Mise en place d’une gamme de maintenance préventive

PROJET DE FIN D’ETUDES ingénieur d’Etat
Spécialité : Conception Mécanique et Innovation

PRESENTATION DE REDUCTEUR

C’est un groupement particulier de roues dentées permettant d’assurer une transmission de puissance entre des arbres coaxiaux avec des combinaisons d’utilisations multiples correspondant à des rapports de réduction ou de multiplication très variables.

Généralités sur le fonctionnement des réducteurs

Ces appareils ont pour but de transmettre le mouvement de l’arbre moteur à l’arbre récepteur avec modification de la vitesse. Le rapport entre les vitesses des deux arbres étant constant :
 Ns/Ne = r constant.  Si r>1, l’appareil est un multiplicateur de vitesse.  Si r<1, l’appareil est un réducteur de vitesse. Ces appareils sont le plus souvent réversibles sauf ceux qui utilisent le système roue-vis sans fin qui ne sont, en général, que réducteurs ; le même appareil peut donc être souvent réducteur ou multiplicateur de vitesse, mais le réducteur est plus fréquent par suite de la grande vitesse des moteurs électriques.

Réducteurs à train de roues dentées

Le rapport de vitesses entre deux roues dentées varie de 1/6 à 6 environ, au-delà de ces valeurs, on intercale entre la roue motrice et la roue réceptrice des couples de roues dentées, l’ensemble porte le nom de « train » ou « équipage » de roue dentée, avec un train de 4 roues, le rapport de transformation variera donc de (1/6)² à 6², avec un train de 6 roues, il variera de (1/6)³ à 6³, etc.…
On est limité par la considération du rendement, qui diminue rapidement avec la multiplication du nombre de roues, et du prix, qui augmente rapidement. On ne dépasse guère la limite 1/250-250, ce qui correspond à 3 ou 4 couples de roues dentées, au-delà de ces valeurs, on utilise le réducteur à roue et vis sans fin, ou à train épicycloïde.

Composition

Le réducteur comprend essentiellement un bâti en construction mécano soudée contenant :
 Les paliers des boîtards d’arbre moteur et des roues intermédiaires.
 Les augets d’alimentation par l’huile des paliers des roues dentées principales.
 La partie inférieure centrale du bâti forme un réservoir d’huile et est reliée à une pompe hydraulique.
 Les extrémités du bâti portent les plaques de fixation des Silentblocs servant à la liaison avec le châssis.
 Une Jauge qui indique le niveau d’huile  Un disque de freinage de l’arbre de sortie
 Un radiateur
Le bâti de transmission doit avoir des tolérances d’usinage très strict pour :
 Permettre le jeu de fonctionnement des engrenages ;
 L’alignement des alésages recevant les boitards des roulements ;
 La position et l’alignement des axes des arbres tournants ;
 Les goulottes de récupération de l’huile permettant la lubrification des organes tournants roulements, engrenages
 Permettre la fixation de bouchons aimants pouvant récupérer des particules métalliques polluant l’huile
 Maintenir l’huile en circuit fermé.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Diagrammes Ishikawa

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie application de l’AMDEC au multiplicateur où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction générale
Chapitre I : Présentation de l’entreprise et contexte du projet
I.1 Présentation de la société d’accueil
I.2 La délocalisation de la société SMEM
I.2.1 Principaux clients au niveau national & client international
I.3 Présentation de l’environnement
I.3.1 Fiche signalétique
I.3.2 Création de SMEM
I.3.3 La vision de l’entreprise
I.4 Départements de SMEM
I.4.1 Organigramme général
I.5 Production au sein de SMEM
I.5.1 Activité de SMEM
I.5.2 Moyens de la SMEM
I.6 Organisation des machines
I.7 Présentation du sujet
I.7.1 Présentation de réducteur
I.7.2 Etude de cas
I.7.3 Objectif du projet
I.7.4 Méthodologie du travail
I.7.5 Planification du travail :
I.7.6 Énoncé du sujet et cadrage du problème :
I.8 Conclusion
Chapitre II : Analyse de l’existant
II.1 Présentation de la fonction maintenance de l’entreprise
II.1.1 Rappel succinct sur la fonction maintenance de l’entreprise
II.1.2 Types de la maintenance
II.1.3 Présentation de la maintenance des réducteurs au sein de SMEM
II.2 Diagrammes Ishikawa
II.3 Défauts recensés
II.3.1 Défauts recensés sur la méthode de montage de roulement
II.3.2 Défauts recensés sur le graissage et la lubrification
II.4 Conclusion
Chapitre III : Étude technique
III.1 les modes de dégradation du multiplicateur
III.1.1 Les types de dégradation
III.1.2 Les défaillances
III.2 Présentation de l’outil AMDEC
III.2.1 Principe de base
III.2.2 But de l’analyse AMDEC
III.2.3 Analyse AMDEC
III.2.4 Application de l’AMDEC au multiplicateur
III.3 Analyse du pignon arbré MV
III.3.1 Modélisation par élément finis
III.3.2 Interprétation et Conclusion
III.4 CONCLUSION
Chapitre IV : les solutions proposées
IV.1 Montage des roulements
IV.1.1 Montage à chaud
IV.1.2 Chauffage par induction avec les appareils
IV.1.3 Refroidissement de l’arbre
IV.2 La lubrification
IV.2.1 lubrification des roulements
IV.2.2 Calcul des quantités de graisse et les fréquences de lubrification
IV.2.3 Choix du lubrifiant et du système de graissage des engrenages
IV.3 Conclusion
Chapitre V : Approche organisationnelle
V.1 Élaboration outil d’aide pour la réparation
V.1.1 Tableau des défauts effets actions correctifs
V.1.2 Tableau des défauts effets mode de prévention
V.2 La mise en place d’une gamme de maintenance préventive
V.3 Conclusion
Conclusion générale
RÉFÉRENCES
ANNEXES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *