Microorganismes Recherchés dans Les Aliments

Microorganismes Recherchés dans Les Aliments

LE CONTROLE MICROBIOLOGIQUE

 Le controle microbiologique officiel préconise le prélèvement de 5 échantillons par lot à inspecter, alors que pour le contrôle en cours de fabrication , il faut essayer de prélever des échantillon avec une fréquence qui soit aussi représentative que possible des condition de fabrication.
– Procédure de préparation du milieu de culture : Les milieux de culture déshydratés sont réalisés sous forme de poudre. Ces milieux sont stockés dans un local de stockage sous des conditions favorables (température, humidité), ils ont une durée de vie de 3 à 5 ans, mais une fois ouverte les milieux doivent être utilisés dans les six mois au maximum. Danc il faut noter la date d’ouverture sur la boîte du milieu de culture.
Pesé :
Cette étape doit être effectuée dans des conditions plus précises, de puis la vérification de la
balance jusqu’à l’obtention d’un mélange (milieu de culture déshydraté + eau).
Réhydratation :
• La qualité de poudre nécessaire est mise en solution dans une partie du volume total d’eau distillée.
• Une fois mélangé, le reste d’eau distillée est en rinçant les parois du récipient.
• Il est possible d’accélérer la dissolution en utilisant de l’eau à 45°c – 50°c. le chauffage est parfois nécessaire pour obtenue une mise en solution complète. Dans ce cas, le mélange eau poudre est mis sous agitation dans le cas des milieux gélosés, on attend 5min en agitant fréquemment avant de porter à ébullition.
Le chauffage est parfois nécessaire pour certains milieux contenant de l’agar, de la cysline ou de la gélatine jusqu’à l’ébullition à l’aide d’un agitateur magnétique chauffant.
La distribution des milieux de culture :
La distribution des milieux préparés est effectuée soit manuellement soit à l’aide d’un distributeur automatique avec une précision des volumes.
Identification des milieux de culture (étiquetage) :
Les milieux préparés sont identifiés à l’aide d’un marquage indélébile et ceci avant leur stérilisation à l’autoclave, ainsi une étiquette est collée sur le flacon contenant le milieu de culture, cette étiquette spéciales pour la stérilisation et sur laquelle apparaît la mention (sterilised), et comprend les renseignements :
Nom du milieu de culture ; Date de fabrication ; Quantité ; Numéro du lot de fabrication ;
stérilisation des milieux de culture :
Certains milieux ne s’auto clavent pas !
La stérilisation des milieux de culture (pour ceux qui doivent être autoclaves) est effectuée par autoclavage (généralement en 15min à 121°c « programme 6 » pour les volumes inférieurs à 1Litre sauf pour certains milieux qui ne nécessitent qu’une simple ébullition. Dans tous les cas les instructions du fabricant sont suivies scrupuleusement. La qualité de la stérilisation est assurée par l’utilisation d’un papier indicateur de stérilisation et postérieurement par le test de stérilité et de péremption sont notés sur l’enregistrement.
Ajustement du pH :
Les milieux sont normalement ajustés au pH normal d’utilisation.
Les valeurs trouvées dépendent :
De la température du milieu au moment de la lecture, Du traitement thermique appliqué au cours de la reconstitution et de l’autoclavage.
On ne tiendra compte que des pH mesurés après autoclavage et refroidissement à la
température d’utilisation ambiante, soit approximativement 25°c.
Préparation des milieux en boites de pétri :
Les milieux gélosés seront coulés dans les boites de pétri à des températures ne dépassant pas 50°c afin d’éviter la formation de fines gouttelettes d’eau de condensation dans les couvercles. Le milieu gélosé est laissé ensuite refroidir et solidifier en plaçant les boites de pétri avec les couvercles sur une surface horizontale. Avant d’ensemencer en surface, les boites seront séchées à l’étuve à 37°c de 20 min à 1 heure, en position inversée, couvercle retourne.
Stockage des milieux prépares :
La stabilité et la validité des milieux sont limitées dans le temps. Ceux –ci peuvent se conserver de quelques jours à plusieurs mois dans les conditions idéales fixées pour chacun d’entre eux.
On ne doit pas conserver les milieux gélosés à des températures inférieures à 0°c. Les boites de pétri seront conservées dans des emballages étanches, protégés de la lumière. La liste des différents milieux stockés est automatiquement affichée au niveau du local de stockage. L’enregistrement relatif au contrôle de la température du local de stockage.
Destruction des milieux contaminents :
Il est nécessaire de détruire les milieux contaminés (notamment par des germes pathogènes) au moyen d’un traitement thermique approprié, avant de procéder au nettoyage éventuel de la verrerie ou de l’évacuation des déchets plastiques. La destruction thermique des cultures en boites de pétri peut se pratiquer par autoclavage pendant 1heure à 120°c dans des sacs plastiques à point de fusion élevé, pour les tubes contaminés, utiliser l’autoclavage dans les mêmes conditions.

Les différents types de milieux 

Un milieu sélectif : est un milieu qui favorise la croissance de certaines bactéries au détriment des autres. Ce sont des milieux qui permettent la croissance du microorganisme que l’on recherche en inhibant le développement des autres germes. Ces milieux contiennent donc des agents sélectifs que l’on appelle encore des inhibiteurs tel le cristal violet, le vert brillant, les sel biliaires, les antibiotiques, ainsi quelque substance qui donne l’effet inhibiteur comme le cas des milieux hypertoniques NaCl (régler l’osmolarité d’un milieu), exemple milieu gélose désoxylate-citrate, bouillon de MacConkey, XLD contient le thiosulfate de sodium,
trois sucres (lactose, le xylose et le sucrose) et la lysine. Milieux naturels ou « empiriques » : ils ont des composition mal définie. L’exemple le plus simple est celui du bouillon nutritif pour bactéries. Ce sont des milieux de bases.
Milieux d’enrichissement : permet à certaines espèces d’en supplanter d’autre, en favorisant la croissance de l’organisme voulu et/ou en inhibant celle des organismes indésirable. Un exemple en est le milieu bouillon sélénite
Milieux d’isolement : sont des milieux solides de composition simple sur lesquels de nombreux micro-organismes peuvent se développer. Le plus répandu pour l’isolement des bactéries est sans conteste la gélose nutritive que l’on prépare à partir d’un bouillon nutritif et d’un agent de solidification l’agar ou gélose. Cette substance extraite de certaines algues marines possède la propriété de fixer une grande quantité d’eau (jusqu’à 500 fois son volume) ; soluble dans l’eau à 100°c, elle se gélifie à 40°c. Les bactéries disséminées à la surface d’une gélose nutritive forment autant de colonies qu’il y avait initialement de cellules.
Ces colonies, lorsqu’elles sont isolées, permettent de préparer des cultures pures ; elles sont le point de départ d’une étude systématique aboutissant à l’identification.
Milieux d’identification : sont des milieux qui servent à mettre en évidence une ou plusieurs propriétés chez un micro-organisme précédemment isolée. Ils existent en grand nombre : certains permettent de rechercher l’utilisation ou la fermentation d’un sucre, la production de gaz (hydrogène sulfuré), la formation d’indole, d’acétylméthylcarbinol (acétoïne).

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie Coliformes Totaux et Coliformes Fécaux

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie Recherche de Salmonella où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

-INTRODUCTION.
-Chapitre I : Laboratoire Régional d’Analyse et de recherche D’Oujda
I. 1 Historique
I. 2 Organigramme 3
I. 3 les fonctions du laboratoire
I.4-Présentation de la section microbiologique
-Chapitre II : Les groupes des produits alimentaires traités
1-Lait crus
2-Produits laitiers
3-Viande et produits à base de viande
4 -Produit de charcuterie
5-Produit de la pêche
-Chapitre III: Microorganismes Recherchés dans Les Aliments
III .1 .Flore Mésophile Aérobie Totale
III.2 .Flore Fongique
III.3. Coliformes Totaux et Coliformes Fécaux
III.4. Anaérobies Sulfito Réducteurs
III.5.Staphylococcus aureus
III .6.Salmonella
III .7.Listeria monocytogenes
-ChapitreVI: MATERIEL ET METHODES
1-Etapes avant l’analyse
2 MATERIEL
3-METHODE UTILISEE
– Procédure de préparation du milieu de culture
– Recherche de la Flore Mésophile Aérobie Totale
-Recherche des coliformes totaux et des coliformes fécaux
-Recherche des anaérobies sulfitoréducteurs
– Recherche de Staphylococcus aureus
-Recherche de Salmonella
-Recherche de Listeria monocytogenes
-Chapitre V : L’interprétation des résultats
– Conclusion et recommandations .

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.