Présentation du SIAGA

Présentation du SIAGA

Le Syndicat Interdépartemental d’Aménagement du Guiers et de ses Affluents, aujourd’hui labellisé EPAGE (Etablissement Public d’Aménagement et de Gestion de l’Eau), a été créé en 1993, regroupant aujourd’hui 58 communes adhérentes, dont 30 communes en Isère et 28 communes en Savoie. Il est administré par un Comité Syndical composé de 21 délégués selon les conditions prévues par le code général des collectivités territoriales. Le territoire d’actions du SIAGA présenté ci-contre s’étend sur les bassins versants du Guiers, du Truison et de la Bièvre, situé en Région Rhône-Alpes, à cheval entre les départements de l’Isère et de la Savoie, allant du massif préalpin de la Chartreuse au Sud, jusqu’à la plaine rhodanienne de l’Avant-pays Savoyard au Nord.

Le syndicat a la charge de la Gestion intégrée de l’Eau et des Milieux Aquatiques et de la Protection contre les Inondations. Afin de mettre en œuvre cette compétence, le syndicat est habilité à entreprendre l’étude, l’exécution et l’exploitation de tous travaux, actions, ouvrages ou installations présentant un caractère d’intérêt général ou d’urgence. Les différentes missions qu’il assume sont notamment :

• D’animer et coordonner des politiques de gestion et de protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques dans le bassin versant du Guiers et son aquifère.
• De maitriser et protéger des risques d’inondation par débordement des cours d’eau.
• De protéger et restaurer les écosystèmes comme les zones humides, ainsi les formations boisées du bassin versant du Guiers.

Pour répondre et atteindre les différents objectifs ci-dessus, le Syndicat Interdépartemental du Guiers et de ses Affluents met en place différentes actions sur le bassin versant qu’il gère. En effet, informer et sensibiliser le public, intervenir sur la prévention du risque inondation, surveiller la qualité de l’eau, préserver les ressources en eau, ainsi que veiller à la cohérence des politiques, permet d’animer et coordonner les politiques de gestion et de protection. En ce qui concerne la maitrise et la protection contre les inondations, le syndicat intervient après les crues, restaure les zones inondables, réhabilite et assure le fonctionnement naturel des cours d’eau, puis protège les biens et les personnes exposés à un risque majeur d’inondation. Enfin, l’entretien et la réparation des berges, la restauration des habitats piscicole, la sauvegarde des espèces animales et végétales, la restauration de la continuité écologique et sédimentaire, ainsi que la préservation et la restauration des zones humides qu’assurent le syndicat, permettent de protéger et restaurer les écosystèmes aquatiques.

Le syndicat propose aussi une assistance aux maitres d’ouvrages dans le cadre de différentes études :
• Etudes de protection et conservation des eaux superficielles et souterraines
• Etudes relative à la réduction, la collecte et au stockage des eaux pluviales
• Exécution de tous les IOTA visant à la mise en valeur patrimoniale
• Exécution des IOTA pour le compte de propriétaires devant faire face à leurs obligations .

Matériels et méthodes

Il sera présenté dans cette partie, la méthode et le matériel utilisé pour aboutir à la mise en place d’un diagnostic global sur les sites prioritaires et à la mise en place des fiches actions par zone.

Partie état des lieux

L’état des lieux est la première étape de la mise en place des fiches actions. Il présentera un état des lieux des 44 zones humides prioritaires sur le territoire d’action du SIAGA. Ce diagnostic sera découpé en 3 groupes avec :
➢ Une base de données Excel
➢ Une base de données cartographique
➢ Un rapport

Chaque groupe sera composé d’une partie présentant les différents outils de gestion, de protection et de classement sur les 44 zones humides prioritaires. Une seconde partie présentera les différentes parcelles publiques et privées sur les zones humides, ainsi que l’occupation du sol. La troisième partie concernera les fonctions hydrauliques et hydrologiques de ces zones humides, avec une présentation de leurs liens avec l’Espace de Bon Fonctionnements (EBF des cours d’eau), les zones inondables et les aquifères. Il sera aussi présenté dans cette dernière partie les différentes pressions existantes sur les zones humides prioritaires (captages, digues, réseaux EP et EU, réseaux Gaz, etc…). Enfin, la dernière partie présentera les enjeux biologiques et écologiques des zones humides prioritaires, qui peuvent être de grands réservoirs de biodiversité.

Le premier travail fut de la recherche de données. Les types de données recherchées se basent sur les parties du diagnostic énumérées ci-dessus (naturalistes, occupation du sol, hydrologie, etc…). Pour cela, différents organismes ont été sollicités, puis des bases de données en ligne et présentes sur le serveur du SIAGA ont été recherchées :

• Organismes : CEN Isère et Savoie, LPO Isère et Savoie, Flavia, Gentiana, Syndicat Interdépartemental mixte des Eaux et d’assainissement du Guiers et de l’Ainan, Chambre d’agriculture de l’Isère, Pic Vert, LO Parvi
• Site internet : DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, l’INPN, data.gouv.fr, Géoportail, Parc Naturel Régional de France, Réserve Naturelle Régionale de France, Centre de ressource Natura 2000
• Données présentes sur le serveur du SIAGA : PGSZH, Cadastre, EBF, zones inondables, ouvrages existants, Corine Land Cover.

Un travail d’analyse de données a ensuite été fait de la manière suivante :
1. Travail cartographique sous le logiciel QGIS :
o Utilisation de l’outil de géo traitement « intersection » entre deux couches vectorielles (couche des zones humides prioritaires et les couches des données recherchées).
o Complément de données ou ajout de libellés si cela était nécessaire (Libellés Corine Land Cover, libellés Registre Parcellaire Graphique, statuts des espèces etc…).
o Ajout de données acquises au format « csv »
o Extraction des données intersectées au format « xlsx ».
o Mise en place d’atlas cartographiques pour illustrer les données, dont certains exemples de cartes type sont présentés en annexe 1.

2. Travail sous le logiciel Excel :
o Tri des données extraites du SIG afin de les rendre plus lisibles et faciles à traiter.
o Génération de tableaux croisés dynamiques pour le traitement des données recherchées par zones humides prioritaires.
o Insertion de graphiques dynamiques pour l’analyse des données.
o Mise en place de tableau de bord représentant les différentes données traitées, dont certains exemples type sont présentés en annexe 2.

3. Travail sur le PGSZH
o Compréhension du PGSZH.
o Compréhension et interprétation du plan d’actions.
o Récupération de certaines données (espaces gérés, ENS, gestionnaires, actions etc…) pouvant être recroisées avec les données trouvées sur le SIG.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
1. Présentation du SIAGA
2. Matériels et méthodes
2.1 Partie état des lieux
2.2 Partie fiches actions
3. Résultats de l’état des lieux
3.1 Sites d’intérêts écologique
3.2 Maitrise foncière
3.3 Occupation du sol
3.3.1 Le Registre Parcellaire Graphique
3.3.2 Le Corine Land Cover
3.4 Hydrologie des zones humides prioritaires
3.4.1 Les espaces alluviaux et les zones inondables
3.5 Les pressions majoritaires exercées
3.5.1 Les captages
3.5.2 Les réseaux
3.5.3 Les ouvrages
3.5.4 Les zones bâties et les remblais
3.6 Ecologie des zones humides prioritaires
3.6.1 ZNIEFF de type 1 et ZNIEFF de type 2
3.6.2 Espèces protégés et invasives
3.6.3 Les sites déficitaires en données naturalistes
4. Fiches actions
4.1 Objectifs SDAGE, du contrat de bassin Guiers-Aiguebelette et du PGSZH
4.2 Objectifs des fiches actions
4.3 Les maitre d’ouvrages et partenaires potentiels
4.4 Types d’actions
4.5 Prix et plan de financement
4.5.1 Prix
4.5.2 Plan de financement
9.7 Estimation financière
Discussion
Conclusion
Bibliographie
Annexes

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.