Modèle d’apprentissage mobile en informatique et génie logiciel

Organisation du mémoire

Le deuxième chapitre est une revue de littérature. Dans ce chapitre nous situons l’apprentissage mobile dans l’enseignement en général. Le chapitre trois présente l’apprentissage mobile dans l’enseignement en informatique et génie logiciel. Nous proposons alors un nouveau regard sur ce mode d’apprentissage. Il s’agit d’identifier les types d’utilisation des applications mobiles dans le cadre de l’enseignement en informatique et d’étudier les caractéristiques de ces applications mobiles pour en_n proposer un modèle conceptuel de l’apprentissage mobile comme outil de support en informatique et génie logiciel.

Le chapitre quatre montre différentes façons d’implémenter l’apprentissage mobile comme outil de support. Dans cette partie, nous analysons les modèles d’architecture logicielle mobile a_n de proposer celui permettant d’exploiter efficacement l’apprentissage mobile. En_n, le chapitre cinq conclut notre travail. Il mentionne nos contributions et donne des pistes pour des travaux futurs dans le cadre d’un apprentissage mobile efficace en informatique et génie logiciel.

L’apprentissage mobile dans l’enseignement à distance

C’est dans les années 2000 que des idées sur l’apprentissage mobile ont commencé à être exprimées, poussées par les discussions sur le potentiel des nouvelles technologies mobiles personnelles qui pourraient améliorer le programme d’apprentissage continu Depuis ce temps, un certain nombre de tendances dominent la littérature scientifique. La première de ces tendances considère l’apprentissage mobile simplement comme une utilisation des dispositifs informatiques mobiles pour l’apprentissage.

D’après cette tendance, l’apprentissage mobile s’est développé sous la stimulation des technologies mobiles. Antonia Brali¢ et al. s’inscrivent dans cette tendance [6]. Ils comprennent l’apprentissage mobile en termes de terminal utilisé dans le processus d’apprentissage. Pour eux, l’apprentissage mobile signifie apprendre en utilisant des appareils portatifs qui permettent à l’apprenant de s’en servir en mouvement et dans divers environnements au lieu d’être dans un endroit spécifique tel qu’une salle de classe ou un bureau.

Par cette définition, Antonia Brali¢ et al. ont conclu que l’apprentissage mobile est, par sa nature électronique, un sous-ensemble de l’apprentissage électronique 1, mais il se réfère plus en particulier aux appareils portatifs et aux technologies transportables. Dans cette même tendance, certains scientifiques présentent l’apprentissage mobile comme une forme évoluée de l’apprentissage électronique qui prend avantage de l’Internet et des technologies mobiles pour offrir un environnement d’apprentissage.

A titre d’exemple, Barzegar comprend l’apprentissage mobile dans le cadre de l’évolution de la façon dont nous apprenons [3]. Il explique qu’avec la nécessité de diffuser effacement l’éducation, il s’est développé l’idée d’étendre l’espace éducatif au-delà des murs des salles de classe. L’évolution et l’émergence des technologies ont amélioré cette idée en introduisant la possibilité d’atteindre l’apprenant sur son propre ordinateur dans sa chambre ou son bureau. Désormais, parce que l’apprenant n’est plus lié à son poste de travail, le contenu d’apprentissage lui est rendu accessible sur son appareil portatif quel que soit l’endroit où il se trouve et même s’il est en mouvement.

Personnalisation

La responsabilité de décider comment, quand et quoi apprendre n’est plus un apanage des personnes choisies comme enseignants. Avec l’apprentissage mobile, les apprenants peuvent plus facilement décider de ce qu’ils veulent apprendre, quand, où et comment ils veulent le faire. Cette façon de faire rend l’apprenant responsable de ce qu’il doit savoir et lui permet d’évaluer son efficacité à l’égard de ses propres tâches.

La personnalisation de l’apprentissage consiste à offrir à l’apprenant un espace où il prend lui-même son apprentissage en main. Elle consiste à encourager l’apprenant à chercher le contenu, c’est-à-dire lui _ apprendre comment apprendre _. Dans cet espace, l’apprenant est le seul capable d’identifier ses besoins et capable de trouver des possibilités de creuser pour les satisfaire a_n de réaliser ses tâches. Aussi, il est à noter que dans un environnement d’apprentissage mobile, l’interaction avec les outils d’apprentissage est un exercice qui doit se faire sur des interfaces capables de s’adapter au style et au besoin de l’apprenant.

Cela permet de garantir un climat d’apprentissage convivial et personnel. La personnalisation dans l’apprentissage mobile fait référence au degré d’adaptation d’une application mobile à la situation de l’apprenant. Autrement dit, un système est considéré personnalisable s’il peut extraire, interpréter et utiliser l’information contextuelle et adapter son comportement et ses fonctionnalités au contexte et caractéristiques d’utilisation actuelle. La personnalisation implique la possibilité de configurer les fonctionnalités de l’application mobile de façon à répondre plus facilement aux besoins de l’apprenant. De la sorte, pour concevoir un outil personnalisable il faut considérer l’information contextuelle de l’apprenant pour appliquer le type d’adaptation en fonction de cette information contextuelle . Cela signifie l’ajustement spécifique du contenu en fonction des besoins de l’apprenant de façon à lui fournir des services plus personnalisés.

Le contexte d’utilisation peut être composé de plusieurs attributs. On peut citer le temps, l’emplacement, la météo, etc. La personnalisation permet à l’apprentissage mobile d’être un espace où l’apprentissage se produit quand et où l’étudiant est disposé à apprendre. Il se fait par exemple quand il reçoit des notifications, pendant un temps libre entre les cours, en attendant un ami, avant un examen, à la maison, à l’université, en déplacement, au restaurant . . . L’apprenant peut, non seulement utiliser le terminal mobile pour accéder à une variété d’information, mais également il peut personnaliser son processus d’apprentissage selon sa disponibilité et les circonstances qui l’entourent.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

1 Introduction
1.1 Contexte et motivation
1.2 Problématique
1.3 Objectif et méthodologie
1.4 Organisation du mémoire
2 État de l’art
2.1 L’apprentissage mobile dans l’enseignement à distance
2.2 Potentiels de l’apprentissage mobile
2.3 Technologies et applications mobiles d’apprentissage
2.4 Conclusion
3 Modèle d’apprentissage mobile en informatique et génie logiciel
3.1 Vue générale d’un modèle d’apprentissage mobile
3.2 Caractéristiques des applications mobiles de l’apprentissage mobile
3.3 Un apprentissage au contenu varié
3.4 L’apprentissage mobile en informatique et génie logiciel
3.5 Un modèle conceptuel complet de l’apprentissage mobile
3.6 Conclusion
4 Implémentation du m-learning comme outil de support
4.1 Styles architecturaux pour un apprentissage mobile personnalisable
4.2 Types d’application pour un apprentissage mobile personnalisable
4.3 Expérimentation et évaluation
4.4 L’architecture hybride pour les applications multiplateformes d’apprentissage mobile
4.5 Conclusion
5 Conclusion
5.1 Contributions
5.2 Perspectives
Bibliographie

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *