Mémoire de master valorisation de la biodiversité végétale aquatique

Mémoire de master valorisation de la biodiversité végétale

PREPARATION DES EXTRAITS POUR LE CRIBLAGE PHYTOCHIMIQUE

Placer 50 g de plante séchée, broyée dans un ballon rodé de 500 ml. Rajouter 200 ml de méthanol 80% (méthanol/eau V/V).Porter le ballon dans un bain-marie bouillant pendant 1heure. Refroidir sous courant d’eau le contenu du ballon et filtrer sur Büchner. Laver le ballon avec 50 ml de méthanol 80% et réunir les solutions alcooliques.
Mesurer le volume de la solution et calculer l’équivalent de plante par ml d’extrait alcoolique cette solution a servi à la réalisation des diverstests phytochimiques (257,5ml).

PREPARATION DES EXTRAITS POUR LE TEST DE CYTOTOXICITE

10 g de plante séchée et broyée ont été macérée sous agitation dans de l’hexane (Hex), du dichlorométhane (DCM), de l’acétate d’éthyle(AcEt) et du méthanol (MeOH) durant toute la nuit à température ambiante.
Après filtration, le solvant a été éliminé par évaporation sous vide aumoyen d’un rotavapor. Le résidu végétal est récupéré dans un tube à hémolyse en verre,séché à 45° C dans un‘‘Speed-vac concentrator’’ (S AVANT), pesé,codé et gardé à 4° C (réfrigérateur).

CRIBLAGES PHYTOCHIMIQUES

Le criblage phytochimique constitue la première étape de l’étude chimique d’une plante. Il s’agit de faire l’inventaire des diverses grandes classes des composés chimiques contenus dans la plante telles que : les alcaloïdes, les flavonoïdes et les leucoanthocyanes, les tanins et les polyphénols, les quinones, les stéroïdes et terpénoïdes, les saponosides et les polysaccharides.

PREPARATION DES REACTIFS

a. Réactif de Dragendorff Solution A : 1,7 g de sous-nitrate de bismuth, 20g d’acide tartrique, à dissoudre dans 30 ml d’eau. Solution B : 16 g d’iodure de potassium à dissoudre dans 40 ml d’eau. Révélateur : Mélanger extemporanément 2,5 ml de la solution A et 2,5 ml de la solution B. Ajouter 10 g d’acide tartrique dissout dans 50 ml d’eau.
b. Réactif de Wagner Dissoudre 2 g d’iodure de potassium et 1,27 g d’iode dans 100 ml d’eau.
c. Réactif de Meyer Dissoudre 1,35 g de chlorure mercurique (II) dans 94ml d’eau. Rajouter 5g
d’iodure de potassium. Après dissolution complète, ramener à 100 ml le volume total avec de l’eau.
d. Gélatine Mettre 1g de gélatine en suspension dans 100 ml d’eau.
e. Chlorure de sodium à 10% Dissoudre 10 g de chlorure de sodium dans 100 ml d’eau.
f. Gélatine salée Mélanger un volume de la solution de gélatine à un volume égal de la solution de chlorure de sodium à 10%.
g. Acide chlorhydrique à 5% Verser 95 ml d’eau distillée dans une éprouvette et compléter à 100 ml avec de l’acide chlorhydrique à 32%.
h. Réactif de KEDDE Dissoudre 2g d’acide 3.5-dinitrobenzoïque dans 100 ml de méthanol (solution A). Dissoudre 5,6 g de potasse dans 100 ml d’eau (solution B). Au moment de l’emploi, mélanger à volume égal les solutions A et B.
i. Réactif de KELLER-KILLIANI Dissoudre 10g de chlorure ferrique dans 100 ml d’eau Au moment de l’emploi, mélanger 0,3 ml de la solution de chlorure ferrique dans 50 ml d’acide acétique glacial. Prélever 3 ml du mélange pour le test KELLER.
j. Chlorure ferrique à 10% dans le méthanol Dissoudre 1g de chlorure ferrique dans 10ml de méthanol en agitant et en chauffant au bain-marie jusqu’à dissolution complète.

CRIBLAGE DES ALCALOÏDES

Le criblage est effectué en 2 étapes : macération et test préliminaire.

Macération chlorhydrique

Prendre environ 5 g de poudre de plante. Faire macérer dans HCl 12% à 2 N pendant 15 mn.
Filtrer éventuellement sur coton.
Repartir le filtrat dans 4 tubes à essais.
Ajouter un peu de HCl si nécessaire pour avoir une solution lipide.
• Tube 1 : Témoin
• Tube 2 : Ajouter 5 gouttes de Réactif de Wagner
• Tube 3 : Ajouter 5 gouttes de Réactif de Mayer
• Tube 4 : Ajouter 5 gouttes de Réactif de Dragendorf.
Observer l’apparition de précipité.

Test préliminaire

A partir de la solution hydroalcoolique précédemment préparée, Prendre un volume équivalent à 25 g de plante (soit 257.5 ml de la solution alcoolique) et placer dans un cristallisoir. Evaporer l’alcool jusqu’à l’obtention d’un résidu de consistance sirupeuse. Ajouter 10 ml de HCl 2N et agiter à l’aide d’une baguette de verre tout en chauffant dans un bain-marie bouillant pendant 3 à 5 mn. Refroidir le mélange jusqu’à température ambiante, puis rajouter 0,5 g de NaCl. Agiter, filtrer et laver le précipité avec un volume suffisant de HCl 2N. Repartir le filtrat dans 4 tubes et refaire les tests comme précédemment.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie biologie végétale

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie ENQUETES ETHNOBOTANIQUES où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : Plantes médicinales ; Région SOFIA ; Fuirena glomerata; Phytochimie ; ethnopharmacologie ; Cellules P388.

Table des matières

INTRODUCTION
Partie I : PRESENTATION DES MILIEUX D’ETUDE
A. SITUATION GEOGRAPHIQUE
1. MILIEUX PHYSIQUES
2. MILIEUX BIOTIQUES
Partie II : MATERIELS ET METHODES
II. 1. MATERIELS
II.1.1 POSITION SYSTEMATIQUE
II.1.2. CHOIX DE L’ESPECE A ETUDIER
II.1.3. COLLECTE ET IDENTIFICATION DES PLANTES MEDICINALES
II. 2 METHODES D’ETUDE
II.2.1. ETUDE CARTOGRAPHIQUE
II.2.2. ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE
II.2.3. ETUDES ETHNOBOTANIQUES
A. CHOIX ET LOCALISATION DES LIEUX D’ETUDE
B. ENQUETES ETHNOBOTANIQUES
C. CATEGORIES D’INFORMATEURS
D. PREPARATION DES EXTRAITS VEGETAUX
E. ETUDES CHIMIQUES
F. ETUDES PHARMACOLOGIQUES
1. ETUDE DE L’ACTIVITE ANTI-PALUDIQUE
2. ETUDES DE L’ACTIVITE ANTI-HISTAMINIQUE
3. ETUDE DE L’ACTIVITE CYTOTOXIQUE
Partie III : RESULTATS
I. ENQUETES ETHNOBOTANIQUES
1. LISTE FLORISTIQUE DES PLANTES MEDICINALES DANS LES SITES D’ETUDES
2. MODE D’UTILISATION TRADITIONNELLE
II. ETUDES CHIMIQUES
A. CRIBLAGES PHYTOCHIMIQUES
B. ACTIVITE ANTIOXYDANTE
III. ETUDES PHARMACOLOGIQUES
A. ACTIVITE ANTIPALUDIQUE
B. ACTIVITE ANTIHISTAMINIQUE
C. ACTIVITE CYTOTOXIQUE
PARTIE IV : DISCUSSION
PARTIE V : CONCLUSION ET PERSPECTIVES
PARTIE VI : REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *