Mémoire en économie tourisme est un outil du développement

Mémoire de maitrise en sciences économiques

Introduction générale
Première partie : MADAGASCAR UNE PANOPLIE D’OPTIONS TOURISTIQUES 
Chapitre I : La présentation du tourisme
Section I : L‘histoire du tourisme
Section II : La localisation de Madagascar et ses lieux touristiques
Section III : La situation du tourisme avant 2002
Chapitre II : Les organisations dans le tourisme
Section I : Les acteurs dans le tourisme
Section II : Les cadres législatifs et les infrastructures
Chapitre III: Le Marché touristique
Section I : Les attractions touristiques
Section II : L’offre et la demande touristique
Section III : Les concurrents de Madagascar sur le marché
Deuxième partie : LE TOURISME EST UN OUTIL DU DEVELOPPEMENT  
Chapitre I : Le tourisme et la politique économique à Madagascar
Section I: Le développement du tourisme à Madagascar
Section II : Le tourisme et le chômage
Section III: Le tourisme et l’inflation
Chapitre II: La contribution du tourisme au développement et ses limites
Section I : Les apports macro économique du tourisme
Section II : Les obstacles du tourisme
Chapitre III: Les perspectives d’avenir
Section I : Les solutions proposées
Section II : L’avenir du tourisme
Section III : La recommandation
Conclusion générale

Rapport PFE, mémoire et thèse avec la catégorie économie

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe de Bestpfe.com et ouvrir le fichier pfe PDF ou pfe DOC. Ce programme spécifique est classé dans la catégorie marché touristique où vous pouvez trouver quelques autres mémoires similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Actuellement, de plus en plus de gens sont prêts à partager leurs travaux pfe, mémoire, thèse.. avec les autres et ils ne veulent pas de compensation pour cela. Le rapport CONTRIBUTION DU TOURISME AU DEVELOPPEMENT est un rapport complet pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux.

MADAGASCAR UNE PANOPLIE D’OPTIONS TOURISTIQUES

Cette partie présente le tourisme à Madagascar, certains chapitres traitent les organisations dans le tourisme, l’investissement, le cadre législatif et le dernier étudie le marché à travers les statistiques.

La présentation du tourisme à Madagascar

L‘histoire du tourisme

Vers 1800, c’est en Grande Bretagne, qu’apparait le mot touriste. Il désigne une figure bien précise, celle du jeune anglais stylé et courtois qui fait un grand tour de la France, du Paris au Sud Ouest, en passant par la Bourgogne, le Sud Est et le Midi. Le nombre était très limité et il fallait se déplacer à cheval ou en coche, ce qui était très couteux.
L’essor du chemin de fer à partir des années 1840 a été une révolution dans ce domaine comme beaucoup d’autres. Et les différentes caractéristiques du tourisme moderne ont commencé dès lors à se mettre en place.
Vers 1840 également, les premiers guides Baedecker sont édités, Thomas Cook invente le groupe bon marché et fonde la première agence de voyages. A la fin du XIXe Siècle se développe l’hôtellerie, petite et moyenne ou celle de grand promoteur international comme Charles Ritz.
Mais le tourisme de masse prend surtout naissance avec les lois sociales qui, tout au long du XX Siècle, libèrent le temps des individus.

Les définitions du tourisme

A – Pour les Professeurs Krapf et Hunziker
Le tourisme est « l’ensemble des relations et des faits constitués par le déplacement et le séjour de personnes hors de leur lieu de résidence habituelle, pour autant que ce séjour et ce déplacement ne soient pas motivés par une activité lucrative quelconque » 1 .
B – Selon l’académie internationale du tourisme
Instituée en 1951 à Monaco, qui publie le dictionnaire international du tourisme : « tourisme, ensemble des activités humaines mises en œuvre pour réaliser ce type de voyage ; industrie coopérant à la satisfaction des besoins du touriste … le tourisme se distingue du voyage en ce sens qu’il implique dans le fait du voyageur, d’une part, le choix délibéré du but et, d’autre part, le souci de satisfaction son agrément ».
C – Selon l’Office Mondial du Tourisme (OMT)
Toute personne qui se rend dans un pays autre que celui ou elle a son lieu de résidence habituelle, mais autre que celui correspondant à son environnement habituel, pour au moins une nuit mais pas plus d’une année, et dont le motif principal de la visite est autre que celui d’exercer une activité rémunérée dans le pays visité.
1 Prs Krapf et Hunziker économistes Suisses, spécialistes en économie du tourisme.

L’Office mondial du tourisme (OMT)

L’OMT est une organisation des Nations Unies qui a une histoire particulière. Elle a en effet succédé, en 1976 à l’Union Internationale des Organismes Officiels de Tourisme (UIOOT), elle-même ayant pris le relais, en 1947, de l’Union Internationale des Organismes Officiels de propagande touristique, créée en 1934 à La Haye afin de faire pression sur les gouvernements pour le droit de chacun de se déplacer librement.
Principale spécificité, l’OMT réunit à la fois des organismes publics privés.
En 2004, elle se compose ainsi de 144 Etats membres de droit, de sept territoires et de quelques 300 membres affilés représentant le secteur privé, des établissements d’enseignement, des associations professionnelles du tourisme et des autorités touristiques locales.
Leur objectif :
Stimuler la croissance économique et la création d’emplois.
Inciter à la protection de l’environnement et du patrimoine culturel.
Promouvoir la paix, la prospérité et le respect des droits de l’homme.
Elle a adopté en 1999 un code mondial d’éthique du tourisme.

Les différents autres types de tourisme

A- Le tourisme social
Il a pour but de permettre l’accès de tous aux vacances, en particulier pour les personnes aux revenus modestes.
B -Le tourisme solidaire
Ces acteurs mettent en place des actions de solidarité concrètes, des projets touristiques qui sont en même temps de véritables projets de développement local : leurs bénéfices sont reversés en grande partie aux populations locales.
C- Le tourisme équitable
Terme qui se réfère au commerce équitable.
En achetant un produit équitable, le consommateur paie un peu plus cher, mais il sait que les producteurs sont distribués selon un prix juste, que ces revenus sont investis dans le développement local de leur région et que le projet favorise leur accès à l’autonomie.
D- Le tourisme responsable ou éthique
Part de l’idée de développer des pratiques socialement et écologiquement plus respectueuses au sein des acteurs traditionnels du tourisme, tours opérateurs, l’hôtel etc. Cela passe par la création de direction environnement ou développement durable mais aussi par des publications de rapports sur la responsabilité sociale des entreprises et la mise en place d’action correctives concrètes sur le plan des pratiques sociales et environnementale.

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *