Physiologie de la glande thyroïde 

Physiologie de la glande thyroïde 

L’exploration biologique de la fonction thyroïdienne

Quels dosages d’hormones thyroïdiennes et quels types de prélèvements ?
Le dosage des hormones thyroïdiennes totales est généralement réalisé par radioimmunologie (R.I.A.), cette méthode présente une sensibilité suffisante (de l’ordre du pg/ml) pour déterminer les concentrations des hormones libres. Néanmoins, la manipulation d’isotope radioactif est contraignante, elle nécessite la mise en place de mesures de radioprotection, de gestion des déchets et des locaux adaptés (Paradis et al., 1996). La méthode R.I.A. est remplacée progressivement par la méthode immuno-enzymatique.
Le taux très faible de la fraction libre des hormones thyroïdiennes (0,02% pour la T4 et de 0,1 à 0,3% pour la T3) rend difficile la mesure directe de la concentration des hormones libres. Le dosage des hormones libres est réalisé par une technique de dialyse à l’équilibre, qui constitue la technique de référence. Cette méthode nécessite un traceur radioactif et est relativement lourde à mettre en oeuvre. Elle n’est pas applicable à des dosages en routine dans le cadre de la clinique (Sapin et al., 2003).
Des dosages R.I.A. et immuno-enzymatiques directs des hormones thyroïdiennes libres ont également été développés chez l’homme et sont aujourd’hui des méthodes couramment utilisées. L’ajout d’un agent bloquant permet de conserver l’équilibre entre l’hormone libre et liée pour doser spécifiquement la fraction libre (Witherspoon, 1988). Chez l’homme, les limites de détection de ces deux techniques R.I.A. et immuno-enzymatique pour la T4 libre et la T3 libres sont respectivement inférieures à 2 pmol/l et à 0,5 pmol/l (Sapin et al., 2003).
A notre connaissance, il n’existe pas de méthode directe de dosage des hormones thyroïdiennes libres chez les ruminants. D’autres techniques de spectrophotométrie de masse associées à une chromatographie en phase liquide permettent de séparer les différentes hormones T4 et T3 libres et liées mais sont lourdes et onéreuses (Gu et al., 2007).
La détermination du taux d’hormones thyroïdiennes chez les bovins peut s’effectuer indifféremment sur un échantillon de plasma ou de sérum ; les résultats obtenus sont similaires (Hegstad-Davies, 2006).
Le mode de conservation le plus commode est la congélation, en effet, le sérum est stable 8 jours à 4 °C et doit être congelé à –20°C au delà de 8 jours (Sapin et al., 2003).
En pratique chez les bovins, les laboratoires de diagnostic qui proposent les dosages des hormones thyroïdiennes chez les bovins sont peu nombreux, il s’agit de N.B.V.C. (N.B.V.C., 12 chemin des joncs, 69574 DARDILLY ; 04 37 50 29 90) et L’Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes (L.D.H / ENVN, Atlanpole – La Chantrerie, 44307 NANTES).

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Médecine Vétérinaire

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Hormones thyroïdiennes où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION 
Première partie bibliographique : Fonction thyroïdienne et facteurs de variation des hormones thyroïdiennes chez les bovins
I. Physiologie de la glande thyroïde 
I.1. La glande thyroïde
I.2. La synthèse des hormones thyroïdiennes
I.3. La distribution et le métabolisme des hormones thyroïdiennes
I.4. Régulation de l’axe hypothalamo-hypophyso-thyroïdien
I.5. Les effets biologiques des hormones thyroïdiennes
I.6. Valeurs des concentrations plasmatiques en hormones thyroïdiennes chez les bovins
II. Facteurs de variation du statut thyroïdien
II.1. Influence du statut physiologique des bovins sur la fonction thyroïdienne
II.1.1. Age et rang de lactation
II.1.2. La gestation
II.1.3. Stade de lactation et production laitière
II.1.4. La saison
II.1.5. Le moment de la journée
II.2. L’iode et le sélénium : deux oligo-élements indissociables de la fonction thyroïdienne
II.2.1. Le métabolisme de l’iode et son rôle dans la fonction thyroïdienne
II.2.2. Le métabolisme du sélénium et ses rôles dans l’organisme et la fonction thyroïdienne
II.2.2.1. Le métabolisme du sélénium chez les bovins
II.2.2.2. Rôles essentiels du sélénium dans l’organisme et la fonction thyroidienne
II.2.2.2.1. Rôle anti-oxydant
II.2.2.2.2. Rôle dans la réaction inflammatoire
II.2.2.2.3. Rôle essentiel dans la glande thyroïdienne
II.2.2.3. Evaluation du statut en sélénium chez les bovins
II.3. Les facteurs alimentaires
II.3.1. Les substances goitrogènes et minéraux
II.3.2. Le niveau énergétique de la ration
II.3.3. Les mycotoxines
II.4. Les facteurs pathologiques
II.5. Les facteurs iatrogènes et minéraux
II.5.1. Les anti-inflammatoires
II.5.2. Le manganèse
II.5.3. Le plomb et le cadmium
II.5.4. Les facteurs de variation de la liaison des hormones thyroïdiennes aux protéines plasmatiques
III. L’exploration biologique de la fonction thyroïdienne
III.1. Quels dosages d’hormones thyroïdiennes et quels types de prélèvements ?
III.2. Quelle hormone doser ?
Deuxieme partie : Etude expérimentale 
I. Matériels et méthodes 
I.1. Animaux
I.1.1. Choix des prélèvements et collecte des données
I.1.2. Répartition des échantillons
I.1.2.1. Répartition géographique
I.1.2.2. Race et type de production
I.1.2.3. Bilan diagnostique
I.2. Traitement des échantillons
I.2.1. Réalisation et conservation des prélèvements
I.2.2. Dosage de l’iode inorganique plasmatique et de l’activité glutathion peroxydase érythrocytaire
I.2.3. Dosage des hormones thyroïdiennes
I.2.4. Analyse statistique
II. Résultats
II.1. Développement des dosages des hormones thyroïdiennes chez les bovins
II.1.1. Validation du dosage des hormones thyroïdiennes totales
II.1.2. Adaptation du kit Immulite pour le dosage des hormones thyroïdiennes libres
II.2. Concentration en hormones thyroïdiennes, en iode inorganique plasmatique et activité glutathion peroxydase érythrocytaire
II.2.1. Relation entre les hormones thyroïdiennes
II.2.2. Effet du type de production et du statut physiologique
II.2.3. Effet de la saison
II.2.4. Variation des concentrations en hormones thyroïdiennes en fonction de la répartition géographique des élevages et du bilan diagnostique
III. Discussion 
III.1. Effets des différents facteurs physiologiques et environnementaux sur les concentrations plasmatiques en hormones thyroïdiennes
III.2. Effet du statut en iode sur les concentrations plasmatiques en hormones thyroïdiennes
III.3. Effet du sélénium sur les concentrations plasmatiques en hormones thyroïdiennes
III.4. Interprétation du bilan thyroïdien et choix de l’hormone thyroïdienne à doser
CONCLUSION ET PERSPECTIVES 
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.