Présentation de l’UMR CITERES

Présentation de l’UMR CITERES 

L’objectif scientifique principal de l’UMR 7324 Cités, TERritoires, Environnement et Sociétés (CITERES) est l’analyse des dynamiques spatiales et territoriales des sociétés. Avec cinq principaux domaines de recherche interdisciplinaire : la recherche urbaine ; la recherche environnementale ; la recherche sur le patrimoine ; la recherche sur les rapports au(x) territoire(s) et la recherche sur les effets des recompositions sociales contemporaines. (http://citeres.univ-tours.fr/) Ces travaux portent sur une diversité d’aires culturelles de périodes historiques et sont pluridisciplinaires (archéologie, histoire, anthropologie, sociologie, géographie, démographie, aménagement de l’espace, urbanisme). Les travaux de CITERES pour partie académique (ANR, Projets Européens…) sont également fortement destinés aux acteurs socio-économiques, aux initiateurs des politiques publiques, aux collectivités territoriales, aux professionnels, aux ONG etc. (http://citeres.univ-tours.fr/) .

Si l’objectif et le cœur de l’activité du laboratoire restent la production scientifique et les activités contribuant au rayonnement et à l’attractivité du laboratoire, les actions liées aux relations avec l’environnement sont importantes pour l’UMR CITERES. Certaines équipes sont fortement engagées dans des partenariats locaux et nationaux avec des acteurs non académiques. Il peut s’agir d’acteurs publics (collectivités locales, agences spécialisées, structures d’expertises), mais aussi d’organisations de la « société civile » (associations engagées dans certaines thématiques, associations professionnelles) et plus rarement d’entités et d’entreprises privées (bureaux d’études spécialises, entreprises). Les modalités d’interactions sont nombreuses depuis l’enquête et l’observation jusqu’à la recherche appliquée en passant par la co-construction de projets de recherche. Ces interactions font l’objet de différentes formalisations : réponses à des appels d’offres thématiques lancées par des ministères ou des collectivités locales, partenariats pour des programmes de recherche, expertises et prestations, participations des membres du laboratoire à des commissions spécialisées ou des conseils scientifiques d’entités publiques (PNR, Agences de l’eau). (Source : Rapport Vague C : campagne d’évaluation 2016 – 2017 UMR CITERES Cites, territoires, environnement et sociétés page 29) .

À travers de leurs contrats et projets, les membres de l’UMR CITERES travaillent à partir de recherches documentaires en bibliothèque ou en laboratoire. Ces derniers se déplacent souvent dans le cadre de leurs recherches pour de multiples raisons. En fonction de leur discipline, les méthodes et les pratiques diffèrent. Par exemple, les chercheurs en écologie ou en archéologie mènent souvent un travail sur le terrain en effectuant des relevés, prélèvements et analyses en laboratoire. Quant aux chercheurs en sociologie, en anthropologie, ces derniers procèdent davantage via des enquêtes, des entretiens et interviews. Les membres de l’UMR CITERES doivent donc souvent se déplacer afin d’avancer dans leurs travaux.

Les chercheurs de l’UMR CITERES participent également à la diffusion des connaissances scientifiques en publiant et en participant à des colloques ou des conférences en France comme à l’étranger. Il est important pour les membres de l’UMR CITERES de se rendre pour ces évènements. En effet, ces manifestations sont importantes pour la vie scientifique et pour faire avancer le progrès scientifique. Les chercheurs discutent, débattent à propos de leurs savoirs et leurs savoir-faire. Un chercheur peut également avoir le statut « enseignant-chercheur ». En parallèle de son travail de recherche, ce dernier prend part à la vie d’un établissement d’étude supérieure, en élaborant des cours dans des modules d’enseignement, en prenant part à des jurys d’examens en accompagnant la préparation des thèses de doctorant et en assurant le suivi des stages des étudiants. L’UMR CITERES regroupe des enseignants chercheurs de deux UFR de l’université de Tours (sociologie et géographie), d’un département de Polytech Tours (Aménagement et environnement) et de l’École des paysages de Blois (ENSNP).

L’équipe Construction Sociale et politique des espaces, des normes et des Trajectoires (CoST) 

Responsable : Hélène Bertheleu 

L’équipe CoST s’intéresse au rapport entre espace, politique et normes sociales. Principalement constituée de sociologues et d’anthropologues, l’équipe entretient un débat actif avec les autres sciences sociales, la géographie notamment. Les réflexions sur l’articulation entre rapport à l’espace, au/x politique/s, aux normes sont développées selon des points de vue différents au sein de quatre axes de recherche: « formes d’engagement dans l’espace public » ; « normes, socialisation et trajectoires » ; « nouvelles frontières du travail et politiques publiques » ; « pratiques et politiques de l’espace ». (Source : http://citeres.univ-tours.fr/) .

16 contrats sont en cours comme le projet AGIRE : Actions collectives, engagements de proximité et gestion des déchets en région Centre-Val de Loire, débuté en 2017 et achevé en 2021. L’objectif central de cette recherche consiste à étudier le rôle des actions collectives et des engagements de proximité dans la mise en œuvre des objectifs de la politique régionale de gestion des déchets ménagers. Le questionnement se focalise sur le rôle des acteurs collectifs dans la prévention et la réduction des déchets, sur leur capacité à impliquer la population, et à participer à la construction d’un contexte de confiance vis-à-vis des politiques publiques. (Source : http://citeres.univ-tours.fr/).

L’équipe Monde arabe et Méditerranée (EMAM) 

Responsable : Romeo Carabelli 

Réunissant des chercheurs dont les terrains d’investigation sont situés dans le monde arabe et le pourtour méditerranéen, EMAM est une équipe pluridisciplinaire au sein de laquelle sont représentés la géographie, l’histoire, l’aménagement et l’urbanisme, l’architecture, la sociologie, l’anthropologie, l’économie et la démographie. Elle étudie le Monde arabe perse ainsi que dans ses relations avec d’autres espaces, en particulier l’Europe méditerranéenne. L’équipe, qui est affiliée au Gis « Moyen-Orient et mondes musulmans », représente l’un des quatre pôles de la recherche sur le Monde arabe en France avec Paris, Strasbourg et Aix-Marseille, sa spécialisation majeure étant celle des études urbaines. À partir de ses terrains de référence, EMAM participe à la recherche en sciences sociales et historiques depuis trois entrées principales : « Identités, interculturalités, circulations », « Les configurations et figurations de la ville et de l’urbain », « Les dynamiques et recompositions politiques des territoires ». (Source : http://citeres.univ-tours.fr/) .

22 contrats ont été achevés dont le projet PATRIMONDI, débuté en 2016 et achevé en 2019. Ce projet explore la façon dont les dynamiques de la patrimonialisation interfèrent avec les mobilités touristiques et les circulations mondiales (de personnes, d’idées, de capitaux, d’images). Le projet innove en abordant ensemble, et dans leur co-construction mutuelle, les dynamiques de la mondialisation, du patrimoine et du tourisme, traditionnellement conceptualisées dans des champs scientifiques distincts. La sélection de 5 biens emblématiques de la mondialisation [3 biens inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO (Angkor, le Vieux Québec, Marrakech), 1 bien du patrimoine mondial immatériel inscrit sur la liste de l’UNESCO, 1 bien national produit de l’internationalisation (les concessions internationales de Tianjin)] vise à étudier les relations entre échelles (locale, nationale et mondiale) qui s’y construisent et qui les construisent (Source : http://citeres.univ-tours.fr/).

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction
1) Présentation de l’UMR CITERES
2) Présentation de la mission
2.1 Objectif de la mission
2.2 Présentation du déroulé de la mission
2.3 Présentation du livrable
3) Retour d’expérience
4) Bibliographie
Conclusion
5) Annexes 

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.