PFE Description de la méthodologie BORA

PFE & RAPPORT Etude de l’applicabilité de la méthode BORA (Barrier and Operational Risk Analysis) dans le contexte de l’industrie pétrolière en PDF

Table des matières
Liste des figures
Liste des tableaux
Introduction générale
Chapitre I : Barrières de sécurité : définitions, classifications et critères de performance
I.1. Introduction
I.2. Concepts et définitions
I.2.1. Barrière de sécurité
I.2.2. Fonction de barrière et fonction de sécurité
I.2.3. Système de barrière
I.3. Classification des barrières de sécurité
I.3.1. Classification des fonctions de barrières
I.3.2. Autres classifications
I.3.3. Classification des systèmes de barrières
I.4. Les critères de performance des barrières de sécurité
I.5. Critères de performance recommandée
I.6. Conclusion
I.7. Références bibliographiques
Chapitre II : Description de la méthodologie BORA
II.1. Introduction
II.2. Aperçu de la méthodologie BORA
II.3. Les principales étapes d’une analyse BORA
II.3.1. L’identification du système
II.3.2. L’identification des évènements initiateurs liés à ses tâches
II.3.3. Affectation des fréquences génériques pour chaque événement initiateur
II.3.4. L’identification des barrières et le développement de diagramme block barrière
II.3.5. Modélisation de la performance des barrières de sécurité
II.3.6. Affectation des probabilités des évènements de bases générique
II.3.7. Calcul de la fréquence de la conséquence indésirable basée sur des probabilités des évènements de bases générique
II.3.8. Identification des RIF (Risk Influencing Factors)
II.3.9. Affectation des poids et des scores de RIF
II.3.10. Réajustement (correction) des probabilités et des fréquences moyennes
II.3.11. Recalcule du risque
II.4. Conclusion et recommandations
II.5. Références bibliographiques
Chapitre III : Application de la méthodologie BORA à un système opérationnel
III.1. Introduction
III.2. Application de la méthodologie BORA au four 06-H321A
III.2.1. Collecte des informations pertinentes
A. Système d’huile chaude
B. Données techniques sur le système analysé
C. Description du four
D. Données physico-chimique de l’huile utilisée
III.3. Identification du système
III.3.1. Objectifs
III.3.2. Modèles
III.4. Identification des évènements initiateurs liés à ses tâches
III.5. Estimation des fréquences des évènements initiateurs
III.6. Identification des barrières et le développement de diagrammes block barrière
III.7. Scénario A : Incendie au four 06H321-A
III.7.1. Développement de diagramme block barrière et arbres de défaillance
III.7.2. Calcul de probabilités moyennes de défaillance des barrières A1, A2, A3, A4 (Pave)
III.7.3. Calcul de la fréquence moyenne Fave (A) de conséquence du scénario A
III.7.4. Diagrammes d’influence des évènements initiateur et de base du scénario A
III.7.5. Evaluation des poids W et des scores Q des RIF pour le scenario A
III.7.6. Réajustement de la fréquence moyenne de l’évènement de base A0, et les probabilités moyennes de défaillance des barrières A1, A2, A3, A4
III.7.7. Calcul de la fréquence révisée de conséquence du scénario
III.7.8. Commentaires sur les résultats obtenus
III.8. Scénario B : Explosion du four
III.8.1. Calcul de probabilités moyennes de défaillance des barrières B1, B2, B3, B4 (Pave)
III.8.2. Calcul de la fréquence générique Fave (B) de conséquence du scénario B
III.8.3. Diagrammes d’influence des évènements initiateurs et de base du scénario B
III.8.4. Evaluation des poids W et des scores Q des RIF pour le scénario B
III.8.5. Calcul de la fréquence révisée de conséquence du scénario B
III.8.6. Commentaires sur les résultats obtenus
III.9. Scénario C : boule de feu
III.9.1. Calcul de probabilités moyennes de défaillance des barrières C1
III.9.2. Calcul de la fréquence générique Fave (C) de conséquence du scénario C
III.9.3. Evaluation des poids W et des scores Q des RIF pour le scénario C
III.9.4. Calcul de la fréquence révisée de conséquence du scénario C
III.9.5. Commentaires sur les résultats obtenus
III.10. Interprétation des résultats et recommandations
III.11. Conclusion
III.12. Références bibliographiques
Conclusion générale

Rapport PFE, mémoire et thèse avec la catégorie contexte de l’industrie pétrolière

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe de Bestpfe.com et ouvrir le fichier pfe PDF ou pfe DOC. Ce programme spécifique est classé dans la catégorie pfe applicabilité de la méthode BORA sciences où vous pouvez trouver quelques autres mémoires sciences similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Actuellement, de plus en plus de gens sont prêts à partager leurs travaux pfe, mémoire, thèse.. avec les autres et ils ne veulent pas de compensation pour cela. Le rapport Etude de l’applicabilité de la méthode BORA (Barrier and Operational Risk Analysis) dans le contexte de l’industrie pétrolière est un rapport complet pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux.

Introduction
Outre des raisons morales et réglementaires, il existe de réels motifs économiques justifiant une réduction des accidents et des maladies professionnelles. En effet, le coût économique des accidents du travail et des maladies professionnelles s’accroît rapidement. Il est impossible de chiffrer la valeur d’une vie humaine, mais si l’on en juge par les indemnités versées, 4% du PIB mondial disparaissent avec le coût des lésions professionnelles, absence des travailleurs malades, traitement des maladies et incapacité de travail (BIT, 2005). Les derniers chiffres de l’OIT (2012) estiment à 2,3 millions le nombre de personnes qui meurent chaque année dans le monde du travail.

Identification des éléments du coût indirect

Les coûts indirects ou coûts cachés représentent tous les débours supportés par l’entreprise, ne constituant pas le coût direct, et ne relevant pas d’une comptabilité spécifique. En d’autres termes, ce sont tous les frais non assurés liés aux accidents de travail et qui comprennent le coût des dégâts subis par le matériel ou l’équipement, la rémunération des employés non productifs blessés ou pas qui ont arrêté de travailler pour aider ou regarder l’accident, la baisse de productivité en raison de la fermeture de l’usine ou du mauvais moral des employés, les coûts de formation du personnel suppléant, les heures supplémentaires, les frais administratifs, etc. Plusieurs de ces coûts ne sont pas comptabilisés ou le sont sans référence à l’accident qui les a occasionnés.

Algorithme d’évaluation du coût d’accident de travail

Notre algorithme est constitué de deux parties, la première concerne le calcul du Coût Direct et la deuxième est relative au Coût Indirect. A la fin, la somme des deux résultats nous donne le coût total de l’accident en cause.
Dans sa première partie, l’algorithme s’appuie sur le même principe de calcul de la CNAS explicité dans la section III.1. Ainsi, le coût direct sera calculé sur la base de l’indemnité journalière.
Dans sa deuxième partie, les éléments du coût indirect seront subdivisés en deux types :
* Quantifiables,
* Non quantifiables.

Télécharger le rapport pfeRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *