Notions autour de la musique

Notions autour de la musique

La Casa dos Curumins

L’association a vu le jour en 2005 (Arcaweb, Chi siamo, 2008-2009) et son projet principal comprend un centre de jour pour jeunes allant de 5 à 15 ans dont l’objectif est celui de leur offrir un lieu sûr, un environnement sain et protégé, où les jeunes reçoivent deux repas quotidiens (Arcaweb, Progetto « Casa dos Curumins », 2008-2009).
En raison du nombre élevé d’enfants et du nombre réduit de professeurs et infrastructures à disposition, les écoles de São Paulo ont lieu une demie journée pour permettre aux élèves de s’y rendre par groupes : un groupe le matin, un l’après-midi et un le soir. Le projet de la Casa dos Curumins offre aux jeunes un endroit où passer la restant de la journée : il y a donc un groupe qui y participe le matin et un autre groupe que s’y rend l’après-midi. Au sein de ce centre les enfants participent à des activités didactiques, des cours d’informatique, de sport, musique et art, mais aussi à des excursions (hors de la favela et hors de la ville) ; ces dernières ayant lieu surtout lors des vacances scolaires.
Le projet de l’association s’est développé et a grandi au fil du temps en acquérant d’abord une crèche et en créant ensuite une école de musique offrant aux jeunes du quartier une formation musicale gratuite sur une durée de trois ans.

La Banda dos Curumins

En 2013 au sein de l’association, un groupe de musique a été formé : la Banda dos Curumins (Arcaweb, Banda dos Curumins, 2008-2009). Ce groupe s’est développé au fil du temps et en 2016, au moment de mon séjour, il était composé par quatre enseignants (dont trois qui jouent sur scène avec le groupe) et 17 jeunes allant de 10 à 20 ans. Parmi ces jeunes certains font partie du projet principal de la Casa dos Curumins, tandis que d’autres ont collaboré au projet en y enseignant l’informatique pendant une certaine période ou bien ils y ont fait partie mais sont maintenant trop âgés pour continuer.
La Banda dos Curumins a été créée sur la base de l’idée que l’expérience musicale dans l’enfance peut aider le jeune à développer son estime de soi et des capacités comme la concentration et la logique, mais aussi les compétences langagières, la pensée créative et l’imagination (Arcaweb, Banda dos Curumins, 2008-2009). En effet d’après les concepteurs du projet,
quand un enfant a un contact précoce avec la musique, il montre une plus grande autonomie et maturation dans la compréhension de la participation affective et de la socialisation. Les enfants qui apprennent de manière précoce la valeur émotive de la musique seront capables, en tant qu’adultes, d’en faire un instrument d’aide et de consolation. (Arcaweb, Banda dos Curumins, 2008-2009)

Notions autour de la musique

Si le lecteur réalise une simple recherche sur internet, il se rendra rapidement compte que des nombreux articles ont été écrit à propos de la musique : que ce soit des travaux sur l’enseignement de la musique, sur la structure de la musique, ou encore sur la musique en tant que thérapie, ou d’autres domaines encore. Dans ce sous-chapitre je vais vous présenter quelques-uns des travaux qui ont retenu mon attention de par leur perspective en psychologie socioculturelle ou bien parce que, tout en ayant une approche différente de celle utilisée ici, ils permettent de mieux comprendre le rôle de la musique dans le contexte de la pauvreté. Cette brève présentation n’a pas l’ambition d’être un résumé exhaustif des recherches réalisées autour de la musique : elle a une fonction simplement informative.
Le premier des travaux que j’aimerais brièvement présenter est de Zittoun (2008) : l’auteure s’intéresse à l’ouverture des sciences de l’éducation aux situations informelles d’apprentissage ; mais puisque les perspectives actuelles ne se focalisent pas encore sur le niveau personnel, elle propose d’opérer un changement et d’observer les « dynamiques de transition d’une situation éducative à une autre du point de vue de la personne » et d’utiliser une perspective pragmatique, qui permet d’examiner à quels éléments de connaissance l’individu a accès (Zittoun, 2008, p.20). Dans son travail, l’auteure réalise une étude de cas qui porte sur une personne qui a vécu deux ruptures et qui affirme que la musique a été un élément très important lors de ces deux moments de sa vie. Zittoun (2008) réalise une analyse en se servant du « prisme sémiotique » qui relie la personne, l’élément culturel, l’autre et le sens de l’élément pour la personne ; il en ressort que les éléments culturels (entre lesquels la musique) utilisés par la personne ont été rencontrés dans des situations informelles et ont par la suite été utilisés dans d’autres situations informelles ou formelles.

Les objectifs de la Casa dos Curumins

Les objectifs tels qu’ils sont racontés par les différents acteurs vont être présentés ici et mis par la suite en confrontation.
Le point de vue de la conceptrice, Alessandra
Alessandra affirme avant tout que l’association Casa dos Curumins « vise la qualité » : leur mission est celle d’aider les enfants provenant des situations les plus précaires et d’essayer de travailler avec leurs familles aussi. L’interviewée parle des objectifs de l’association de cette manière : le premier objectif est une base d’affection, non ? Parce que beaucoup d’enfants n’ont pas une structure familiale donc/ enfin l’intention est qu’ici, ils se sentent à la maison, un endroit où ils sont écoutés, où ils sont aimés, où il y a l’écoute, où on essaye de comprendre les besoins et leur passer des valeurs, non ?
Après c’est clair, nous voudrions que tous sortent d’ici en sachant lire et écrire, en ayant une capacité de discernement, non ? En développant une conscience critique sur la société. (entretien avec Alessandra, traduction personnelle)
Deux objectifs principaux sont donc visés par l’association dans la vision de la conceptrice :
Offrir une base d’affection, étant la base que l’enfant devrait recevoir dans sa famille, et comprenant des valeurs, une discipline, une orientation, des enseignements basiques comme manger à table, prendre une douche, utiliser les toilettes (il s’agit de précisions que l’interviewée donne pendant l’entretien) ;
Apprendre à lire et écrire et avoir une vision critique de la société.

L’insertion de la Casa dos Curumins dans la communauté

Concernant l’insertion de la Casa dos Curumins dans la communauté qui l’entoure, les trois personnes interviewées (Alessandra, Dora et Fernanda) font les trois référence au grand nombre de jeunes participant actuellement (au moment des entretiens) au projet et à la longueur de la liste d’attente : 300 jeunes font partie du projet (en tenant compte du centre principal et de l’école de musique) et la liste d’attente comprend à peu près 300 autres noms. Fernanda à ce propos affirme que l’association représente une petite lumière pour la communauté et qu’en raison de cela beaucoup de familles veulent y participer.
Alessandra avance le fait qu’à son avis la Casa dos Curumins a un grand impact sur la société locale puisqu’elle essaye d’aider « tous ceux qui frappent à sa porte ». D’après l’interviewée il est en effet possible de voir à quel point l’association a un impact positif et est bien insérée dans la communauté locale par le fait que cette dernière est très présente lors de chaque événement qui est organisé (comme par exemple les fêtes ouvertes aux voisins ou les concerts du groupe de musique) et beaucoup de personnes (surtout les familiers des jeunes) offrent spontanément leur aide lors de ces occasions.

 

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

1. Introduction
1.1. Contexte du déroulement de ce travail
1.1.1. Le Brésil et São Paulo
1.1.2. Les Favelas
1.1.3. La Casa dos Curumins
1.1.4. La Banda dos Curumins
1.2. Description de l’étude
1.2.1. La naissance du projet
1.2.2. Déroulement de la recherche
2. Aspects théoriques
2.1. L’objet de la recherche
2.2. L’approche utilisée
2.3. Le but de la recherche
2.4. La problématique et les questions de recherche
2.5. La cadre théorique
2.5.1. Le concept de dispositif
2.5.2. Le concept d’espace de pensée
2.5.3. Le concept de ressource symbolique
2.5.4. Le concept de construction de sens
2.5.5. Notions autour de la musique
2.5.6. Auteurs
3. Aspects méthodologiques
3.1. L’accès au terrain
3.2. Les méthodes et la méthodologie
3.2.1. Les observations
3.2.2. Les entretiens individuels
3.2.3. L’entretien de groupe
3.2.4. Le journal de bord personnel
3.3. Réflexivité
3.3.1. Mon positionnement en tant que chercheuse
3.3.2. Ma relation au terrain et l’impact sur les données
4. Analyse descriptive des données
4.1. Le processus d’analyse
4.2. Contexte institutionnel et socioculturel
4.2.1. La Casa dos Curumins
4.2.2. L’école de musique
4.3. Cadre
4.3.1. La mise en place du dispositif
4.3.2. La délimitation du cadre
4.4. Situation d’interaction
4.4.1. Les points de vue des participants
4.4.2. Les motivations et les parcours des participants à la Banda dos Curumins
5. Discussion
5.1. Le concept d’espace de pensée appliqué à la Casa dos Curumins
5.2. Des décalages nécessaires au développement d’un dispositif ?
5.3. Les access skills pour changer des vies
6. Conclusions
6.1. Conclusion du travail
6.2. Ouvertures
6.3. Conclusion personnelle sur la réalisation du travail

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *