Les visées de l’estime de soi : définition 

Les visées de l’estime de soi : définition 

Vue d’ensemble

Le Programme de formation de l’école québécoise propose une véritable ouverture pour améliorer la santé et le bien-être des générations futures. Pour y parvenir, il semble indispensable (Turcotte, 2006; Motta, 1998) de passer par l’actualisation des disciplines scolaires. L’éducation par l’aventure recèle, selon plusieurs auteurs (Priset, 1997; Miles, 1999), d’innombrables occasions d’apprentissage. Ainsi, la présente recherche est une recherche-action qui porte sur l’intervention mise en place et effectuée en collégialité avec les acteurs du milieu scolaire, principalement deux titulaires du troisième cycle du primaire et  l’intervenante (chercheure-acteure).
La recherche-action implique un processus cyclique d’action et de réflexion, qui s’inspire des études de Kurt Lewin (1946, dans Savoie-Zajc, 2001). La recherche-action propose alors de planifier l’action, d’agir et d’observer pendant l’action et, finalement, de réfléchir sur l’action (Savoie-Zajc, 2001). Cette pratique permet ainsi d’améliorer la conception des activités d’aventure et de les présenter sous forme de tâches intégratrices, menant à la réalisation du projet de classe.
Le premier défi de cette recherche réside dans la construction/conception d’un mode d’intervention efficace en matière de santé qui respecte les assises du renouveau pédagogique. Le deuxième défi est de favoriser, à travers la séquence d’aventure et d’apprentissage, l’émergence des facteurs de développement individuel favorables au maintien du bien-être et de la santé des participants et, finalement, le troisième défi est d’explorer les perceptions des intervenants sur les retombées potentielles en matière d’apprentissage scolaire.

Les participants

Les sujets fréquentent une école primaire pilote. Le groupe est composé de 28 jeunes, âgés de 10 à 12 ans. En tout, 17 garçons et 11 filles ont accepté de participer à la séquence d’aventure et d’apprentissage.
L’échantillonnage représente deux classes et compte l’ensemble des enfants inscrits au troisième cycle du primaire de cette école. La classe, composée majoritairement de 5e année, totalise 13 élèves, tandis que la classe composée uniquement de 6e année, compte 15 élèves. Il faut noter qu’en janvier, un jeune s’est joint au groupe et, lorsque pertinents, ses commentaires ou les propos des intervenants scolaires à son endroit ont été retenus pour l’analyse des résultats.
Aussi, à la suite de la réalisation de chaque atelier, les deux titulaires de classe et, selon le cas, les autres intervenants associés à la réalisation des ateliers (enseignant d’éducation physique et à la santé, le psychoéducateur et autres) qui ont participés aux périodes d’autorégulation sous la forme de groupe de discussion avec la chercheure sont considérés comme des acteurs ayant participé au déroulement de cette recherche. Leurs commentaires ainsi relevés ont servi à consolider l’investigation de la séquence d’aventure et d’apprentissage en plus d’encourager la réflexion sur le processus de recherche.

Mise en place de la recherche-action

En juin 2003, les démarches ont été entreprises avec la direction de l’école et les titulaires de classe du troisième cycle de l’école primaire sélectionnée.
La séquence d’aventure conçue s’appuie sur les assises du DGF Santé et bienêtre, vise le développement des compétences transversales d’ordre personnel et social, puis respecte les apprentissages (savoirs essentiels) et compétences à développer au troisième cycle du primaire. Le mode d’intervention proposé auprès des élèves est développé conjointement avec les titulaires de classe et respecte les visées du projet éducatif de l’école. Ainsi, l’implication des titulaires de classe dans la recherche favorise la cohérence, le respect et la confiance à l’égard de la démarche d’éducation à la santé empruntée (Savoie-Zajc, 2001).
La planification et la conception de la séquence d’aventure ont été actualisées autour d’éléments problématiques identifiés par les intervenants du milieu (Savoie- Zajc, 2001) et soutenus par les études exposant la situation en matière de santé chez les jeunes (voir chapitre 1, p. 6). Ainsi, les points d’ancrage utilisés pour la présente étude sont : la méconnaissance de l’environnement naturel; la diminution de la pratique d’activité physique chez les jeunes; et surtout la prévalence croissante des problèmes de santé de cette clientèle qui fait naître des difficultés d’apprentissage et
d’adaptation sociale (Institut national de santé publique du Québec, 2004). En ce sens, les opinions des titulaires de classe et de l’enseignante d’éducation physique et à la santé ont été précieuses pour orienter les actions et assurer la continuité des apprentissages entre la séquence d’aventure et le cadre scolaire conventionnel.

Le rapport de stage ou le pfe est un document d’analyse, de synthèse et d’évaluation de votre apprentissage, c’est pour cela rapport-gratuit.com propose le téléchargement des modèles complet de projet de fin d’étude, rapport de stage, mémoire, pfe, thèse, pour connaître la méthodologie à avoir et savoir comment construire les parties d’un projet de fin d’étude.

Table des matières

AVANT-PROPOS 
RÉSUMÉ 
TABLE DES MATIÈRES 
LISTE DES TABLEAUX 
LISTE DES FIGURES 
LISTE DES SCHÉMAS
LISTE DES ACRONYMES 
INTRODUCTION
CHAPITRE 1 PROBLÉMATIQUE 
1.1 Survol de la situation en matière de santé chez les jeunes 
1.1.1 Les comportements alimentaires et la pratique d’activité physique
1.1.2 La clientèle cible des programmes de santé
1.1.3 Un programme d’éducation à la santé selon les intérêts des jeunes
1.2 L’école comme lieu d’intervention en matière de santé 
1.2.1 La santé à l’école… un brin d’histoire
1.2.2 Les actions depuis 1995
1.2.2.1 L’approche « École en santé »
1.2.3 Laplace de la santé dans le virage vers le succès
1.3 Développer un mode d’intervention viable visant les axes de développement du DGF Santé et bien-être et le développement des compétences personnelles et sociales 
1.3.1 L’estime de soi : facteur de protection en santé et en éducation
1.4 L’aventure éducative en plein air : un atout pour le MELS 
1.5 L’intérêt et l’originalité de cette recherche 
1.6 Question de recherche et objectifs 
CHAPITRE 2 CADRE CONCEPTUEL 
2.1 Définition de la santé 
2.1.1 La préadolescence, une cible importante en matière de promotion de la santé
2.1.2 Une vision de la santé et du bien-être selon Maslow
2.1.2.1 Un parallèle de la théorie de Maslow avec le DGF Santé et bien-être du PFEQ
2.1.3 Une définition de la promotion de la santé en lien avec l’éducation à la santé
2.1.4 Les modèles et théories en matière d’éducation à la santé
2.2 La santé à travers le renouveau pédagogique 
2.2.1 Le domaine du développement personnel du jeune
2.2.2 L’éducation à la santé à partir du domaine général de formation Santé et bien-être
2.2.2.1 Rehausser l’estime de soi en renforçant les compétences transversales d’ordre personnel et social
2.3 Les visées de l’estime de soi : définition 
2.3.1 La dimension physique du concept de soi et 1 ‘ estime de soi
2.3.2 Les compétences sociales (le soi social)
2.3.3 Une stratégie d’intervention afin d’orienter positivement l’estime
soi du jeune et les compétences sociales
2.4 L’éducation par l’aventure en plein air : un pas vers la santé! Les retombées des modèles expérimentaux 
2.4.1 L’éducation en plein air (outdoor education)
2.4.2 L’éducation par l’aventure (adventure education)
2.4.3 L’apprentissage expérientiel en plein air (experientiel learning)
2.5 Les modèles expérimentaux en lien avec les théories de l’éducation
2.5.1 Un survol des liens existants entre l’aventure éducative en plein air et
les théories de l’apprentissage
2.5.2 Intégrer la séquence d’aventure à la séquence d’apprentissage
CHAPITRE 3 MÉTHODOLOGIE 
3.1 Vue d’ensemble 
3.1.1 Les participants
3.1.2 Mise en place de la recherche-action
3.2 La planification du programme d’aventure éducative en milieu scolaire
3.2.1 La synthèse des ateliers selon le mode d’intervention adopté
3.3 Les ateliers sous la loupe du PFEQ en lien avec l’éducation à la santé 
3.3.1 Domaines d’apprentissage : éducation physique et à la santé, science et technologie, français
3.4 Description de la séquence d’aventure et d’apprentissage en plein air vécue par les élèves du troisième cycle de l’école pilote
3.4.1 Activités d’apprentissage
3.4.2 Ateliers d’une demi-journée classe (Al – A2 – A3 – A5 – A6 – A7 – A9)
3.4.3 Excursions et expédition (A4 – A8 – A10)
3.4.4 Fiche d’atelier
3.5 Les outils de collecte de données 
3.5.1 Fiches de retour
3.5.2 Les entrevues
3.5.2.1 Enseignantes collaboratrices
3.5.2.2 Enseignante d’éducation physique et à la santé
3.5.3 Questionnaires à l’intention de la direction
3.5.4 Questionnaires à l’intention des parents
3.5.5 Journal de bord
3.6 Déontologie 
3.6.1 Lettre de consentement destinée aux parents
3.6.2 Plan d’urgence
3.7 Analyse du contenu 
3.7.1 Triangulation et catégorisation
3.7.2 Examen phénoménologique et analyse thématique
CHAPITRE 4 RÉSULTATS ET ANALYSE 
4.1 Les visées éducatives en matière de santé et de bien-être et les cibles atteintes pour chaque atelier 
4.1.1 L’émergence de la connaissance en matière de Santé et bien-être auprès des élèves
4.2 L’éducation à la santé en milieu scolaire favorisant le développement de l’estime de soi 
4.2.1 Conscience corporelle
4.2.2 Modification des repères
4.2.3 Prise de conscience sur leur rapport avec la nature conduisant vers le
désir d’accomplissement
4.2.3.1 Manifestation de l’estime de soi
4.3 Structurer son identité et coopérer 
4.3.1 Structurer son identité : compétence 7
4.3.2 Coopérer : compétence 8
4.4 Habitudes de vie et comportements sécuritaires 
4.4.1 Habitudes de vie
4.4.1.1 Alimentation
4.4.1.2 Activité physique
4.4.1.3 Bien-être psychologique et habileté à gérer son stress et ses émotions
4.4.2 Comportements sains et sécuritaires
4.4.2.1 Hygiène et sécurité
4.5 Synthèse des résultats de la réalisation de la séquence d’aventure et les retombées à court et moyen terme 
4.5.1 À mi-parcours
4.5.2 À la fin du projet
4.5.3 Deux semaines après l’expédition finale, de la séquence d’aventure et d’apprentissage
4.6 La transversalité et la pluridisciplinarité
4.6.1 La séquence d’éducation par l’aventure : une pédagogie intuitive
4.7 Les commentaires généraux des différents adultes impliqués à la suite de réalisation de la séquence 
4.7.1 La direction de l’école
4.7.2 Les parents
CHAPITRE 5 DISCUSSION 
5.1 Une vision systémique de la séquence d’ateliers 
5.2 Les portées pédagogiques de la séquence d’aventure 
5.3 Un modèle d’éducation à la santé 
5.3.1 Variables externes
5.3.2 Dimension cognitive
5.3.3 L’environnement naturel et son impact sur l’estime des jeunes
5.4 Compétences sociales et habiletés physiques 
5.4.1 Relations des élèves avec les différents intervenants impliqués
5.4.2 La relation avec les pairs
5.5 L’impact des ateliers sur les facteurs clés du développement du jeune en matière de Santé et bien-être 
5.5.1 Comportements sains et sécuritaires en matière de santé dans la pratique d’activités de plein air
5.6 La séquence d’aventure, l’évolution des défis éducatifs : le modèle imaginé 
5.7 Les pistes d’implantation 
5.8 Les obstacles à l’intervention
5.9 Les forces et les limites de la recherche 
5.10 Des pistes pour de futures recherches 
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE 
ANNEXES 

Rapport PFE, mémoire et thèse PDFTélécharger le rapport complet

Télécharger aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *