Notion de développement économique et notion d’industrialisation

Notion de développement économique et notion d’industrialisation 

Le développement économique

Le développement économique est un ensemble des transformations ou de changements des structures économiques, sociaux, techniques, mentales et institutionnels liés à l’augmentation du niveau de vie et permettent l’apparition de la croissance.

A la base, deux conditions sont donc nécessaires :

➤ l’efficacité de l’économie du pays en question, c’est-à-dire :
– la croissance de l’économie (augmentation sur une longue période des grandeurs économiques significatives ou bien, accroissement durable de la dimension d’une unité de production simple ou complexe).
– la recherche d’un optimum de Pareto.
➤ l’amélioration du niveau de vie de la population et donc du bien être (alimentation, santé, éducation, espérance de vie, dignité,…) et respect d’une certaine justice sociale (équité : recherche d’une institution ou choix collectif ou un mécanisme favorisant les plus démunis).

Mais pour un pays, le développement ne s’acquiert pas de façon automatique. Il faut un certain nombre de processus, de la volonté, des stratégies surtout. Dans ce monde, nous savons qu’on a deux groupes de pays : pays développés et pays en développement (PED). Un pays développé peut se résumer à ces caractéristiques: une population à majorité aisée (PIB/tête, revenu et consommation élevés) et une économie fortement industrialisée, ce qui lui donne l’appellation de pays riches industrialisés. Alors que les PED, il existe des pays qui se rapprochent progressivement des pays développés et qui sont en phase d’industrialisation, les autres ont plus de difficultés, à cause de la faible présence du tissu industriel, une économie basée sur le secteur agricole et maintenant, tendance à la tertiarisation de l’économie.

L’industrialisation joue donc un rôle important dans la détermination du niveau de développement économique d’un pays, c’est pourquoi elle mérite d’être sue, avant d’avancer son rôle.

L’industrialisation

Le mot « industrialiser » signifie en général : équiper en usines ou en industries et exploiter sous forme industrielle. L’industrialisation est de ce fait une action visant à implanter un ensemble d’activités, de métiers qui produisent des richesses par la mise en œuvre ou transformation des matières premières, par l’exploitation des mines, des sources d’énergies. On a par exemple : l’industrie automobile, l’industrie textile, utilisant de différents intrants passant à travers des technologies pour être transformer.

Mais du point de vue purement économique, l’industrialisation désigne le processus de fabrication de produits manufacturés avec des techniques permettant une forte productivité du travail et qui regroupe les travailleurs dans des infrastructures constantes avec des horaires fixes et une réglementation stricte. Elle est donc un processus qui bouleverse les techniques de production : on passe d’un système artisanal, manuel, de production, dans des lieux dispersés, à une production recourant de plus en plus à une énergie provenant de machines, production en grandes séries, centralisée, utilisant des normes ou standards afin d’obtenir des produits d’une qualité homogène. Le passage d’un travail domestique à un travail de plus en plus spécialisé change radicalement les modes de vies. L’industrialisation touche l’ensemble des secteurs économiques, non seulement le secteur secondaire, car industrialiser c’est aussi amener des progrès techniques et équiper en technologies les différents secteurs. C’est la conséquence de la définition « exploiter sous forme industrielle » (par exemple : industrialisation du secteur agricole).

Par ces définitions, le fait de dire que l’industrie est une composante essentielle dans une économie pour qu’il y ait développement semble évident, donc l’industrialisation est un phénomène inévitable pour les pays qui veulent avancer plus en terme de développement économique. Mais il est nécessaire de confirmer cette affirmation par les théories et les détails des faits.

L’industrialisation : condition essentielle du développement économique

Approche historique et réalité

a. Au temps du mercantilisme
Toute l’histoire économique nous présente que depuis le XVIè siècle, aucun pays ne s’est développé sans industrialisation. Au temps du mercantilisme, les différents auteurs avaient leur propre vision et priorité, mais pour Colbert (1617-1683), le fondateur du mercantilisme français, il avait comme préoccupation l’industrie et le commerce. Il est vrai que ce courant présentait des points faibles, mais pour le cas de la France, par exemple, le développement économique était palpable, ce qui a permis à ce pays la construction des infrastructures nécessaires au développement (construction de canaux et routes,…), pour le confort de la population.

b. Les révolutions industrielles
L’histoire nous rapporte aussi la connaissance des phénomènes qui marquait des tournants dans l’existence de l’homme, se passant entre le XVIIIè siècle et le XIXè siècle ; ce sont les siècles des grandes découvertes, qui marquaient le début de l’ère moderne. Ici nous prenons l’industrialisation au sens où on amène le progrès technique et les technologies pour améliorer le processus de production.

Le terme révolution industrielle est attribué à la Grande-Bretagne. Cette expression désigne le phénomène majeur du XIXè siècle dont les conséquences affectèrent profondément l’économie, la politique, la société et l’environnement. La révolution industrielle se caractérise par le passage d’une société à dominance agraire à une société industrielle.

Les révolutions industrielles désignent les différentes vagues d’industrialisation qui se sont succédées :

❖ Aux XIXè siècle, suite à la découverte du charbon, on assistait à une industrialisation massive des pays européens : mécanisation des unités de production et progrès techniques dans les secteurs économiques . L’industrialisation était généralisée et très impressionnante ainsi que la croissance économique. En effet, c’est à partir de cette époque qu’on a commencé à beaucoup parler sur la croissance économique, de plus, les gens commençaient, en général, à vivre dans le luxe et le confort. C’étai la première révolution industrielle. En Grande-Bretagne , on assistait à une croissance du commerce, car entre 1700 et 1800, le commerce passe de 14 millions de livres en 1714, à 24 millions en 1750 à 40 millions en 1790. En France, le commerce extérieur est multiplié par 5 et les prix par 2 entre 1716 et 1786.
❖ Mais la fin du XIXè, une deuxième révolution industrielle se confirmait, suite à la naissance des inventions majeures et à l’utilisation de l’électricité, les unités de production sont améliorées ainsi que la productivité, les gens se réjouissent. Le développement économique a fait un nouveau bond en avant.
❖ Le XXè siècle fut marqué, dans la première moitié par la montée en puissance des Etats-Unis presque dans toutes les dimensions (économiques, militaires,…) et la deuxième moitié fut marquée par sa totale dominance. Leur économie fut classée numéro un, c’est-à-dire que leur développement économique fut considéré comme le plus élevé. Mais après que les pays européens furent entièrement rétablis de leur blessures d’après guerre, l’écart entre eux et les Etats-Unis se rétrécie, une anticipation fut même émise que dans les années 1980-1990, les européens rattraperont les Etats-Unis en terme de développement économique.
❖ secteurs économiques. L’écart se creusait à nouveau entre les deux groupes pays.

Une révolution industrielle signifie une amélioration de l’industrialisation et chaque fois qu’il y avait révolution industrielle dans un pays, on s’attend toujours à une croissance économique forte et une amélioration du bien être des individus : donc le développement économique.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION
PARTIE I : INDUSTRIALISATION, DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET STRATEGIE INDUSTRIELLE
Chapitre I : Notion de développement économique et notion d’industrialisation
1. Le développement économique
2. L’industrialisation
Chapitre II : L’industrialisation : condition essentielle du développement économique
1. Approche historique et réalité
2. Approche théorique
Chapitre III : Les stratégies industrielles
1. Nécessité des stratégies industrielles
2. Les différents types de stratégies industrielles
PARTIE II : ANALYSE PROPREMENT DIT DES STRATEGIES INDUSTRIELLES EN AFRIQUE ET EN ASIE
Chapitre IV : Industrialisation et stratégies industrielles en Afrique et en Asie
1. Industrialisation de l’Afrique
2. L’industrialisation en Asie
Chapitre V : Cas de la Chine et du Kenya
1. Les stratégies industrielles de la Chine
2. Le Kenya
Chapitre VI : Comparaison des stratégies
1. Les points communs
2. Les différences de performances
CONCLUSION

Lire le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *