Mémoire de fin d’études audit interne d’un projet de développement

Mémoire de fin d’études en vue de l’obtention du diplome de master en sciences de gestion
parcours : comptabilité, audit et controle

ACTIVITES DU PROJET ET FINANCEMENT

L’audit interne d’un projet, pour réaliser les objectifs stratégiques et objectifs de développement du projet, des activités bien précises ont été définies et à entreprendre durant la vie du projet. Le financement des activités prévues est défini dans le document pas les parties contractantes : Le Gouvernement Malgache représenté par le Ministère des Finances et Budget, et la Banque Mondiale.
Le projet s’articule autour de quatre (04) composantes ci-dessous:

_Composante A : Restauration et maintien de la capacité de production agricole essentielle
Pour améliorer la productivité et la production alimentaire et préserver les revenus à court terme, à la fois dans les zones affectées par les criquets et des zones à grenier hautement productives, cette composante comprend les principales activités suivantes.
– Distribution d’urgence de semences améliorées, d’engrais, d’outils agricoles, et assistance technique associée, y compris la promotion de la nutrition à améliorer les cultures. – Remise en état et l’entretien des petits éléments de l’infrastructure agricole, les microsystèmes d’irrigation et de grands projets d’irrigation, complétés par le renforcement des capacités pour les organisations de producteurs et les associations d’usagers de l’eau. – Renforcement des capacités institutionnelles afférentes à la lutte antiacridienne. – Appui de la lutte contre l’érosion des efforts dans la zone visée par le Projet. – Prise en charge de l’Observatoire du Foncier et le soutien aux bureaux de cadastre au niveau de terres communales (Guichets fonciers). – Prise en charge de l’extension des systèmes nationaux d’alerte rapide pour les cyclones et les inondations, ainsi que le développement de base de données, les infrastructures résistantes au climat dans le domaine de l’agriculture en zones du projet.

_ Composante B : Fourniture d’un filet de sécurité sociale pour les pauvres : Cette composante fournit un filet de sécurité de base pour les familles les plus pauvres dans les zones de projet grâce à des projets de travail rémunéré ou transferts d’argent conditionnels.

_ Composante C : Fonds Urgence  : Cette composante établit une récupération de fonds de réserve d’urgence qui pourrait être déclenchée dans le cas d’une catastrophe naturelle par une déclaration formelle sur l’état d’urgence national ou régional, ou à la suite d’une demande officielle du Gouvernement de Madagascar à la suite d’une catastrophe. Dans ce cas, les fonds pour les autres composantes du projet pourraient être réaffectés à la composante C afin de faciliter le financement rapide d’une liste positive de produits et de services liés aux composantes A et B.

_Composante D : Gestion de Projet  :  PN-BVPI sera en charge de la gestion du projet, y compris la planification et la mise en œuvre des activités au titre de la composante A et une assistance technique pour l’analyse des politiques à l’appui du développement du bien-fonctionnement discontinue des marchés alimentaires dans le cadre de la composante D. Le FID mettront en œuvre les activités prévues au titre de la composante B. L’agence en charge de la gestion des composants C sera déterminée si et quand une intervention d’urgence est définie.

FINANCEMENT DE PROJET 

Le Gouvernement Malagasy a obtenu un crédit de 42,3 millions de DTS (équivalent à 65 millions américain) de la Banque Mondiale, pour financer les activités prévues par le Projet d’Urgence de Sécurité Alimentaire et de la Protection Sociale – PURSAPS : CREDIT IDA 5374-MAG. Le projet est d’une durée de quatre (04) ans, signé le 27 mars 2014 et mis en vigueur le 15 septembre 2014, et prévu être clôturé le 28 février 2018.

*DTS : Droit de Tirage Spécial. Au 31 décembre 2017, 1 DTS = 1,417920 USD. Le Droit de Tirage Spécial est l’unité de compte des fonds des membres affiliés à la Banque Mondiale.
Les catégories de dépenses représentent une affectation par nature des différents paiements effectués sur le compte du crédit. Les catégories de dépenses ont ainsi des liens avec les composantes ou activités. Il convient de mentionner que les montants alloués aux catégories de dépenses ne peuvent être modifiés sans une restructuration du projet car ces montants ont été fixés et mentionnés dans l’accord de financement signé par les parties concernées : Le Gouvernement Malgache et la Banque Mondiale. Une restructuration du projet implique l’accord formel du Conseil d’Administration de la Banque Mondiale. Néanmoins, tout dépassement de catégories de dépenses dans la limite de quinze (15%) peut être autorisé par le Responsable du projet auprès de la Banque Mondiale : Le Task Team Leader-TTL.

PERFORMANCE ATTENDUE DU PROJET

Etant donné que le PURSAPS est une entité comme une autre, la performance du projet est mesurée par le degré d’atteinte des objectifs fixés, et cela du point de vue efficacité et efficience. L’analyse et mesure de la performance se déclinent ainsi à deux niveaux :
• L’efficacité mesure la capacité du PURSAPS à atteindre ses objectifs. Le projet est efficace si les résultats obtenus sont au moins identiques ou supérieurs aux objectifs définis.
• L’efficience est le rapport entre les ressources employées et les résultats atteints. Le PURSAPS est efficient si le projet atteint les objectifs fixés en optimisant les moyens utilisés. C’est-à-dire une meilleure utilisation des ressources pour une diminution des coûts.

Afin de suivre et mesurer l’évolution de l’atteinte des objectifs de développement liés aux objectifs stratégiques, des indicateurs de performance globale ont été convenus, entre l’Etat Malagasy et la Banque Mondiale, et intégrés dans les documents de projet : Dossier d’évaluation du Projet ou PAD (Project Appraisal Document). Il s’agit des indicateurs d’objectifs de développement et des indicateurs intermédiaires. Les caractéristiques et les valeurs-objectifs de ces indicateurs sont récapitulés dans les tableaux ci-dessous.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie comptabilité, audit et controle

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie OBJECTIF DE L’AUDIT INTERNE où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

REMERCIEMENTS
LISTE DES ABREVIATIONS
LISTE DES TABLEAUX
INTRODUCTION
PARTIE I : CADRE THEORIQUE PORTANT SUR L’AUDIT INTERNE D’UN PROJET DE DEVELOPPEMENT
CHAPITRE I : PRESENTATION DU PROJET D’URGENCE POUR LA SECURITE ALIMENTAIRE ET LA PROTECTION SOCIALE
SECTION 1- HISTORIQUE DU PROJET
SECTION 2- OBJECTIFS
SECTION 3-ACTIVITES DU PROJET ET FINANCEMENT
SECTION 4-PERFORMANCE ATTENDUE DU PROJET
CHAPITRE II : GENERALITE SUR L’AUDIT INTERNE
SECTION 1-DEFINITION ET OBJECTIF DE L’AUDIT INTERNE
SECTION 2. CADRE REGISSANT LA PROFESSION D’AUDIT INTERNE
SECTION 3. LE CONTRÔLE INTERNE
SECTION 4- LES MISSIONS D’AUDIT INTERNE
CHAPITRE III : METHODOLOGIE DE RECHERCHE
SECTION 1- MATERIELS
SECTION 2- METHODE DE COLLECTE DES DONNEES
SECTION 3 : EXPLOITATION DES DONNEES
SECTION 4 – DEMARCHE DE VERIFICATION DES HYPOTHESES
CONCLUSION PARTIELLE
PARTIE II : CAS PRATIQUE DE MISSIONS D’AUDIT INTERNE DU PURSAPS
CHAPITRE IV : ELABORATION DU PLAN D’AUDIT INTERNE DU PURSAPS
SECTION 1-CADRES REFERENTIELS
SECTION 2 –CARTOGRAPHIE DES RISQUES
SECTION 3- PLAN D’AUDIT INTERNE PURSAPS
CHAPITRE V : RESULTATS DES MISSIONS D’AUDIT INTERNE
SECTION 1- TRAVAUX D’INVESTIGATION MENES PAR LES MISSIONS
SECTION 2- OBSERVATIONS DES MISSIONS D’AUDIT
SECTION 3- RECOMMANDATIONS D’AUDIT INTERNE
SECTION 4-CONCLUSION DES MISSIONS D’AUDIT
CHAPITRE VI : LIENS ET IMPACTS DES RECOMMANDATION D’AUDIT SUR LA PERFORMANCE DU PROJET
SECTION 1-ASPECT GESTION FINANCIERE
SECTION 2- ASPECT PASSATION DE MARCHE
SECTION 3- SOUS-PROJETS AGRICOLES
CONCLUSION PARTIELLE
CONCLUSION GENERALE

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *