Présentation de la structure d’accueil: DGSI

Présentation de la structure d’accueil: DGSI

Historique

Le 15 mars 1988 fut la date de création de la commission nationale pour l’élaboration du Plan Directeur Informatique (POl). En 1989, le Ministère chargé des Finances a été identifié comme le secteur prioritaire à informatiser. C’est ainsi que le POl a été adopté le 21 Février 1990. En 1991 une Cellule Informatique fut mise en place, et devient la Direction des Services Informatiques (DSI) en 2000. En 2008 la DSI devient Direction Générale des Services Informatiques (DGSI).

Mission

La Direction Générale des Services Informatiques (DGSI) a pour mission d’assurer la coordination et la mise en œuvre de la politique informatique du Ministère de l’Economie et des Finances. A ce titre, elle est chargée notamment:

• d’élaborer, d’actualiser et de mettre en œuvre le Schéma Directeur Informatique du Ministère;
• d’étudier et de développer des logiciels au sein du Ministère;
• de coordonner le suivi de l’exploitation et de la maintenance des applications informatiques au sein du Ministère;
• de gérer le parc informatique du Ministère;
• de suivre l’installation et l’administration des infrastructures réseaux et systèmes;
• d’assurer la formation et l’assistance aux utilisateurs;
• d’assurer la cohérence, la sécurité et l’évolution du système informatique du Ministère en conformité avec le schéma national;
• de faire respecter les normes et référentiels techniques du système d’information informatisé.

Organisation

Placée sous l’autorité d’un Directeur général, la Direction générale des services informatiques est organisée comme suit:
• la direction générale;
• les structures d’appui;
• les structures centrales.

La direction générale comprend:
• le directeur général qui définit les grandes orientations, coordonne et contrôle l’exécution des activités et évalue les performances;
• le secrétariat du directeur général qui est chargé d’une part de la réception, du traitement, du classement, de l’expédition et de l’archivage du courrier, et d’autre part de l’organisation des audiences du Directeur général;
• la Cellule d’appui technique est composée de Chargés d’études qui assurent l’étude et le traitement de tous dossiers à eux confiés par le Directeur général.

Les structures d’appui sont:
• la Cellule du Contrôle Interne et de Suivi-Evaluation (CCI-SE) ;
• le Service des Ressources Humaines (SRH) ;
• le Service Financier et du Matériel (SFM) ;
• le Service de la Communication et des Relations Publiques(SCRP) ;
• le Service des Archives et de la Documentation (SAD).

Les structures centrales sont constituées de :
• la Direction des Etudes et Applications (DEA) ;
• la Direction de l’Equipement et du Support Technique (DEST) ;
• la Direction des Réseaux et Systèmes (ORS) ;
• la Direction des Prestations Externes (DPE)

Les applications métiers des finances publiques

Stratégie de développement
La stratégie utilisée au MEF est le modèle du «train» (plutôt que modèle du « sous-marin »). Elle consiste à définir: les priorités, les délais et le budget. Ainsi nous avons l’ordre de priorité suivant:
• dépenses;
• comptabilité, trésorerie et banque;
• recettes;
• domaines connexes.

Caractéristiques communes
Les caractéristiques communes sont:
outils intégrés de gestion à la disposition directe des acteurs du métier;
saisie unique et contrôlée des données;
parcours prédéfini des dossiers (worknow) ;
accès à l’information en temps réel ;
• confidentialité des données paramétrable;
obtention d’informations de synthèse ou détaillées;
meilleure communication et synergie entre acteurs;

Quelques applications
• CIO : Circuit Informatisé de la Dépense: février 1996 ;
• SIGASPE : Système Intégré de Gestion Administrative et Salariale du Personnel de l’État: août 1999 ;
• CIR : Circuit Intégré de la Recette: janvier 2008 ;
• SIMP: Système d’information Intégré des Marchés Publics: 2009 ;
• SIGCM : Système Intégré de Gestion de la Comptabilité Matières: 2009 ;
• CIFE : Circuit Intégré des Financement Extérieurs: avril 2011.

L’infrastructure de communication

Le MEF a mis un réseau informatique inter administration (RESINA) pour offrir les services suivants:
﹣exploitation des applications métiers;
﹣navigation sur internet (connexion unique permanente) ;
﹣plateforme unique de messagerie;
﹣hébergement de sites web;
﹣partage de différentes ressources;
﹣téléphonie IP.

Le parc informatique
Il est constitué de matériels de production et de matériels terminaux des utilisateurs. La politique d’acquisition de ces matériels est la suivante:
﹣plan d’équipement;
﹣plateforme bureautique;
﹣centralisation des spécifications techniques;
﹣agrément technique;
﹣exploitation des licences dans le cadre des contrats cadres du gouvernement avec les éditeurs.

Actuellement le MEF dispose plus de 4000 ordinateurs.

Présentation du thème

Problématique

Le MEF a pour mission la mIse en œuvre, le suivi et l’évaluation de la politique du Gouvernement en matière d’économie, de finances publiques, de planification stratégique et de prospectives. Pour ce faire, il possède environ 80% des ressources (matérielles et logicielles) informatiques de l’Etat. Cependant, un certain nombre d’activités est toujours resté manuel ou semi-informatisé. Il s’agit principalement de la gestion de l’agenda hebdomadaire, de la gestion des formations du personnel, de la gestion des demandes d’absence, de la planification et du suivi-évaluation des activités puis des performances.

L’agenda hebdomadaire est un outil de planification d’évènements au sein du MEF. Chaque structure possède son agenda hebdomadaire quel que soit son niveau de rattachement au MEF. Cependant, l’agenda hebdomadaire du MEF est obtenu après une consolidation de tous les agendas des structures. Ce traitement est réalisé avec un outil de bureautique. Cela suscite des difficultés telles la consolidation fastidieuse, le non-respect du délai de transmission des agendas des structures pour l’établissement de l’agenda du MEF, la lenteur dans les recherches des agendas, le coût élevé pour l’envoi des agendas sous forme de courrier au Secrétariat Général pour la consolidation. Comme l’agenda hebdomadaire, la gestion des demandes d’absence assurée par les services des ressources humaines présente des insuffisances.

Actuellement, les rédactions des demandes d’absence se font manuellement. Leurs traitements impliquent un certain nombre d’acteurs selon le type d’absence (congé annuel, congé de maternité, …). Il ya donc un workflow (flux de travail) de validation qui se fait manuellement d’où la lenteur dans le traitement des demandes d’absence. Cela provoque également un manque de suivi efficace des absences des agents. Ce manque de suivi ne se limite pas seulement aux absences, mais aussi aux formations du personnel.

En effet, la gestion de la formation continue des agents du Ministère de l’Economie et des Finances constitue une réelle préoccupation. Les insuffisances les plus souvent relevées sont notamment l’absence de plan de formation dans la majorité des structures, l’inadéquation des formations aux besoins des structures, la non évaluation de l’impact des formations sur les performances des agents, les difficultés de capitalisation des compétences au sein des structures et au niveau du ministère.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Avant-propos
Résumé
Abstract
Introduction générale
Chapitre 1 : Cadre général du stage
1. Présentation de la structure d’accueil: DGSI
1.1. Historique
1.2. Mission
1.3. Organisation
2. Etude de l’existant
2.1. Les applications métiers des finances publiques
2.2. L’infrastructure de communication
2.3. Le parc informatique
3. Présentation du thème
3.1. Problématique
3.2. Résultats attendus
4. Aspects méthodologiques
4.1. Langage de modélisation
4.2. Méthode d’analyse
5. Organisation du projet
5.1. Ressources humaines
5.2. Planning prévisionnel
Chapitre 2 : Capture des besoins fonctionnels et techniques
1. Capture des besoins fonctionnels
1.1. Fonctionnalités métiers de l’application
1.2. Fonctionnalités de configuration de l’application
2. Capture des besoins techniques
2.1. Choix d’arch itecture
2.2. Outil de· développement
2.3. Outil de Modélisation
2.4. Serveur d’application
2.5. Système de gestion de base de données
2.6. Framework
2.7. Outils de génération d’états
2.8. Architecture réseau
Chapitre 3 : Analyse et conception générique
1. Regroupement par catégorie
2. Développement des modèles
2.1. Modèle statique
2.2. Modèle fonctionnel
2.3. Modèle dynamique
3. Conception générique
3.1. Persistance et accès aux données
3.2. Couche métier
3.3. Couche présentation
Chapitre 4 : Conception détaillée et réalisation
1. Conception détaillée
1.1. Conception de la couche données
1.2. Description du mapping relationnel de la base de données avec Hibernate
2. Réalisation
2.1. Fenêtre de connexion
2.2. Page d’accueil
2.3. Module agenda hebdomadaire
2.4. Utilisateur
2.5. Structure
2.6. Traçabilité
2.7. Demande d’absence
Conclusion générale
Bibliographie
Webographie

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.