Mémoire de fin d’études les facteurs de blocages de la commercialisation

Mémoire de fin d’études en vue de l’obtention du diplôme d’études approfondies

MOYENS DE COMMERCIALISATION

Cette partie traite l’étude du marché local et ainsi que celui de l’exportation. En effet, la commercialisation de l’oignon passe par de nombreux intermédiaires depuis la zone de production jusqu’à la consommation. Les acteurs diffèrent alors par leurs stratégies et leur zone d’intervention.

Les principaux acteurs de la filière sont :

• Les producteurs

Les producteurs se trouvent à l’amont de la filière. Le non formalisation de leur existence constatée par l’absence de structuration en association ou en coopérative, réduit leur marge de manœuvre. Le caractère éphémère des associations paysannes observé à travers des groupements vagues, des créations suivies de dissolution au fil des projets, des donateurs, de l’ampleur de leur endettement fragilise la performance de leurs exploitations.

• Les démarcheurs

Les démarcheurs jouent un rôle d’intermédiaire entre les producteurs et les exportateurs ou les grands collecteurs. Ils se chargent de la collecte des oignons dans les villages en disposant d’une somme fournie par le collecteur qui leur font confiance. Ils peuvent aussi être rémunérés par kg d’oignons collectés à raison de Ar 50/ kg. Ils achètent des oignons tout venants. Pour élargir leur marge, les démarcheurs achètent les oignons à un prix bas aux producteurs tout en effectuant des coups de balance de l’ordre de 15 à 20%.

• Les collecteurs

Il y a trois sortes de collecteurs :
Des collecteurs – exportateurs qui travaillent pour le compte des exportateurs. Ils s’approvisionnent au niveau des différents bassins de production en achetant des oignons pré – triés par les démarcheurs. Des collecteurs locaux basés sur le bassin de production. Ils font de la collecte pendant la période de récolte, stockent les produits pour pouvoir vendre plus tard à un prix plus élevé. Ils vendent aussi aux exportateurs.
Des collecteurs travaillant à leur propre compte. Ils achètent des oignons pré – triés par les démarcheurs. Soit ils visent à la fois les deux marchés en effectuant un second triage, le marché national et le marché d’exportation, soit ils visent le marché local tout simplement.

• Les exportateurs

Les exportateurs préfèrent faire appel à des démarcheurs ou collecteurs, pour trouver rapidement l’ensemble de tonnage dont ils ont besoin suivant deux stratégies différentes :
Soit, ils achètent les oignons pré – triés, à un prix moins élevé. Ils effectuent un second triage pour séparer les gros calibres des petits, qui seront écoulés sur le marché local. Ils visent donc deux marchés à la fois. Soit, ils laissent le triage à la charge des collecteurs ; ils achètent tout de suite les oignons exportables, de gros calibre et de bonne conservation, à un prix plus élevé.

• Les transitaires

Les transitaires s’occupent de la mise en conteneur, du contrôle qualité, et de l’embarquement du produit. Cependant, il y a des exportateurs qui ne font pas appel à ces transitaires lors de l’exportation, pour réduire les dépenses liées à l’expédition du produit.

• Les grossistes et Détaillants

Les grossistes s’approvisionnent auprès des collecteurs qui leur font crédit. Ils n’exigent pas de grosse marge par kg d’oignons vendus. Ils raisonnent plutôt en quantité.
Ils sont les principaux fournisseurs des revendeurs détaillants. Ces derniers sont obligés de fixer un prix de vente plus élevé pour compenser la perte due à la dessiccation du produit qui est exposé à la chaleur. Ils vendent plutôt les oignons en tas qu’en kg pour élargir leurs marges et donner satisfaction aux clients qui n’ont pas forcément le moyen pour acheter une grosse quantité.

• Les grandes et moyennes surfaces

Les grandes et moyennes surfaces s’approvisionnent auprès de fournisseurs particuliers, qui respectent bien les cahiers de charge, en moyenne 300 kg / semaine.
Généralement, ce sont des grossistes. Les oignons de calibre supérieur à 60 mm, plus doux,
sont vendus dans les grandes et moyennes surfaces.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie sciences agronomiques

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie conditions de commercialisation où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Mots clés : Oignon, Boeny, exportation, marché international, développement agricole

Table des matières

RESUME
DEDICACE
REMERCIEMENTS
LISTE DES ABREVIATIONS
LISTE DES TABLEAUX
LISTE DES SCHEMAS
LISTE DES ANNEXES INTRODUCTION
I. METHODOLOGIE
1.1. PHASE PREPARATOIRE
1.1.1. Mission exploratoire
1.1.2. Recherche bibliographique
1.1.3. Elaboration du questionnaire d’enquête
1.2. PHASE DE REALISATION
1.2.1. Enquêtes auprès des producteurs
1.2.2. Recoupement des informations auprès du personnel technique
1.3. PHASE D’ANALYSE 1.3.1. Traitement des données
1.3.2. Analyse des données
1.3.3. Limite de l’étude
1.4. PHASE DE FINALISATION II RESULTATS
2.1. LES FACTEURS DE BLOCAGES DE LA COMMERCIALISATION
2.1.1. L’oignon de la région Boeny
2.1.2. Les facteurs de blocages à la commercialisation de l’oignon
2.2. EVOLUTION DU MARCHE
2.2.1. Demande actuelle
2.2.2. Evolution de la demande
2.2.3. Marché
2.3. MOYENS DE COMMERCIALISATION
2.3.1. L’étude du marché local d’oignons
2.3.2. Production de l’oignon
2.3.2.1. Technique traditionnelle
2.3.2.2. Technique améliorée
III DISCUSSION ET RECOMMANDATIONS
3.1. DISCUSSION
3.1.1. Les facteurs de blocage
3.1.2. Evolution du marché
3.1.3. Les conditions de commercialisation
3.2. RECOMMANDATIONS
3.2.1 .Intensification de l’assistance technique des organismes d’appui
3.2.2. Exploitation du potentiel de production de la Région Boeny
3.2.3. Adoption de système de culture adaptée aux superficies exploitées
CONCLUSION

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *