Mémoire complet méthodes d’analyses des acides aminés

PROTÉINES DE LA PEAU

Le collagène

Parmi toutes les protéines, le collagène du tissu conjonctif est la plus abondante, elle représente presque un tiers ou plus de l’ensemble des protéines du corps. La quantité du collagène est proportionnelle à la grandeur d’un animal, plus l’animal est grand (lourd) plus la quantité de collagène est importante. Le collagène est une protéine extracellulaire organisée dans des fibres et fibrilles de grande résistance à la traction. La disposition des fibrilles de collagène varie selon leur fonction biologique du tissu conjonctif. Dans la peau de la vache, les fibrilles de collagène forment un entrelacement de feuillets. La molécule de collagène a une longueur d’environ 280nm et un diamètre d’environ 1.5 nm ; son poids moléculaire est d’environ 300000 daltons ; elle est composée de trois chaines polypeptidiques de même longueur enroulées les unes autour des autres en triple hélice. Chaque hélice ayant des séquences gly- X-Y répétées (glycine, X est souvent la proline, et Y est souvent l’hydroxyproline).
La structure primaire du collagène comprend 20 acides aminés différents dont les plus caractéristiques sont la glycine, la proline, et l’hydroxyproline.
Les collagènes de différentes espèces diffèrent quelque peu par leur séquence en aminoacides, mais la plupart contiennent environ 3% de glycocolle et 11% d’alanine, 12 % de proline et 9% d’hydroxyproline.

LES ACIDES AMINÉS PROTÉIQUES

Les acides aminés sont les blocs élémentaires des protéines. Les protéines chez toutes les espèces, des bactéries aux organismes supérieurs (humains), sont constituées d’une même série de 20 acides aminés.
Ces 20 acides aminés ont la même structure de base. Chaque acide aminé possède un carbone central, désigné carbone α, auquel sont attachés quatre substituants : un groupement amine basique (-NH2), un groupement carboxyle acide (-COOH), un atome d’hydrogène, et une chaîne latérale ou groupement « R » variable.

HYDROLYSE DES PROTEINES

Le but de toute méthode d’hydrolyse est la libération quantitative de tous les acides aminés du substrat, et leur récupération par la suite dans l’hydrolysat.
Plusieurs facteurs influent sur ce processus, tels que la température, le temps, les agents et additifs d’hydrolyse.
La combinaison de ces facteurs est importante pour la détermination des résidus. Par exemple, il est facile d’obtenir des acides aminés à partir d’un échantillon de peptide, mais il est difficile d’avoir ces acides aminés à partir d’un mélange de protéines.
Donc le choix de ces facteurs dépend directement de l’échantillon qu’on veut étudier.
Pendant une analyse initiale d’un échantillon de peptides et (ou) protéines inconnues, il faut manipuler avec une variation des conditions opératoires (temps, température,…) pour déterminer les conditions optimales.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie METHODE D’HYDROLYSE

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie LES ACIDES AMINES où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
Chapitre I GENERALITES SUR LES TANNERIES ET FABRICATION DES CUIRS
I. 1- INTRODUCTION
I. 2- PROCÉDÉ DES TANNERIE-MÉGISSERIES
I. 3- SOURCES DES SUBSTANCES AZOTÉES DANS LA TANNERIE
I. 3-1- METHODES LES PLUS USUELLES D’EPILLAE
I. 4- 1 CONSOMMATION D’EAU ET DE PRODUITS CHIMIQUES D’UNE TANNERIE-MÉGISSERIE
I. 5- 1- VALORISATION DES DÉCHETS DE TANNERIE
I. 6- 1- CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Chapitre II STRUCTURE DE LA PEAU
II. 1- 1- INTRODUCTION
II. 2- 1- LA PEAU BRUTE
II. 3- 1- LA COMPOSITION APPROXIMATIVE D’UNE PEAU FRAICHE ECORCHEE
II. 4- 1- QUELQUES PROPRIÉTÉS DES PROTÉINES
II. 5- 1- PROTÉINES DE LA PEAU
II. 6- 1- CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Chapitre III GENERALITES SUR LES ACIDES AMINES
III. 1-1- INTRODUCTION
III. 2-1- LES ACIDES AMINÉS PROTÉIQUE
III. 3-1- PROPRIÉTÉ PHYSICO HIMIQUES DES ACIDES AMINÉS
III. 4- 1- CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Chapitre IV METHODE D’HYDROLYSE
IV. 1- 1- INTRODUCTION
IV. 2- 1- HYDROLYSE DES PROTEINES
IV. 3- 1- HYDROLYSE ACIDE
IV. 4- 1- L’HYDROLYSE ALCALINE
IV. 5- 1- AUTRES METHODES D’HYDROLYSE
IV. 5-1- Hydrolyse avec micro-ondes radiations
IV. 5-2- Hydrolyse enzymatique
IV. 6- 1- CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Chapitre V METHODES D’ANALYSES DES ACIDES AMINÉS
V. 1- 1- INTRODUCTION
V. 2- 1- SPECTROPHOTOMETRIE D’ABSORPTION DANS L’ULRAVIOLET ET LE VISIBLE
V. 2-1- INTRODUCTION
V. 2-2- PRINCIPE
V. 2-3- LOI DE BEER-LAMBERT
V. 2-4- INSTRUMENTATION
V. 2-5- AVANTAGES ET INCONVÉNIENT
V. 3- 1- LA SPECTROFLUORIMETRIE
V. 3-1- INTRODUCTION
V. 3-2- PRINCIPE
V. 3-3- INSTRUMENTATION
V. 3-4- APPLICATIONS
V. 4- 1- LA CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE
V. 4-1- INTRODUCTION
V. 4-2- PRINCIPE
V. 4-3- AVANTAGES ET INCONVENIENTS
V. 4-4- APPLICATIONS
V. 5- 1- ÉLECTROPHORÈSE
V. 5-1- INTRODUCTION
V. 5-2- ÉLECTROPHORÈSE DE ZONE
V. 5-3- ÉLECTROPHORÈSE CAPILLAIRE
V. 6- 1- ÉCHANGE D’IONS
V. 6-1- INTRODUCTION
V. 6-2- PRINCIPE
V. 6-3- INSTRUMENTATION
V. 7- 1- CHROMATOGRAPHIE LIQUIDE À HAUTE PERFORMANCE
V. 7-1- INTRODUCTION
V. 7-2- PRINCIPE
V. 7-3- INSTRUMENTATION
V.7-4- AVANTAGES ET INCONVENIENTS
V. 8- 1CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE
V. 8-1- INTRODUCTION
V. 8-2- PRINCIPE
V. 8-3- INSTRUMENTATION
V. 9- 1 AUTRES MÉTHODES D’ANALYSE ET SEPARATION
V. 10- 1 CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Chapitre VI PARTIE EXPERRIMENTALE
VI.1- 1- INTRODUCTION
VI. 2- 1- DOSAGES DE L’EAU DE BAIN D’ÉPILAGE- PELANAGE
VI. 2-1- DOSAGE ACIDO BASIQUE DE L’EAU RÉSIDUAIRE
VI. 2-2- DOSAGE DE L’EAU RÉSIDUAIRE AVEC LE CO
VI. 3- 1-ANALYSES ET DOSAGES DES ACIDES AMINÉS
VI. 3-1- ANALYSE QUALITATIVE DES ACIDES AMINÉS ET PEPTIDES
VI. 3-2- DOSAGE PAR LE FORMOL DES ACIDES AMINÉS
VI. 3-3- DOSAGE SPECTROPHOTOMETRIQUE
VI. 3-4- DOSAGE DE L’AZOTE PROTÉIQUE «MÉTHODE DE KJELDHAL »
VI. 4- 1-HYDROLYSE ACIDE DU SURNAGEANT
VI. 5- 1-MÉTHODES SÉPARATIVES
VI. 5-1- SÉPARATION SUR RÉSINES ÉCHANGEUSE D’IONS
VI. 5-2- SÉPARATION PAR ÉLECTROPHORÈSE
VI. 5-3- SÉPARATION PAR LA CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE
SEPARATION PRATIQUE DES ACIDES AMINÉS TROUVÉS
VI. 6 PETITE ETUDE SUR LES ACIDES AMINÉS IDENTIFIES
VI. 7- 1- CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
Chapitre VII IMPORTANCE ET UTILISATION DES ACIDES AMINES
INTRODUCTION
VII.2- 1-QUELQUES FONCTIONS DES ACIDES AMINÉS PROTÉIQUES
VII.3- 1-APPLICATIONS DES ACIDES AMINÉS
VII.3-1- QUELQUES EXEMPLES SUR LES APPLICATIONS DES ACIDES AMINÉS
VII. 4- 1-CONCLUSION
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
CONCLUSION GENERALE
ANNEXE 1
ANNEXE 2
ANNEXE 3
ANNEXE 4
ANNEXE 5
ANNEXE 6

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *