur l’asthme
7.6.2.2 Les mécanismes impliqués
7.6.2.3 Les précautions à prendre
7.6.2.4 Les recommandations
7.7 Diabète de type 2
7.7.1 Effets bénéfiques de l’activité physique
7.7.1.1 Effets sur le métabolisme du glucose
7.7.1.2 Mécanismes impliqués dans cette modification du métabolisme
7.7.1.3 Effets sur les facteurs de risque cardiovasculaires associés
7.7.1.4 Autre effet
7.7.2 Les précautions à prendre
7.7.2.1 Activité physique et traitements médicamenteux
7.7.2.2 Autres points de vigilance
7.7.3 Les contre-indications
7.7.4 Bilan préalable
7.7.5 Les recommandations
7.8 Les maladies cardiovasculaires
7.8.1 Artériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs (AOMI)
7.8.1.1 Les effets de l’activité physique sur l’AOMI
7.8.1.2 Les mécanismes impliqués
7.8.1.3 Les recommandations
7.8.2 Accidents vasculaires cérébraux
7.8.2.1 Effets bénéfiques de l’activité physique
7.8.2.2 Les recommandations
7.8.2.3 Bilan préalable
7.8.3 Maladie coronaire stable (angine de poitrine et infarctus du myocarde)
7.8.3.1 Les bénéfices de l’activité physique
7.8.3.2 Les recommandations
7.8.3.3 Bilan préalable à la pratique
7.8.4 Insuffisance cardiaque chronique (ICC)
7.8.4.1 Recommandations
7.8.4.2 Contre-indications
7.8.4.3 Activités physiques préconisées
8 Expérimentations
8.1 L’expérience de Biarritz
8.1.1 Dispositif sport sur ordonnance pour les personnes en situation de sédentarité (prévention primaire)
8.1.2 Unité transversale d’activité physique pour la santé pour les personnes en ALD (prévention secondaire ou tertiaire)
8.1.3 Le médecin prescripteur
8.1.4 Les associations sportives partenaires
8.1.5 Des rencontres autour du sport santé à Biarritz
8.1.5.1 Les rencontres de Biarritz
8.1.5.2 Biarritz en forme
8.1.6 Bilan du programme de prescription Sport santé
8.1.6.1 L’évaluation quantitative
8.1.6.2 L’évaluation qualitative
8.1.6.3 Les perspectives
8.2 L’expérience de Strasbourg
8.2.1 Le dispositif
8.2.2 Durée et financement du dispositif :
8.2.3 Outils mis à disposition
8.2.4 Les activités
8.2.5 Une rencontre autour du sport santé à Strasbourg
8.2.6 Evaluation du programme de prescription Sport Santé
8.2.6.1 Aspects médico-physiques
8.2.6.2 Aspects sociologiques
8.2.6.3 Perspectives
9 Limites et perspectives
9.1 Freins à la prescription et perspectives
9.1.1 Formation des médecins généralistes
9.1.2 L’information du médecin prescripteur
9.1.3 Une consultation chronophage pour le médecin prescripteur
9.1.4 Les freins concernant les patients
9.2 Le rôle du pharmacien
9.2.1 Formation
9.2.2 Information
9.2.3 Conseil
Conclusion
Bibliographie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *