L’impact des services OTT sur les conditions de base de l’industrie des télécommunications au Burkina Faso

Par : Waog-Wende Théophile KABORE

Le Burkina Faso a adopté en 2018 la Stratégie Nationale de Développement de l’Economie Numérique (SN@DEN) pour la période 2018-2027. Ce référentiel national en matière de numérique a pour vision : « A l’horizon 2027, le Burkina Faso dispose d’une économie numérique compétitive qui impacte positivement, durablement et de façon inclusive son développement ». Pour atteindre cette vision, plusieurs acteurs clés ont été identifiés comme les acteurs chargés de la gouvernance du secteur. Ce sont notamment : le Ministère en charge du numérique, l’Autorité de régulation des communications électroniques, les opérateurs fournisseurs de contenus multimédia, les opérateurs de téléphonie (fixe et mobile). Les opérateurs de réseaux de télécommunication offrent des services divers comme la téléphonie fixe, la téléphonie mobile et l’Internet via des canaux divers. Ainsi, selon les données de l’observatoire des marchés de l’ARCEP, le pays comptait un parc d’abonnements mobiles de 20 747 508, dont 7 918 756 abonnements Internet mobile, au 31 mars 2020. Au 31 décembre 2018, il y avait 76760 abonnements fixes selon le rapport public de l’ARCEP de 2018. Depuis deux décennies, le monde des communications électroniques est marqué par le développement de la voix sur IP. Cette technologie permet de transporter les informations de type voix et vidéo sous forme de données numériques, sur la même infrastructure grâce à la commutation par paquets. Elle a favorisé l’émergence de nouveaux services et acteurs sur Internet comme les offres triple play (Voix, Données, Vidéo), les plateformes WhatsApp, Facebook, Netflix, etc. Ces acteurs proposent ainsi des services OTT (Over The Top) ou encore services de contournement. Ces OTT s’appuient sur le réseau des opérateurs télécom pour diffuser leurs contenus et leur popularité a été rendue possible avec la vulgarisation des smartphones mais aussi par leur capacité d’innover constamment et de proposer des services multifonctionnels. L’arrivée des OTT dans le paysage des technologies de l’information et de la communication a bouleversé le mode de communications des consommateurs mais aussi a créé de nombreux challenges pour les OTM. Le Burkina Faso n’est pas en reste par rapport à ces tendances mondiales car ces fournisseurs de contenus occupent désormais la place royale dans le cœur des utilisateurs et captent l’essentiel de la valeur numérique, au détriment des opérateurs. Ainsi dans le rapport des résultats du 1er semestre de l’année 2019 publié par l’ONATEL SA , opérateur historique du Burkina Faso, il ressort que : ” les communications via les OTT au regard du développement de la data et le free roaming continuent d’éroder les revenus provenant de la voix.” Ainsi, selon le site Hootsuite , en janvier 2020, le Burkina Faso enregistre 4,59 millions d’internautes individuels soit 22% de taux de pénétration avec 1,6 millions d’utilisateurs actifs des médias sociaux, soit 7,8% de la population totale et 34% des utilisateurs Internet. Ces technologies disruptives soulèvent plusieurs questions non seulement pour les gouvernants (gouvernements, autorités de régulation) mais aussi pour les Opérateurs de Téléphonie Mobile (OTM). Aussi, la Stratégie nationale de développement de l’économie numérique (SN@DEN) qui est le référentiel national de développement du numérique pour la période 2018-2027 a retenu comme menace à juguler la: ” Menace des OTT sur les opérateurs à licence pouvant amener ces derniers à restreindre leur capacité d’investissement “.

Une analyse de l’industrie des télécommunications peut se faire selon le modèle Structure Comportement Performance (SCP). Ces paramètres sont déterminés par les conditions de base de ladite l’industrie. Les conditions de base se réfèrent aux caractéristiques de l’offre et de la demande de biens et services dans l’industrie des télécommunications. Aussi l’arrivée des OTT dans l’environnement de ce secteur a un effet sur les conditions de base (offre et demande de biens et services). Ce qui affecte le comportement des entreprises de cette industrie ainsi que leurs performances.

Les conditions de base d’une industrie des télécommunications

Il existe plusieurs approches pour étudier une industrie. On peut citer l’approche Structure Comportement Performance (SCP), La nouvelle économie industrielle, la théorie des jeux et concurrence imparfaite, la théorie des marchés contestables et la théorie des coûts de transaction, théorie du cycle de vie et intégration. Le paradigme SCP (également appelé « approche structuraliste ») postule une relation directe et unidirectionnelle entre les structures et les comportements des entreprises pour expliquer les performances d’une industrie ou d’un marché (Le Roux, 2003). Elle établit que la structure de marché (nb vendeurs, différenciation, coûts…) influence le comportement des entreprises (prix, investissements…), ce qui détermine la performance du marché (efficacité, variété…).

Une industrie se caractérise par l’offre des biens ou services qu’elle produit et la demande de ses biens et services exprimée par sa clientèle. Elle définit les conditions dans lesquelles l’offre et la demande se rencontrent. L’offre des biens et services qui s’apparente à la production se caractérise par la connaissance des paramètres suivants : (i) les technologies utilisées pour produire les biens et services (ii) les matières premières usitées (iii) la syndicalisation des travailleurs de l’industrie (iv) la durabilité des produits de l’industrie (v) la localisation des entreprises (vi) les économies d’échelle dans l’industrie (vii) les économies d’envergure et (viii) la règlementation applicable aux activités de l’industrie.

Les spécificités de la demande et de l’offre dans l’industrie des télécommunications 

Les effets de réseau

Chaque abonné d’un réseau de télécommunication crée, de par son appartenance au réseau, un bien public. Sa décision d’utiliser le réseau ou le service en réseau peut offrir des avantages pour les autres usagers parmi lesquels :
– L’adoption d’un réseau par un usager modifie la taille du réseau, créant ainsi un potentiel de communication plus important pour les autres usagers du réseau. Cela est appelé l’effet direct. Par exemple, la valeur du réseau de télécommunication de l’ONATEL, Orange ou Telecel est d’autant plus grand pour un usager qu’il peut entrer en contact avec d’autres interlocuteurs de ce réseau ;
– Cette décision a une influence positive sur la consommation de biens ou services complémentaires en contribuant à diminuer leur prix et/ou accroitre leur variété. Cela est appelé l’effet indirect.

Les effets directs

De façon théorique, Robert Melancton Meltcalfe, le fondateur du protocole de réseau informatique à commutation de paquets a estimé que la valeur d’un réseau équivaut au carré du nombre de ses usagers. Ce qui montre le caractère exponentiel de la croissance d’un réseau au regard des synergies qui naissent quand le nombre d’utilisateurs croit.

Les effets indirects

Ils sont générés par des rendements croissants d’échelle de production qui permettent de fournir plus de produits complémentaires et à plus bas prix quand le réseau grandit. Aussi, quand les usagers sont nombreux à consommer le même service en réseau, les offreurs de services complémentaires sont incités à s’appuyer sur ce réseau pour déployer leurs services. Comme illustration, les entreprises (pharmacie, cinéma,..) qui offrent les services à valeur ajoutée aux citoyens peuvent être intéressées à le faire sur un réseau de télécommunication d’autant plus que le nombre d’abonnés y est élevé.

Le coût de changement de réseau et le verrouillage des usagers 

Le passage d’un usager d’un réseau de télécommunication à un autre entraine pour lui des coûts qui sont appelés les coûts de changement. L’importance de ces coûts de changement indique dans quelle mesure un client est « prisonnier » d’un fournisseur donné Ces coûts sont une fonction croissante de la fréquence d’usage et de l’ancienneté dans l’usage du réseau en service. En effet, la préférence de l’usager croit avec l’ancienneté d’usage du réseau car cela lui permet de comprendre les facettes des services offerts par le réseau. En outre, la fidélité à un réseau est souvent récompensée par l’existence de programme de fidélité permettant de réduire le cout de la consommation. Ces avantages ne sont pas transférables à un autre réseau. Le coût total de changement de produit est égal au coût supporté par le consommateur et le coût supporté par le nouveau fournisseur pour servir le nouveau client. Les coûts de changement découlent souvent de l’utilisation de produits complémentaires, ce qui est le cas lorsqu’il existe des effets de réseau indirects. Dans le cas d’un bien réseau ou d’un logiciel, la formation acquise par l’utilisateur est complémentaire à la formation similaire acquise par tous les autres utilisateurs.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

INTRODUCTION GENERALE
PARTIE 1 : CADRE THEORIQUE DE LA RECHERCHE ET PRESENTATION DES ACTEURS
Introduction
CHAPITRE 1 : ANALYSE CONCEPTUELLE ET REVUE DE LITTERATURE
CHAPITRE 2 : CADRE D’ANALYSE ET METHODOLOGIE
PARTIE 2 : PRESENTATION ET ANALYSE DES RESULTATS OBTENUS
CHAPITRE 3 : ANALYSE DES RESULTATS DE L’ENQUETE AUPRES DES ENTREPRISES
Introduction
CHAPITRE 4 : ANALYSE DES RESULTATS DE L’ENQUETE AUPRES DES CITOYENS
CHAPITRE 5 : ANALYSE DES DONNEES ISSUES DES ENTRETIENS AVEC LES OPERATEURS
Introduction
CHAPITRE 6 : DISCUSSION DES HYPOTHESES
CONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES
TABLES DES MATIERES
RESUME

Mots clés : OTT, OTM, Internet mobile, services, infrastructures

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.