COMMENT MODÉLISER UNE ACTIVITÉ MUSICALE ?

Besoin d'aide ?

(Nombre de téléchargements - 6)

Catégorie :

Pour des questions et des demandes, contactez notre service d’assistance WhatsApp : +64-7-788-0271 ** E-mail : [email protected]

Table des matières

1. INTRODUCTION : LA MUSIQUE ET L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
1.1. HOMMES, MUSIQUE ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
1.1.1. Au commencement était la musique
1.1.2. … qu’on aimerait bien comprendre
1.1.3. … puis, longtemps après, vint l’intelligence artificielle
1.1.4. … toujours pour comprendre
1.2. LES SPÉCIFICITÉS DE NOTRE APPROCHE
1.2.1. Un engagement dans un contexte
1.2.2. Une tentative de mieux communiquer
1.2.3. Plan de lecture
2. PARTIE 1 : PRÉSENTATION DU DOMAINE
2.1. APERÇU SUR L’APPRENTISSAGE SYMBOLIQUE AUTOMATIQUE
2.1.1. Naissance de l’A.S.A. et état de l’art
2.1.2. La théorie de l’Espace des Versions
2.2. LE CAS DU SYSTÈME DISCIPLE
2.2.1. Historique et présentation du système Disciple
2.2.2. La représentation des connaissances dans Disciple
2.2.3. L’apprentissage dans Disciple
2.2.4. Le mode de Recherche d’Explications
2.2.5. Le mode de Recherche d’Analogies
2.2.6. Le mode de généralisation et de particularisation
2.2.7. Critique du système Disciple
2.3. LES SYSTÈMES DE PLANIFICATION ET L’A.S.A.
2.3.1. Historique des Systèmes de Planification
2.3.2. Les Systèmes de Planification Apprentis
2.3.3. L’Apprentissage et la curiosité artificielle
2.3.4. L’exemple du système SOAR
2.3.5. Vers une problématique musicale
3. PARTIE 2 : VERS UNE ÉCOUTE ASSISTÉE PAR ORDINATEUR
3.1. COMMENT MODÉLISER UNE ACTIVITÉ MUSICALE ?
3.1.1. Enjeux de la modélisation
3.1.2. Musique et modélisation
3.1.3. Modélisation de l’écoute musicale
3.1.4. Des modèles cognitifs pour la musique
3.2. LES EMBÛCHES DE LA MODÉLISATION
3.2.1. Le préjugé de la représentation
3.2.2. Le préjugé de la généralisation
3.2.3. Limite du modèle
3.2.4. Evaluation du modèle
3.3. DES ARCHITECTURES D’I.A. DÉDIÉES À LA MUSIQUE
3.3.1. Présentation générale
3.3.2. L’exemple de MIDI Lisp
3.3.3. La question de l’interprétation
3.3.4. Vision et musique en I.A.
3.4. LA COMPLEXITÉ DE L’ÉCOUTE
3.4.1. Caractéristiques fonctionnelles et ontologiques de l’écoute
3.4.2. Phénoménologie de l’écoute, et … conjectures
3.4.3. Du son musical à la forme
3.4.4. L’énigme de la forme
3.5. L’APPORT DES COGNITICIENS
3.5.1. Des éléments porteurs de forme
3.5.2. La perception d’une intention
3.5.3. L’adéquation des représentations usuelles
3.5.4. Connaissances déclaratives et connaissances procédurales
3.6. NOS CHOIX FACE À CETTE COMPLEXITÉ
4. PARTIE 3 : LES RECHERCHES THÉORIQUES
4.1. RAPPEL DES CARACTÉRISTIQUES DU MODÈLE IDÉAL
4.2. LE MODÈLE INFORMATIQUE
4.2.1. Les différentes représentations d’une pièce musicale
4.2.2. Les algorithmes de bas niveaux
4.2.3. Les niveaux propres à l’intelligence artificielle
4.2.4. La grille d’écoute
4.3. LES POINTS DE VUE DES ACTEURS
4.3.1. Le point de vue de l’enseignant
4.3.2. Le point de vue de l’élève
4.3.3. Le point de vue du démon
4.4. LES ASPECTS LIÉS À L’APPRENTISSAGE SYMBOLIQUE
4.4.1. Un Système Apprenti
4.4.2. Le rôle de l’oracle
4.4.3. Acquisition
4.4.4. Apprentissage
4.5. CONCLUSION
5. UN PREMIER SYSTÈME : LE MUSICOLOGUE
5.1. LE POINT DE VUE DU CRÉATEUR D’UNE MÉTHODE
5.1.1. Consultation des textes du recueil
5.1.2. Edition et augmentation des textes musicaux
5.1.3. Edition de la forme et élaboration de la grille d’évaluation
5.2. LE POINT DE VUE DE L’ÉLÈVE
5.2.1. Les libertés de l’élève
5.2.2. Les moyens de l’élève
5.2.3. La gestion de la progression
5.3. PRÉCISIONS D’APPRENTISSAGE SYMBOLIQUE AUTOMATIQUE
5.3.1. Acquisition d’une règle
5.3.2. Inférences
5.3.3. APPRENTISSAGE
6. CONCLUSION : BILAN ET PERSPECTIVES
6.1. BILAN DE NOS RECHERCHES EN MUSIQUE
6.1.1. Essence de la complexité musicale
6.1.2. Représentation des connaissances
6.2. BILAN DE NOS RECHERCHES EN I.A.
6.2.1. Une logique de la communication et de l’enseignement
6.2.2. Une perspective d’expérimentation musicale
6.2.3. Une direction pour l’apprentissage symbolique
6.3. BILAN ET PERSPECTIVES DE NOS RECHERCHES EN A.S.A.
6.3.1. Apprendre pour s’adapter
6.3.2. Vers un partage social des moyens d’expression
7. ANNEXES
7.1. DESCRIPTION PHYSIOLOGIQUE DE L’AUDITION
7.2. EXEMPLES D’EPF PRÉDÉFINIS AU SEIN DU SYSTÈME
7.2.1. EPF concernant la notion d’intervalle
7.2.2. EPF concernant la notion de hauteur
7.2.3. EPF concernant la notion de figure
7.2.4. EPF concernant la notion de métrique
7.2.5. EPF concernant la notion d’armure
7.2.6. EPF concernant la notion de voix
7.3. ELÉMENTS DE FORMALISATION MATHÉMATIQUE
7.3.1. La notion de méthode pédagogique
7.3.2. La notion de pièce musicale
7.3.3. La notion d’exercice
7.3.4. La notion de progression pédagogique
7.3.5. L’acquisition d’une règle de progression
7.3.6. L’apprentissage au sein d’une règle de progression
8. BIBLIOGRAPHIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *