Mécanismes physicochimiques mis en jeu lors des processus des dépôts des couches électrolytiques

Conductivité électrique

La conductivité électrique, comme les deux propriétés, la conductivité thermique et le pouvoir thermoélectrique, est un phénomène de transport. Dans les propriétés de transport, on s’intéresse à des particules ou quasi-particules dont le mouvement, initialement isotrope lorsqu’elles sont considérées dans leur ensemble, se voit dirigé préférentiellement sous l’action d’une ou de plusieurs forces extérieurs. Les collisions que subissent les particules, soit entre elles, soit avec d’autres particules avec lesquelles elles sont susceptibles d’interagir, tendent à ramener le système vers l’équilibre.

Résistivité électrique

Les films minces en métal ont suscité l’attention répandue pour des applications techniques comme la conductivité électrique dans la microélectronique, éléments optiques travaillés avec les propriétés spectrales désirées ou soutenu des adsorbants dans la catalyse hétérogène. La résistivité électrique est une quantité facilement accessible et instructive pour caractériser le matériel.
K. Fuchs a prévu dans un papier théorique célèbre édité en 1938 que la résistivité électrique des films minces en métal augmente avec l’épaisseur décroissante. La dispersion des électrons de conduction sur les surfaces de film a été considérée comme responsable de ce phénomène. Puisque la bonne concordance a été trouvée avec les premières données expérimentales, l’interprétation ne s’est pas appelée en question pendant une longue période.

Résistance à la corrosion

En général, [17] la résistance à la corrosion de matériaux nanocristallins dans les solutions aqueuses est de grande importance dans l’évaluation d’un large éventail de futures applications. À ce jour, les recherches dans ce domaine sont encore rares. Pour le cas de la corrosion, le comportement des matériaux nanocristallins produite par la cristallisation de matériaux amorphes précurseurs, à la fois bénéfiques et néfastes de la nanostructure formation sur la corrosion ont été observées.
Raison des microstructures pauvrement caractérisées pour les matériaux nanostructures dans la compréhension de la microstructure sur la cor années.

Guide du mémoire de fin d’études avec la catégorie couches électrolytiques

Étudiant en université, dans une école supérieur ou d’ingénieur, et que vous cherchez des ressources pédagogiques entièrement gratuites, il est jamais trop tard pour commencer à apprendre et consulter une liste des projets proposées cette année, vous trouverez ici des centaines de rapports pfe spécialement conçu pour vous aider à rédiger votre rapport de stage, vous prouvez les télécharger librement en divers formats (DOC, RAR, PDF).. Tout ce que vous devez faire est de télécharger le pfe et ouvrir le fichier PDF ou DOC. Ce rapport complet, pour aider les autres étudiants dans leurs propres travaux, est classé dans la catégorie la loi de Faraday où vous pouvez trouver aussi quelques autres mémoires de fin d’études similaires.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport gratuit propose le téléchargement des modèles gratuits de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

Introduction générale
Chapitre I : Propriétés physiques des couches électrolytiques de type Ni 100-x Px
Introduction
I.1-Les différents états de matière
I.1.1-Introduction
I.1.2-État cristallin
I.1.3-État amorphe
I.1.3.1-Propriétés des matériaux amorphes
I.2-Propriétés physiques des couches électrolytiques de type Ni 100-x Px
I.2.1-Structure et microstructure
I.2.2-Stabilité thermique
I.2.3-Propriétés mécaniques
I.2.4-Propriétés électriques
I.2.5-Résistance à la corrosion
I.2.6-Propriétés magnétiques
I.2.7-les applications des couches minces métalliques
Conclusion
Chapitre II : Mécanismes physicochimiques mis en jeu lors des processus des dépôts des couches électrolytiques de type N P100-x Px
Introduction
II.1-Equations fondamentales
II.1.1-Equation de Nernst
II.1.2-Equation de Cottrell
II.1.3-la loi de Faraday
II.2-Facteurs affectant le taux et le courant de réaction
II.2.1-Équation de Butler–Volmer
II.2.2-Équation de Tafel
II.3-Équations régissant le transfert de masse
II.3.1-Équation de Nernst-Planck
II.3.2-Lois de Fick pour la diffusion
II.4-La double couche électrochimique
II.4.1- Analogue électrique de la double couche
II.4.2- Modélisation de la double couche
II.5-Le transfert de charge
II.6-Le transport de matière
Conclusion
Chapitre III : les techniques électrochimiques
Introduction
III.1 Dépôt par voie électrochimique
III.1.1 Lavoltamétrie
III.1.1.1 Voltamétrie cyclique
III.1.2 Chronopotentiométrie
III.1.3 Chronocoulométrie
III.1.4 Chronoampérometrie
III.2 La pulvérisation cathodique
III.3 Les dépôts par ablation laser
III.4 Les dépôts par voie sol-gel
III.5 Dépôt par CVD
Conclusion
Chapitre IV : Etude des conditions expérimentales permettant l’élaboration des alliages électrolytiques de type Ni P 100-x Px
Introduction
IV.1 Matériaux, matériels et produit chimiques nécessaires
IV.1.1 Matériaux
IV.1.2 Matériels utilisés
IV.1.3 Produits chimiques
IV.2 Mode operatoire
IV.2.1 Les électrodes
IV.2.2 Préparation des électrodes
IV.2.3 Le bain d’électrodéposition
IV.3 Conditions expérimentales permettant l’élaboration des alliages de Ni-P 100-x Px
IV.3.1 Dispositif expérimental
IV.3.2 Conditions d’élaboration
IV.3.3 Elaboration des alliages électrolytiques de Ni-P 100 -x Px
IV.3.4 Structure cristalline des couches minces de Ni-P 100 – x Px
IV.3.5 La morphologie
Conclusion
Conclusion générale
Bibliographie
Annexes

Télécharger le rapport completRapport PFE, mémoire et thèse PDF

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *