Mémoire de fin d’études archivage et traitement des données météorologiques et hydrologiques

Mémoire de fin d’études en vue de l’obtention du diplôme licence météorologie

Introduction générale
PARTIE I : CONTEXTE GENERAL  
CHAPITRE I: COLLECTE DES DONNEES  METEOROLOGIQUES
CHAPITRE II: ARCHIVAGE ET TRAITEMENT   DES DONNEES METEOROLOGIQUES ET  HYDROLOGIQUES
PARTIE II : METHODOLOGIE  
CHAPITRE III: ZONE D’ETUDE ET OUTIL
PARTIE III : RESULTATS ET INTERPRETATIONS 
CHAPITRE IV : INTERPRETATIONS DES RESULTATS ET DISCUTIONS
Conclusion générale

Rapport PFE, mémoire et thèse avec la catégorie météorologie

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe de Bestpfe.com et ouvrir le fichier pfe PDF ou pfe DOC. Ce programme spécifique est classé dans la catégorie hydrologiques où vous pouvez trouver quelques autres mémoires similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Actuellement, de plus en plus de gens sont prêts à partager leurs travaux pfe, mémoire, thèse.. avec les autres et ils ne veulent pas de compensation pour cela. Le rapport système de traitement informatique et archivage des données météorologiques et hydrologiques est un rapport complet pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux.

COLLECTE DES DONNEES METEOROLOGIQUES

La météorologie synoptique et à moyenne échelle

Traditionnellement, la météorologie synoptique et à moyenne échelle porte sur l’étude et l’analyse des informations météorologiques considérées simultanément pour recenser les systèmes météorologiques d’échelle synoptique et de moyenne échelle, en déterminer la structure et en prévoir qualitativement l’évolution. Actuellement, elle concerne l’analyse et la prévision du temps, de la moyenne échelle à l’échelle planétaire (par exemple les régimes météorologiques). Son fondement hautement technique comprend des bases de données opérationnelles, des ensembles normalisés de cartes et de diagrammes météorologiques d’analyse restitués automatiquement, des produits de la prévision numérique du temps ainsi que d’autres produits et des éléments auxiliaires. L’interprétation traditionnelle de la situation synoptique est possible grâce à des outils diagnostiques modernes et à de nouveaux modèles conceptuels. La distinction nette qui existait auparavant entre la météorologie dynamique et la météorologie synoptique et à moyenne échelle s’est grandement atténuée. Avec l’application de plus en plus répandue de méthodes objectives, et notamment avec le développement constant de la télédétection, les techniques perfectionnées d’assimilation des données, les techniques de prévision immédiate et l’application opérationnelle de la prévision d’ensemble, le rôle des prévisionnistes évolue constamment. Les prévisionnistes chevronnés sont censés bien comprendre les comportements et les caractéristiques des produits numériques et faire des interprétations subjectives utiles pour leur ajouter de la valeur (par exemple en utilisant la quantification de l’incertitude des prévisions obtenue au moyen des prévisions d’ensemble parallèlement aux besoins et contraintes propres aux utilisateurs, y compris la limitation de la prise de risques). De bonnes aptitudes à la présentation et à la communication sont nécessaires dans les rapports avec les utilisateurs. La météorologie synoptique inclut donc la météorologie de mésoéchelle et la prévision météorologique.
Collecte des données météorologiques
Système de traitement informatique et archivage des données météorologiques et hydrologiques.

Prescriptions générales pour une station

Le Manuel du SMO (OMM, 2003a) contient la liste détaillée des éléments à observer selon le type de la station et le réseau d’observation. Les besoins en données d’observation auxquels doivent répondre une station climatologique classique ou une station du réseau synoptique en surface sont examinés dans la présente section.
Dans une station d’observation en surface, on observe les éléments suivants : Temps présent Temps passé Nébulosité Type des nuages.
Hauteur de la base des nuages (m)
Visibilité
Humidité relative (%)
Pression atmosphérique (mbar)
Précipitations (mm)
Enneigement
Insolation et/ou rayonnement solaire :
Emission et rayonnement d’ondes longues [W/m 2 ]
Emission et rayonnement d’ondes courtes [W/m 2 ]
Température du sol [°C]
Evaporation [mm]
Température de l’air [°C]
Vitesse du vent [m/s]
Direction du vent [en rose de 36]
Hauteur de neige [cm]
Ainsi, toutes les données de ces éléments doivent être saisies et gardées comme des
archives une fois que leur traitement soit fini.

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *