Origine et systématique du riz

Origine et systématique du riz

Le riz est une céréale de la famille des poacées (anciennement graminées), cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées chaudes pour son fruit, ou caryopse, riche en amidon. Les riz appartiennent au genre Oryza L. qui comprend 23 espèces, dont deux sont cultivées, Oryza sativa L., originaire de l’Asie, la plus cultivée et Oryza glaberrima Steud., ou riz de Casamance, originaire d’Afrique de l’Ouest (CISSE, 2011). O. sativa comporte 2 sous-espèces; l’une, indica, utilisée en culture aquatique en zone tropicale, l’autre, japonica utilisée en culture aquatique en zone tempérée et en culture pluviale en zone tropicale (OUATTARA, 2014). Aujourd’hui, des variétés hybrides sativa-glaberrima combinant les qualités des deux espèces sont diffusées sous le nom «Nérica».

Description du riz

Le riz est une plante annuelle glabre à chaume dressé ou étalé de hauteur variable, allant de moins de 1m jusqu’à 5m pour les riz flottants. C’est une plante prédisposée au tallage, formant un bouquet de tiges, à racines fasciculées. Le nombre de talles, de feuilles et la surface foliaire augmentent au cours de la phase végétative (ARRAUDEAU et VERGARA, 1992). Un pied de riz peut comporter plus de 2000 racines et chacune pouvant porter 10 à 30 radicelles, elles-mêmes portant de nombreux poils absorbants (OUATTARA, 2014). La durée de la phase végétative varie suivant les variétés tandis que les phases de reproduction et de maturation sont à peu près constantes pour la plus part des variétés. En effet, la phase reproductive qui commence en début initiation paniculaire, dure environ 35jours et la maturation, commençant à la floraison, 30 jours environ d’où le cycle total semis récolte est de 80 à 180 jours voire plus parfois. La différence de cycle est liée à la durée de la phase végétative (ARRAUDEAU et VERGARA, 1992). Les fleurs, en épillets uniflores, sont groupées en panicules de 20 à 30 cm, dressées ou pendantes selon la variété. La floraison commence dès l’épiaison (35 jours après le début de la formation de la panicule) et dure une quinzaine de jours; décelable chez les variétés non cléistogames (les fleurs ne s’ouvrent pas à maturité, chez les fleurs cléistogames) par l’apparition des étamines dont les anthères portées par de fins filets s’échappent des glumelles temporairement entrouvertes (ARRAUDEAU et VERGARA, 1992). Les fleurs s’ouvrent successivement de haut en bas de la panicule et des racèmes. Dans un champ, la floraison dure deux à trois semaines. La panicule individualisée prend 5 à 9 jours pour fleurir, la touffe environ trois semaines. La maturation des panicules n’entraîne pas toujours un flétrissement immédiat du feuillage et, chez certaines variétés, les dernières feuilles restent parfois vertes après maturité du grain. A maturation complète, le paddy (ensemble glumes, glumelles et caryopse) prend une couleur brun plus ou moins foncé selon les variétés.

Génétique du riz

Les données taxonomiques les plus récentes considèrent que le genre Oryza compte lui-même 24 espèces (génomes A à K, 2 n = 24 ou 48), dont deux sont cultivées, Oryza sativa (génome A, 2 n = 24) à distribution mondiale et Oryza glaberrima (génome A, 2 n = 24), cantonnée à l’Afrique de l’Ouest (COURTOIS, 2007). Oryza sativa est une céréale autogame avec moins de 1 % d’allogamie (CHANDRARATNA, 1964 cité par COURTOIS, 2007). Les structures génétiques traditionnellement cultivées sont donc essentiellement des lignées pures.

Ecologie du riz

Le riz 0. Indica est cultivé sous les tropiques humides tandis que le riz 0. Japonica convient mieux aux climats tempérés et subtropicaux. La température optimale pour le développement du riz se situe entre 30°C et 35°C avec un zéro de germination compris entre 10°C et 13°C. Au-dessus de 45°C, il n’y a pas de germination (BOUGMA, 2013; OUATTARA, 2014). La période végétative totale est d’environ de 90 à 150 jours selon la variété; ce qui est dû à la température et la sensibilité à la durée du jour. L’évapotranspiration du riz est située entre 700-850 mm d’eau. Cela a des influences sur la riziculture pluviale sous les isohyètes inférieurs à 950mm d’eau dans la mesure où toute la pluie tombée n’est pas profitable pour la culture. Mais au Burkina Faso, les variétés de riz pluvial de 90 et 100 jours peuvent être cultivées dans les zones où la pluviométrie est supérieure à 800 mm (TIEMTORE, 2001). Le riz est une plante de jours courts et exigeante en lumière dont l’ensoleillement constitue un facteur important dans sa production. Ses besoins en eau se situent entre 800 à 1000 mm d’eau en culture pluviale stricte (ARRAUDEAU, 1998 cité par BOUGMA, 2013). Le riz pluvial est une culture exigeante en azote et lorsqu’il est cultivé sur les sols pauvres en éléments minéraux, cela conduit à de faibles rendements actuellement constatés (COMPAORE et al., 2001; TRAORE et al., 2001).

La riziculture au Burkina se prête à une large gamme de sols mais plus adaptée sur les sols lourds dans lesquels les pertes d’eau par percolation sont faibles (TRAORE, 2009). Les sols convenant au riz pluvial strict sont ceux riches et meubles avec une bonne capacité au champ. Le pH optimum est de 6 à 7 (MORAU, 1986; BOUGMA, 2013). Les périodes optimums de semis sont très variables. La précocité des semis suit un gradient Nord – Sud. La période de semis est plus étalée dans le sud que dans le Nord de la région Ouest. La période optimale de semis se situe entre mi-juin et mi-juillet (TIEMTORE, 2001).

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
Chapitre1: REVUE BIBLIOGRAPHIQUE
1.1. GENERALITES SUR LE RIZ
1.1.1. Origine et systématique du riz
1.1.2. Description du riz
1.1.3. Génétique du riz
1.1.4. Ecologie du riz
1.1.5. Types de riziculture
1.1.6. Maladies du riz
1.1.7. Mauvaises herbes
1.1.8. Oiseaux et rongeurs
1.1.9. Variétés de riz
1.1.10. Contraintes majeures à la production du riz
1.1.11. Importance de la riziculture au Burkina Faso
1.2 GESTION INTEGREE DE LA FERTILITE DES SOLS
1.2.1 Définitions de la fertilité du sol
1.2.2 Fertilisation du riz
1.2.3 Importance de la fertilisation équilibrée
1.2.4 Contraintes à la GIFS
1.2.5 Pratiques de la GIFS
Chapitre 2: MATERIEL ET METHODES
I. Présentation du milieu d’étude
2.1.1. Situation géographique
2.1.2. Climat
2.1.3. Sol
II. Matériel
2.2.1. Matériel végétal
2.2.2. Fertilisants
2.2.3. Sol
III. Méthodes
2.3.1. Dispositif expérimental
2.3.2. Conduite des essais
2.3.3. Paramètres mesurés
2.3.4. Caractéristiques physico-chimiques du sol avant application des fumures
2.3.5. Caractéristiques chimiques du fumier appliqué
2.3.6. Paramètres de fertilité des sols
2.3.7. Analyses chimiques
2.3.6. Courbes de réponse du riz suivant les doses croissantes d’azote
2.3.7. Calcul du ratio valeur sur coût (RV/C)
2.3.8. Analyses statistiques
Chapitre3: RESULTATS ET DISCUSSION
3.1 RESULTATS
3.1.1 Effets des formules d’engrais et de la fumure organique sur les éléments totaux (N, P et K) dans le sol.
3.1.2 Effets des formules d’engrais et de la matière organique sur les paramètres chimiques du sol
3.1.3 Effets des variétés et de la matière organique sur la croissance du riz
3.1.4 Relation entre les doses croissantes d’azote (N) et le rendement paddy
3.1.5 Effet des variétés, des formules d’engrais et de la matière organique sur les rendements paddy et paille du riz
3.1.6 Calculs économiques (RVC: rapport valeur sur coût)
3.2 DISCUSSION
3.2.1. Effet des formules d’engrais et de la matière organique sur les paramètres chimiques du sol
3.2.2. Effet de la variété et de la matière organique sur la croissance du riz
3.2.3. Effets variété, des formules d’engrais et de la matière organique sur les rendements paddy et paille du riz
3.2.4. Le rapport de la valeur sur le coût (RVC)
CONCLUSION ET PERSPECTIVES
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
ANNEXES

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.