Contrôle de gestion et innovation managériale quel rôle de l’acteur ?

(Nombre de téléchargements - 0)

Pour des questions et des demandes, contactez notre service d’assistance WhatsApp : +64-7-788-0271 ** E-mail : [email protected]

Table des matières

INTRODUCTION GÉNÉRALE
2. Objet de recherche : questionnement, positionnement et délimitation du sujet
3. Intérêt du sujet
4. Présentation du plan de l’étude
PARTIE 1 – CONTRÔLE DE GESTION ET INNOVATION : CADRE THÉORIQUE ET CONCEPTUEL 
CHAPITRE 1 – CONTRÔLE DE GESTION ET INNOVATION
Section 1. Contrôle de gestion et innovation : une apparente contradiction ?
1. Les limites du contrôle de gestion traditionnel
1.1 Les caractéristiques du contrôle de gestion traditionnel, le contrôle de type cybernétique
1.1.1 Une approche exclusive du contrôle de gestion par la dimension financière
1.1.2 Les caractéristiques du contrôle de gestion de type diagnostic
1.2 Le contrôle de gestion traditionnel, un contrôle peu adapté au contexte innovant
1.2.1 Un modèle de contrôle spécifique à un contexte particulier
1.2.2 Le contrôle de gestion traditionnel comme un frein à l’innovation
2.… Face aux besoins inhérents au processus d’innovation
2.1 De l’émergence de l’idée
2.2 … À l’émergence du produit
2.3 Vers d’autres formes de contrôle plus adaptées au contexte innovant
Section 2. Contrôle de gestion et innovation : une recherche de réconciliation
1. Une vision élargie du contrôle de gestion
1.1 Un autre mode de contrôle : le contrôle interactif
1.1.1 Une utilisation plus interactive des systèmes de contrôle de gestion
1.1.2 Une fonction d’émergence de nouvelles stratégies
1.2 Du contrôle financier au pilotage de la performance globale
1.2.1 Émergence de nouveaux modèles de la performance
1.2.2 De nouveaux systèmes de contrôle de gestion pour le pilotage de la performance globale
2. … Réhabilitant la place et la légitimité du contrôle de gestion dans le processus d’innovation
2.1 Le contrôle de gestion comme vecteur de nouvelles idées
2.2 Le contrôle de gestion comme garant de la réalisation du produit final
CHAPITRE 2 – CONTRÔLE DE GESTION ET ORGANISATIONS INNOVANTES
Section 1. Le concept d’ambidextrie organisationnelle
1. Approche théorique du concept d’ambidextrie
1.1 Définitions
1.2 Exploitation/Exploration : Un paradoxe incommensurable ?
1.3 Les différentes formes d’ambidextrie organisationnelle
1.3.1 L’ambidextrie structurelle
1.3.2 L’ambidextrie de réseau
1.3.3 L’ambidextrie contextuelle
2. Les enjeux de l’organisation ambidextre
2.1 Ambidextrie et performance
2.2 Entre exploration et exploitation, l’“apprentissage d’exploitation” : un autre enjeu de l’organisation ambidextre ?
Section 2. La structuration des start-ups
1. Des caractéristiques qui expliquent a priori le besoin d’un système de contrôle simple et informel
1.1 Caractéristiques des start-ups
1.2 Caractéristiques des systèmes de contrôle de gestion des start-ups
2. Des start-ups en recherche d’outils de contrôle de gestion
CHAPITRE 3 – CONTRÔLE DE GESTION ET INNOVATION MANAGÉRIALE : QUEL RÔLE DE L’ACTEUR ?
Section 1. L’innovation managériale : approche théorique
1. Présentation du concept d’innovation managériale
1.1 Définitions et typologies
1.2 Processus de génération et d’adoption de l’innovation managériale
2. Les enjeux de l’innovation managériale
2.1 L’innovation managériale et la performance
2.2 L’innovation managériale et l’innovation technologique
Section 2. Les outils de contrôle de gestion : des innovations managériales ?
1. Des outils comme de véritables ruptures : des innovations “absolues” ou radicales
2. Des outils perçus comme nouveaux par les organisations : des innovations “relatives”
3. Des outils “bricolés”, ad hoc : des innovations “incrémentales”
Section 3. La place et le rôle de l’acteur dans l’innovation managériale
1. Les raisons d’adoption des innovations managériales
1.1 Théorie néo-institutionnelle “courante”
1.2 Théorie néo-institutionnelle “étendue”
2. Du dépassement d’une logique de conformation à une logique d’appropriation
2.1 Théorie positiviste de l’outil et logique de conformation
2.1.1 Théorie positiviste
2.1.2 Logique de conformation
2.2 Théorie instrumentale et logique d’appropriation
2.2.1 Théorie instrumentale
2.2.2 Logique d’appropriation
CONCLUSION DE LA PREMIÈRE PARTIE
PARTIE 2 – CONTRÔLE DE GESTION ET INNOVATION : CADRE EMPIRIQUE
CHAPITRE 4 – DESIGN DE LA RECHERCHE ET MÉTHODE DE COLLECTE DE DONNÉES
Section 1. Choix épistémologique et méthodologique de l’étude des liens réciproques entre contrôle de gestion et innovation
1. Positionnement épistémologique de la thèse
1.1 Brève présentation des trois principaux paradigmes en sciences de gestion
1.2 Le choix du paradigme interprétativiste
2. Choix d’une méthode qualitative
2.1 Collecte des données
2.2 Traitement des données
Section 2. Deux méthodes de recherche complémentaires pour l’étude des liens réciproques entre contrôle de gestion et innovation
1. Une étude exploratoire au sein de dix-neuf start-ups et PME innovantes
1.1 Intérêt d’un travail en coupe sur un échantillon représentatif
1.2 Une collecte de données basée sur deux séries d’entretiens
2. Deux études de cas de PME innovantes
2.1 La méthode des cas
2.1.1 Intérêt de la méthode des cas
2.1.2 Sélection de nos deux cas de PME
2.2 Deux modes de collecte de données
2.2.1 Description des entretiens réalisés
2.2.2 Analyse documentaire
Section 3. Description des entreprises étudiées
1. Caractéristiques de l’échantillon des dix-neuf start-ups et PME innovantes
2. Description des deux cas de PME innovantes
2.1 Le cas de l’entreprise BISCUITERIE
2.1.1 Présentation et histoire
2.1.2 Présentation de l’activité de BISCUITERIE
2.1.3 Présentation des stratégies de BISCUITERIE
2.1.4 Présentation des effectifs de BISCUITERIE
2.1.5 Présentation du portefeuille clients de BISCUITERIE
2.1.6 Présentation des principaux concurrents de BISCUITERIE
2.1.7 Présentation des différents types d’innovation de BISCUITERIE
2.2 Le cas de l’entreprise MARAÎCHER
2.2.1 Présentation et histoire
2.2.2 Présentation de l’activité de MARAÎCHER
2.2.3 Présentation des stratégies de MARAÎCHER
2.2.4 Présentation des effectifs de MARAÎCHER
2.2.5 Présentation du portefeuille clients
2.2.6 Présentation des principaux concurrents
2.2.7 Présentation des différents types d’innovation
CHAPITRE 5 – PRÉSENTATION DES RÉSULTATS : VERS UNE APPROCHE PRATIQUE DES LIENS RÉCIPROQUES ENTRE CONTRÔLE DE GESTION ET INNOVATION
Section 1. L’observation des systèmes de contrôle de gestion dans dix neuf start-ups et PME innovantes
1. Nature des outils de contrôle de gestion observés dans les start-ups et PME innovantes
2. Les raisons d’adoption des outils de contrôle de gestion
2.1 Facteurs externes d’adoption des outils de contrôle dans les start ups et PME innovantes
2.1.1 Légitimation auprès des partenaires financiers et obtention du CIR
2.1.2 Justification et transparence auprès des clients, recherche de nouveaux contrats
2.2 Facteurs internes d’adoption des outils de contrôle dans les start ups et PME innovantes
2.2.1 Croissance de la structure et évolution de l’activité
2.2.2 Activité de fabrication
2.2.3 Recherche d’optimisation et d’exploitation
3. Le rôle des outils de contrôle de gestion sur l’innovation des start-ups et PME
3.1 “La maîtrise permet de se libérer l’esprit pour innover”
3.2 “La structuration permet d’innover plus rapidement grâce aux effets d’apprentissage et à la capitalisation des expériences”
3.3 “L’évaluation des moyens permet de sélectionner les bons projets”
3.4 “La prévision des coûts permet de financer l’innovation”
3.5 “Les interactions favorisent l’émergence d’idées nouvelles”
3.6 “L’information ouvre des pistes de réflexion”
4. Éléments à la base d’une perception d’un contrôle de gestion favorable à l’innovation
4.1 Des outils adaptés à l’activité et la structure
4.2 Une utilisation souple et non contraignante des outils
4.3 Perception du rôle du contrôle de gestion
Section 2 – L’observation des liens réciproques entre innovation et système de contrôle de gestion dans deux PME innovantes
1. Nature du système de contrôle de gestion dans les deux PME
1.1 Le cas BISCUITERIE
1.1.1 Système d’information
1.1.2 Outils de contrôle de gestion
1.2 Le cas MARAÎCHER
1.2.1 Système d’information
1.2.2 Outils de contrôle de gestion
2. Le rôle des systèmes de contrôle de gestion sur l’innovation
2.1 Le cas BISCUITERIE
2.1.1 Innovation et contrôle de gestion
2.1.2 Éléments à la base d’une perception d’un contrôle de gestion favorable à l’innovation
2.2 Le cas MARAÎCHER
2.2.1 Innovation et contrôle de gestion
CHAPITRE 6 – DISCUSSION DES RÉSULTATS : VERS UNE MISE EN PERSPECTIVE DES LIENS ENTRE CONTRÔLE DE GESTION ET INNOVATION
Section 1. L’innovation façonne les systèmes de contrôle de gestion
1. L’innovation nécessite des outils de contrôle de gestion
2. L’innovation nécessite des outils adaptés, “bricolés”
Section 2. Les systèmes de contrôle de gestion stimulent l’innovation
1. Les contrôles cybernétique et interactif, tous deux favorables à l’innovation
1.1 Contrôle interactif
1.2 Contrôle cybernétique
2. Les systèmes de contrôle de gestion comme supports d’ambidextrie contextuelle
Section 3. L’entrepreneur, un acteur hybride ou ambidextre
1. Légitimation et imitation : les apports de la théorie néo-institutionnelle “courante”
1.1 Le recours à des outils imposés par l’environnement
1.2 Le recours à des outils standards, conformes aux attentes sociales
2. Le rôle de l’acteur : les apports de la théorie néo-institutionnelle “étendue”
2.1 Le dirigeant, un acteur stratégique et rationnel à l’origine de la mise en place d’outils de pilotage et d’efficience
2.2 … Et qui s’approprie les outils, par le biais d’un “bricolage” des outils de contrôle traditionnels
CONCLUSION DE LA DEUXIÈME PARTIE
CONCLUSION GÉNÉRALE
1. Synthèse de la recherche
2. Contributions de la recherche
2.1 Apports théoriques
2.2 Apports méthodologiques
2.3 Apports managériaux
3. Limites et perspectives de la recherche
3.1 Limites et perspectives théoriques
3.2 Limites et perspectives méthodologiques
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
TABLE DES TABLEAUX
TABLE DES FIGURES
TABLE DES MATIÈRES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *